La Cour des comptes dénonce l'inflation du nombre de fonctionnaires

Posté le janvier 17, 2009, 12:00
41 secs


Le rapport de la Cour des Comptes s’est attaché à une longue période : de 1980 à 2008. Sans
suprise, la croissance des effectifs de fonctionnaires est dramatique : + 14% pour l’Etat, + 54% pour les hôpitaux, +71% pour les collectivités locales.

La décentralisation s’est révélée être la boîte de Pandore du clientélisme locale, puisque plus l’on se rapproche du terrain, plus la croissance des effectifs est grande !
Les communes ont ainsi embauché à tour de  bras : +50%, tout en créant les intercommunalité et d’autres emplois publics !

Cette croissance des effectifs est donc déconnectée de la réalité des missions, comme l’illustre le cas du ministère de l’agriculture : ses effectifs ont
continué de croître alors que le nombre d’agriculteurs ne cessait de baisser, tout comme la part de l’agriculture dans la richesse nationale !

L’Education nationale est un autre paradoxe : -4% d’élèves, +9% d’agents et +16% d’enseignants… et sur le terrain, la plupart des enseignants se trouvent avec
des classes plus nombreuses ! Où sont donc passés ces 16% d’enseignants en plus ? Visiblement, pas en face des élèves !

Le tout au dépens du contribuable puisque cette croissance des effectifs génère une bonne partie de notre déficit structurel….