La résurgence d’une France de droite

Posté le novembre 24, 2012, 2:18
4 mins

J’entendais ce matin l’inénarrable Barbier de l’Express, le journaliste qui porte le mieux son nom, expliquer aussi doctement qu’à l’habitude que les militants de l’UMP avaient choisi de voter Copé, tandis que les sympathisants auraient préféré Fillon ; la preuve : tous les sondages donnaient Fillon largement vainqueur. Et les sondages ne se trompent jamais, pas vrai ?

 Ayant travaillé pour une association qui faisait souvent appel aux instituts de sondage, j’ai pu vérifier de près ce qu’il en est : les sondeurs rédigent la question en fonction de la réponse espérée. N’en tirons pas pour autant de jugement trop hâtif : les sondages permettent en effet de mieux appréhender une opinion publique pas si volatile qu’on le prétend. Mais ils sont aussi utilisés comme des outils politiques, au service des intérêts politiques.

 En l’occurrence, il fallait montrer que le discours de Copé ne passe pas, parce qu’il est trop « à droite » (le discours, pas Copé…). Coup double : l’argument permettra de masquer une réalité par trop gênante, celle de la remontée de Sarkozy dans l’opinion à partir du moment où, cornaqué par l’ancien directeur de Minute Patrick Buisson, il a recommencé à tenir le discours de droite qui était déjà le sien en 2007, avant de pratiquer une tout autre politique pendant son quinquennat (Copé, qui épouse jusqu’aux tics de son maître, l’imitera en cela aussi s’il est un jour élu à la présidence de la République).

 Bien que Copé prenne soin d’exclure toute alliance avec le Front national (il avait refusé de serrer la main de Marion Maréchal-Le Pen, benjamine de l’Assemblée nationale, lors de l’élection du président de l’Assemblée) et donne les gages qu’il peut entre deux pains au chocolat (il avait renchérit sur les condamnations des opposants identitaires à la construction de la mosquée de Poitiers, qui sera dotée d’un minaret de plus de 20 mètres de haut et qui est d’ores et déjà contrôlée par l’UOIF, antenne en France des Frères musulmans…), malgré cela, donc, le succès de Copé risque de faire prendre conscience à de nombreux Français qu’il existe, au-delà des divisions partisanes UMP/FN, une vraie France de droite, nombreuse et pour l’instant privée de parole, mais qui ne demande qu’à s’exprimer.

 Fillon tient au contraire le discours d’une droite modérée, molle et tiède, qui a tout abandonné à ses adversaires depuis soixante ans (au-delà des gesticulations, c’était déjà la politique de De Gaulle), dont le maintien ne risque pas de se traduire par une réaction salvatrice du peuple de droite. Une droite, en somme, qui fait bien les affaires des barbiers.

15 réponses à l'article : La résurgence d’une France de droite

  1. BRENUS

    26 novembre 2012

    A propos de Jupé, les anciens se rappellent ils de cette vieille chanson au sujet du défunt duc de Bordeaux :
    ” le duc de Bordeaux ressemble à son père,
    son père à sa mère, et sa mère à mon c.l
    Ce qui fait en somme que le duc de Bordeaux ressemble à mon c.. comme deux gouttes d’eau”.
    Jupé la fausse droite y ressemble aussi et il est très bon que ce zigoto ne revienne pas au devant de la scène pour nous refourguer une série de prélèvements pas piqué des hannetons comme il avait si bien su le faire en 1995, le “droit dans ses bottes”. Avec ce genre droitiste la gogoche peut dormir tranquilou.

    Répondre
  2. Banro

    26 novembre 2012

    ” Fillon tient au contraire le discours d’une droite modérée, molle et tiède, qui a tout abandonné à ses adversaires depuis soixante ans ”
    Voilà une des 4 Vérités !

    Répondre
  3. Jaures

    25 novembre 2012

    “Il paraît que l’UMP, c’est la droite. Mais quel sens à ce mot ?” demande le Dr Hanlet.
    A juste titre. Car si l’extrême droite, illustrée par les commentaires ci-dessous, trouve l’UMP bien mou avec l’immigration, quel adhérent de l’UMP défendra les propositions économiques de Mme Le Pen (sortie de l’euro, retour de la retraite à 60 ans, refus de l’ultralibéralisme”, nationalisations, défense des services publics, …) ?
    Les militants UMP ne veulent pas d’alliance politique avec le FN mais uniquement les électeurs de Mme Le Pen pour reprendre le pouvoir, que le FN, lui, ne souhaite pas réellement assumer.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26 novembre 2012

      le problème Jaurès c’est que maintenant M. Le P. est bien décidée à prendre le pouvoir , à la différence de J-M. Le P. qui lui en était resté à un parti de monômes !
      il suffit de constater de qui maintenant elle s’entoure et de son discours de plus en plus populiste qui attire les guêpes

      Répondre
    • Dr H.

      16 décembre 2012

      Ben pour une fois, je suis d’accord avec Jaurès…

      Répondre
  4. dissident

    25 novembre 2012

    Dupont gnan gan et Chevenement sont des souverainistes maniaques pas des patriotes partisan pour l un de l immigration massive, totalement silencieux pour l autre sur ce terrible probleme ils ne sont ni l un ni l autre une voix de salut si Marine Le Pen se dupontgnangantisait, c est a dire a bas lEurope vive l immigration invasion, elle finirait comme NDA a UN POUR CENT des voix

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26 novembre 2012

      vous mériteriez d’être connu davantage , écouté et copié …
      c’est au niveau de la pensée d’un voyageur de commerce après d’abondantes libations au comptoir
      grâce à des ” citoyens ” comme vous le P.S. mondialisant a de beaux jours devant lui

      Répondre
  5. Jayjay.nc

    25 novembre 2012

    Copé nous refait hélas le coup de Sarkozy en 2007. Avec son “immigration choisie” il avait réussi à récupérer 60% des voix du FN. Résultat: un million de musulmans en plus en cinq ans sans compter ceux qui bénéficient du droit du sol….
    Voici une citation de Yves-Marie Laulan présentant son livre “les années Sarkozy”
    “Dans peu d’années, l’immigration massive et intense – au rythme infernal de 250 000 entrées par an –remettra en cause, et pour toujours, la survie de la France”……”un pays peut se relever d’une guerre perdue, on l’a fait ; d’une crise économique, on l’a vu. Il ne se relève jamais d’une guerre démographique perdue. Et nous sommes en train de la perdre, largement en raison de l’ineptie, et des mensonges de Nicolas Sarkozy”
    Alors Non! pour moi ce ne sera ni Sarko, ni Copé, ni Fillon

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25 novembre 2012

      nous serons au moins deux sur le blog qui garde cependant ses fidèles gogos umpéistes … la foi du charbonnier ? on ne peut rien contre elle !

      Répondre
  6. Richard HANLET (Dr)

    25 novembre 2012

    Il paraît que l’UMP, c’est la droite. Mais quel sens à ce mot ? La politique menée par Chirac et Sarko était plus à gauche que celle du travailliste Tony Blair. Et les socialistes suédois ont fait une politique beaucoup plus à droite que l’UMP ! En France, l’éventail est décalé de deux crans au moins vers la gauche, par rapport aux pays “normaux”…

    Répondre
  7. Papou

    24 novembre 2012

    Là n’est ps le problème.

    Les journaleux ont questionné les SYMPATHISANTS de Droite alors que c’étaient les ADHERENTS ENCARTES qui allaient être questionnés.

    Ils auraient dû savoir que les militants sont beaucoup plus engagés que les sympathisants. Je pense personnellement que leur démarche a été volontaire pour créer la situation actuelle.

    Ils ont de ce fait orienté les Français pour leur faire croire que Filllon serait largement gagnant, ce qui na pas été le cas. Heureusement, car il aurait fait un piètre manager à la tête de adhérents qui voulaient un vrai chef.

    Ce sont ce soit disant “sondeurs” qui sont responsables de la situation actuelle et, compte tenu de leur penchant politique ils s’en frottent les mains

    Mais rira bien qui rira le dernier. ! !.

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    24 novembre 2012

    les questions essentielles sont les suivantes :

    qu’est ce ? être de ” droite ” . c’est à dire :

    de quoi parle t on ? quelles en sont les ” valeurs ” ? quels en sont les critères ? comment SE reconnaître entre gens de droite ? qui sont les véritables hommes ( ou femmes ) politiques ” de droite ” ? comment les reconnaître ? et lesquels sont à la fois compétents ,intègres et fidèles à ces valeurs ?

    autant de questions qui sont restées jusqu’à présent sans réponses

    de sorte qu’il est préférable de mon point de vue de parler de patriotes qui eux peuvent s’entendre sur au moins un but : sauver la France c’est à dire , ne pas la vendre à l’encan comme l’on fait tous les politiques de ” droite ” ( sauf N. D.-A. ) comme de ” gauche ” ( sauf Chevènement ) depuis 40 ans !

    ni droite , ni gauche , seulement des patriotes !

    Répondre
    • mag

      24 novembre 2012

      “ni droite , ni gauche , seulement des patriotes” bien de votre avis !! !Nicolas D.A ,justement ,on ne l’entend pas en ce moment ! Se réjouit-il du désastre ump comme Borloo et sa clique ,ou bien va t-il saisir sa chance ……

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25 novembre 2012

        On l’entend peu , car on l’invite peu ! et si on l’invite c’est dans l’intention bien pensante de le ” ringardiser ”
        Je ne pense pas qu’à D.L.R. que , comme au F.N., on se réjouisse de cette pantalonade qui abaisse encore plus la France comme cela avait été le cas lors du congrès du P.S. à Reims qui n’avait pas été à franchement parler un couronnement Royal !
        Notre souci est tout autre : sortir le Pays des Partis et de la guerre des petits chefs ( Nicolas Sarkozy compris )
        A dire vrai la seule chose qui dans l’affaire m’amuse ce sont les mines déconfites des journalistes politiques , ces petits maitres serviles de la pensée unique
        Quant à penser ,comme certains le font , qu’Alain Juppé puisse être le ” troisième homme ” c’est méconnaitre l’esprit revanchard de Nicolas le Hargneux : jamais il ne courra le risque ( bien mince en vérité ) que le maire de Bordeaux lui souffle l’Elysée
        Pour ” LaDroite” le printemps ne sera la prochaine saison

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25 novembre 2012

        P.S. et c’est le plus important :

        REJOIGNEZ NOUS

        merci pour votre message

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)