Le colonel Arnaud Beltrame et la défense de la France

Le colonel Arnaud Beltrame et la défense de la France

J’approuve entièrement la « Lettre au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame » du Général Didier Tauzin publiée dans les « 4 Vérités » (n° 1138) et je partage l’émotion de ce dernier, mais je dois ajouter une réflexion.

Arnaud Beltrame s’est sacrifié en catholique animé par une foi profonde. On ne peut que s’incliner devant son sacrifice, mais était-ce le rôle d’un officier de notre armée d’aller se livrer, pieds et poings liés, à un agresseur djihadiste, assassin et repris de justice ?

Dans un tel cas, la priorité n’était-elle pas d’abattre l’agresseur, éventuellement à distance ?

Sans doute, les circonstances, que je ne connais pas dans les détails, ne le permettaient-elles pas, mais la priorité absolue pour un militaire français est de ne pas se soumettre. Son devoir est de défendre la nation et les Français et non pas de s’offrir en sacrifice.

Par ailleurs, toujours dans le domaine des regrets, force est de constater la faculté d’oubli de la majorité des Français, aussi réelle que consternante.

Après chaque attentat musulman, l’émotion se manifeste pendant quelques jours, suivie de commentaires pendant une dizaine d’autres jours, puis plus rien. L’attentat est classé parmi les faits divers. On attend la prochaine tuerie djihadiste.

Il est stupéfiant que, dans un pays comme la France, aient été égorgés un prêtre catholique alors qu’il célébrait la messe, un chef d’entreprise dont la tête a été accrochée à la grille de sa société, et un lieutenant-colonel de gendarmerie – plus, auparavant, des enfants parce qu’ils étaient de confession juive, le tout au nom d’« Allah le Tout-Puissant ».

Total des victimes récentes en France à ce jour : 280.

Dans un pays normal, de telles agressions auraient dû provoquer une mobilisation générale contre les ennemis agissant à l’intérieur de nos frontières – ennemis que l’on connaît parfaitement.

Manuel Valls, alors qu’il était Premier ministre, a déclaré : « Nous sommes en guerre. »

Eh bien, lorsqu’on est en guerre, il importe de se défendre et de prendre les moyens pour gagner la guerre. Or qu’observe-t-on ? La simple expression de la vérité peut être qualifiée d’islamophobie et vous conduire au tribunal. Le président de la république ne vient-il pas de répéter que l’islamisme n’était pas l’islam ?

Les forces de l’ordre – gendarmes et policiers – peuvent être à tout instant poursuivies pour brutalité envers l’agresseur. Elles reçoivent des coups, mais il est risqué pour elles de les rendre. Cette lâcheté, qui résulte du régime de l’impuissance, a un nom : la soumission.

Lorsque, dans les décennies qui viennent, la France sera envahie par 25 millions de musulmans arabo-africains supplémentaires (voir ma chronique du n° 1138), il restera à la minorité des Français encore en France à payer les impôts, la dîme de la dhimmitude, et à regarder transformer leurs églises en mosquées.

Vous exagérez, dira-t-on. Je répondrai à cela qu’en 75 ans, les immigrés en France sont passés de 100 000 à 14 millions. Croyez-vous que cette évolution va s’arrêter par miracle ? Évidemment non.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(24) Commentaires

  • HOMERE Répondre

    La France n’est pas en guerre….ou bien alors la guerre n’est plus la guerre! même pas en guerre civile…la France se fout de tous ces problèmes factuels et médiatiques.
    On ne meurt plus pour la France…on meurt par hasard parce que l’on se trouve là ou il ne faut pas être…nous faisons des héros à bon compte alors qu’ils ne sont que des victimes de la malchance…arrêtons de pontifier inutilement….les marches blanches et autres commémorations pathétiques ne sont que les images de notre indifférente indignation…

    08/05/2018 à 20 h 33 min
  • Henri de Montfort Répondre

    Comme vous avez raison Monsieur Brenus!
    Ancien baroudeur , jaurais moi aussi été volontaire pour remplacer l’ôtage…mais
    j’y serais allé avec un solide P38, ( cartouche engagée dans la chambre,prêt à tirer ),
    plaqué entre le haut de mon bras et mon corps. Et j’aurais flingué ce salaud sans
    hésitation à sa moindre inattention ! Ce colonel , héroïque mais bien imprudent a été
    admirable , mais les propos de sa mère sont indignes et me font vômir!
    S’il faut absolument vivre ensemble , alors oui … mais avec une « Kalach » sous la main !

    02/05/2018 à 10 h 58 min
  • BRENUS Répondre

    A l’instar de la LDNA, les endogènes sont invités à adhérer à notre nouvelle assos (pas encore subventionnée, mais l’espoir fait vivre) . J’ai nommé la LDFBE ( Ligue de Défense des Fromages Blancs Européens). Naturellement, ce momument sera réservé aux Fromages Blancs, comme l’autre l’est aux « racisés ». Akwaba les toubabous!

    01/05/2018 à 15 h 58 min
  • Magne Répondre

    « Il est stupéfiant que, dans un pays comme la France, aient été égorgés un prêtre catholique alors qu’il célébrait la messe, un chef d’entreprise dont la tête a été accrochée à la grille de sa société, et un lieutenant-colonel de gendarmerie – plus, auparavant, des enfants parce qu’ils étaient de confession juive, le tout au nom d’« Allah le Tout-Puissant ».
    Il faut lire le Coran , ses Hadith , la vie du  » bel exemple  » , le Rasùl ( le Messager, Muhammad )  » katilu ( verbe katil tuer ) et non pas combattez , hum eux , ceux qui associent ( Hata la Takuna Finatum ) ceux qui associent un fils à Dieu , ceux du Livre ( Bible )les koufar asli ., ceux qui n’ont pas la Vérité , ceux qui associent et qui mécroient .
    Cet officier supérieur , lieutenant colonel Beltrame , mort en héros aurait du être enterré par les siens et non pas par des civils . Les siens , c’est-à-dire l’armée , les forces de l’ordre pompiers compris auraient du défiler devant son cercueil ( au moins 100 000 hommes et femmes) ce qui aurait eu pour effet de bien montrer à l’ennemi ( n’est-on pas en guerre )que cet héros mythique , n’était plus seul au monde .
    De longs discours nécessaires qui n’ont pas été entendus . Une démonstration physique aurait été compris pas tous .
    Le Général TAUZIN est un grand général .

    27/04/2018 à 19 h 37 min
  • betsynette Répondre

    Au moment ou ……les femmes ……se plaignent des hommes et veulent vivre comme des hommes……il y a encore des personnes qui se demandent …..pourquoi, le Colonel Beltrame s’est sacrifié pour une …..femme….. cet homme était un homme d’honneur, et il savait qu’une femme n’est pas aussi forte devant certains dangers, car non préparée en France pour subir ce que des …..Femmes Kurdes…..ONT subi en Syrie et après avec les Turcs, nous sommes en guerre……sauf quant on laisse entrer dans le pays, des ……RIENS……de certains pays qui égorgent les femmes, les enfants , les hommes qui ne leur conviennent pas, ce qui est triste ce sont ces dirigeants qui n’ont pas de conscience qui mettent les peuples en danger, c’est vrai que nous ne pouvons porter plainte contre ces ……RIENS…..

    27/04/2018 à 11 h 32 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      « nous ne pouvons porter plainte contre ces ……RIENS…. »

      Vous pouvez mais en le faisant vous vous mettriez en danger de mort.
      Les bien-pensants publieraient votre photo, votre nom et adresse en ligne.

      Voyez ce qui est arrivé à cet employé du Crédit Agricole qui a tenté de défendre la frontière dans les Alpes.

      27/04/2018 à 19 h 12 min
      • betsynette Répondre

        Merci, je le sais, mais j’ai de la moralité à une vitesses pas comme les politique qui l’ont à plusieurs.

        28/04/2018 à 11 h 20 min
      • BRENUS Répondre

        Précisons que l’employé du Crédit Agricole en question est harcelé par les représentants de la « Ligue de Défense Noire Africaine » à son boulot. Sans doute de bons exemplaires de « patriotes » selon Q.C. qui semble les adorer. Allez un peu voir sur le net la tronche et les simagrées de ces zigs et vous serez vite édifiés (Youtube est votre ami). Aujourd’hui il veulent vous virer. Demain ??? A vous de nous répondre, l’Adorateur de ces zigs… Entre temps, un conseil : faites comme Hans : rien.

        28/04/2018 à 19 h 19 min
        • HansImSchnoggeLoch Répondre

          faites comme Hans : rien.

          Eh oui, je fais comme tout le monde, rien.
          Ayant voté toute ma vie pour la « drouate », était en fin de compte équivalent à voter pour rien.
          Au crépuscule de ma vie je vais effectuer mes derniers tours de piste en faisant rien ou pas grand chose.
          C’est une occupation qui a le mérite de ne rien coûter.
          (Rien + Rien) x taxes = Rien.
          Que celles et ceux qui ont foutu ce bordel fassent le premier pas.

          Facit: Nothin’ ain’t worth nothin’, but it’s fee. (me and bobby mc gee)

          28/04/2018 à 20 h 43 min
          • quinctius cincinnatus

            réponse modérée dans la forme comme dans le ton à notre glorieux matamore

            30/04/2018 à 16 h 32 min
  • HUGUEL Répondre

    Quand on est en guerre il faut que la législation d’exception ( elle existe) soit mise en application.
    La première mesure pour réduire le risque est d’éjecter systématiquement et sans état d’âme tous ceux qui affichent ouvertement
    leur haine de la France et de ses habitants alors qu’ils profitent des largesses qui leur sont accordées avec notre argent de contribuables.Voilà la façon dont ils remercient leurs bienfaiteurs.Je ne crois pas du tout que le Grand Réformateur et ses lèche bottes osent prendre une telle initiative car ils veulent conserver le maximum de voix pour rester au pouvoir même en s’alliant avec nos assassins au lieu de les éjecter de notre pays.

    27/04/2018 à 10 h 44 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      ce qu’ ils redoutent ce n’ est pas de perdre leur honneur mais de perdre des bénéfices

      30/04/2018 à 16 h 33 min
  • Laudance Répondre

    Plus le temps passe, plus le comportement des Français me dépasse. En ce moment, qu’ils soient retraités, automobilistes ou simples citoyens parmi ceux de moins en moins nombreux qui paient des impôts, on les tond comme des moutons. On leur pique leur pognon. Ils vivent dans l’insécurité et ne sont plus protégés dans un pays dirigé par des minorités. Tout cela sans l’ombre d’une réaction digne de ce nom. Même pas lors des élections où, depuis des décennies, leur choix se porte sur les mêmes menteurs et arnaqueurs intéressés uniquement par l’assiette au beurre au détriment non seulement de leurs électeurs, mais aussi de la France dont ils sont devenus les fossoyeurs.

    Devant ce manque de réactivité dois-je en conclure que, loin d’être les victimes de leurs élites, les Français en sont les complices ? Après des dizaines d’années de lectures politiques, je me pose la question plus que jamais et je me demande à quoi peuvent bien servir les alertes sonnées par les derniers représentants de la lucidité, puisque la force d’inertie de la majorité est telle que la faire bouger me semble aujourd’hui plus difficile que de soulever des montagnes. Celle-ci se plaît à demeurer à la merci d’un pouvoir aux abois qui, pourtant, ne cesse d’afficher ses incroyables faiblesses, tout en se montrant impitoyable envers les sans-dents non violents, méprisés et pressés comme des citrons.

    Pour en extraire les dernières gouttes, ils ont trouvé un expert en la personne de Macron, le matamore fort en paroles mais dont le pantalon mouillé suinte sa seule auréole. Pour s’en convaincre, il suffit de prendre l’exemple de NDDL et de la capitulation de l’Etat face à une bande d’extrémistes. Dans ce dossier vieux de 50 ans, je constate que, faisant fi de nombreuses décisions de justice et d’une consultation populaire, ce président d’opérette a baissé son froc, retourné sa veste et s’est dégonflé comme une baudruche. Et parmi ses principaux larbins, loin de me rappeler le Bel, Philippe me fait penser à une marionnette dont Emmanuel tire les ficelles. Quant à Collomb, c’est le roi des poltrons.

    26/04/2018 à 17 h 38 min
    • HansImSchnoggeLoch Répondre

      Bercy doit embaucher de préférence des Aussies ou des Kiwis, tous deux originaires de « Down Under »
      Ce sont de loin les meilleurs tondeurs du monde.
      Que du bonheur pour les moutons…

      26/04/2018 à 20 h 16 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Quand un Colonel de la Gendarmerie ordonne un assaut immédiat et que cet assaut soit retardé de plusieurs minutes il ne faut pas chercher midi à 14h.
    Un ordre est un ordre surtout venant d’un Colonel.

    Qui a retardé cet assaut et quel est le nom de ce zèbre?
    Sinon fait.il partie des espèces protégées?

    24/04/2018 à 20 h 48 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      à date on ne sait strictement rien sur le contenu du message ( un signal d’ assaut ? ) envoyé par le Lt-Colonel qui s’ était porté volontaire pour être à la fois l’ otage et … l’ informateur sur place ( ? ) … de toute façon il y a eu comme on dit avec prudence un  » dysfonctionnement  » dans les ordres et dans la transmission de ces ordres , sans doute parce que le commandement n’ était pas  » unique  » , ce qui dédouanera les  » responsables « 

      25/04/2018 à 7 h 59 min
      • HansImSchnoggeLoch Répondre

        En temps de guerre, y sommes-nous ou pas, c’est la subsidiarité qui prime.
        Le commandement revient en priorité à l’instance la plus proche de la zone de combat et non au QG.
        Et qui était le plus proche du combat si ce n’est le Colonel Beltrame.

        En temps de guerre des erreurs de ce genre passent en cours martiale et l’issue est le plus souvent le peloton d’exécution.
        Qu’attend-on pour appliquer ces règles?

        25/04/2018 à 10 h 06 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          c’ est Valls qui disait que nous étions en guerre , les autres nous disent que nous devons apprendre à vivre AVEC *** l’ insécurité … avouez qu’ on n’ est pas dans le même registre, dans la même intensité de … menaces

          *** pour moi DANS serait plus exact !

          25/04/2018 à 11 h 02 min
          • HansImSchnoggeLoch

            Ne serait-ce pas plutôt le boss de Valls qui avait clamé haut et fort que la France était en guerre et pour le prouver a mis l’armée dans les rues *)?
            Ce dernier s’étant borné à dire que la masse populaire devait s’habituer à l’insécurité.

            Enfin peu importe, la merde est là et personne n’en est responsable, c’est aussi cela la France.

            *) à ma connaissance elle y serait encore??

            25/04/2018 à 12 h 38 min
          • quinctius cincinnatus

            non c’ est bien Valls qui a dit que nous étions en guerre puis qui s’ est joint à ceux qui disaient qu’ il fallait nous habituer à vivre avec l’ insécurité ce qui est logique, la guerre n’ étant pas pour l’ avoir vécu une période poétique

            25/04/2018 à 16 h 21 min
          • HansImSchnoggeLoch

            Peu importe, Valls mangera bientôt à un autre râtelier grâce à sa double nationalité.

            Le colonel Beltrame par contre pourrait encore être vivant si l’affaire avait été confiée à des vrais professionnels et non à un vieillard cacochyme.

            25/04/2018 à 17 h 50 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          principe de responsabilité ( ou de précaution )

           » la policière disparue dans la Seine *** lors d’ un EXERCICE de plongée  »

          des  » dysfonctionnements  » , matériels défectueux etc … , montrés du doigt par l’ enquête

          nous dit la presse

          *** à la période des crues

          25/04/2018 à 16 h 32 min
    • Henri de Montfort Répondre

      A votre question je répondrais : un traître doublé d’un idiot!

      02/05/2018 à 11 h 01 min
  • BRENUS Répondre

    Mr lambert. Lorsque vous posez la question de savoir si l’évolution de l’immigration va s’arrêter par miracle, je crois que votre question contient sa réponse. Quant à l’envahissement, certains sur ce site même ne sont pas contre, même s’ils utilisent largement les circonlocutions pour tenter de ne pas se dévoiler (q.q. par exemple). Par ailleurs, lorsque vous entendez la mère du colonel Beltrame, au cours d’un interview avec Ruth vous sortir les « valeurs du vivre ensemble », après le meurtre de son propre fils par un immigré (de première ou x° génération, cela ne change rien) c’est à désespérer. Si un chef de l’Armée s’offre en victime « expiatoire » a des ordures plutot que tenter de les éliminer, il n’y a pas grand chose à espérer. Sinon, comme certains, passer du « coté obscur » en s’imaginant qu’ils seront épargnés. Le « bédouin » autoproclamé local, au motif qu’il descendrait d’un chef sarrazin », qui pollue ce site devrait s’informer des déclarations d’une autre « bédouine » présidente de l’Unef de Lille qui proclame sur son twitter « qu’il faudrait gazer tous les blancs », sans que cela ait fait réagir les licra et autres assos. Même si le message a été retiré depuis, ,il a été largement pris en copies d’écran pour que les prostitués habituels puissent le nier. Votez : » pas blanc ». Conclusion…..

    24/04/2018 à 18 h 09 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: