L’Alliance de Borloo : pitoyable « arme anti-FN »

Posté le juin 29, 2011, 12:00
4 mins

Dimanche 26 juin, Jean-Louis Borloo a officialisé ce qui était un secret de Polichinelle depuis longtemps : la création d’une « alliance » des centres (à ne pas confondre avec l’Alliance centriste de Jean Arthuis !), fondée par le Parti radical, la Gauche moderne, le Nouveau Centre et la Conven­tion démocrate.

Idéologiquement, les choses sont claires : il s’agit d’une alliance de centre-gauche.
D’abord, parce que bon nombre de fondateurs sont de gauche. Mais, surtout, parce la doctrine de ces partis est largement faite des poncifs et des modes du moment.

L’Alliance est, en particulier, composée de quelques « recalés » de la funeste ouverture à gauche de 2007, au premier rang desquels Jean-Marie Bockel.

Et elle est dominée par Borloo, responsable des catastrophiques « Grenelle de l’environnement » qui, pour siphonner l’électorat « bobo » du PS et des Verts, a cru malin de jeter par les fenêtres quelques dizaines de milliards d’euros dont nous n’avons pas le premier centime !
Bref, cette Alliance a tout du front de gauche !

Clin d’œil de l’histoire, : ce congrès fondateur a eu lieu… à Épinay, comme celui qui avait vu la naissance du Parti socialiste mitterrandien en 1971
.
Politiquement, ce qui importe surtout, c’est que cette Alliance veut être une « arme anti-FN », une arme contre toute alliance électorale entre l’UMP et le FN et contre toute reprise par Nicolas Sarkozy de points importants du programme du FN.

Cette stratégie est aux antipodes de la nôtre : nous sommes favorables aux alliances entre les diverses droites et hostiles aux alliances contre nature entre l’UMP et le PS, dites « front républicain » (comme si le FN n’était pas un parti républicain !).
Mais, dans la pratique, que pèse cette Alliance ?

À mon sens, rien. Tous les élus de ces formations ont été élus grâce à l’UMP ou au PS.

L’Alliance n’arrive même pas à fédérer les nombreuses formations centristes, puisque le Modem de Bayrou en est absent.
Bref, tout ce que pourra faire cette Alliance des centres sera de diviser la droite et de participer au diktat du « front républicain ». Je doute que Borloo aille jusqu’au bout de sa démarche. Je crois plutôt qu’il va essayer de monnayer son ralliement à Sarkozy (d’ailleurs, comment des ministres influents de Sarkozy vont-ils pouvoir expliquer que la politique qu’ils ont menée était absurde ?). Mais, il porte d’ores et déjà une lourde responsabilité dans le possible échec de la droite en 2012…

5 réponses à l'article : L’Alliance de Borloo : pitoyable « arme anti-FN »

  1. francois

    04/07/2011

    raymond

    bravo pour votre commentaire et pour votre choix de partir de ce pays qui s’effondre.il est parfois cependant impossible à certains comme moi de le faire….ou etes vous?

    Répondre
  2. Raymond

    01/07/2011

    La France s’enfonce toujours un peu plus dans la misère. Et les français ne réagissent toujours pas. Cela fait presque 20 ans que j’ai quitté la France à cause de ces politicards cyniques et corrompus. Qui peut vivre encore dans un pays pareil où entreprendre est punissable avec l’ISF lorsqu’on cesse son activité ? Les jeunes qui ne veulent pas vivre une vie médiocre mais au contraire s’investir à fond dans une idée, créer des richesses, n’ont d’autres solutions que s’installer ailleurs. Et ils ont raison. Le pays croule sous une montagne de dettes et le sort de la Grèce, comme celui de l’Argentine il y a dix ans, attend les français avec son cortège de malheurs. En 2012 une nouvelle bonne dose d’UMP ou PS pour bien parachever le désastre ?

    Répondre
  3. ozone

    29/06/2011

    Le calcul est de pomper des voies un peu a gauche,un peu chez les pastéques,histoire de laisser au second tour Marine et Sarkozy pour refaire le coup de 2002

    Répondre
  4. sas

    29/06/2011

    Après l opération du frère alcoolique boorlo…..c’est la gigue lagarde spécialiste es science d économie…..(déplacement en vélo et fermeture de la lumière de son bureau pour faire des économie a bercy)…..INUTILE DE DEMANDER SI ELLE VA ETRE INQUIETEE DANS L AFFAIRE TAPIS

     

    pathétique, navrant , terrible…..et elle va faire et servir au FMI la même soupe indigeste ressassée au francais…..elle fera comme strausskhan nous dit on……Alors attention a la "rêveuse de croissance"…toutes femme de ménage un peu black, et modeste….a leurs poste de travail…si elle sort à poil de la salle de bain…fuyez…!!!!!

     

    pôvre france….

    sas

    Répondre
  5. alf007

    29/06/2011

    Personne ne croit a une démarche de Borloo, un amuseur, depuis la maison a 100.000 euros, et la gestion de la neige cet hiver, ce brave n’apportera rien a la France.

    Pour le FN, toujour l’exclusion, cela avec, et les médias complices de cette mascarade.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)