La rencontre Dieudonné Le Pen

Posté le 22 novembre , 2006, 12:00
7 mins

Dieudonné au FN, Golnish, Le PenLe 12 novembre dernier, les journalistes ont fait mine de découvrir que le comique Dieudonné était proche de Jean-Marie le Pen. Les milieux bien informés savaient pourtant que l’activiste antiraciste et pro-palestinien avait effectué des voyages en Syrie avec des compagnons a priori peu recommandables…

Il y a plusieurs mois déjà, Dieudonné avait été interviewé par le mensuel nationaliste le Choc du mois. Dieudonné déclarait que Le Pen incarnait une droite réelle, comme lui incarnait la gauche réelle. C’est la diabolisation de Dieudonné, pourtant idole des médias antiracistes jusque-là, liée à ses sketchs antisionistes, qui a précipité ce basculement politique important. On sait en effet que l’antisionisme est beaucoup plus fervent dans les banlieues de l’islam et des groupes « afro » que du côté des jardins du Ranelagh ou de Saint-Germain des prés…

Ce rapprochement médiatique des droites et des gauches radicales manifeste un peu mieux aux yeux du monde la fameuse exception française. Il y a dix ans, je remarquai, dans ces colonnes, qu’un axe de la contestation, l’axe Bourdieu-Le Pen s’était constitué en France, qui a été depuis capable de gagner une élection, le fameux référendum sur la Constitution européenne. Cet « axe du mal », ou axe de l’exception française, doit être médité par nos candidats néoconservateurs ou néosocialistes. Avec le mécontentement social, lié à l’euro, à une mondialisation mal vécue et aux 35 heures (comme l’a reconnu Thierry Breton, les 35 heures ont fait baisser le pouvoir d’achat, et c’est sans doute pour cela que la Chiraquie n’y a pas touché…), l’axe en question ne peut que prospérer, aidé en cela par les maladresses incessantes des médias…

Mais les médias ne font pas l’Histoire ; ils la reflètent ou l’amplifient. Un observateur aussi chevronné qu’Alain de Benoist invitait déjà en 1991, dans les colonnes de l’Idiot international, journal national-révolutionnaire de Jean-Edern Hallier, à la formation d’une union entre les partisans de Jaurès et de Barrès. De Benoist récusait les notions de droite et de gauche, et leur préférait celles de centre et de périphérie. Le centre, c’est la fausse droite, le PS, tous ceux qui ont construit l’hexagonie mal intégrée à une Europe elle-même malade. Et qui persévèrent. Tous ceux aussi qui ont créé un système de subventions et de redistribution unique au monde, qui décourage le travail et mécontente l’assisté lui-même, qu’ils soit franchouillard, black ou beur.

On se retrouve ainsi dans une situation paradoxale, qui va voir de plus en plus de membres des minorités ethniques voter pour le Front national (17 % des beurs ont voté Le Pen en 2002), qui plus que jamais incarne le parti anti-establishment. Le vote des militants PS en faveur de Ségolène Royal (dont Bourdieu disait d’ailleurs qu’elle avait un « habitus » de droite, une aura catholique et bourgeoise) va dans le même sens : le refus du centre, le goût de la périphérie… On refuse les anciens ministres de l’Économie ou chefs du gouvernement, on veut se lancer dans une aventure un peu folle, pour signaler un refus du monde et de la France comme elle va, ou plutôt ne va pas. Cette immense vague populiste aura des conséquences peut-être très graves, en 2007 ou 2008.

Car certains voient déjà dans l’axe Dieudonné-Le Pen une alliance des anti-américains, voire des antisémites. Cela peut être partiellement vrai, mais cela marque surtout une alliance des anti-systèmes. On ne peut indéfiniment prêcher l’altermondialisme et le néo-communisme comme le PS, et coller au train de l’euro et de la globalisation. On ne peut impunément tenir une dialectique perverse, comme le fait un Sarkozy mué en as du libéral-bolchévisme, sans exaspérer une grande partie de son électorat.

Dans ces conditions, et si le rapprochement Dieudonné-Le Pen induit un fort vote des banlieues en faveur du Front national, on ne peut qu’annoncer, et regretter (ou s’en amuser, au point où en est la France) un deuxième tour « royal » qui verra la réincarnation bobo de sainte Clotilde affronter l’héritier autoproclamé de Jeanne d’Arc. La France n’a, décidément, pas fini de se faire remarquer…

VIDEO :

18 Commentaires sur : La rencontre Dieudonné Le Pen

  1. sas

    28 novembre 2006

    a occas 24………tu fais erreur man…. en ce moment ce sont les français que l’on fait chanter…….à la baguette encore…

    et par des maîtres encore…

    sas

    Répondre
  2. occas24

    27 novembre 2006

    Pour grandpas “C’est bien triste,bientôt nos politicards viendront chanter à la star ‘act ou au loft” Certains dont Jospin l’on fait chez Sebastien.

    Répondre
  3. sas

    27 novembre 2006

    Même en slip, même avec le diable……. et sous reserve d’une longue cuillère comme le rappelle à juste titre l’adage de bon sens populaire…….tout , tout , tout est envisageable pour bouter les "initiés" de notre système et de notre nation. et casser cette 5 eme ripoublique qui nous aura liquidé…………jean marie /m’bala m’bala : c’est pas plus contre nature que les roses avec les gremetz ,ou les rose avec les besancenots…….ou les roses avec les ecolotrotskystes……. et même qu’un couple ump/udf…….qui n’ont de commun que leurs loges et autres cercle de subvertion et conditionnement…….leur titres ronflants et autres décorations de pacotilles…….mais qui affichent toujours au toujours leur incompétence notoire comme des faits d’armes à revendiquer……..la merde crasse quoi…

    Tout va très bien ,m’adame la marquise …..tout va très bien ,tout va très bien…..pas de croissance, des délocalisations en vrac, des milliers de chômeurs plus recensé désormais, la pauvreté et précarité partout……seule la délinquance prospère en france…..et tout est mis en oeuvre pour que cela continu…c’est la l’inconvéniant majeur d’avoir des droits communs à la gouvernance.

    sas

    Répondre
  4. EIFF

    26 novembre 2006

     Dieudonné, à sa manière, réalise comme tant d’autres à droite et à gauche, sans jamais franchir le pas d’une alliance ouverte et sincère, que seul le discours et les vues de Le Pen étaient clairvoyantes bien avant tout le monde, et que seule le cadre de la Nation pourra sortir la France de l’enlisement et de la corruption généralisée.

    A l’heure où toutes les salles de rédaction médiatiques et les services de communication de l’UMPS déploient tous leurs moyens et tous leurs artifices, en première ligne les habitués du show-bizz et des plateaux télés,  pour nous faire avaler le duo Sarkoqui et Sébobo, il faut saluer le courage du "pestiféré" Dieudonné, interdit d’expression et de libre pensée par les agents anti-nationales, spécialistes du racollage et des procés d’intention, qui a osé braver les consignes des chiens de garde de la ripoublique fromagère, accrochés à leurs privilèges et à leurs calculs contre le peuple français.

    Le Pen, le seul défenseur de la liberté et de la sécurité pour la France.

    Répondre
  5. sas

    25 novembre 2006

    a grand pas……..c’est dejà largement pitoyable, mediocre et lamentable…………EN BREF PATHETIQUE….

    les 2 nouveaux ne peuvent que mieux faire….

    sas

    Répondre
  6. Anonyme

    24 novembre 2006

    Deux clowns ensemble et en plus cela tombe bien,le clown blanc et l’ auguste.

    Ca va les p’tis n’ enfants!

    N’on va mett’e un chtio papaier pour dire c’est ti qiu s’ra le CHEF!

    C’est moi dit le nain non moi dit la donzelle en tutu rose,non moi dit le gros n’ours tout blanc,j’ai même amené mon copain l’homme chevelu.

    C’est bien triste,bientôt nos politicards viendront chanter à la star ‘act ou au loft.

    Pitoyable!

    Répondre
  7. sas

    24 novembre 2006

    Il convient de faire feu de tout bois…….et flèche de toute branche…….alors que mr m’bala m’bala nous aide a plier la 5 eme ripoublique et leurs laquais infidèles…..

    pourquoi pas ????? ainsi il aurait au moins compris où est l’intérêt de la france.

    sas

    Répondre
  8. hoplite

    23 novembre 2006

    Mieux vaux voter De Villier c’est clair . D’autant plus que certaines barbouzes cherchent à l’éliminer par les moyens les plus vils ( cf cette récente affaire qui salit sa famille et qui semble t-il est en rapport avec son dernier livre )

    Répondre
  9. sas

    23 novembre 2006

    A jean claude lahitte……..article lu sur mariane du mois dernier:

    l’enclume rose emmanuéli….mis en examen etc…… se plaint auprès de COPPE ( sous ministre de bercy) de ne payer que 14 EUROS d’impôt sur le revenu……avec les niches fiscales et autre abattements….

    et coppé de lui répondre en guise de justification…….QUE CELA EST LIE A SON STATUT DE DEPUTE ET QU IL SERAIT BON QUE SA RESTE DISCRET…..!!!!!!!!

    Elle est pas top  (v) otre ripoublique ????????

    jaures tu as bien lu 14 euros sur le revenu annuel …….

    sas qui se marre.

    Répondre
  10. Pierre

    23 novembre 2006

    Meladius, Villiers est un type sympathique mais qui roule helas pour l’UMP (gauche deguisee)!

    Tu cites le Parti Conservateur Britannique mais celui-ci a le meme programme en matiere d’immigration, de politique europeenne,…que le FN!

    Le seul vote utile aujourd’hui est le vote FN!

     

    Cordialement

     

    Répondre
  11. Ameladius

    23 novembre 2006

    Le Pen ? Mais il fait parti du SYSTEME !!!

    Il n’a jamais voulu le pouvoir, excepte la tete du FN. S’il voulait vraiment sauver la france, il n’aurait jamais fait ses declarations tendancieuses (limite antisemtie, voire antisemite).

    Vu sa culture, son eloquence, sa maitrise de la langue, IL NE SE PEUT PAS qu’il se soit fait prendre par les journalistes (la theorie conspirationiste des pro-FN n’a aucun sens)  a l’insu de son plein gres!

    Le FN et sos racisme sont les deux faces d’une meme piece. L’un est monte avec l’autre. L’un a fait la pub de l’autre. L’un comme l’autre sont des instruments de la gauche pour faire perdre la droite.

    La france a un electorat franchement a droite 55-60%. Donc comment faire pour que la gauche (l’une des plus retrograde du monde) ait une chance d’etre elue ?

    Et bien on cree la piece FN/Sos racisme et on divise la droite ! Les autres democraties occidentales ont un parti de gauche et un parti CONSERVATEUR-LIBERAL de droite.

    En france, nous n’avons que les "new-conservateurs" (conservateurs archaiques) cad le FN. Les conservateurs-liberaux sont quasi inexistants, les liberaux de meme.

    L’UMP/UDF est social-democrate.

    L’education nationale, les medias ont bien fait leur boulot, ils font croire au gens que nos socio-democrates seraient de droite et ont elimine les "conservateur liberaux".

    Si le Pen se souciait un peu de la france, il aurait laisse les rennes du parti a Megret qui etait moins diabolise, ou a present, il aurait laisse B. Golnish prendre la releve. Il pourrait y avoir un rapprochement des forces de droites MNR, FN, MPF …

    Mais non, le patriarche ne pense qu’a sa petite personne. Il veut a nouveau etre sous le feu des projecteurs.

    Enfin son antiamericanisme, son antisionisme (antisemitisme ? je ne sais pas exactement), son antiliberalisme, son protectionisme, sa politique ARABE de la france (politique exterieure) NE CHANGENT absolument RIEN compare a la politique ACTUELLE.

    C’est exactement PAREIL. Ca nous mene de la meme maniere dans le MUR, juste a une vitesse moindre, car le pen veut moins de fiscalisme, moins de parasites, moins de faineants, moins d’immigres…

    Mais le pen n’a pas compris que le "meilleurs systeme social du monde", la secu nous mene a la faillite !!!

    Le pen n’a pas compris que le protectionisme, le patriotisme economique, l’antiliberalisme provoquent une reduction des echanges, donc ralentissent l’economie et produisent moins de richesse pour TOUS.

    Il a peut etre certains bons diagnostics, mais le diagnostic d’ensemble est FAUX et les solutions ne sont pas les bonnes, bien qu’une partie des ses propositions vont dans le bon sens.

    Mieux vaut voter De Villier, qui n’est pas antiamericain, n’est pas diabolise et surtout qui denonce fortement l’ISLAMISATION du pays.

    Cordialement

    A. Meladius

    Répondre
  12. Albert68

    22 novembre 2006

    Bravo Bragulat, tu commences à voir clair

    Sarko UMP = Fausse droite ou encore Droite molle ou encore Droite de l’appareil ou encore FAUSSE DROITE MOLLE DU SYSTEME

    J’ai compris moi-même, pas question de prendre le moindre risque en votant Sarko en 2007. Je n’y crois plus du tout.

    Jeunespopulaires, réfléchissez y à deux fois !

    Dieudonné a été sensible à l’appel de Valmy. Comme il a raison, Valmy, c’est la France !

     

     

     

     

    Répondre
  13. Florin

    22 novembre 2006

    Je ne vois pas en quoi Le Pen serait placé dans une quelconque "axe du mal" … quel mal d’ailleurs ? la pauvreté ? la misère ? mais qui en est responsable, à votre avis ? LE PEN ? OU les UMPS-socialo-sarko-mondialo-européo-pourris ? au pouvoir depuis la mort du Général ? s’étripant en public pour se serrer les coudes en tête-à-tête en nous étranglant ?

    Menace Le Pen quelqu’un ? OUI : les mafieux au pouvoir. Ceux qui veulent avoir les mains libres pour nous appauvrir tous les jours un peu plus, par stupidité, aveuglement, mais aussi beaucoup de mauvaise foi. 

    si l’on pense que le 29 mai 2005 était le fruit de l’axe du mal … alors ce mal est le peuple tout entier !!!

    les gens n’ont pas attendu Le Pen pour savoir qu’ils souffraient. Le Pen a été le bon toubib qui a posé le bon diagnostic. Maintenant, tout toubib rencontre dans sa carrière des malades qui ne veulent pas se soigner – se croyant incurables. Pour le profit de qui, je vous le demande ? des charognards !!! eux seuls savent profiter de la détresse humaine. Eux seuls, par exemple, veulent nous imposer davantage d’immigration ("choisie", celle-là) pour avoir de la chair fraîche et bon marché dans leurs usines. "Vous n’êtes pas content ? d’autres attendent derrière la porte !" – qui n’a entendu au moins une fois ce discours ? et l’on trouve toujours plus miséreux que soi …

    OUI, le discours du FN est un discours de haine.

    De haine profonde. De mépris abyssal.

     Pour tous ceux qui ont plongé la France là où elle est aujourd’hui.  

    Répondre
  14. Jean-Claude THIALET

    22 novembre 2006

    22/11/06

    Je reprends là un "post" qui m’ été littéralement arraché des mains …

    …. parce que les deux hommes (ZARDI et DIEUDONNE) en ont marre de s’être fait instrumenter et manipuler, notamment par SOS-RACISME et autres associations subventionnées (1) et qu’ils voulaient voirn de l’intérieur, ce Parti prétendu "raciste" et "anti-sémites" dont on leur dit tant de mal. Ils sont donc venus, ils ont vu et entendu. Et, avant d’enterrer éventuellement la hache de guerre entre eux, ils ont compris qu’on leur avait menti sur toute la ligne. Ils réfléchissent donc pour en tirer les conclusions qui s’imposent et agir en conséquence…

     Souhaitons simplement que les électeurs de toutes origines qui font la gueule au seul énoncé du nom de Le PEN ou du FRONT NATIONAL, se décident enfin, eux aussi, à ouvrir leur comprenure (qu’ils tiennent obstinément fermée sur  les causes des problèmes de la FRANCE) pour comprendre que les partis "gouvernementaux" sont la cause de TOUS leurs MAUX, et que, quoiqu’on leur dise, le FRONT NATIONAL ne sera pas la cause de MAUX PIRES ENCORE, comme les politiciens prétendûment "républicains" (comme s’ils avaient  le monopole de la République) le leur répètent à sasiété. Avec la complcité des "grands" médias Presse, radio et TV fraternellement (aucune arrière pensée, là) unis …qui, les uns et les autres, veulent conserver leur part du gâteau France. Une Frabce qu’ks lmettent en coupe réglée depuis des lustres.

        Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) comme il y a des théâtres subventionnés !

    Répondre
  15. Pierre

    22 novembre 2006

    La premiere convention du FN a ete un grand succes! Dieudonne comme Monsieur Attal (president de la ligue de defense juive) et bien d’autres s’y sont rendus! fallaient’ils les interdire de venir? biensur que non, ceci au nom de la liberte!  les positions de Dieudonne sont a milles lieux de celles du Front National mais tout le monde doit etre le bien venu!

     

    Peut etre que l’auteur de cet article tres droite gauchisante UMP-UDF devrait se poser la question de savoir pourquoi 6 a 7 millions de nos compatriotes ne sont pas representes a l’assemblee nationale! les elus UMP-UDF-PS-MDC-VERTS-PC nous disent que c’est par souci democratique! de qui se fout’on!

     

    Cordialement

    Répondre
  16. bragulat

    22 novembre 2006

    J’ai moi plutôt l’impression, que Nicolas Sarkozy, avec les propos qu’il tient depuis cet été, est en train

    de se couper lui-même de son électorat de droite, celui-ci supportant de moins en moins ses discourts gauchisants ! Si Chirac et sa clique font tout pour le faire chuter, lui-même n’est pas en reste  , et n’a besoins de personne, pour donner le bâton à ses adversaires,pour se faire taper dessus ! Qu’il continue comme celà, et nous serons nombreux à le laisser tomber !

     

    Répondre
  17. Bagnon

    22 novembre 2006

    Ce n’est là qu’une manoeuvre de la gauche qui préfère voir   Le Pen au second tour plutôt que Sarkozy, face à la Sigoulette.  A moins que ce soit une manoeuvre de Chirac pour couper l’herbe sous les pieds de Sarkozy.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)