l'agriculture française récolte l'ivraie…

Posté le avril 27, 2010, 12:00
24 secs

 

Quand l’agriculture va mal, c’est la France qui doute. encore 1 700 000 exploitants een 1970, 600 000
aujourd’hui.
Une agriculture convertit depuis longtemps à la production de masse, aux retournements des politiques de la PAC.

Une agriculture exportatrice avec des produits de qualité phare, notamment
l’élevage et surtout les vins… mais seulement une élite d’entre eux.

 

Pour le reste, une agriculture qui souffre avec des revenus décroissants et un suicide
par jour
. Un manque de production bio que la France se trouve obligée d’importer ! alors même que la demande est croissante.

 

Pour des raisons de coût de la main-d’oeuvre, de charges sociales et de
taille des exploitations, l’agriculture française ne pourra pas rivaliser longtemps de plus sur la quantité et le productiviste avec les autres grands pays
agricoles.

L’agriculture française doit faire sa mue vers la qualité et vers le bio.

Cela suppose l’arrêt des subventions au productivisme et leur redéploiement vers les pratiques de
qualité.

 

En attendant, les tracteurs bloquent Paris…