Laurent Wauquiez nouveau populiste ?

Laurent Wauquiez nouveau populiste ?

Quelques jeunes députés courageux, aux couleurs différentes, osent bousculer l’ordre républicain silencieux en contestant les multiples privilèges et avantages qui cimentent un consensus douillettement préservé par la gent parlementaire, de gauche à droite de l’hémicycle.

Ces 10 briseurs de statut ont immédiatement reçu la claque protestataire de leurs pairs confortablement assis sur leurs sièges, à commencer par celui qui les domine depuis son fauteuil de président, et qui hurlent de concert à la démagogie !

Déjà, la transparence à la sauce présidentielle a tenté de percer quelques solides résistances, sans le succès escompté. C’est donc derrière les murs épais et imperméables de la préfecture qu’un quidam sourcilleux pourra satisfaire sa citoyenne curiosité sur l’état du portefeuille d’un député ! Gageons que, pour parer à toute fuite, il sera sous haute surveillance lors de l’examen du dossier convoité : pas de photo discrète, point d’enregistrement sonore, et encore moins de photocopieuse à disposition ! Aussitôt la vérité révélée, le malheureux sera condamné à un silence opprimant et définitif, faisant de lui un légataire muselé, sinon maudit.

Seul Médiapart pourra encore dévoiler quelques morceaux choisis, arguant de la protection des sources avant qu’elles ne soient taries par l’opiniâtreté des limiers de la République.

À droite, c’est Laurent Wauquiez qui secoue l’arbre du privilège électif au feuillage persistant ! Le bon sens qui lui inspire sa proposition est parfaitement audible par le citoyen contribuable. Dès lors qu’on demande à ce dernier des efforts sans beaucoup de ménagement, il paraît normal que les parlementaires, ordonnateurs de la dépense publique, lui montrent un exemple solidaire et convaincant !

Ce dont ils se dispensent jusqu’alors dans une connivence discrète, avec la complicité silencieuse d’une majorité de médias formatés à gauche et maintenus en laisse par leur avantage fiscal individuel de 7 650 euros, discrètement maintenu, comme reconnaissance de leur anti-sarkosysme pugnace…

Non, la proposition de ces jeunes élus qui bousculent la table dorée n’est pas de la démagogie ! C’est tout simplement l’expression d’un réalisme responsable et novateur dont la France a grand besoin pour ventiler sa démocratie à force 7 !

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • Adeline Répondre

    Laurent Wauquiez est plein de bon sens, effectivement. Il me donne envie de croire à une nouvelle idée de la politique. C’est vrai que ça « clashe » forcément avec les autres vieux grincheux de son parti politique, mais il pourrait limite monter lui-même son propre parti… Je lui souhaite de continuer, graduellement, son ascension !

    08/08/2013 à 22 h 02 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    la vérité aussi cruelle qu’elle soit doit être dite sans ambages .. …
    …. il n’y a pas ( plus ? ) de grandes idées ( et de grands Hommes ) politiques en France …

    tout est conforme, normalisé, copié-collé

    18/07/2013 à 16 h 30 min
  • Jacqueline Répondre

    Courage Laurent !

    17/07/2013 à 19 h 07 min
  • lapôtre Répondre

    SI ces députés sont sincères, qu’ils rompent leurs liens avec l’ UMP et rejoignent le RBM bien avant les prochaines élections.

    17/07/2013 à 17 h 28 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: