La difficile fin du monopole des taxis parisiens

La difficile fin du monopole des taxis parisiens


Les Taxis parisiens ont le monopole de la desserte des aéroports franciliens. On imagine les difficultés
rencontrés pour aller et venir des départements limitrophes…
Le gouvernement ayant renoncé, après les grèves liées au rapport Attali, à libéraliser le système, trois députés UMP (Yves Albarello, Seine et Marne, Yannick
Paternotte
, très concerné par le développement de Roissy et Didier Gonzales, situé sur le territoire d’Orly en Val de Marne) ont profité du vote du projet de loi
Grenelle II poru introduire un amendement qui remet en cause le monopole.
Malgré l’opposition du rapporteur UMP du projet de loi, l’amendement a été adopté.

On sera donc bientôt si le gouvernement tient plus à la libéralisation de l’économie française ou à la paix avec le puissant lobby des Taxis parisiens…

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: