La pauvreté pousse à l'émigration, pas la compétence…

La pauvreté pousse à l'émigration, pas la compétence…

 

Avec une croissance démographique plus forte que la croissance économique, les pays du sud souffrent d’une pauvreté
endémique.

Avec des dirigeants qui engrangent les bénéfices de l’exploitation des richesses locales, les populations voient leurs
options limitées à la misère, la révolte et l’émigration… (sources : JP Gourévitch)

 

Le choix du départ ne se fait donc pas en fonction de compétences à mettre en valeur dans le futur pays
d’accueil…

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: