"La police, une force qui envahit le territoire"

"La police, une force qui envahit le territoire"

 

Déni de la réalité, « autorités scientifiques », chercheurs hallucinés par leurs biais idéologiques, population issue de l’immigration inassimilable et
Français de souche proche du désespoir face à la passivité des institutions, la complicité des élites et des médias, la situation française est proche de la catastrophe, entre l’explosion et
l’implosion.

 

La complicité envers le crime dont fait preuve le monde dit « savant » en est un exemple emblématique :

 

Pour Sebastian Roché, chercheur “spécialiste de l’insécurité dans un laboratoire grenoblois” du CNRS et professeur à l’Institut d’études
politiques de Grenoble, le quartier de la Villeneuve connaît les mêmes problèmes de délinquance que les autres banlieues françaises, en raison de «phénomènes de ségrégation et d’une forte
pauvreté
».

 

“La police doit reconquérir la confiance de la population. Elle doit être perçue comme rendant service aux habitants pour le maintien de l’ordre et
non comme une force qui envahit un territoire.”  Lu dans le Monde

 

France : «pogroms organisés par
des bandes d’immigrés»
/ France : fin de la liberté de circuler / « Le pays est livré aux racailles » / Le bon sens de Jean Arthuis oublie l’immigration / Les Algériens connus pour abuser des visas… /Des dizaines de milliers de sans papiers pourront être
régularisés
/ Les politiques corrompus pour 64% des Français

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: