l'ADF accusée de démarche politicienne

Posté le février 03, 2010, 12:00
14 secs

L’assemblée des départements français (ADF) est accusée par les présidents de conseil généraux UMP et Nouveau
Centre de se servir de ses fonds pour faire campagne contre la réforme territoriale.
28 présidents de conseils généraux ont ainsi décidé de suspendre leur cotisation. Ils ont cosignés une tribune dans le Figaro intitulée : « que l’ADF cesse la politique
politicienne ».

Le PS est passé maître dans l’art de se servir des associations ou des exécutifs qu’il dirige pour s’opposer à la politique du gouvernement, n’admettant pas le contrat institutionnel qui veut que
la loi ne soit discutée que par les parlementaires (parmi lesquels la gauche est minoritaire) ou par référendum.
La gauche continue donc de faire comme si les élections qu’elle perd n’avaient aucune valeur, seules celles qu’elle gagne conférant la légitimité !