La règle des trois propositions s'appliquera aussi aux fonctionnaires

Posté le février 03, 2010, 12:00
42 secs


C’est un décret qui réveille les syndicats : dans le cadre de la suppression ou de la réorganisation de son
service, un fonctionnaire devra accepter au moins un des trois premiers emplois qui lui sera proposé, sous peine d’être mis en disponibilité.
La disponibilité signfie que le fonctionnaire est libre de se trouver un nouvel emploi par lui-même, public ou privé, et ne touche en attendant que des indemnités et non plus son salaire.

Cette réforme a déjà été mise en place pour les chômeurs, avec un encadrement assez strict des conditions de salaires, de distance et de nature que doivent remplir les emplois qui leurs sont
proposés.

Dans la mesure où le pôle emploi est la plupart des temps incapable de fournir des offres correspondantes au profil des chômeurs, il s’agit plus d’une pression exercée sur ceux de ces derniers
qui se contenteraient de profiter du système sans réellement chercher un emploi…

Pour les fonctionnaires, cela signifie que les ministères auront une arme de négociation supplémentaire dans la réorganisation des services. D’ici à ce que l’emploi public cesse en France
sa course vers les records mondiaux…