La rigueur par les impôts

Posté le septembre 28, 2011, 9:08
28 secs

Alors que le gouvernement détaille son plan pour le budget 2012, force est de reconnaître que la rigueur va être une fois de plus administrée à la France par le biais des impôts, dont le montant global va passer de 41,9% à 44% du PIB. Cette stratégie est doublement suicidaire :

Elle affaiblit encore un peu plus la dynamique économique en faisant peser sur les entreprises et les actifs un poids plus grand, freinant la production nationale comme la consommation et dégradant au passage une compétitivité internationale déjà morose.

Elle maintient les dépenses inutiles et contreproductives, dont la CMU et les dépenses liées à l’immigration qui plombent le budget et les comptes sociaux.

Si la civilisation chinoise voit dans la crise une opportunité à saisir et une occasion de réformer, force est de constater que les gouvernements français, depuis les années 80, n’ont vu dans la crise qu’une possibilité de renforcer le rôle de l’Etat et d’étouffer un peu plus le sens de l’initiative et la créativité du pays…