La France se suicide à l'égalitarisme

La France se suicide à l'égalitarisme


Dans la dernière livraison de notre hebdomadaire, les 4 Vérités, Guillaume de Thieulloy se pence sur le plaisir équivoque des journalistes qui montent en
épingle le cas du chercheur montpelliérain du CNRS qui a refusé une prime accordée au mérite.
comme le rappelle l’éditorialiste des 4 Vérités, la plupart des journalistes en France sont de gauche ou d’extrème gauche. D’où leur plaisir non dissimulé de remettre en cause les principes de
rémunération au mérite, prônés pa rle gouvernement.

Mais comme le souligne avec pertinence Guillaume de Thieulloy, cet exemple est le symptôme de la passion égalitariste de la gauche française. Or, « 

cet égalitarisme, dans l’état actuel de
mondialisation avancée, s’exerce à l’échelle de la planète : nous chassons nos riches et nos cerveaux et nous faisons venir des pauvres et des personnes sans qualification, que nous enrichissons
de nos allocations diverses.

La conclusion est évidente et sans appel :
« c’est surtout suicidaire ! Il est grand temps que les Français comprennent que l’égalitarisme, c’est le nivellement par le bas ! »

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: