L’armée, dernier recours

L’armée, dernier recours

La tribune signée par plus de 24000 militaires continue de susciter des débats.

Le 29 avril 2021, sur CNews, dans l’émission «Morandini live», le journaliste s’est montré offusqué d’entendre dire sur le plateau que l’armée puisse être amenée à tuer.

Il préfère pudiquement ne voir que son rôle de protection. Soit. Mais ce rôle peut l’amener à tuer. Pour faire simple: un soldat est fait pour faire la guerre et pas pour autre chose – sauf exception.

n lui a appris à faire la guerre, donc à tuer, car la mort est inséparable de l’idée de guerre. C’est comme ça depuis la nuit des temps.

En dehors des situations de conflits armés extérieurs, sur notre sol, nos lois prévoient que l’armée est le dernier recours dans les situations de menace ou de désordre extrême, quand tout le reste a échoué.

Mais n’oublions pas que nos soldats ne sont ni instruits, ni entraînés, ni équipés, ni armés moralement pour les missions de maintien de l’ordre.

Ils ne supporteront pas de recevoir pavés et cocktails molotov pendant des heures sans broncher, comme nos admirables forces de l’ordre savent le faire.

Ils réagiront brutalement. Il y aura des «bavures»; nos chefs doivent le savoir.

L’armée a toujours craint d’être confrontée à de telles situations, et les militaires sont conscients qu’ils ne sont pas les mieux adaptés à ce genre de mission, qui peut les opposer à d’autres Français.

Mais, si la situation devient catastrophique et que le choix, pour le politique, devient, soit laisser détruire les institutions légales et consentir à une partition du territoire de la république, soit «faire donner la Garde», il n’y aura hélas pas d’hésitation à avoir.

Et là, on entendra des bruits de bottes, mais rassurons-nous, ce seront les nôtres.

C’est ce que tous les militaires signataires de la tribune, dite abusivement «des généraux», en lançant ce cri d’alarme à nos dirigeants, veulent éviter à la France et au peuple français.

L’État, trop souvent, par indécision ou lâcheté, laisse se développer des situations insurrectionnelles.

Puis demande à ses forces de rétablir l’ordre et, à la moindre «bavure» montée en neige par les médias, les blâment pour l’avoir fait.

J’espère qu’il n’en sera rien dans l’avenir.

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • ELEVENTH Répondre

    La photo qui illustre l’article sur l’armée mériterait une mise à jour.
    En regardant les PM que portent les troufions j’ai l’impression de remonter des décennies en arrière.
    Le MAT 49 : au secours. Pourquoi pas le fusil Chassepot de nos ancêtres. Souvent le FLN avait des Beretta : c’est autre chose.
    Sans parler de ces vieilles merdes de F.M. US 7.62, hors d’usage que la France avait récupéré des soldes US et qui s’enraillaient une fois sur deux. Le LRAC dont j’avais hérité devait systématiquement être corrigé à 2 m de la cible, sans quoi il loupait tout.
    Ah, en ce temps, il n’était pas bon d’être un appelé de base : mal équipé, mal nourri, mal considéré, payé 0.3 francs par jour et en payant son savon en plus. Dire que bien de mes copains y ont laissé leur peau ou leur santé, pour finit par se faire chier dessus par des allogènes qui gueulent « je suis chez moi ici, les blancs n’ont qu’à se tirer »
    Les off et sous off d’active, c’était autre chose : « pourvu qué ça doure » car le fric rentrait chez eux qui méprisaient les appelés en plus.
    Il faut savoir ce dont on parle et il n’est pas nécessaire de faire appels a des « historiens rats de bibliothèque » pour.
    Seuls les para de Massu étaient pris en compte par leurs chefs. Mais ailleurs – a part les planqués comme chichi qui a eu le culot de dire, en lieutenant de réserve bien traité que ce fut une belle expérience humaine – c’était « vive la quille ».
    Je voudrais voir les méthodes de l’époque appliquées aux NTM actuels . Je gage que le chef d’état major actuel, hautain , fermerait sa grande gueule avec eux.

    23/05/2021 à 17 h 40 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Mort(s) pour la France!

    Voilà donc la proposition géniale du gamin immature squattant le château de l’élysée. Les meurtriers potentiels de membres des forces de l’ordre doivent se frotter les mains et ils ne vont sans doute pas tarder à passer à l’action.
    Quel membre de ces forces pourrait déjà refuser de mourir pour la France?
    Les gilets jaunes voulaient du gazole et une vie moins taxés ils ont eu le crime d’écocide à la place.
    Les forces de l’ordre voulaient pouvoir se défendre, elles vont désormais être honorées à titre posthume à défaut de l’avoir été durant leur séjour terrestre.
    Si vous n’en avez pas encore assez alors revotez Macron.

    21/05/2021 à 15 h 40 min
  • Hagdik Répondre

    Assez tergiversé, assez fantasmé sur l’armée pour la conspuer et l’abattre ensuite quand elle a fait le boulot comme l’explique justement Gérard Pierre.
    Un gouvernement de la Résistance devra redonner aux forces de l’ordre sans distinction le pouvoir et le devoir d’abattre ceux qui les attaquent, de tirer sur ceux qui leur résistent.
    Exemple: dans une manifestation, celui qui brandit un cocktail Molotov doit être abattu avant d’avoir terminé son geste.
    Et de traiter comme des voyous ceux qui défendent les voyous ou qui militent pour les voyous.
    La force doit rester à la loi sans se perdre dans les méandres d’une pseudo justice incapable d’agir.
    Exemple : des squatters doivent être expulsés manu militari dès la première demande des témoins ou de l’ayant droit. Un point c’est tout.
    Il manque de place dans les prisons ? Expulsion immédiate et massive des étrangers incarcérés.
    Il manque de structures d’accueil pour les jeune délinquant ? Réaffectation rapide d’anciens camps militaires. Le concertina c’est moins cher que les murs ! Privation du téléphone et obligation de se faire à manger s’ils veulent manger …
    Révocation du droit du sol et retour en arrière d’une ou deux générations.
    Coupure des finances publiques à tous les organisme anti-France.
    Quand aux braillements envisageables des droits de l’hommistes, de l’europe et autres onu … la France les prévient qu’el n’en a rien à faire. Dictature ? Oui, dictature du peuple souverain.
    ET ON VERRA !

    20/05/2021 à 18 h 45 min
  • Gérard Pierre Répondre

    L’armée se souvient très bien de l’expérience algérienne ! … Elle n’a nulle envie de la reproduire !

    Souvenons nous !

    Le pouvoir socialiste expliquait alors à nos braves pioupious qu’en Algérie on ne faisait pas la guerre, … mais du maintien de l’ordre !

    Devant la mainmise du FLN sur la ville d’Alger : rideaux des commerces baissés, attentats aveugles et meurtriers, exactions de toutes sortes, etc … les terroristes tenaient le haut du pavé et la police, paralysée par une législation inadaptée à cette situation insurrectionnelle, était impuissante.

    Que s’est-il alors passé ?

    Via le parlement, le gouvernement d’alors a donné les pleins pouvoirs, sans émettre le moindre interdit, à l’Armée et au général Massu ! … Un seul impératif : GAGNER coûte que coûte ! ….. et Massu et ses paras ont gagné ! …… Ce fut âpre, mais la mission a été accomplie !

    C’est alors que, la quiétude revenue, la sécurité retrouvée, la peur oubliée, … toutes les belles âmes que comptait la presse, les milieux intellectuels, les artistes  »engagés » (mais surtout pas dans l’armée), les  »consciences » moralisatrices et pontifiantes, sortirent de leur torpeur pour condamner les méthodes employées, seules à même de réussir ! … Les plus méprisables furent les communistes !

    … et l’on vit les tribunaux se saisir de quelques cas pour faire des exemples ! … et l’on vit s’épancher un général qui avait attendu de porter des étoiles pour s’apercevoir que la guerre, c’était sale, … et l’on vit toutes sortes de cloportes sortir de leurs cachettes pour conspuer ceux qui leur avait permis de retrouver leur tranquillité ! … L’abjection n’était pas du côté de ceux qui s’étaient sali les mains mais bien de ceux qui croyaient les leurs bien propres ! … comme s’il suffisait de faire valoir une éthique de circonstance, les fesses bien calées sur un voltaire, pour que cela rende les loups végétariens !

    19/05/2021 à 22 h 56 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *