Le CSA veut censurer internet !

Posté le mai 07, 2014, 7:00
3 mins

Dans le nouveau rapport annuel du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), l’autorité administrative confirme sa volonté de réguler le web comme la télévision.

Le CSA y propose au gouvernement de lui confier la possibilité d’accorder un label dénommé « site de confiance » aux seuls sites internet qui signent une convention dans laquelle ils s’engagent à faire respecter des principes moraux, en particulier de protection de l’enfance, mais aussi d’interdiction de quenelle et, sans doute, de propos jugés « excessifs »…

Le problème réside dans la définition même de ces principes moraux. Ceux-ci seront définis par des « moralistes » auto-proclamés, coupeurs de têtes à la sauce Peillon et compagnie.

L’enfer étant pavé de bonnes intentions, on comprend bien que la couverture morale mise en avant a surtout pour objectif de maîtriser un réseau trop indépendant et source d’agitations « populistes » que ne supportent plus nos Torquemadas.

Le label ainsi accordé « devra être pris en compte » par les outils de contrôle parental. Tous les sites non labellisés seront bloqués, comme l’avait décrit l’ancien président du CSA Michel Boyon dès janvier 2011. « Ceux qui auront reçu le label pourront être visités librement par les internautes, mais devront prendre garde à respecter scrupuleusement les règles du CSA. »

Soyons bien certains qu’il s’agit là d’une première étape dans un processus de censure et, à plus long terme, de verrouillage de l’information, comme savent si bien le faire nos forces de progrès à la française.

Sous couvert de surveillance au profit des enfants et des plus faibles, le label ne sera alors attribué qu’aux sites acceptant la censure et exclura de facto ceux qui la refuseront.

La vérité est qu’internet permet une libre diffusion d’informations. C’est un espace de liberté qui échappe jusqu’à maintenant au filtre sélectif des tenants de la pensée unique.

Il est à souhaiter que ce projet de loi soit âprement combattu. Ne comptons pas sur la pseudo opposition parlementaire qui gesticulera par réflexe pour simuler une virtuelle vivacité, mais sur une protestation populaire de grande ampleur pour la défense de nos libertés déjà bien mises à mal.

Plus que jamais, le CSA porte bien son nom de Contrôle Socialiste sur l’Audiovisuel…

Gérard Hardy

21 réponses à l'article : Le CSA veut censurer internet !

  1. HansImSchnoggeLoch

    11/05/2014

    Jaures: Si vous n’en avez pas, c’est que vous êtes un poisson rouge !
    Pourquoi pas un virus ebola? Vous en feriez une tête si je vous envahissais.
    Je viens de visionner les émission « Die Geschichte der Menschheit » sur la chaine allemande « ZDF » pendant au moins 3 mois.
    Les mentions de races distinctes revenaient à tout bout de champ. Ce ne seront donc pas vos affirmations qui me feront changer le vocabulaire utilisé.
    Hors France le mot ‘race’ a encore un sens qui n’est pas forcément péjoratif!

    Répondre
    • Jaures

      11/05/2014

      Je suis d’accord, Hans, le terme race a de nombreuses déclinaisons. Rimbaud parle de « la race d’Abel », Proust de « la race des domestiques ».
      Par contre, on ne peut parler de « race humaine » comme on parlerait de races canines ou chevalines. Ou bien, il vous faudra me montrer l’équivalent pour les humains du LOF et dresser le même inventaire pour les hommes que les 333 races de chiens répertoriées avec leurs caractéristiques morphologiques et comportementaux.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        11/05/2014

        Je vais terminer cette discussion stérile qui n’amène plus rien. Si les chats et les chiens viennent s’en mêler cela ne s’arrêtera jamais.
        Je veux quand même ajouter q’en France certains ont des vues assez othodoxes, heureusement que ces opinions ne dépassent pas les les frontières du pays.
        Pour le bien de l’humanité le reste du monde s’en contrefiche Jaures et j’en suis.

        Répondre
  2. BRENUS

    09/05/2014

    Le CSA ou tout autre organisme censureur peut toujours se brosser avec des distinctions genre « site de confiance » et « site pas assez pensée unique ». Le WEB est une anguille qui leur filera toujours entre les doigts. Si l’on veut bloquer ou fermer des sites en France, rien n’empeche de transferer les messages sur des sites étrangers qui se feront un plaisir de les accueillir. Ainsi, le presse écrite française, cireuse de bottes pour l’essentiel se trouve mise de plus en plus a l’écart par ceux qui souhaite lire autre chose que la doxa des faux biens-pensants. Du même coup elle frole la faillite et ne tiens encore debout qu’avec les aides de l’état (notre fric) exemple l’Humanité.

    Répondre
  3. dany

    08/05/2014

    aucun doute, nous serons les prochaines victimes. Oser dire la vérité et la faire connaître… Les lois Gayssot sont faites pour nous…

    Répondre
  4. zézé

    08/05/2014

    Et si une PETITION était lancée… sur Internet ?! comme tant de pétitions qui « mine de rien » font reculer certaines lois ?

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    08/05/2014

    oh ! vous savez, la liberté de parole est déjà bien châtrée ( si j’ose dire pour un mot féminin ) par les modérateurs et les lois Gayssot ou antérieures ; j’ai lu sur un blog cette pensée de Valéry :

     » L’Histoire ne nous apprend rien  »

    et effectivement Elle ne nous apprend rien car  » on  » fait mentir l’Histoire ( de façon à ce qu’elle ne  » serve « qu’ à quelques uns )

    Répondre
  6. Hector

    08/05/2014

    Ils veulent interdire la liberté de parole sur internet . Pour les pédophiles , la protection de l’enfant la police n’a qu’a faire son boulot comme elle le fait déjà avec les moyens que lui donne le gouvernement . Pas besoin de lois nouvelles , sinon il y aura une dérive voulu par le gouvernement pour nous interdire d’échanger des idées et même des propos raciste . Le racisme peut dans certaines situations être une solution de survie pour une race menacée par d’autres . Avec la parole libre sur internet certaines races peuvent se protéger et expliquer leurs problèmes .
    Ce gouvernement nous vide notre porte monnaie et veut maintenant nous privez de paroles .

    Répondre
    • Jaures

      09/05/2014

      Par curiosité, pouvez-vous nous préciser quelles sont les races humaines et les problèmes qu’elles rencontrent ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        09/05/2014

        Je suis un Africain de lointaine descendance , mes aieux ayant émigré en Asie et en Europe il y a ~80000 à 30000 ans.
        Ils ont osé se mélanger avec les souchiens (Neanderthaliens) qui s’y trouvaient déjà. Ah l’amour, toujours l’amour…
        De fait ces souchiens étaient d’une toute autre race, le croisement des deux allait forcément créer une nouvelle race.
        Les Africains qui sont restés en Afrique ne partagent pas eux les gènes néeanderthaliennes de ceux qui ont émigré hors Afrique

        Répondre
        • Jaures

          10/05/2014

          Je suis désolé de vous décevoir, Hans, mais les néandertaliens sont une espèce, et non une race, du genre homo et les chances que vous en soyez un lointain descendant sont donc proches de zéro. Mais on vous aime bien quand même !

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            10/05/2014

            Jaures, votre déception était attendue et j’y compatis.
            Je vais esayer de compléter votre éducation:
            Homo néanderthalis et homo denisova que je n’avais pas mentionné, représentaient chacun une race humaine distincte et faisaient partie des sous-espèces du genre homo. Et des surprises sont encore à attendre…
            Pratiquement tous les européens et asiatiques ont des gènes de Neanderthalis en différentes proportions, si vous n’en avez pas c’est que vous êtes Africain pur sang.
            Mais on ne vous aime pas de toute façon.

          • Jaures

            10/05/2014

            Cher Hans, comme malheureusement beaucoup, vous confondez allègrement races, espèces et sous espèces. Homo denisova est une espèce du genre homo parmi d’autres. Il n’y a pas de « sous-espèce d’un genre ». Les sous espèces d’une espèce appartiennent à un même genre. Que nous ayons tous des gènes communs à toutes les espèces du genre homo est normal puisque nous sommes issus d’une souche commune: l’homo habilis. D’ailleurs, nous avons tous, vous y compris, 98% de gènes communs avec le chimpanzé.
            Si vous n’en avez pas, c’est que vous êtes un poisson rouge !

  7. Chevalier-Noir

    08/05/2014

    Mais… Qu’en pense notre grand défenseur des libertés individuelles , des portes ouvertes et de la démocratie ????
    Notre inénarrable Jaurès…
    Voila encore un sujet sur lequel il pourra nous démontrer que seul le PS est à même de conduire cette réforme que toute la société réclame, pour l’épanouissement de celle-ci.
    Et vive la fraternitude!!!!!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/05/2014

      la majorité de @ Jaurès ( lui même ne l’ayant personnellement et apparemment pas encore atteinte ) est effectivement la seule qui pourra exercer une censure  » librement  » démocratique c’est à dire qui respecte la liberté d’expression des citoyens lobotomisés … vous me direz qu’avec l’ U.M.P. il en avait déjà été de même ; il faut donc se faire à cette idée démocratique qu’il existe, d’une façon qu’on ne peut nier ,une bonne et une mauvaise censure politique

      Répondre
  8. 08/05/2014

    Voila la censure qui arrive sur le WEB ! Comme en Chine ou en Corée du nord ! Bravo pour la démocratie !!!!!!

    Répondre
  9. Michel Raoust

    07/05/2014

    Cette proposition de loi est gravissime.
    c’est toujours la même chose: sous couvert de protéger les « faibles », on crée une censure politique.
    C’est ce que fait par exemple la Miviludes, mission rattachée au Premier Ministre, qui dénonce les « dérives sectaires ». Dans ces dérives, bien sûr, sont incluses toutes les formes de médecine alternative.
    Quand on sait que les médicaments inutiles et dangereux tuent chaque année 30 000 français (voir l’excellent guide des professeurs Even et Debré) et que la Miviludes est dirigée par un médecin, cela ne manque pas de sel !
    En fait, toutes ces censures sont là pour protéger des lobbys puissants qui n’ont aucun intérêt à c que les citoyens soient sains, critiques et bien portants.
    Ils préfèrent une population mal nourrie, en mauvaise santé (une manne pour les labos) et lobotimisée, avec une absence totale de sens critique. Une telle population est tellement plus facile à contrôler !

    Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    07/05/2014

    et seront ils même en capacité de comprendre ces gags mille fois éculés ?

    Répondre
  11. HansImSchnoggeLoch

    07/05/2014

    Une Stasi française va être créée ad hoc pour régler ce problème, n’en doutons pas. Les récalcitrants apprendront à goûter aux délices de la prison politique.
    Quand ils sortiront de rééducation, ils seront tellement lobotomisés qu’ils ne visionneront plus que des cartoons de Walt Disney ou de Tex Avery.

    Répondre
    • Oeildevraicon

      09/05/2014

      Quand ils sortiront de rééducation, ils seront tellement lobotomisés qu’ils ne visionneront plus que des cartoons de Walt Disney ou de Tex Avery.

      Vous avez parfaitement raison. Voici d’ailleurs comment s’est exprimé le dernier rééduqué que j’ai rencontre, ou tout ceux que l’on peut voire sur les bancs de l’assemblée et du sénat.

      https://www.youtube.com/watch?v=s637-5A9Gro

      Ps: j’allais oublier que c’est également le langage de tous
      les biens penseurs; Vous savez toute la caste politico-médiatico- syndico- artistico- droit de l’homo- droito gaucho- bobo. Ouf!

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        11/05/2014

        C’est cela, woody woodpecker a déjà passé avec succès son stage à la Stasi!
        Quand tout tout le monde aura adopté son rire, le rêve français d’un certain candidat aura été réenchanté.

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)