Laurent Ruquier ou l’arroseur arrosé

Posté le juin 25, 2019, 10:22
5 mins

Récemment, le paysage audiovisuel français a été le théâtre de l’une de ces polémiques absurdes dont il a le secret.

La très politiquement correcte écrivain Christine Angot a suscité de violentes réactions pour avoir opposé, le 1er juin, sur le plateau de l’émission «On n’est pas couché» – animée sur France 2 par le non moins politiquement correct Laurent Ruquier –, la Shoah (ou l’extermination des victimes était visée) et la traite des Noirs (où l’on cherchait à avoir des victimes en bonne santé).

L’objet de cette opposition, assez bizarrement ficelée, il faut bien le reconnaître, était de dénoncer la concurrence victimaire et l’indifférenciation des souffrances. Pour une fois que l’on peut être d’accord avec Christine Angot ou Laurent Ruquier, profitons-en!

Cela étant, mon premier mouvement a surtout été d’éclater de rire à cette cocasse situation de l’arroseur arrosé.

Ces braves gens n’ont de cesse d’exclure du débat public, au nom d’impératifs pseudo-moraux parfaitement incompréhensibles, telle personne, telle pensée ou telle organisation.

Qu’ils se trouvent à leur tour menacés de censure est assez amusant.
Mais leur défense est accablante car, au lieu d’attaquer précisément cette concurrence victimaire, cette limitation de la liberté d’expression, ce politiquement correct, qui brident gravement le débat – au sein même de l’une des nations du monde les plus portées au débat politique –, ils renchérissent.
Certes, Laurent Ruquier déclare, à juste titre: «Nous vivons sous la dictature de Twitter et de Marlène Schiappa.»

Ce qui vise manifestement les limitations de la liberté d’expression que l’on doit à l’État et aux grandes sociétés d’internet (notamment les principaux réseaux sociaux).

Mais il s’empresse d’ajouter que la meilleure preuve qu’il ne peut pas être «raciste» ou « négationniste», c’est qu’il est «l’un des rares à ne pas recevoir – hors période électorale s’entend – le Rassemblement national ou Nicolas Dupont-Aignan sur mon plateau».

On pourrait d’abord lui répondre que «son» plateau est bien davantage «notre» plateau, puisque ce sont nos impôts qui le paient et qu’il serait logique qu’il n’y fasse pas ce qu’il veut.

Mais on peut surtout noter l’absurdité de cette rhétorique: il réclame la liberté d’expression pour avoir le droit de l’interdire à d’autres.
Au nom de quoi?

En réalité, de Christine Angot à Marlène Schiappa, en passant par Laurent Ruquier et tant d’autres, ces gens sont tellement assurés d’être la quintessence des valeureux défenseurs des «valeurs» (jamais précisées, cela va de soi!) que leur discours est limpide.

Comme naguère les cadres des partis marxistes-léninistes et autres sectes totalitaires, ils ont la prétention de savoir mieux que nous ce qui est bon pour nous. C’est donc à eux qu’il revient, par désignation quasi divine, de dire qui est digne d’intervenir dans le débat public et qui ne l’est pas.
Et ils sont évidemment éberlués quand certains membres de leur propre secte de la «correction politique» les attaquent – alors même que, «courageusement», ils interdisent de parole les «fascistes»!

Mais ils ne diront jamais un mot contre les lois liberticides qui s’amoncellent à grande vitesse ces dernières années. Ni, moins encore, contre le scandale que constitue le refus, de la part du prétendu «service public de l’audiovisuel», de donner la parole à toutes les tendances de la société française.

Avec de tels défenseurs de la «liberté d’expression», notre très liberticide gouvernement ne risque rien. Comme quoi on peut fort bien être à la fois libertaire et liberticide!

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Article suivant

Instruction

9 réponses à l'article : Laurent Ruquier ou l’arroseur arrosé

  1. quinctius cincinnatus

    30/06/2019

    la loi  » sociétale  » du balancier : …

     » pour déculpabiliser les uns il faut culpabiliser les autres  »

    mais le balancier a une propriété mécanique : il a un …  » retour « 

    Répondre
  2. KAVULOMKAVULOS

    29/06/2019

    Le personnage en illustration est très content aujourd’hui : c’est sa fête avec les « fiertés » (lesquelles) qui vont avec. Il faut croire que la rondelle vous réserve de profondes sensations puisque le même, il y a quelques années, répliquait à un interlocuteur lui disant
    « je t’en….le » : VAS Y , J AIME CA. Si certains ne veulent pas mourir idiots, ils savent ce qui leur reste a essayer. Après tout, dans la chanson de carabins le plaisir des dieux on fait chanter à un certain « Jupiter » : le con lui pue, il préfère le goudron.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30/06/2019

      pas  » très content  » mais  » très … fier « 

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30/06/2019

      Nous reconnaissons dans ce texte  » édifiant  » et élégant le style tout en images en couleurs et en odeurs de Brenus

      merci à lui pour ce moment …  » divin  » ( chanson des carabins de la fin du XIX ième siècle pour conjurer l’ angoisse de fréquenter quotidiennement la Mort )

      Répondre
      • BRENUS

        30/06/2019

        Q.Q. Je t’attendais là-dessus : dès qu’il s’agit de merde, tu ne peux pas t’empêcher d’y mettre ton nez. Alors, toi aussi tu préfère le « goudron » ? Je me disais aussi. Intéressant, je vais le signaler au sieur Ruquier et il est possible que tu aies tes chances avec lui. Tiens nous au courant.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          01/07/2019

           » merci pour ce moment  » … Brenus Asinus Brutus

          il est digne … de vous

          j’ espère que vos admirateurs sur ce blog se manifesteront cela me permettra de compter les cons

          Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    28/06/2019

     » intéressant  » ce petit monde ombilical du Media

    non le Père Ruquier ce postiche ne méritait pas un article et en plus signé G. De T. dans les 4 Vérités

    combien sont ils ceux qui l’ ont lu ?

    en tout cas pas moi

    Répondre
  4. VOVARD

    27/06/2019

    Excellente votre remarque Monsieur De Thieulloy,

    Vous résumez à la perfection le ressenti de très nombreux Français et Françaises !
    Nous n’avons qu’un souhait : Que le plus grand nombre d’Internautes vous rejoignent au moins dans la pensée sinon dans les prochains votes !
    Bien respectueusement,

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      29/06/2019

      et … après ? sauf à accorder de l’ importance à ce saltimbanque !

      j’ ai entendu sur France info t.v. une intervenante ( politique ou journaliste je ne sais ? ) dire qu’ il fallait renforcer les mesures médiatiques anti-r.n. déjà en place et … n’ en plus parler jusqu’ à son interdiction pure et simple

      alors faîtes de même sauf à traduire ces Savonarole en Justice quand il y aura diffamation … ce qui vous permettra de … juger de l’ indépendance idéologique de cette Justice !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)