L’affaire Zemmour et la démocratie française

Posté le avril 01, 2010, 12:00
8 mins

Comme beaucoup d’autres, je pense que la France n’a jamais été une démocratie. La France, c’est un mélange d’An­cien Régime et de régime soviétique qui jamais, jamais, ne tolérera que l’on s’exprime. Ou que l’on dise la simple vérité, con­nue de tout le monde. Il faut se voiler les yeux, comme les islamistes veulent voiler la face de leurs femmes.

Juif berbère, le brave (au sens du maréchal Lannes, ou du maréchal Ney, si ces abrutis savent à quoi je me réfère), Éric Zemmour aurait dû savoir à quoi se limitait son rôle : se complaire dans celui de l’insulteur de France, à la télévision, que plus personne ne regarde, sinon les journalistes socialistes ou les juges chargés d’exécuter ou de mettre en prison !

À propos des socialistes, je voudrais dire une chose, constater un fait, faire une observation, du type que celle qu’a faite Zemmour, et qui risque de le mener en camp de concentration, voire d’extermination médiatique ou physique (c’est la même chose) : il y a une élue maghrébine parmi les 72 élus de la région PACA. Bravo les socialistes, bravo l’intégration, trente ans après les marches des beurs, bravo la représentation des minorités ethniques, bravo la victoire d’Obama !
Nos socialistes franchouillards, avec à leur tête Vauzelle, ont mis les Arabes à leur place : 1/72e, là où ils représentent, ces damnés islamistes, un cinquième de la population.

Mais on ne se refait pas, quand on est socialiste, quand on a serré la main du Maréchal, comme Mitter­rand. Ou quand on a voté les pleins pouvoirs à Pétain (666 votants tout de même !) en tant que Chambre du Front Populaire…

On ne se refait pas, quand on est la canaille de la terre. Alors on demande au CSA, payé pour ça, comme le tribunal de la Reine dans Alice au pays des merveilles, de se payer la tête de Zemmour. Cela prend moins de temps, cela prend moins d’argent, cela nécessite moins de magouilles.

Et si Zemmour a statistiquement raison, eh bien on dira, puisque l’on est en démocratie, que la statistique est nazie. Comme lui, fût-il juif et berbère. Ô bienheureux journalistes payés depuis vingt ans pour calomnier et pour sataniser les compagnons de toujours ! On dirait que ces types n’ont été sélectionnés que pour cela : dénoncer leurs petits camarades dans la cour du roi Pétaud ou du Président de la République…
Éric Zemmour aurait dû comprendre que la France est crevée, comme la terre du roi Ubu, et que donc il avait, en tant que juif et en tant que berbère, deux chats à fouetter : la shoah et la colonisation.

Éric Zemmour n’a pas compris que dans le Sarkostan, que dans la Chiraquie, que dans l’Hexa­gonie, que dans la Post-Mitter­randie (autant de toponymes imaginaires créés par des épigones de Raspail, Buzzati, Jünger, Tolkien ou par d’autres), on est tenu de se taire.
Éric Zemmour ne l’a pas compris. Et il a tort.

Il n’a pas compris que l’on n’a pas le droit de boire, pas le droit de fumer, pas le droit de s’exprimer, puisque justement – et c’est cela la merveille –, c’est la démocratie.

Cochin disait : « Si l’on nous coupe la parole, c’est que le peuple s’exprime. »

Et le peuple, c’est quoi ? La justice, la liberté, la tolérance (le tollé rance, pardon), la liberté d’expression, le bonheur de se faire exterminer par Staline, le bonheur d’obéir à Robespierre et sa Terreur, le bonheur de voter pour Hitler, le bonheur de financer les Hedge Funds chargés de liquider l’euro, et celui aussi d’aller se faire liquider ici-bas, dans la rue, à Kaboul ou ailleurs…

Au-dessus de la démocratie, Éric – le roi, quelque part –, Zemmour a mis l’amour de la patrie. On peut être patriote français, désolé, chers ennemis, même si l’on est juif, même si l’on est arabe, berbère, face de citron, comme disait Pagnol, malgache ou je ne sais quoi. Pas si l’on est socialiste ou journaliste, ce qui en France revient au même (93 % des étudiants en journalisme en France se disent de gauche).

C’est d’ailleurs pour cela que je déteste l’équipe de France de foot, du dénommé Domenech : elle n’est pas là seulement pour nous dégoûter du foot, elle est là pour nous dégoûter d’être Français.

Il faut défendre Zemmour. Les juges ou les journalistes socialistes ne pourront pas tous nous tuer !…

Article précédent

Quand Zemmour argumente

21 réponses à l'article : L’affaire Zemmour et la démocratie française

  1. Berluscohnbébert

    17/04/2010

    Le gudard Nicolas s’est remis à parler dans notre Bonnal d’avril. Au moins un auteur fidèle à ses tiraillements.

    Répondre
  2. Frank

    06/04/2010

    [email protected]

    Personnellement, le Front national n’est pas une fin en soi, c’est l’avenir de la France qui compte. Il n’est pas plus "d’extrême-droite" que l’UMP serait (actuellement) de droite. Vous vivez dans la réalité ou dans un monde virtuel ? Ce ne serait pas plutôt l’UMP qui a peur de se faire prendre des électeurs, forcément déçus depuis des années et des années, par les discours de droite qui se sont transformés en politique et ouverture à gauche. La propagande ? Ce ne serait pas celle que nous subissons de la part des gros médias et des partis qui confisquent le pouvoir, voir "l’affaire" Zemmour pour une simple phrase qui n’est que le constat d’une réalité vérifiable.

    Si vous faites exprès de ne pas vouloir le comprendre, votez donc pour l’UMP ou restez donc les bras croisés en attendant un "vrai parti de droite" (peut-être qu’il va venir de la planète Mars?) : là sont les véritables losers.

    Répondre
  3. sas

    06/04/2010

    A WATSON corsica…..

    ….comme je comprend ton aigreur…ho toi spécialiste en "gauchistes " et leurs subtils dégrés……d initiés….

    ,,,,,, entre un guiaccobi et un bucchini……

     

    arf,arf arf….donne nous des cours s il te plais…mr corsica

    sas

    corse : seule region de france géré par un communiste…

    Répondre
  4. Frank

    06/04/2010

    Philippe, je vois que les losers d’extreme-droite ont peur qu’un vrai parti de droite leur vole leurs electeurs qu’ils maintiennent dans l’abrutissement par une propagande paranoiaque et pseudo-nationaliste.

    Le FN est tout sauf un parti nationaliste puisque les politiques qu’il prone sont contraire aux interets evidents de la France.

    Répondre
  5. Philippe

    04/04/2010

    Il faudrait faire lire ça à [email protected] car pour lui, être libéral (en fait ultra-libéral) et patriote, c’est avoir toujours plus d’immigration.

    Immigration qui soit aggrave les difficultés sur un marché de l’emploi déjà tendu et qui du coup tire aussi les salaires vers le bas dans de nombreux secteurs, soit produit de nouveaux assistés vivant des aides sociales.

    Quant à l’identité française mise totalement en péril par cette immigration massive (qui s’ajoute à l’immigration irrégulière incontrôlée), voir certains commentaires pertinents de Watsoncorsica à ce sujet.

    Répondre
  6. Anonyme

    04/04/2010

    Article super

    A l’attention de Nicolas Bonnal :

    Après avoir cité la première phrase dans mon article, (j’adhere a la définition donnée de la démocratie française)

    j’ai repris l’article ce matin, pour cela j’ai ajouté la photo de monsieur Bonnal publiée sur novopress et radio courtoisie.

    J’espere que cela ne pose pas probleme

    Je suis naturellement à la disposition de l’auteur si il y a quoi que ce soit.

     

    Répondre
  7. petitjean

    03/04/2010
    désolé de ce hors sujet mais l’affaire est grave
    Sarko couché devant l’Algérie qui exige plus de visas !
    L’Algérie demande à Fillon plus de fluidité dans la circulation des personnes

    ALGER (AFP) — Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem, a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur "la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays".

    "On ne peut imaginer des relations économiques, culturelles, universitaires et autres sans prendre en compte les échanges humains et la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays", a dit M. Belkhadem à M. Fillon lors d’une séance de travail, selon la traduction en français de ses propos distribuée à la presse.

    Soulignant la présence en France de très nombreux Algériens, M. Belkhadem a aussi estimé que "les échanges multiformes entre l’Algérie et la France ne peuvent avoir tout leur sens s’ils sont amputés de leur dimension humaine".

    "Je suis sûr que vous partagez avec moi cette préoccupation", a-t-il conclu sur ce thème, "et que nous travaillerons ensemble à approfondir les avancées déjà enregistrées dans ce domaine ces deux dernières années

    La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997.

    Paris a rouvert ses consulats d’Annaba (est) et d’Oran (ouest), fermés dans les années 1990, et fait valoir que l’instruction des visas, qui avait été transférée à Nantes (ouest de la France), retourne progressivement vers l’Algérie.

    ………………………………………

    suite sur l’AFP

    Répondre
  8. WatsonCorsica

    03/04/2010

    Les statistiques ethniques sont peut-être interdites mais il est possible de les contourner en prenant comme référence le pourcentage de détenus français qui demandent à être confrontés à un imam. Et là on découvre le chiffre ahurissant de 60 à 80 % de la population carcérale ! C’est un fait non contesté. Et quiconque connaît flics ou matons vous fera part d’autres réalités.

    D’une part les viols sont majoritairement le fait d’Arabes et d’Africains.

    Puis, dans les prisons françaises, ce sont majoritairement encore une fois Arabos-musulmans et noirs qui se font tabasser en continu par les matons. Raison évoquée par ces mêmes matons : rien ne rentre dans leur crâne ! Arrivés en taule, ils se croient toujours au milieu de leur cité sauf que là, au premier "  ji nique ta mère et j’encule ta sœur qu’est une pute " il se font tabasser par trois matons qui n’auront cure de se faire traiter de raciste. Et ainsi de suite…

    En fait, il faut se poser des questions beaucoup plus graves qui risquent de remettre en jeu des débats passés sur la nature profonde de ces populations – non qui ne veulent pas s’intégrer – mais qui ne peuvent pas s’intégrer ! Dans ces crânes arriérés certaines notions qui font l’apanage des démocraties européennes ne rentreront jamais, d’où l’état des pays arabes et des nations africaines. Seuls sont privilégiés l’argent facile et la frappe facile pour transformer tout proche en esclave y compris les membres de sa famille et donc, surtout les femmes.

    Nous, Corses, nous les connaissons bien car nous avons été très présents aux colonies. Nous pensons que pour les sauver seul le métissage aura un effet positif sur ces populations victimes d’abord de la consanguinité, encore faut-il qu’ils l’acceptent car ils sont tellement racistes qu’ils n’envisagent pas le moins du monde de marier leur fille avec infidèle ou un individu qui n’appartiendrait pas à leur communauté. Ceux qui acceptent le métissage sont sauvés mais ils ne représentent qu’un très faible poucentage!

    Voilà la réalité qu’aucun journaliste ni politique n’osera dire !!!

    Répondre
  9. Paï 55

    03/04/2010

    Bien que M. Eric Zemmour me soit en général bien sympatique, je dois reconnaître que dans le procès qui lui est fait concernant le fait qu’il  justifie  la surreprésentation des contrôles policiers sur les jeunes issus de l’émigration maghrébine et africaine par le fait qu’ils constituent la majeure partie des traficants de tous poils, le met dans ses torts (non pas pour des considérations racistes ou "droit de l’hommistes) mais parceque son raisonnement est erronné. En effet si l’on suppose que progressivement les contrôles policiers se limitent à ces jeunes, quasiment tous les traficants appréhendés seront évidemment maghrébins ou africains.

    Répondre
  10. Rosanov

    03/04/2010

    Je tiens à rassurer Monsieur Bonnal qui pense qu’on n’a plus le droit de boire ni celui de fumer.

    Il a l’air de confondre droit de boire et droit de prendre le volant en ayant bu.
    De même il parait confondre droit de fumer et droit d’enfumer les autres. Que l’on sache, on a encore le droit imprescriptible de s’intoxiquer au tabac.  Par contre on a plus de droit d’imposer impunément aux autres son propre vice et son odeur pestinentielle.

    Répondre
  11. Rosanov

    03/04/2010

    Je serai dorénavant plus circonspect quand je lirai C. Lambert.

    Faire remonter la ruine de la France et l’immigration à 81, ça me parait une hérésie.
    Qui donc a créé le regroupement familial le premier ?  C’est bien Giscard non ?

    Et si nous avions eu un autre président que Giscard, la gauche serait-elle jamais arrivée au pouvoir ?

    L’initiateur de tout c’est bien Giscard.   Oublier une telle vérité, ça me parait être une forme de négationisme.

    Répondre
  12. Anonyme

    03/04/2010

    Ce qui fait rire est souvent le plus affligeant. Il en est ainsi de la mort, mais cette fois l’information, ce sujet si sérieux, s’en charge, bien que ce soit pour des raisons qui pourraient elles aussi être en rapport avec la mort : la sienne, du moins sous sa forme à laquelle les démocrates sont attachés Eric Zemmour est-il allé trop loin ? titre l’un des média généralistes qui ne se comptent plus sur Internet, souvent versions de journaux traditionnels sacrifiant au progrès. L ‘outrecuidant quidam, bien qu’il ait peu de chances d’être entendu, ne se décourage pas pour autant et croit bon de faire part des réactions que lui inspirent ce titre et certains des propos qu’il introduit, en dépit de la mention clôturant cet article : « À la suite de nombreux débordements sur ce type de sujet, nous nous voyons contraints de fermer cet article aux commentaires. Merci de votre compréhension. » . Déclaration d’ailleurs pleinement en rapport avec le sujet en question. Pourtant, des questions sont posées, qui en provoquent d’autres, débordantes ou non : … ce [que dit Zemmour] relève d’un sentiment et non pas d’un fait puisqu’on ne peut pas prouver ses propos, les statistiques ethniques étant interdites en France. «Donc il y a un problème dans ses propos». … Est-on entré dans une ère politiquement correcte ? Nous demande le média. Réponse : Y-a-t-il problème dans les propos de Zemmour ou dans le fait que les statistiques ethniques soient interdites ? Ne sort-on pas ainsi de ce politiquement correct, créé de toutes pièces par une certaine presse, pour aboutir à une pensée unique, encadrée ; qui n’est autorisé à s’alimenter qu’à des sources préalablement purifiées ? L’article demande encore : « Y a t-il une dérive de la part des journalistes-polémistes? » Réponse : Non ! Car comme l’analyse François Jost, cité dans l’article « … ils sont devenus les stars des leurs émissions, de leurs journaux et de leurs sites et se placent dans une contradiction : critiquer les autres et se poser en maître à penser». Les journalistes dits polémistes ne sont hélas pas seuls dans ce cas. La profession entière est touchée par cette véritable maladie qui transforme le rapporteur et commentateur de faits et d’opinions en propagateur forcené de certitudes et de ragots. Est-ce Zemmour qui est allé trop loin ? Ou la presse toute entière ? Le média concerné n’est pas unique à traiter et à clôturer le sujet de la sorte. C’est la raison pour laquelle son nom n’est pas cité ici. Tous ou presque s’y reconnaitront Tout communiquant, qu’il le veuille ou non, fait œuvre de pédagogie et nombreux sont hélas ceux qui l’oublient ou en jouent sans scrupules. Mais comme le citoyen a les politiques qu’il mérite, probablement le lecteur a-t-il ses journalistes.

    Répondre
  13. Frank

    02/04/2010

    Watson corsica, vous fournissez une description tres juste des gauchistes et de leur mentalite auto-destructrice.

    Répondre
  14. WatsonCorsica

    02/04/2010

    Comparer la Corse à la Corée du Nord parce que le jeu politicien insulaire a mis un homme neutre de 67 ans ( même encarté au PC ) à la présidence de la région… il n’ y avait qu’un pas que seul un imbécile pouvait faire. Hors sujet.

    Répondre
  15. Suzanne

    02/04/2010

    Bravo et merci à WatsonCorsica pour sa brillante définition du gauchisme.
    C’est en effet une attitude très confortable qui permet de critiquer constamment les autres, sans prendre le moindre risque, tout en se parant de qualités virtuelles.

    Répondre
  16. aaa

    02/04/2010
    L’intérêt des "exotiques" c’est que la délinquance "bronzée" soit sanctionnée le plus durement possible car elle est une des causes du racisme.

    Par ailleurs sur cette délinquance voir rapport du Sénat: http://www.senat.fr/rap/r01-340-1/r01-340-117.html

    extrait :

    "Délinquance des mineurs : la République en quête de respect (rapport de la commission d’enquête sur la délinquance des mineurs ) (rapport)

    D. UNE SURDÉLINQUANCE DES JEUNES ISSUS DE L’IMMIGRATION

    Jusqu’il y a peu, il était difficile d’évoquer la surdélinquance des jeunes issus de l’immigration sans qu’une telle attitude passe pour une stigmatisation. Il y a quelques mois, M. Christian Delorme, le « curé des Minguettes » évoquait ainsi cette situation : « En France, nous ne parvenons pas à dire certaines choses, parfois pour des raisons louables. Il en est ainsi de la surdélinquance des jeunes issus de l’immigration, qui a longtemps été niée, sous prétexte de ne pas stigmatiser. On a attendu que la réalité des quartiers, des commissariats, des tribunaux, des prisons impose l’évidence de cette surreprésentation pour la reconnaître publiquement. Et encore, les politiques ne savent pas comment en parler »" ……..

    Répondre
  17. SAS

    02/04/2010

    A WATSON CORSICA……

    L a france est dominé par les gauchistes…! ! ! ! ! pas d accord il y a des communistes aussi…..dont le seul président de region de CORSE…..

    ARF,arf,arf……avec la corée de nord,cuba et moscou ca reste les dernier bastions ?

    ….il y a du plastic ou C4 qui se perd hein corsica ?

    …..tu confonds gauchistes , fausse droite, centristes et loges maçonniques….

    T ES DANS LA MERDE, car eux ne confondent pas….rien…et reste et demeurent en poste qu ils s echangent  à la vue des profanes…..cqfd

    a bientôt corsica

    sas

    Répondre
  18. IOSA

    01/04/2010

    Plus fort que le café cet article, oui c’est vrai que l’on est submergé par la vague islamiste ou musulman, (je ne fais pas la différence sur la religion), c’est vrai aussi que élus nous gonflent avec l’intégration de ceux qui refusent d’intégrer et que ces mêmes idiots ne sont pas capables d’interdire la burka sur notre sol, au titre d’une soit disant la liberté ? Alors que tous ont sait à quoi sert cette merde sur la tête.

    Donnez le droit de se cacher le visage, c’est donner le droit aux hommes musulmans d’exiger que leurs femmes se voilent le visage, il y a là un non sens de la démocratie prônant l’égalité des sexes et des droits.….chose que le Grand Conseil a oublié quelque part en cours de route ou de sieste.

    Doit on imposer une liberté ? OUI ! Surtout lorsque le peuple la réclame.

    Cet article aurait mérité un A, mais le sujet Zemmour était déplacé vu le contexte, puisque tout le sait……IL NIE EN BLOC le rapprochement des dealers avec la religion musulmane.

    Donc un D comme dommage.

    IOSA

    Répondre
  19. WatsonCorsica

    01/04/2010

    La France est dominée par les gauchistes. Pas moins de quatre listes d’extrême-gauche à chaque élection !

    Le gauchisme est un état dépressif lié à un sentiment permanent d’impuissance d’où l’incapacité à passer à l’acte.

    Le gauchiste est par définition celui ou celle qui a définitivement "perdu " au jeu de la vie et qui n’a d’autre issue que de casser le jouet, créer le chaos, afin que la partie soit annulée.

    C’est l’attitude de tous ceux et toutes celles qui n’ont plus aucun espoir d’accomplir des rêves de jeunesse ou d’assouvir des fantasmes de puissance et de possession.

    Artistes ratés, petits entrepreneurs toujours en faillite, sous-fifres d’entreprises ou d’administrations qui ne les ont pas reconnus, recalés, inactifs, aigris… Tout ce que la société compte d’éclopés de la vie vont se retrouver au banc des accusateurs face au reste du monde qui les a oublié.

    Le gauchiste a soif de revanche. Il veut punir tout ce que la société compte de réussite. Il veut détruire la société qui ne l’a pas reconnu, à l’image de l’enfant qui détruit les jouets de ses camarades par jalousie.

    Le gauchiste est dangereux. D’abord parce qu’il met toujours en avant des valeurs de générosité et de partage alors qu’il est devenu un prédateur d’un rare égoïsme qui se protège de toute critique en se drapant en continu dans des valeurs d’humanisme, de droits de l’homme, d’écologie et de justice…

    Et surtout parce qu’il est prêt à s’allier, par dépit, à tous les ennemis de la société dans laquelle il vit.

    C’est ainsi que les gauchistes s’allient avec les islamistes et tous les tueurs de la liberté d’expression.

    Répondre
  20. christophe

    01/04/2010

    Plein de bon sens,l’article de notre ami Bonnal!

    J’ai constaté depuis très longtemps que les pays démocratiques ou la liberté de paroles est respectée sont des pays à monarchie parlementaire, et  leurs institutions fonctionnent sur le mode fédéral et la religion dominante est le protestantisme.

    Répondre
  21. ozone

    01/04/2010

    Rien a ajouter,tout est dit.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)