L’anticommuniste Mélenchon

Posté le juin 22, 2012, 12:00
3 secs

Lorsque les communistes ont pris le pouvoir en Russie, certains ont découvert l’eau chaude ! Le nommé Stakhanov notamment a découvert qu’en travaillant beaucoup et bien, il produisait de la richesse pour son pays et augmentait son pouvoir d’achat. Les dirigeants ont alors développé le « stakhanovisme ».

Aujourd’hui, Mélenchon considère qu’il y a suffisamment de richesse produite, donc pas besoin de croissance, mais qu’elle est mal répartie. En clair, il veut que les oisifs réquisitionnent le fruit du travail des stakhanovistes. Il n’a rien compris au communisme, ni d’ailleurs au principe chrétien qui dit qu’il faut gagner son pain à la sueur de son front.

Jean-Paul Faucounau
Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

6 réponses à l'article : L’anticommuniste Mélenchon

  1. MINUX75

    27/06/2012

    En 1988, la PRAVDA sortit un article dans lequel il était dit que la vaste propagande concernant les « prouesses » de STAKHANOV n’étaient que du vent, l’article insista sur le fait qu’on avait utilisé un nombre d’aide important pour mâcher le travail ce qui a permis à STAKHANOV de multiplier sa productivité de 14. http://fr.wikipedia.org/wiki/Stakhanovisme Dans une usine de tuyaux en union soviétique, on a fait autrement,en incorporant une partie du stock pléthorique à la production ce qui a permis « d’augmenter » de manière significative la « production ». Un exemple de comptabilité créative. Ne croyez pas que le stakhanovisme c’est du passé, En France tous les chiffres sont faux, ceux de l’inflation, du chômage, de la croissance etc… la véritable inflation est proche de 5%, ce que tout le monde peut relever chez son épicier discount… Le véritable chômage est au moins de 6 Millions de chômeurs. Pour ce qui est de la croissance, elle est très probablement négative au moins -3% : le pouvoir d’achat de nombre de français diminue ce que tout français peut constater.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    26/06/2012

    @ phillipe01

    pourquoi être aussi réducteur et se limiter aux " petits copains " de gauche à droite nous avons aussi nos " grands coquins " qui  se gavent de notre travail sans  " en secouer une " ( comme aurait pu dire le premier d’entre eux le parasite étatiste , républicain et démocrate  type : Jacques Chirac ! )

    Répondre
  3. philippe 01

    23/06/2012

    Cher Jean-Paul,
    Vous savez bien que les petits copains de Hollande, de Mélenchon et ses alter ego de l »extrême gauche ne gagnent pas leur vie à la sueur de leur front. Ils exploitent le fonds de commerce d’un prolétariat et d’une pauvreté qu’ils s’ingénient à fabriquer et à entretenir en sabotant l’école, les services publics et la productivité des entreprises. Ils en récoltent les voix aux élections, comme l’apiculteur récolte le miel de ses abeilles…

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    22/06/2012

    Jean-Luc Mélenchon pourrait être comparé , par certains lecteurs mal intentionnés , à un prédateur en bout de la chaine alimentaire comme l’est la hyène par exemple  …  mais il ( le prédateur en bout etc … ) est aussi indispensable dans la nature que la douce tourterelle , la fragile libellule ou le " hideux  "  ( pourquoi hideux ? ) crapaud !
    moralité : il faut faire avec ce qu’on a et surtout ne pas s’illusionner
    le pessimiste

    Répondre
  5. Anonyme

    22/06/2012

    Parfois, on se prend à regretter la disparition d’adversaires loyaux, mais là non !

     

    Melenchenot ou Melenchong-Il (suivant les sensibilités), ne nous manquera pas !

     

    Adieu !

    Répondre
  6. cyril 07

    22/06/2012

    Jean-Paul Faucounau n’a apparemment rien compris au discours de Mélenchon, il ne s’agit en aucun cas d’oisifs, mais bon… un blogger de plus…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)