Le débat sur l’identité nationale et le nazisme

Posté le 24 décembre , 2009, 12:00
8 mins

On savait depuis longtemps que la liberté d’expression n’avait plus cours en France. Des lois d’exception auxquelles sont notamment attachés les noms de Pleven ou de Gayssot ont suspendu toute forme de critique d’à peu près toute forme de pensée ou de communauté.

Naturellement, ces lois sont parfaitement inapplicables. Mais elles ont du moins la « vertu » de permettre de sanctionner toute personne qui aurait le malheur de déplaire aux puissants du jour.

L’élément dominant de cette interdiction de tout débat, c’est l’idéologie antiraciste. Dont la matrice intellectuelle est, si j’ose dire, l’anti antisémitisme. On ne s’en souvient plus guère aujourd’hui, car les Juifs sont les premières victimes de l’antiracisme contemporain et les intellectuels juifs en sont les premiers contestataires.
Car l’antiracisme contemporain est la version chic et bobo du soutien à l’islam radical.

Par une de ces bizarres ironies dont l’histoire a le secret, les lois « antiracistes » censées imposer à la France une repentance perpétuelle pour sa prétendue complicité dans le génocide des Juifs au cours de la Seconde Guerre mondiale, sont devenues une arme anti-juive fort efficace.
Et certaines officines « antiracistes » sont aujourd’hui les principaux fourriers de l’antisémitisme.

Mais passons. Ce n’est pas de la genèse de l’antiracisme que je voulais vous entretenir. Mais de sa réalité actuelle.
Or, sa réalité actuelle, c’est l’interdiction du débat sur l’identité nationale. Chacun sait bien que ce débat a été relancé par le président Sarkozy et sa majorité pour reprendre la main à la veille d’élections régionales qui promettent d’être désastreuses.

Et, en particulier, pour éviter que les électeurs de 2007 ne repartent vers le FN, supposé mort et enterré, mais en réalité bien vivant (d’autant qu’il sera plus difficile de « diaboliser » Marine Le Pen que son père…). En tout cas, ce n’est pas ce débat sur l’identité qui pourra nuire au FN !

Malgré ces arrière-pensées électoralistes, ce débat sur l’identité nationale pourrait être l’occasion pour les Français, pour la majorité silencieuse que nous sommes, de dire que nous voulons rester Français et que nous ne tenons ni à mettre la burqa à nos femmes à la mode afghane, ni à fêter la Toussaint avec des citrouilles ou des sorcières à la mode US.

Et c’est bien de cela qu’ont peur les « élites » politico-médiatiques.
Résultat : SOS Racisme vient de publier une pétition signée des fossoyeurs Mauroy et Jospin, de l’inénarrable BHL et des quelques saltimbanques de service réclamant la fin de ce débat et surtout la fin des « dérapages » :
« Les propos racistes tenus dans des réunions organisées par les préfectures sont d’autant plus graves que l’Etat vient apposer sa légitimité à l’expression de pensées qui n’ont pas lieu d’être dans le débat public. »
Car, naturellement, dire que l’on ne tient pas à être islamisé ou mcdonaldisés, c’est être raciste !

On pouvait difficilement compter sur le socialiste Besson (en charge de l’identité nationale par la grâce de Sarkozy) pour porter la réplique à ces gauchistes anti-français. Mais peut-être aurait-on pu assister à quelques sorties intéressantes des hommes politiques de droite. Eh bien ! nous avons été servis.

Pas une personnalité politique n’a défendu le malheureux maire du petit village de Gussainville (Meuse) qui avait déclaré
: « Il est temps qu’on réagisse, parce qu’on va se faire bouffer. » Ce qui est très exactement ce que pensent une large partie des Français.
Le seul à ne pas cracher sur cet édile, qui se serait bien passé d’une telle notoriété, a été Jean- François Copé qui a maintenu son désir de « libérer la parole ». Mais la plupart des caciques de l’UMP ont appelé à la radiation de ce maire.

Mais le bonnet d’âne restera sans conteste à Christian Estrosi
: le maire de Nice a déclaré que, si un débat analogue à celui de Sarkozy avait été organisé en Allemagne dans les années 30, nous aurions pu éviter « l’atroce et douloureux naufrage de la civilisation européenne ».

La boucle est ainsi bouclée : l’identité nationale, c’est nazi et, si on en débat, on pourra peut-être éviter le nazisme
. Comprenne qui pourra.

Personnellement, je ne comprends qu’une chose : ces prétendues « élites » qui, depuis des décennies, détruisent méthodiquement la France, n’ont aucune qualité pour nous éclairer sur notre identité nationale.

Si nous voulons rester Français, il faudra d’abord les jeter dehors. Si le débat sur l’identité nationale nous a enseigné ce préalable, il n’aura pas été complètement vain !

46 Commentaires sur : Le débat sur l’identité nationale et le nazisme

  1. cochonnaille

    15 janvier 2010

    tout a fait normal mon st tex, je fait pas les poubelles.

    Répondre
  2. Anonyme

    14 janvier 2010

    Ecoutez, cochonaille, buvez bien, mangez bien, rigolez bien et tout le reste. 

    La France se fera sûrement sans vous.

    Répondre
  3. cochonnaille

    12 janvier 2010

    dis-donc mon saint-tex,t’as pas l’air content,  alors je dis qu’une chose :LA FRANCE tu l’aime ou tu la quitte c’est tout.

    Répondre
  4. Anonyme

    11 janvier 2010

    salam. r. ed. je ne m"apelle pas élodie machin…. un peu de respect s’il vous plait. je m’appelle khadija. avant je m’appelais élodie ladet.

    Répondre
  5. Anonyme

    11 janvier 2010

    Bonjour à tous. Les Français,des mous? Eh bien non, pas tous. Vous voyez, c’est le même problème qu’évoque sans sans s’en rendre compte Watson. Une personne ne représente pas un groupe, de même que dix personne ne représente pas le groupe. Mou? Non. Vous pouvez tout à fait, et cela se pratique, débattre, faire passer vos idées (diner, rencontres…). La violence ne réponds pas à tous les problèmes. On peut toujours faire comme en 40 et changer de cible, mais cela est non seulement injuste, immoral, et déclencherait à nouveau des conflits.. Je reste persuadé que, bien que Sarko ait divisé les communauté, nous, Français Gaulois, nous avons le devoir de re-coloniser la France. Et non pas de bouter systématiquement les étrangers (qui ne sont pas que arabes!! il y a beaucoup d’Indiens, chinois, africains également, qui occupent des placent que nous Français, ne pouvons prendre, car les magouilles verrouillent le système public (discrimination positive à l’embauche -> race, couleur de peau, handicap..) Cordialement

    Répondre
  6. R. Ed.

    11 janvier 2010

    Une question me turlupine …

    Elodie machin , en dessous de son adresse email se trouve le mot " commentaires " , et chez les autres pas.

    Pourquoi ?

    Quelle en est la raison ?

    Mon com paraîtra-il ?

    J’en doute !

     

    Montjoye Saint denis

    Répondre
  7. cochonnaille

    10 janvier 2010

    LA FRANCE AUX FRANçAIS,  VIVE LA FRANCE!     BOUDIN  PINAR   AVEC DU GRAS!

    Répondre
  8. lilypop

    6 janvier 2010

    A ceux qui prétendent que l’islamisation de la France n’est qu’un leurre, un chiffon rouge agité pour détourner le peuple français de l’autre danger d’un gouvernement mondial qui fera de nous des esclaves sans identité, sans frontière, sans liberté, je dis qu’ils se trompent.

    L’islamisation est en marche très avancée. Qui n’a pas eu à subir les incivilités, les conflits de plus en plus agressifs avec les musulmans nos compatriotes ?

    Mettez-les en situation et vous verrez..  Ils sont capables de violences verbales pour des pécadilles, et de violences physiques comme s’ils n’avaient pas en eux ce frein qu’ont les autres français, frein qui nous empêche de passer à l’acte.  Cela tient à une survalorisation de l’agressivité dans leur culture.

    La population carcérale est composée de 70% de musulmans. C’est une réalité. Comment expliquer 

    un tel rapport ? si ce n’est que certains musulmans sont inintégrables et ne veulent pas s’intégrer. 

    Voir le fichier Canonge, fichier de police, dans lequel malgré le tabou et l’interdiction des statistiques ethniques, une étude montre que les délinquants sont bien musulmans et noirs majoritairement.

    Lire aussi l’article du Washington Post.

    http://jcdurbant.wordpress.com/2008/07/03/delinquance-tous-les-garcons-s%E2%80%99appellent-mamadou-mais-surtout-ne-le-dites-pas/

     

       

     

    Répondre
  9. Anonyme

    6 janvier 2010

    J’ose apporter ici un point de vue atypique.

    Ne pouvez-vous pas considérer que les autorités, le gouvernement et leurs chiens (les médias) poussent actuellement le peuple français (idem ailleurs) à l’exaspération, à l’écoeurement, comme une incitation à la révolte et même à la guerre civile ?

    Cette histoire de traiter de raciste toute personne exposant des évidences incontournables est un moyen génial de gonfler les gens et de les pousser à réagir puisque les français, contrairement aux Corses, n’ont plus rien dans la culotte et sont mous à gerber.  Ils ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes, à l’opposé de leur nature Gauloise, celle qui anima l’empire carolingien.

    On pousse en effet les Français à devenir un peuple du tiers-monde en amenant des gens notamment d’Afrique en masse pour que notre pays deviennent dans le même état que le leur puisqu’ils ne savent pas faire mieux que ça.

    Nous n’avons plus de choix maintenant sinon l’anéantissement tiers-mondiste ou la guerre civile, ce qui arrangera bien nos gouvernants qui n’attendent que ça pour imposer un gouvernement mondial, un seul gouvernement pour tous les pays puisqu’ils sont quasiment tous incapables de se gérer correctement, à différents degrés, et laisser ainsi une poignée de milliardaire mettre la planète sous leur coupe réglée, l’amenant ainsi à un 1984 orwelien.  Le problème de l’islam, la peste verte, n’est qu’un leurre finalement.  Les raisons réelles sont ailleurs et elles sont anciennes sans rapport avec le communisme ou le capitalisme. C’est la recherche de l’argent et du pouvoir absolu sur le peuple partant du principe qu’il est inculte et violent. Point. 

    Reflechissez-y, SVP.

    Répondre
  10. PASTOUT

    4 janvier 2010

    Bonne et heureuse année à tous et de bons débats instructifs.

    Je souhaiterai que Jaures consulte ses archives de 1980 ou 81 pour retrouver la déclaration de Georges Marchai disant que devait cesser l’immigration officielle et clandestine(et oui). Ce n’est donc pas une vue exclusive de la droite

    Bonne journée

    Pastout

    Répondre
  11. françois

    3 janvier 2010

     Jaures, votre façon de faire l’amalgame entre religions va à l’encontre des faits. Pour ma part, je vous ferai humblement remarquer, CHER JAURES, qu’il n’y a aucune raison pour que les religions qui n’emmerdent personne soient traitées de la même façon que celle(s) qui font chier tout le monde!

    Répondre
  12. sas

    3 janvier 2010

    A watson corsica….

    ….l INTEGRATION des musulmans ????? ….partout où ils sont passés ils ont essémé AUSSI savoir, culture et tradition….. mais n ont fait souvent que passer

    …..en revanche la DESINTEGRATION des musulmans….je te cite directe israel…et particulièrement les territoires occupés…

    Comparaison n’est pas raison….la france et sa banlieux ne sont pas la chine,la russie , l afrique….c’est un village à côté….et lorsque nos invités se conduisent mal….c’est la maisonée qui tremble.

    sas qui sent qu on va bientôt nous vendre une solution internationale et radicale sur ce sujet "oriental"…

    Répondre
  13. WatsonCorsica

    3 janvier 2010

    Jaures,

    Le FLNC est à l’origine d’attentats, soit, mais que l’on soit d’accord ou non, que l’on condamne ou pas, ces attentats ont au moins le mérite d’être ciblés, d’être signés et lorsqu’un membre du FLNC se fait sauter on n’organise pas une manif silencieuse pour reprocher aux flics d’avoir fait leur boulot.

    Si vous avez un jour la chance de discuter avec des gendarmes ou des flics qui ont travaillé en Corse, il vous parleront du respect que toute la population a pour eux. Tous les matons de France vous diront aussi qu’ils rêvent d’être mutés en Corse tellement le climat est ici convivial avec les détenus en majorité insulaire. Et pourquoi ? Tout simplement parce qu’ici on respecte ceux qui font leur travail à la différence des racailles arabo-musulmanes pour qui tout ce qui n’est pas musulman est de la merde.

    Quand les racailles brûlent autos,écoles, commerces et églises pouvez-vous me dire combien ils brûlent de mosquées ou lieux de prières, ou commerces musulmans ? Vous voulez une liste ? Et enfin faites-vous encore partie de ceux qui ignorent que 60 à 80 % des prisons françaises sont remplies de musulmans alors que ceux-ci ne sont qu’un dixième de la population ?

    Répondre
  14. L' Inédit

    3 janvier 2010

    Cher Inédit, l’insurrection a lieu en Iran actuellement. Si vous souhaitez instaurer le même régime en France, je ne suis pas exactement de votre avis.

          
    Cher Jaures,
    Ne comparez pas les valeureux résistants iraniens avec les racailles de droit commun  qui sévissent en France et mènent sciemment le pays à l’ anarchie et à la ruine. La responsabilité et l’ action du gouvernement sont d’ assurer la protection des citoyens et de leurs biens.
    Répondre
  15. Rabadja la moukère

    2 janvier 2010

     Salutation ! Ave !

     

    Joresse, c’est comme son mentor G. Marchais, soit il répond à côté de la question, soit il répond par une autre question.

     

    Il est allé à la bonne école

     

     

     

    Montjoye !!!  Saintdenis !!!  Dieu le veut  !!! 

    Répondre
  16. Jaures

    2 janvier 2010

    Chacun sa spécialité: en métropole on brûle les voitures, en Corse on les pièges.
    Avril 2009: le FNLC revendique 14 attentats.
    22/07/09: attentat à la voiture piégée sur un véhicule de la gendarmerie.
    28/08/09: une voiture de la police piégée, une résidence endommagée par une charge explosive.
    Continuerai-je ce florilège ?

    Ma différence avec Watson, c’est que je ne dit pas que tous les Corses sont des terroristes (ou des fainéants). La plupart sont des gens paisibles, comme partout.

    Quant à prétendre que sans arabo-islamiques il n’y aurait plus de véhicules brûlés, cela relève plus de la naïveté que de la méchanceté. Cela relève d’un a priori étayé par aucune étude précise. Et les victimes ? Sont-elles toutes Françaises de souche ?

    Cher Inédit, l’insurrection a lieu en Iran actuellement. Si vous souhaitez instaurer le même régime en France, je ne suis pas exactement de votre avis.

    Répondre
  17. WatsonCorsica

    2 janvier 2010

    Jaures à dit : "les arabo-musulmans produisent des abrutis, des violents, des fainéants, des tricheurs, des voleurs et des intégristes"… comme toutes les communautés, n’est-ce pas, pour bien vous citer ? Sauf qu’à la différences des ch’tis, des Bretons et des Basques, ils sont tout à la fois ! Bravo Jaurès !

    Et toujours pas répondu à ma question ! Quel est le pays qui a réussi l’intégration des musulmans ? je ne parle pas des pays européens où ils sont soit-disant en voie d’intégration depuis 20 ou 30 ans mais du reste du monde où une communauté importante cohabite avec une autre religion depuis longtemps.

    je propose un certain nombre de réponses :

    Le Soudan / Le Kosovo / le Liban / Israël / la Bosnie-Herzégovine / la Tchetchénie avec la Russie / La Chine avec les Ouighours / l’Inde…

    Répondre
  18. sas

    2 janvier 2010

    ….a Watson….corsica

    .heeeeeuuuuu…..faut peut être que les Corse découvre le feu ????? et c’est pas demain la veille….Car tous connaissent la chronologie universel , le feu avant le fil à couper le beurre…..! ! ! !

    It ‘s a jok…..

    Je plaisante ami…..bonne année a vous tous et qu enfin 2010 voit la raison revenir sur la france et ses départements….que l ennemi soit bouté du pays et du gouvernement……que l on s occupe enfin des traitres , des déviants et des abrutis apatrides….

    j ai déjà une grosse fatigue…

    sas

    Répondre
  19. Hugo du Hogard

    2 janvier 2010

    Bravo Watson

    Votre question à Jaurés est précise et elle appelle une réponse précise. Attendons d’être éclairé par les exemples qu’il trouvera. Dans l’histoire c’est par la force que les Arabes et l’Islam se sont imposés. Avec le temps plus personne ne leur conteste cet immense empire dont ils ont conduit les populations à la stagnation générale. Quand notre civilisation se sera débarassée du pètrole l’Islam et les musulmans retourneront à leur apathie légendaire.

    Répondre
  20. L' inédit

    2 janvier 2010

    Vu ce qui se passe, il  est patent qu’ une importante partie des habitants de la France sont en etat d’ insurrection. Un seul et unique remède: Décréter la loi martiale.

    Répondre
  21. Daniel

    1 janvier 2010

    Watson corsica:     " Si vous ne voyez aucun rapport entre les 50000 véhicules brulés chaque année et l’immigration d’origine musulmane, c’est que nous appartenons à deux mondes fondamentalement différents." 
    A ce propos, 1100 voitures brulées pour la nuit du 1er janvier en France; et combien de voitures ont brulé en Corse?

    Répondre
  22. WatsonCorsica

    1 janvier 2010

    Nuit de la Saint Sylvestre : 1137 véhicules brûlés sur tout le territoire français…

    pas un seul véhicule brûlé en Corse !

    Conclusion : vive les Corses violents et racistes !

    N.B. il y a toujours un imbécile qui peut penser qu’il n’y a aucun rapport entre immigration, islam et véhicules brûlés ?

    Répondre
  23. Jaures

    1 janvier 2010

    Mon cher Watson, si vous considérer que ne pas manger de porc équivaut à manger Halal, c’est que vous pensez que les juifs mangent halal. Voilà une information qui va probablement les ravir.
    Par ailleurs, aucune cantine n’a supprimé le porc en France. Certaines proposent des menus alternatifs, végétariens en général. A moins que vous ne préfériez que les enfants jeûnent, ce qui améliorera probablement leur intégration.

    Pour les véhicules brulés, méfiez-vous. Si pour vous il s’agit du seul critère d’intégration, celui-ci semble en bonne voie puisque les derniers chiffres parlent d’une cinquantaine de véhicules brulés en région parisienne. Il n’y aurait qu’une cinquantaine de déviants en banlieue, c’est un scoop ! Et si il ne s’agissait pas plutôt d’un problème de police ?

    Méfiez-vous des généralisations hasardeuses. Si bruler un véhicule est un signe rébellion lié à la religion, comment analysez-vous le fait de rouler ivre ? Un signe d’intégration ? Plutôt meurtrier, non ?

    Votre dernière question est faussée puisqu’il vous suffira de citer un incident impliquant un arabo-musulman pour dire que la communauté entière n’est pas intégrée. Alors que je pourrai vous citer des masses d’arabo-musulmans Français, médecins, routiers, postiers, ingénieurs, épiciers ou cuisiniers que vous me soutiendrez encore qu’ils ne sont pas intégrés.

    Comme toutes les communautés, les arabo-musulmans produisent des abrutis, des violents, des fainéants, des tricheurs, des voleurs et des intégristes. L’amalgame n’est qu’une affaire d’a priori qui ne concerne que l’observateur. Je pourrai ainsi dire, chiffres et exemples à l’appui, que tous les Basques sont des terroristes, les Bretons des pochtrons, les ch’tis des chômeurs, …

    Répondre
  24. Daniel

    31 décembre 2009

    Jaurès:   "Mais quand notre président de la République accorde aux religieux le privilège de diffuser les valeurs morales, ne fait-il pas le jeu des intégristes de tous poils qui peuvent se revendiquer de ce discours en faisant pression sur l’école ?" 
    Des intégristes qui font pression sur d’autres intégristes bien installés dans leurs certitudes de supériorité matérialisées par des avantages concrets!. Pas besoin d’aller au théâtre.  L’école est précisément le lieu où sont formés tous ces perroquets.

    Répondre
  25. WatsonCorsica

    31 décembre 2009

    Jaures,

    Si vous ne voyez aucun rapport entre les 50000 véhicules brulés chaque année et l’immigration d’origine musulmane, c’est que nous appartenons à deux mondes fondamentalement différents. C’est votre droit de vénérer des chimères et de vivre dans le fantasme. Un conseil, regardez-bien les manifs qui soutiennent les racailles qui brûlent les autos : que des chinois, n’est-ce pas ?

    Si vous ignorez que bon nombre de cantines ont suppimé le porc, ce qui revient à avaliser une nourriture de type hallal, c’est que vous êtes mal informé.

    Enfin, cela fait des lustres que je vous pose la même question : vous, jaures, l’ami des peuples, connaissez-vous un seul pays au monde qui ait réussi l’intégration 1) des Arabes 2) des musulmans 3) des arabo-musulmans. Si vous pouvez m’en citer un seul, je jure que je vote pour vous. Mais si vous gardez encore une fois le silence c’est qu’au fond de vous-même vous savez que vos propos ici tenus n’ont aucune consistance. alors, on fait le pari ? Répondez à ma question !

    Répondre
  26. IOSA

    31 décembre 2009

    Jaurès@…

    Votre dernier discours devrait éclairer d’autres et leur faire comprendre que même de gauche, vous restez Français avant tout et c’est très exactement celà l’ Identité Française.

    Tout ce qui vient se greffer autour du débat ne sont que leurres et miroirs aux alouettes destinés à compromettre le sens véritable de la bataille opposant la France et ses origines à ceux qui prétendent la soumettre…quitte à la vendre pour rester en place dominante.

    Et c’est ainsi que fait le Président de cette pauvre france, il l’a divise pour mieux régner, pour que le butin soit partagé entre ses "amis" et lui ( suppression de la pub, suppression de la taxe professionnelle et dernièrement la taxe carbone non-opposable à ses "amis" industriels).

    Mais tant que les croyants lui prêteront une oreille attentive aux promesses d’une suprématie religieuse, il aura un beau jeu de manipulateur dans les mains.

    A qui donc la faute……la gauche minable ou la droite pourrie ?

    IOSA

    Répondre
  27. Jaures

    31 décembre 2009

    Cher Occas, je me permets de vous rappeler que le nazisme est apparu bien après la fin de la 1ère guerre mondiale et que Proust, mort en 1922, n’a jamais entendu parler d’Hitler. Mais ce ne sont là que des détails de l’Histoire, comme on dit.

    Camarade Watson, je ne défends pas les musulmans mais ne leur reconnais pas plus de tares que les autres, sauf quand ils pratiquent le prosélytisme et le lobbying. Mais je dirai la même chose de toutes les religions qu’elles soient chrétiennes, scientologiques, créationnistes,…

    Je considère que toute religion fait partie de la sphère privée. C’est pourquoi je suis contre la burqa mais également opposé aux crucifix dans les espaces publics ainsi qu’aux aumôneries dans les collèges et lycées.

    Votre manière de stigmatiser la communauté musulmane qui, dans l’immense majorité, est paisible est contre-productive. Assimiler ainsi musulmans et brûleurs de voitures est stupide: il y a probablement autant de victimes d’origine immigrées que d’autres de ces actes stupides.

    Par ailleurs, je ne connais pas une cantine en France qui serve de la nourriture halal. Il y a dans certaines la possibilité de prendre des repas sans viande les jours où il y a du porc, voire des repas strictement végétariens. Doit-on refuser dans les cantines les enfants juifs et musulmans ? Cela permet-il de lutter contre le communautarisme ? Préfère-t-on que des intégristes, qui n’attendent que cela, organisent leurs propres cantines ?

    Je suis d’accord qu’il est nécessaire de n’accepter aucun compromis avec la laïcité. Mais quand notre président de la République accorde aux religieux le privilège de diffuser les valeurs morales, ne fait-il pas le jeu des intégristes de tous poils qui peuvent se revendiquer de ce discours en faisant pression sur l’école ?

    Répondre
  28. WatsonCorsica

    30 décembre 2009

    Bravo jaures, encore bravo

    On va laisser brûler 50000 véhicules par an dans les banlieues françaises, manger halal dans les cantines, construire partout des mosquées, séparer hommes et femmes dans les piscines, libérer les 60 à 80 % des détenus des prisons françaises, tout simplement parce qu’il y a un carré musulman à verdun !

    C’est tout ce que vous avez trouvé comme argument ?

    Dans peu de temps je sens que vous allez virer de bord… vos certitudes semblent fondre comme neige. Vous défendez très mal les musulmans. patience… 

    Répondre
  29. VIK

    30 décembre 2009

    Un débat public sur l’identité nationale, ne rêvons pas, il n’aura pas lieu sur les plateaux de télévisions (publiques ou privées), mais bien dans la rue ! …. Quand ? … Comment ?… Il risque d’y avoir de la casse, et le prix payé sera lourd … Pour tout le monde !…

    Qui serait les responsables ? J’en vois trois (mais je peux me tromper) :

    Le premier, l’Etat, qui n’a pas su mettrre les bonnes structures en place, et organiser l’immigration … jusqu’à présent, et depuis toujours !

    Le(s) deuxième(s), les immigrants eux-mêmes, surtout ceux venus du Maghreb, et ce, dans leur très grande majorité ! Pour plusieurs raisons. La première, du fait de l’Etat et de ses fonctionnaires, mais pas seulement ! La deuxième, probablement parce qu’ils pensent qu’en s’intégrant, ils perdraient leur identité (meurs, coutumes, etc …) ! La preuve, les jeunes " beurs" issus de l’immigration, et français, se sentent mal dans leur peau, et ce phénomène va jusqu’à " la haine de soi " qui est aussi détestable que la haine de l’Autre ! Les derniers évènements de novembre, à la suite du match de foot Algérie-Egypte ont été les plus voyants, et les plus marquants, dans beaucoup de villes (et sans qu’aucun média ne s’en soi fait l’écho, à l’exception de Nice-Matin, pour la ville de Nice) – Preuve incontestable que les médias sont muselés par le Pouvoir, et que notre Démocratie n’est que mascarade, mascarade que le Peuple de France risque de payer tôt ou tard, au prix fort !

    Les troisièmes, ce sont tous ces imams et assimilés, hommes politiques musulmans, qui ne voudraient pas que leur jeunesse se fonde dans la masse française, et font tout pour les dissuader de s’intégrér, les endoctrinant en leur instillant un islam pur et dur, que beaucoup rejette, à commencer par un grand nombre d’entre eux … Les plus clairvoyants sans doute !

    Le roi du Maroc, HASSAN II, n’a-t-il pas eu ce mot (ou à peu près) : " Tout Marocain qui s’intègre est un Marocain pedu " sous-entendu, sans doute, pour l’islam, quand on connaît la finesse d’esprit de ce sultan !

    A méditer, mais avec modération …

    Vik

    Répondre
  30. Anonyme

    30 décembre 2009

    A JAURES ” de “nos frères musulmans”. Il est vrai qu’à l’époque on ne se posait pas de problèmes d’intégration ou de casquette à l’envers pour les envoyer, avec les autres, se faire massacrer par milliers pour la France.” Il y en avait autant du coté Nazi .Il serait temps d’oublier ce discours .Et de ceux la ,qui eux respectaient la France ,il ne doit pas en rester beaucoup . Pour ce qui est arrivé aux harkis un peu plus tard , vous vous en prenez à la grande idole : “LA GRANDE ZORA ” et tous ses complices” qui eux vivent ou ont bien vécu à nos frais

    Répondre
  31. Jaures

    30 décembre 2009

    Cher geolapo, dans votre liste, non exhaustive il est vrai, vous avez omis les cathos dépités et ronchons.

    Watson, comme bien souvent, vous m’avez mal lu. Je rappelai que les immigrés ne sont pas "payés à rien foutre" comme le suggérait la nouvelle icône des 4V et que les Français d’origine musulmane ne sont pas prédisposés à parler verlan ni à se laisser pousser la casquette à l’envers.

    En d’autres temps, Proust, témoin de la 1ère guerre mondiale parlait (dans "le Temps Retrouvé") de "nos frères musulmans". Il est vrai qu’à l’époque on ne se posait pas de problèmes d’intégration ou de casquette à l’envers pour les envoyer, avec les autres, se faire massacrer par milliers pour la France.
    Un petit pèlerinage sur le carré musulman du cimetière Verdun mettrait, je l’espère, un peu de plomb dans la tête, si j’ose dire, à quelques maires ou éditorialistes d’opuscules d’extrème-droite.

    Répondre
  32. WatsonCorsica

    29 décembre 2009

    Finalement, Jaures est beaucoup plus raciste qu’il n’y parait… Il nous la joue du style : il y a même des Arabes qui sont profs de math ou ingénieurs !

    C’est ça mon gars le vrai racisme. Comme le gars qui a fumé jusqu’à 90 ans sans avoir le cancer du poumon. C’est pour cela que l’on continue à en parler, parce qu’il était bien le seul ! C’est du moins ce que pense celui qui l’affirme…

    Répondre
  33. geolapo

    29 décembre 2009

    Jaurès nous la joue confuse sur l’air de "ramasse merde" et petits prolos en voie de développement…la diatribe matérialiste athée qui à fait choux blanc serait elle ,de nouveau,la panacée universelle ? Au diable l’identité et les bricoles qui s’y rattachent;ce ne sont que fariboles de vieux schnocks..comparées à la misère rasante sévissant dans notre beau pays où il vaut mieux être ramasse merde que prof de maths au Maghreb.

    Qui aujourd’hui peut croire que notre pays ne serait pas divisé par la grâce de ceux qui l’ont dépecé depuis des décennies ?

    La morale ? aux chiottes..

    Le respect ? aux gogues…

    La solidarité ? aux latrines…

    La nation souveraine ? aux orties…

    La création et l’intelligence ? aux caniveaux…

    La fierté et le courage ? aux ruisseaux…

    Reste…le reste..ou plutôt les restes !

    La jalousie ? au pinacle..

    L’argent ? sur le trône…

    La corruption ? sur l’autel..

    La bêtise et la haine ? idolâtrées

    Les agressions et le brigandage ? normalisées..  Ah oui la France serait divisée ?

    Les syndicats,les politiques,les familles,les corporations,les associations,les tribus,les fonctionnaires,les émigrés,les immigrés,les voisins,les gros,les religieux,les jeunes,les vieux,les malades,les biens portants,les intellos,les policiers,les travailleurs,les fénéants,les régions,les langues,les homos,les familles recomposées,les familles décomposées,les pédos,les bi trans,les schizos,les rouges,les verts,les ch’tis,les dopés,les camés,les alcolos,les arabes,les juifs,les clodos,les crados…..voilà une belle liste non exhaustive des primautés dont peut se targuer la France…mais rassurons nous….les autres sont pareils..alors l’horreur est sauve !

     

    Répondre
  34. Jaures

    29 décembre 2009

    Il aurait été honnête de citer l’intégralité de l’aphorisme du subtil maire de Gussainville parlant des "10 millions payés à rien foutre !". Sans doute ne regarde-t-il pas de plus prêts ceux qui vident ses poubelles, nettoient le métro, travaillent en cuisine, aident les personnes agées à domicile, construisent les immeubles, le dépannent pour un pot de moutarde le dimanche après-midi, enseignent les mathématiques (eh oui ! on ne trouve plus de profs de maths en France, il faut en faire venir du Maghreb !) et lui livrent sa pizza.

    En fait, ce "débat" a échappé à Sarkozy qui voulait la jouer, comme à son habitude, sur la division des français: les Français contre les immigrés, les musulmans contre les chrétiens, comme il nous gratifie régulièrement des fonctionnaires contre les salariés du privé, "ceux qui se lèvent le matin" contre les chômeurs, etc…

    Ces manoeuvres de diversions destinées à détourner les Français des vrais problèmes liés à la crise se révèlent contre-productives: les français, dans leur ensemble, ne sont pas dupes (70% estiment qu’il s’agit d’une manoeuvre politique) et il semble que le discours ambiant profite finalement au Front National qui pourrait semer la panique à droite au premier tour dans certaines régions.

    Il y a quelque chose de pathétique à voir les ministres rivaliser de zèle, à vouloir être le premier à demander l’interdiction la burqa, à s’élever contre les minarets, à mélanger allègrement musulmans et "casquettes à l’envers" et "verlan". Ceux qui sont dans le monde du travail et qui côtoient des ingénieurs prénommés Nabil ou des techniciens supérieurs appelés Djamal dont les enfants sont parmi les meilleurs de leur classe comprennent ce qu’il y a d’insultant et de minable dans cette course à la diatribe la plus niaise.

    Dans les ateliers et les bureaux, on se demande si l’interdiction de la burqa ou la limitation des minarets permettra de sauvegarder l’emploi et de maintenir les salaires.

    Répondre
  35. Jean-Pierre Pagès-Schweitzer

    28 décembre 2009

    Puisque l’un des courageux "anonymes"  des 4 Vérités mentionne LES CHINOIS, je vais en profiter

    pour redire ce que j’avais dit à Papy Le Pen, lorsqu’il avait  dénoncé l’ IMMIGRATION CHINOISE,

     dans "Français d’Abord"  :

    Le problème chinois n’est en aucune façon  comparable au problème ARABO-MUSULMAN.

    En effet, bien que l’on se passerait volontiers de cette immigration massive  (le fameux

      "péril jaune" de mon grand-père), les asiatiques ne cherchent en aucune façon à prendre

     le pouvoir en France et en Europe, et encore moins à nous convertir au Bouddhisme ou

     au taoïsme -et surtout à nous imposer une CHARIA sinologique.

    Tout ce qu’ils veulent c’est faire leurs petites magouilles tranquilement (les mauvaises langues

     prétendent qu’ils n’enterrent pas leurs morts -mais en font des pâtés impériaux..).

    Ne mélangeons donc pas les serviettes et les torchons.

    JPPS

    Répondre
  36. SAS

    28 décembre 2009

    ELEMENTAIRE MON CHER WATSON……

     

    Quandu da la forza à la raghjoni cuntrasta, vinci la forza e la raghjoni ùn basta

    Amicalement

    sas et les sien qui attendent aussi patiament……

    Répondre
  37. WatsonCorsica

    28 décembre 2009

    Sas…

    J’ai déjà tiré depuis longtemps les conséquences de "ma pertinente analyse"

    … mais je me plais à essayer de croire encore au père Noël de la paix des peuples en essayant d’éviter tout conflit majeur.

    Sinon je prends une AK 47 et je tire dans le tas considérant qu’il y a ici 10000 gars qui peuvent à tout moment me précéder.

    En Corse, les choses peuvent aller très, très, très vite lorsque l’on sait, comble de l’ironie qu’ici les musulmans se tiennent à carreau alors que les inscriptions "arabes dehors" ne sont même plus effacées !!! C’est quoi cette population qui devient subitement si docile lorsqu’on réagit et qui vous écrase lorsque vous leur ouvrez les portes ? C’est pourquoi j’ai envie de dire à tous les musulmans, arrêtez de jouer aux cons ! 

    Pensez, qu’en Corse, nous avons toujours été pour le métissage. Eux son contre ! Alors qui sont les racistes ? Donc, s’ils sont contre le métissage, qu’ils dégagent !

    Répondre
  38. françois

    27 décembre 2009

     @ Watson corsica

     Je n’aurais jamais cru qu’un jour un corse nous donne des leçons de patriotisme français. Merci pour votre intervention, il n’y a rien à rajouter. J’espère qu’un jour, les français prendrons exemple sur les corses pour défendre leur pays, leur culture, leurs valeurs et surtout leur identité!

    Répondre
  39. IOSA

    27 décembre 2009

    Encore une fois, une certaine confond la religion avec la nationalité, ce qui fort heureusement n’est pas le cas de toutes les femmes françaises, qui pour elles l’identité française ne se trouve pas dans la religion, car auquel cas le fait d’être musulman sous entendrait nation musulmane et sortirait donc de la spiritualité religieuse…à moins qu’adorer un prophète pédophile ne soit un signe de reconnaissance entre pervers et qu’il existerait une nation pédophile ?

    IOSA

    Répondre
  40. SAS

    26 décembre 2009

    A corsica…..

    On nous pousse a devenir raciste……

    tire les conséquences de ta pertinente analyse….

    …….QUI ??????   Comment….,?????     et POURQUOI…….

     

    et tu verras que l on en revient toujours aux mêmes…..et pour les mêmes raisons…

      A machja, ochji un ha ma ochji teni.  

    amicalement

    SAS

    Répondre
  41. WatsonCorsica

    25 décembre 2009

    Vu de la Corse on est mort de rire !

    Considérer que parler d’identité nationale revient à être raciste car il ne faudrait surtout pas faire de la peine aux musulmans qui vous chient sur la gueule… mort de rire !

    Si ça continue comme ça, on va réellement devenir raciste – au moins on aura les mains libres !

    En fait, dans la situation actuelle, tout nous pousse à devenir des racistes.

    Encore quelques prises de positions de ces admirables grandes consciences, quelques interdictions de débats, quelques faits d’actualités nous démontrant que l’islam n’a que faire des états d’âmes des infidèles qui ne sont que de la merde, que la racaille n’a que foutre des bolos ( français ) à qui ils ne veulent surtout pas ressembler, et tout ira très vite.

    C’est ainsi que naissent les guerres ethnico-religieuse sauf que là, comble de la stupidité, on est allé les chercher alors qu’on s’était fait virer !

    Dommage pour ceux qui jouent le jeu et qui se sont intégrés. En fait, ils n’ont qu’à se réveiller.

    Mais je vous rassure tous, même si demain je deviens ultra-raciste anti-Arabo-islam, je n’arriverai jamais à la cheville des racistes musulmans qui constituent 99 % de la communauté. j’en veux pour preuve ces manifs silencieuses où l’on demande des comptes à l’état français lorsqu’une racaille se plante tout seul en voulant échapper aux flics. Pour moi c’est le degrès extrême du racisme anti-français. Considérer qu’un membre de sa communauté même dans la crapulerie la plus totale possède davantage de légitimité que n’importe quel français qui respecte la loi est immonde de la part d’individus qui prétendent vous donner des leçons. Pour moi, ces gens qui suivent en silence ces manifs sont de la merde parce qu’ils sont bêtes, ignorants et racistes. Dans ces cas-là on ne doit même plus discuter !

    Maintenant j’attends des preuves réelles de la volonté d’intégration des musulmans. La porte est toujours ouverte mais rien n’ira mieux si le ménage n’est pas fait !

    Répondre
  42. Anonyme

    24 décembre 2009

    salam. encore une fois, certains confondent religion et nationalité….

    Répondre
  43. alf007

    24 décembre 2009

    Mais au fait elles combattent qui en Afghanistan les troupes de l’Otan et nos soldats Français, les islamistes radicaux, d’ailleurs dans les  médias les nouvelles sont rares sur nos faits d’armes, et les censeurs cherchent des mots nouveaux quand ils parlent de cette guerre, je pense qu’il ne faut pas facher certains français issus de l’immigration.

    A le beau pays qui se laisse  assassiner tous les jours un pleu plus. Le drapeau de la mairie de Toulouse, cela faisait plus de soixante ans  que ce dernier avait subi  un interruption de paraitre, pendant l’occupation les nazis avaient installés le leur, depuis la France était de retour.

     

     

    Répondre
  44. Scipion

    24 décembre 2009

    J’approuve pleinement votre article et je ne me permettrais pas d’en corriger quoi que ce soit. Il me semble, en revanche, qu’on petit complément permettrait d’embrasser plus complètement la réalité dans la phrase :

    "Car, naturellement, dire que l’on ne tient pas à être islamisés ou mcdonaldisés, c’est être raciste !"

    Pour ma part, je dirais "islamisés, mcdonaldisés ou tiers-mondisés", la tiers-mondisation me paraissant un troisième cas de figure aussi redoutable que les deux autres, même si on pourrait admettre que l’Islam a vocation à récupérer les jalousies, les haines et les frustrations de ceux du tiers monde.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)