La Cour des Comptes épingle la gestion de L Schweitzer

La Cour des Comptes épingle la gestion de L Schweitzer

 

H L’ancien président de la Haute
autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde) Louis Schweitzer est éreinté par un rapport de la Cour des comptes. Le document relève une « absence de contrôle« , des
« marchés à la limite de la légalité » et une « opacité dans les opérations financières« . Il évoque aussi « un risque de redressement judiciaire en cas de
contrôle par les services de la Commission européenne
« .

Avec une dépense de 6,2 millions d’euros, la communication est le principal « point noir » mis en cause. Les
principaux bénéficiaires en sont l’association Civisme et démocratie (Cidem) et les agences Publicis et TBWA, toutes engagées sans mise en concurrence préalable.

La Cour des comptes a mis en cause le loyer annuel de 1.831.952 euros versés pour le siège de 2.304 m2 du 11 rue
Saint-Georges (IXe), soit 795 euros le m2 contre 308 dans la rue voisine.

La cour a mis en évidence des conflits d’intérêt impliquant des membres du collège exécutif de la Halde.

Et après ? Ce rapport sera-t-il enterré comme d’habitude ? vu ici

 

Pas de roms chez
Morin 
 /Kadhafi réclam 5 milliards par an !   / Rioufol tacle Morin Amara toujours immigrationniste UMPS : le duopole AME : arrêter la pompe aspirante  /UMP : querelle sur la sécurité et l’immigration

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: