L’autorité, c’est du fascisme !

L’autorité, c’est du fascisme !

Donc pas d’autorité. Donc le désordre et, pour beaucoup, une série d’échecs – plus la ruine pour certains.

Le problème est que l’autorité est la colonne vertébrale de toute organisation et, pour commencer, de la famille.

Si, dans une famille, l’autorité est exclue, c’est très vite la dislocation et la famille finit par disparaître.

Cette absence d’autorité dans tous les domaines est une des causes, sans doute la plus importante, de la décadence de notre pays et la porte ouverte à la délinquance qui empoisonne la vie de chaque Français.

Même les forces de l’ordre en sont victimes. Si gendarmes et policiers sont considérés comme ayant fait preuve d’autorité excessive, ils sont exposés à des sanctions. Donc prudence.

Le mot d’ordre, si j’ose dire, c’est : Laissez faire, laissez aller, alors que, chaque jour en France, un jeune de 15 ans est tué à coups de couteau, sans d’ailleurs que son origine soit publiée…

On n’a rien à dire et, parmi d’autres turpitudes, on laisse pratiquement prospérer le marché de la drogue – 4 000 points de vente –, l’une des causes principales du crime et de la délinquance.

En lieu et place du fascisme, à exclure en priorité, on a le crime et les agressions en tout genre, plus vol et escroquerie. Mais donc pas de fascisme.

On peut alors, dit-on, dormir tranquille. Au Führerprinzip on a substitué le désordre-prinzip.

Voilà des décennies qu’il en est ainsi et l’on peut se demander si, dès l’école maternelle, on n’apprend pas aux enfants à faire ce qui leur passe par la tête.

Il ne faut pas les brusquer, pas les gronder. En d’autres termes, il faut les éduquer dans l’anarchie.

Jugement sévère, penserez-vous ? Eh bien, non, le bilan de la situation générale est indéniable et significatif. Vous les connaissez.

Les conséquences aussi, comme le prouve l’affaire des sous-marins, commandés à la France par l’Australie.

Une très mauvaise manière des Anglo-Saxons, Australie, Grande-Bretagne, États-Unis, à notre égard.

La France est faible, alors pourquoi se gêner ? Les Anglo-Saxons lui ont lancé une gifle à la face du monde.

Ceci étant, quelle mesure de rétorsion la France aurait-elle pu prendre ? Aucune.

Ses responsables n’ont qu’à gémir discrètement en se souvenant que l’Australie, notamment, n’a jamais été très amicale à notre égard, considérant le Pacifique comme un océan anglo-saxon sans Français et sans Chinois – mais les Chinois, eux, ont les moyens de se faire craindre.

Cette rupture de contrat portant sur la commande de 12 sous-marins risque de peser indirectement sur l’emploi, bien qu’il ait été prévu que ces sous-marins soient construits en Australie par des Français.

La correction aurait été de verser une somme importante à la France.

J’imagine 5 milliards de dollars qui auraient permis d’éviter des chômages probables.

En réalité, 250 millions de dollars sont prévus, charité qui ne résoudra aucun problème et ne fera que souligner l’humiliation qui nous a été infligée par des « amis ».

Vous dites « des amis » ?

Cette humiliation sera vite oubliée, remplacée par le souci de savoir si, parmi toutes les candidates à la présidence (j’en compte 5 pour le moment), l’une a une chance sérieuse de réussir !

On retiendra aussi, ces jours-ci, la condamnation de Nicolas Sarkozy à un an de prison ferme.

Il a été président de la république et cette condamnation, qui illustre les affrontements entre magistrats et politiques, fait le plus mauvais effet.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • HOERE Répondre

    Tout ce qui n’est pas de gauche ou du centre ou même de la droite qui pense bien …est fasciste
    La Franc n’est pas faible,elle est en voie de disparition…les français vont disparaître c’est leur destin ultime.

    12/10/2021 à 11 h 00 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: