Le décès de Charles Pasqua est un choc

Posté le juin 30, 2015, 12:37
59 secs

PHO769c6696-9673-11e4-8edb-bfbc3854aa3b-805x453

Le décès de Charles Pasqua est un choc. Son aura n’a pas seulement influencé ses contemporains mais aussi plusieurs générations de militants dont la mienne.

Il prenait toujours du temps pour rencontrer et échanger avec les jeunes dans les rassemblements de sa famille politique, comme le 30 mai dernier pour le congrès fondateur des Républicains.

Charles Pasqua est un grand ancien, un modèle. Il avait le sens de la famille politique et plus encore de l’intérêt de l’Etat et de la France.

Il a participé à la création de l’UNI dans le trouble des années 68 et revenait chaque année à la convergence nationale étudiante du mouvement. Tous les orateurs s’arrêtaient de parler quand il entrait dans la pièce, et les centaines de militants rassemblées l’acclamaient vivement. Comment oublier cette voix si particulière qui nous exhortait au dépassement individuel pour servir la Nation et défendre notre civilisation ?

Sa lucidité, son courage, sa ténacité dans les épreuves sont des traits de caractères qu’il nous laisse en exemple. Son engagement, toute sa vie, depuis l’entrée en Résistance à 15 ans, restera dans nos mémoires et nos cœurs.

La droite mousquetaire est un peu plus orpheline aujourd’hui avec la disparition de ce grand patriote.


Gonzague de Chantérac

Référent « La Droite Forte – Vendée »
Délégué départemental de l’UNI

19 réponses à l'article : Le décès de Charles Pasqua est un choc

  1. quinctius cincinnatus

    03/07/2015

    Constatons que le ( petit )  » Peuple  » de  » droite  » est quasiment unanime , du moins sur ce blog, et qu’ un  » petit marquis référent  » ( sic ! ) de  » LaDroiteForte  » *** ( resic ) nous fasse l’ éloge de cette  » crapule gaulliste  » nous permet de mesurer l’ espace sidéral qui sépare  » LePeuple  » de l’ Aristocratie autoproclamée  » DeDroite  »

    *** laquelle est, si je ne me trompe? l’aile ( ou la cuisse ! ) dure de l’ Ex-U.M.P.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    01/07/2015

    la Presse : ….

     » Manuel Valls pousse ( sic ) les député P.S. à rendre hommage à Charles Pasqua  »

    la boucle est … bouclée

    Répondre
  3. Jacky Social

    30/06/2015

    Pasqua etait une caricature de la corruption. En effet, il est cite explicitement dans la liste du MEMRI qui reprend les noms des individs et des organisations ayant trempe (c’est le cas de le dire) dans l’affaire « Petrole contre Nourriture (Oil for Food » tres bien occultee par la presse europeenne en general et americaine de gauche en particulier. Et donc le grs Pasqua, c’est classement vertical. Desole pour ceux qui avaient de l’admiration pour le « premier policier-gangster de France ». Au besoin, je peux indiquer la source.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    30/06/2015

    tweet de Florian Pilippot ( F.N. )

     » décès de Charles Pasqua ; un grand patriote ; tristesse  »

    Pour mémoire: le patron du S.A.C. n’ a toujours combattu qu’ un ennemi … le F.N.

    Répondre
    • Moktar

      30/06/2015

      Que peut-on attendre d’un PD?Pauvre Marine elle est bien « barré » avec le fallenpot et les autres

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        01/07/2015

        j’ ai connu bien des homos ( ou bis ) courageux mais des énarques qui ne soient pas veules guère !

        Répondre
        • Moktar

          01/07/2015

          Effectivement et je retire mon propos d’autant qu’également j’ai connu un homo (musulman de surcroit) qui en avait plus que d’autres.

          Répondre
  5. HOMERE

    30/06/2015

    Triste sire fort en gueule,et zéro pointé….voyou officiel,il fréquentait le sac et la corde….sans jamais se « mouiller » il tira les ficelles de mouvements divers et variés éphémères et sans consistance…Résistant,résistant…il faut le dire vite…Guingoin était un vrai résistant….Pasqua ? où çà ? chez Ricard ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30/06/2015

      enfin un gaulliste … lucide tout au moins sur ce voyou  » officiel  » de la V ième … on ne fait jamais rien de bon avec des Marseillais … voyez aussi Deferre !

      Répondre
  6. druant philippe

    30/06/2015

    N’ oublions pas le tandem Pasqua – Pandreau : « il faut terroriser les terroristes (avé l’ assent) » : ils n’ ont terrorisé personne !
    Que de la gueule !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30/06/2015

      vous m’ avez devancé ! une galéjade inoubliable ! quelques … Ricard de trop sans doute l’ avait rendu euphorique …

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        30/06/2015

        l ‘ avaiENT

        Répondre
  7. zézé

    30/06/2015

    Il valait mieux faire partie de l’OAS, que du FLN, et les porteurs de valises…..

    Répondre
    • Moktar

      30/06/2015

      C’est bien évident. Et si celle ci pouvait renaître je puis affirmer que la racaille qui nous pollue serait vite soignée.
      Mais……mais voit-on des hommes, jeunes et moins jeunes, capables de s’investir? J’en doute.
      Pourtant le contexte national aurait du déjà depuis belle lurette faire emerger un tel mouvement.
      Doit-on considérer que ces sâles Pieds-Noirs étaient plus courageux et plus Nationalistes que les bons Français?

      Répondre
  8. Moktar

    30/06/2015

    Certes Charles Pasqua dont je déplore la disparition en tant qu’individu et surtout pas en tant qu’homme politique.
    Vous semblez oublier que Charles Pasqua fut l’initiateur du SAC (je dirai sac à merde) qui avait dans ses rangs une multitude d’individus douteux (le mot est faible): repris de justice, truands dont certains rejoignèrent l’Algérie au sein de la Mission C (désignation douce de Barbouzes); quelque assassinat sont encore dans l’ombre.
    Charles Pasqua à la fin de la guerre d’Algérie poursuivit ses recrutements, notamment en amnistiant certains membres de l’OAS réfugiés en Espagne, à condition qu’ils rejoignent ses rangs.
    Pourriez-vous nous indiquer les faits marquants de son action politique hormis le fait qu’il savait parlait aux « jeunes »(sic); peut-être pourriez-vous nous évoquer puisque c’était votre idole ses relations avec Monsieur Philippe de Villiers qui lui, au risque de déplaire, fut un vrai Nationaliste.
    Cela étant Charles Pasqua aura marqué surtout par sa grande gueule.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      30/06/2015

       » pouvez vous nous rappeler les faits politiques marquants de son action politique etc …  »

      certainement :

      – deuxième étage de la fusée ( sic ) Chirac après avoir été, un instant , avant quelques ennuis techniques, le pas de tir de cette autre fusée Ballamou

      – premier étage de la fusée ( re-sic ) Sarkozy

      je ne peux bien entend,u en mémoire de certains Français et Algériens, passer sous un silence immoral qu’ il fût le créateur et le chef de sbires et autres individus de sac et de cordes … le S.A.C.

      Répondre
      • Moua Einstein

        30/06/2015

        Et bien nous sommes d’accord; je rajouterais Nez en moins, qu’il permit à quelques membres de l’OAS réfugiés en Espagne et ABANDONNES de certains patrons de se refaire une santé en France.
        Les « évènements d’Algerie » étant terminés ces membres actifs qui étaient devenus des clochards (à cause de qui? dites le moi Emile) purent retrouver le vent de la liberté.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          30/06/2015

          ils retrouvèrent la liberté surtout du … côté argentin … enfin ceux que j’ ai connu

          Répondre
          • Moktar

            30/06/2015

            Rien de comparable entre ceux qui choisirent l’Argentine, qui soit dit en passant a réservé un extraordinaire accueil aux parias que le territoire national. J’ai ai aussi quelques amis avec lesquels du reste j’aurai du faire le voyage; hélas la connerie de la jeunesse!!! Ceux d’Espagne c’est différent, tout au moins pour certains, qui se retrouvèrent quasiment SDF et qui étaient contraints de faire l’aumône à certains des « ex » qui, eux, n’avaient pas de soucis matériels. C’est en cela mon raisonnement q’ils ont retrouvé la liberté.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)