Le Coran, base de la radicalisation

Posté le mars 03, 2015, 5:55
4 mins

Mahomet a mis l’islam au ban de l’humanité. Pour cela, un seul verset lui a suffi : le verset 29 de la sourate 9.

Voici ce verset : « Tuez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité (islam), parmi ceux qui ont reçu le Livre (juifs et chrétiens), jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés. »

Criminaliser l’islam et poursui­vre les musulmans pour apologie de crimes contre l’humanité doit devenir la règle de tous les pays qui accueillent des musulmans suivant les textes coraniques à la lettre.

Jusqu’à ce que les musulmans se décident à une relecture du coran, la vente de ce livre doit être interdite.

De même, doivent être interdits d’autres manuels subversifs : la charia (c’est la loi de l’islam, le code horrible des sanctions), la sunna (c’est la source législative de l’islam, associée au coran ; elle désigne la « voie droite » – montrée par le prophète –, celle que tous les musulmans doivent suivre), les hadiths (ensemble de traditions – actes et paroles de Mahomet et de ses compagnons – considérés comme des actes de gouvernance personnelle et collective), et la sîra (biographie du prophète Maho­met).

Tous ces textes sont incompatibles avec les lois et coutumes des sociétés occidentales.

D’ailleurs, la Cour européenne des droits de l’Homme de Strasbourg a jugé, le 13 février 2003, que la charia était incompatible avec les principes démocratiques.

Dans son arrêt Parti de la pros­périté contre Turquie, la CEDH a affirmé que la dissolution par la cour constitutionnelle turque du Parti de la prospérité (parti islamiste) ne contrevenait pas à la convention européenne des droits de l’homme :

« À l’instar de la Cour constitutionnelle, la Cour reconnaît que la charia, reflétant fidèlement les dogmes et les règles divines édictées par la religion, présente un caractère stable et invariable. Lui sont étrangers des principes tels que le pluralisme dans la participation politique ou l’évolution incessante des libertés publiques. […]

Il est difficile à la fois de se déclarer respectueux de la démocratie et des droits de l’homme et de soutenir un régime fondé sur la charia, qui se démarque nettement des valeurs de la Con­vention, notamment eu égard à ses règles de droit pénal et de procédure pénale, à la place qu’il réserve aux femmes dans l’ordre juridique et à son intervention dans tous les domaines de la vie privée et publique conformément aux normes religieuses. […]

Selon la Cour, un parti politique dont l’action semble viser l’instauration de la charia dans un État partie à la Convention peut difficilement passer pour une association conforme à l’idéal démocratique sous-jacent à l’ensemble de la Convention. »

« Curieusement », cet arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme ne semble pas avoir autorité en France…

Yves Pigis

33 réponses à l'article : Le Coran, base de la radicalisation

  1. Rectificateur

    10/03/2015

    Bien trouillards sur 4 Vertités. On dirait un train fantôme pour s’amuser à se faire peur.

    Répondre
    • Philippe Mangé

      10/03/2015

      Savamalamescouilles, Rectificateur inutile…..et le train de mon intelligence roule sans patiner sur les rails de ton indécrottabilité.

      Répondre
  2. Bistouille Poirot

    09/03/2015

    Défendre et attaquer, augmenter régulièrement le calibre de vos armes et l’épaisseur de vos murailles, et tout cela sans qu’aucune des parties ne sorte de sa tranchée ne règlera pas la situation. Attendre qu’un théologien par ci, un gendarme par là ou encore une instance internationale viennent modifier l »état des forces en présence, sert à quoi sinon à alimenter vos gazettes ? Que la Bible ou le Coran contiennent des situations extravagantes et donc contraire à la tolérance, l’amour et la paix, nul n’en doute. Mais si au delà de ce constat quelques uns viennent à en comparer et le poids et le nombre sans chercher les circonstances qui auraient permis ces écarts et ces travers, je les laisse à leurs calculs ou derrière leur clavier. Pas le temps de négocier. Pour VIVRE, la FRANCE a besoin d’user de sa FORCE.
    Une autorité laïque n’a pas à orienter les manières de pratiquer une religion. Alors c’est à mes racines judéo- chrétiennes que j’obéirai et le barbare devra barrer ferme en direction du sud si ma laïcité venait à être contrariée. Passée l’heure de sa païenne célébration, je me rendrai en armes aux vêpres pour remercier le Seigneur sans passer par le vestiaire, puis m’en irai dimanche à St Denis rendre grâce à St Louis revenu de Tunis en pot au feu….

    Répondre
    • Philippe Mangé

      10/03/2015

      Comme je l’ai déjà écrit, la Bible n’est qu’une légende à travers les siècles et non la parole divine. Il y a beaucoup de violence dans la Bible, mais relativement peu de guerres. Elle a l’intérêt essentiel de contenir Les Dix Commandements. Elle n’est pas de même nature que le coran mortifère.

      La moins violente des trois monothéismes est l’Évangile, et pourtant les chrétiens ont livré de nombreuses guerres de religion.

      Bien sur, Jésus est menaçant, autoritaire et .mégalomane. Les miracles et autres absurdités paranormales de JC révèlent une polyvalence remarquable: virginité de Marie, guérisons (d’aveugles, de boiteux, de lépreux, de sourds…), résurrections, marche sur l’eau, figuier desséché, changement de l’eau en vin, multiplication des pains et des poissons. Inutile de s’attarder trop longtemps sur ces légendes, leur absurdité suffit à les ridiculiser. Ceci-dit, les Évangiles sont humanistes, le coran est sauvage, barbare, beaucoup de versets sont de nature de crime contre l’humanité.

      Répondre
  3. FoxRenard

    06/03/2015

    L’Islam est une version « moderne » de la religion antique de la fertilité du dieu de la lune. Une fois que ceci est saisi, la croissance et l’histoire de l’Islam deviennent alors claires. Les conquêtes arabes ont été rendues possibles parce que les puissances centrales du Moyen-Orient s’étaient épuisées dans les guerres les unes contre les autres. Elles ne pouvaient pas combattre les vagues après vagues des armées arabes qui ont soumis des nations entières avec les exécutions, les viols et les pillages impitoyables. Quelle religion pratique aujourd’hui les rites païens du dieu de la lune? L’Islam! Ceci explique pourquoi le croissant de lune est le symbole de l’Islam. Il est placé sur des mosquées et des minarets et montré sur des chapeaux, des drapeaux, des couvertures, des amulettes et mêmes des bijoux. Chaque fois que vous voyez le symbole musulman d’un croissant de lune, vous voyez le symbole antique du dieu de la lune. Le croissant de lune, symbole de l’islam est omniprésent en islam : calendrier islamique lunaire, culte du ramadan régie par les phases lunaires, le dôme des mosquées est dominée par un croissant de lune… nombreux symboles marketing islamique et drapeaux de pays musulmans utilisent ce même symbole… Pourquoi tant de référence à cet astre ? Comme en témoignent les idoles lunaires pre-islamiques, il semble qu’Allah représente plutôt le dieu lune. L’islam est une version moderne du culte lunaire babylonien. En francais, le mot lucifer veut dire astre brillant. En hébreux, le mot lucifer s’écrit hilal. En arabe, le mot hilal veut dire croissant de lune.

    Répondre
    • druesnes

      28/03/2015

      brillante analyse mais de nos jours pourrait on compter ceux qui connaissent cela? faut il qu un michel omfray suggère à mr juppé de lire le coran?

      Répondre
  4. WatsonCorsica

    05/03/2015

    Pan sur le bec de Jaurès !
    Ce que Jaurès n’a pas réussi encore à comprendre avec la Bible, c’est qu’en aucun cas Jésus ou Dieu n’ordonne à ses disciple d’aller tuer en son nom tous les non-chrétiens – contrairement au Coran où ce message est répété + de 200 fois voir sourate 8 verset 17 : tuez tous les non-musulmans, ce n’est pas vous qui les tuez, c’est Allah qui les tue… C’est précisément ce que font aujourd’hui les islamistes. quant aux chrétiens , lesquels appliqueraient aujourd’hui une consigne de la Bible ordonnant le massacre de tous les non-chrétiens ? Alors Jaurès, c’est bien de défendre l’islam grâce à l’escroquerie mentale et historique !!! donneriez-vous en final raison à Anders Breivik ?

    Répondre
    • Philippe Mangé

      05/03/2015

      Mais oui, WatsonCorsica. Les crimes d’Al Qaïda, Aqmi, Aqpa, Etat islamique, du Hamas, Hezbollah, d’ Algérie, Libye, Kouachi-Coulibaly-Nemmouche-Merah-Fofana portent la signature de l’islam, et ne sont que la résultante des textes « sacrés » du Coran. Rien à voir avec la Bible. L’homo islamicus sera vaincu.

      Répondre
    • Jaures

      06/03/2015

      Cher Watson, essayez de relire les extraits que je vous ai donné sans vos oeillères.
      Quand dans le Coran on lit « Tuez les tous ! » pour vous il n’y a pas d’ambiguïtés.
      Quand on lit  » tuez-les en ma présence » (Luc 19:27), c’est un message de paix ?
      Dans l’extrait de l’A.T, c’est Dieu lui-même qui envoie 2 ours dévorer 42 enfants.
      Je ne défends pas l’Islam, je dis qu’il y a dans tous les textes religieux de quoi légitimer les pires exactions et, de fait, elles ont été commises au nom de toutes les religions.

      Répondre
      • FoxRenard

        06/03/2015

        Il faudrait tout-de-même rappeler à notre ami Jaurès que depuis 3 ou 4 décennies, c’est l’islam qui fait l’actualité et pas le christianisme.

        Répondre
        • Jaures

          06/03/2015

          Disons l’affiche principale, Fox.
          Le génocide rwandais a juste 20 ans. Le Rwanda n’est pas musulman.
          La guerre en Ukraine est en cours.
          Nul ne sait ce que nous réserve l’avenir.
          Et le débat ne portait pas là-dessus mais sur les textes religieux.

          Répondre
          • FoxRenard

            06/03/2015

            La guerre en Ukraine n’est pas le fait des religions, c’est une guerre géopolitique menée par les Etats-Unis contre la Russie. Le Rwanda, c’était une guerre civile confinée au Rwanda. L’islam, c’est partout où il se trouve sur la planète.

      • Philippe Mangé

        06/03/2015

        Eh oui, Luc est pret à tuer…..cas (unique?) regrettable. Quant au coran aux versets sanglants, on y lit, entres autres horreurs, de nombreuses fois certains mots comme :
        Châtiment : 354
        Combat : 92
        Esclave : 37
        Feu (réservé aux infidèles) : 150
        Guerre : 9
        Infidèle : 47
        Supplice : 12
        Mécréant : 155
        Tuer (et ses conjugaisons) : 65
        Sans oublier la deuxième sourate, la plus longue qui est une sorte de résumé hétéroclite du coran et de la charia. Elle prône bien sûr les jihads mais surtout elle est violemment anti-juive et anti-chrétienne. C’est dans cette sourate qu’on trouve (verset 191) : « Et tuez-les où que vous les rencontriez (…) l’association est plus grave que le meurtre (…) et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. » (L’association, c’est la Trinité.). Donc, ça suffit. Comparaison n’est pas raison, padamalgame, c’est à la mode….ça se démodera !

        Répondre
  5. druant philippe

    05/03/2015

    La limace socialiste du site subira tôt ou tard un sourire kabyle ou une cravate colombienne de la part de ses protégés électoraux et ce sera justice .
    Le même sort devrait toucher les droitomollusques à la Juppé , ou Sarko ces vils individus !

    Répondre
    • Jaures

      05/03/2015

      « Protégés électoraux » ? Si c’est une stratégie elle ne s’avère guère payante ces derniers temps, vous en conviendrez.

      Répondre
  6. FoxRenard

    05/03/2015

    Il ne doit pas y avoir une relecture du coran mais sa destruction. Il n’y a pas 36 islam différents, il n’y en a qu’un seul qui agit par phases. L’islam n’est pas une religion, c’est une méthode vicieuse de conquête de la planète. Islam = soumission et conquête. Croire autre chose, c’est être naïf !

    https://www.youtube.com/watch?v=t4fbMOw9N6E

    Répondre
  7. michadri

    05/03/2015

    L’islam est l’islamisme au repos et l’islamisme est l’islam en marche.Ce n’est pas une religion mais une croyance dont allah est un des multiples dieux sumériens.Il est prouvé que au moins une vingtaine de scribes ont rédigé le coran et cela près de deux cents ans après la mort du momo…alors comme livre incréé et venant directement de Dieu on repassera !!

    Répondre
  8. Roban

    05/03/2015

    Tant que nos dirigeants, de gauche comme de droite, ne voudront pas admettre, pour des raisons électorales, que l’islam n’a qu’un seul but : conquérir la France et l’Occident, nous n’aurons pas la paix !

    Répondre
  9. BRENUS

    04/03/2015

    Le propagandiste islamo-gauchiste jojo ne va pas tarder à vous expliquer que les égorgeurs musulmans sont en fait des bonnes soeurs adeptes de Mgr Lefèvre qui veulent décrédibiliser les abonnés de la religion coranique d’amour : celle de jojo et de sa famille. Que ne va t il pas en Syrie faire le djihad. Avec un peu de pot, une balle perdue ….. ça arrive. Lorsque vous entendez des connasses sur rmc par exemple, clamer qu’elles se sont converties à la religion d’amour, l’islam, on comprend mieux les dingues. Dernièrement c’était le tour d’une soit-disant « Cécile » , pleurnicharde à souhaits. Incroyable de connerie.

    Répondre
  10. Jaures

    04/03/2015

    Vouloir interdire une religion pour des éléments violents dans ses livres sacrés revient à interdire les 3 religions monothéistes.
    J’ai déjà relevé ici certains versets extrêmement violents et guerriers dans La Bible, Ancien et Nouveau Testament.
    Le seul critère pour l’adepte d’une religion est le respect des lois de la République. Le reste relève de la pure conscience individuelle.

    Répondre
    • Philippe Mangé

      04/03/2015

      La Bible n’est qu’une légende à travers les siècles et non la parole divine. Il y a beaucoup de violence dans la Bible, mais relativement peu de guerres. Elle a l’intérêt essentiel de contenir Les Dix Commandements.

      La moins violente des trois monothéismes est l’Évangile, et pourtant les chrétiens ont livré de nombreuses guerres de religion.

      Bien sur, Jésus est menaçant, autoritaire et .mégalomane. Les miracles et autres absurdités paranormales de JC révèlent une polyvalence remarquable: virginité de Marie, guérisons (d’aveugles, de boiteux, de lépreux, de sourds…), résurrections, marche sur l’eau, figuier desséché, changement de l’eau en vin, multiplication des pains et des poissons. Inutile de s’attarder trop longtemps sur ces légendes, leur absurdité suffit à les ridiculiser. Ceci-dit, les Evanviles

      Répondre
    • Roban

      05/03/2015

      « J’ai déjà relevé ici certains versets extrêmement violents et guerriers dans La Bible, Ancien et Nouveau Testament. »
      Lesquels qui seraient plus mortifères que les versets du coran ?

      Répondre
      • Jaures

        05/03/2015

        Voici quelques exemples et dîtes moi si « ces textes sont incompatibles avec les lois et coutumes des sociétés occidentales. »

        « Eh bien, maintenant, tuez tous les garçons et tuez toutes les femmes qui ont connu un homme dans l’étreinte conjugale. Mais toutes les fillettes qui n’ont pas connu l’étreinte conjugale, gardez-les en vie pour vous. » (Nombres 31 : 17-18)

         » Pourtant le seigneur ton Dieu te livrera ces nations et jettera sur elles une grande panique jusqu’à ce qu’elles soient exterminées. »
         » Les idoles de leurs dieux, vous les brûlerez. Tu ne te laisseras pas prendre au piège par l’envie de garder pour toi leur revêtement d’argent et d’or, car c’est une abomination pour le seigneur ton Dieu. » (Deutéronome 7 :20-25)

         » Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Éternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants. » (2 Rois 2 :23-24)

        Le Nouveau Testament n’est pas en reste:

        « Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence » (Luc 19:27)

        « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère » (Matthieu 10:34–35)

        (1 Tim 2, 12-14) : « Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de faire la loi à l’homme, qu’elle se tienne tranquille. » (St Paul)

        « Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c’est
        comme si elle était rasée.
        Car si une femme n’est pas voilée, qu’elle se coupe aussi les cheveux. Or, s’il est honteux pour une
        femme d’avoir les cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile. » (St Paul – Corinthiens, 11)

        Faut-il interdire la Bible sur laquelle prête serment le président américain ?

        Répondre
        • Philippe Mangé

          05/03/2015

          Vous savez bien que la bible est une légende ! La Bible ne tue pas, elle, c’est le coran qui tue ! Ne nous dispersons pas !

          Répondre
        • blaise

          05/03/2015

          mr jaures , vous citez des textes de la bible avec justesse mais vous les citez hors contexte ,ce qui enlève leur sens,
          pour comprendre le sens il faut déja comprendre le sens général de la bible.comme il serait un peu long de tout commenter un seul exemple:
          dans matthieu 10.34 jésus dit qu’il séparera ceux refusent la grâce pour leur péchés et ceux qu’il l’accepte et cela peut arriver au sein d’une même famille.
          ceux qui refusent la grâce sont ceux qui on pris plaisir à l’injustice et persévèrent dans le mal.

          Répondre
        • WatsonCorsica

          05/03/2015

          Pan sur le bec de Jaurès !
          Ce que Jaurès n’a pas réussi encore à comprendre avec la Bible, c’est qu’en aucun cas Jésus ou Dieu n’ordonne à ses disciple d’aller tuer en son nom tous les non-chrétiens – contrairement au Coran où ce message est répété + de 200 fois voir sourate 8 verset 17 : tuez tous les non-musulmans, ce n’est pas vous qui les tuez, c’est Allah qui les tue… C’est précisément ce que font aujourd’hui les islamistes. quant aux chrétiens , lesquels appliqueraient aujourd’hui une consigne de la Bible ordonnant le massacre de tous les non-chrétiens ? Alors Jaurès, c’est bien de défendre l’islam par l’escroquerie mentale et historique !!! donneriez-vous en final raison à Anders Breivik ?

          Répondre
        • Les Dix Gagas

          18/11/2015

          Luc 19:27 @Jaures

          « Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence. »

          Relisez Luc 19 : Les guillemets ne sont pas utilisés dans la Bible.
          19:12
          Il (Jésus) dit donc :
          Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite.

          => Cet homme n’est donc pas Jésus.
          Il s’agit d’Hérode Archélaos, successeur d’Hérode et aussi cruel que son père.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9rode_Arch%C3%A9laos

          Jésus reprend la parole et son chemin en 19:28.

          N’avez-vous pas un peu honte de votre manipulation, sous l’oeil de Dieu ?

          Répondre
  11. frei

    04/03/2015

    On traduit généralement le mot « Allah » par « Dieu » : je pense que c’est une grave erreur .Derrière « Allah » , la divinité inconnue se cache en réalité Satan , le Prince de ce monde .Et nombreux sont ceux qui veulent passer un pacte faustien avec lui pour avoir : pouvoir , argent , femmes , honneurs …et voix aux élections .

    Répondre
    • Philippe Mangé

      04/03/2015

      Savamalamescouilles, frei. Les mahométans, vous avez raison, devraient dire « inch’ Satan » !

      Répondre
  12. Boutté

    04/03/2015

    C’est ce que je répète depuis quelque 60 ans autour de moi.
    La lecture du Coran dans les années 50 m’avait convaincu de la profonde malfaisance idéologie de ce texte . Nombreux
    sont ceux qui me disaient que c’était parce que ma traduction était une trahison , mais j’avais acheté mon Coran à la Mosquée de Paris ce qui nie ce reproche .

    Répondre
  13. Philippe Mangé

    03/03/2015

    Tous les politicards et éditorialistes font la putain avec les mahométans. Pourtant, le coran, barbare et obscurantiste, ne prôné pas le salut de l’âme ni sa transcendance mais la conquête et l’asservissement de l’humanité par tous les moyens. Aucun verset, aucun hadith n’évoque le mérite ni la récompense de la musulmane. La spiritualité de l’islam se résume surtout à la sexualité des caïds. Entre la culture de l’égorgement, la goinfrerie du ramadan et l’abattage halal illégal en France et en Europe, on consent des crimes contre l’humanité. L’islam n’est par une religion mais une machine de guerre.

    Répondre
    • Rectificateur

      10/03/2015

      Sa pue dans ta bouche !

      Répondre
    • druesnes

      29/03/2015

      au moins tu maches pas tes mots il est évident que cet islam est une machine de guerre qui veut détruire notre culture et la remplacer par la plus obscurantiste des idéologies

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)