Le désastreux bilan de François Hollande

Posté le avril 10, 2012, 12:00
5 mins

François Hollande reproche à Nicolas Sarkozy son bilan. Mais qu’en est-il du sien ?
Président du Conseil général de Corrèze, il dirige depuis plusieurs années le département proportionnellement le plus endetté de France. Est-il qualifié pour réduire la dette de l’État ?

Pendant plus de dix ans, il a été le premier secrétaire du PS. Qu’a-t-il fait ?

Il n’a pas réagi aux dysfonctionnements de plusieurs fédérations (Bouches du Rhône, Hérault, Pas de Calais…). Il n’a pas mis fin aux votes truqués des congrès. Il s’est fait une réputation d’habileté en rassemblant les idées des autres pour en faire la synthèse.
Il n’a jamais fait gagner une présidentielle au candidat socialiste. Il a laissé à Martine Aubry un parti en crise, sans programme et sans leader.
Est-il qualifié pour diriger la France ?

Pour justifier son expérience politique, François Hollande déclare que Lionel Jospin l’a associé aux décisions de son gouvernement. Mais, alors, pourquoi ne lui a-t-il jamais confié un ministère ? S’il devait être élu, il serait le seul Pré­sident de la Ve République à n’avoir jamais occupé une responsabilité ministérielle.

Jusqu’en mai 2011, sondages, médias et commentateurs faisaient de DSK le grand favori de la gauche, au point que la tenue de primaires semblait douteuse. Mais l’affaire du Sofitel a bouleversé la donne. Contrairement à Valls et Montebourg, François Hollande n’a pas brillé lors des primaires de 2011. Il est devenu le candidat socialiste par défaut de DSK.
Et que fait-il en tant que candidat ?

Après avoir déclaré être un candidat « normal », il change rapidement d’emploi pour jouer le rôle d’un président élu
. Il devient suffisant, voire méprisant, se pose en victime dès qu’il est critiqué et dénonce en permanence l’agressivité de ses adversaires.
Il se veut rassembleur, mais :

– Pour faire oublier la gauche caviar, Il dénonce la finance et les riches. Mais qu’est-ce qu’un riche ? C’était autrefois 4 000 euros mensuels. À présent, il annonce une nouvelle tranche d’impôt à 75 %, dont il fait passer l’assiette en une minute d’un million d’euros par mois à un million d’euros par an. Quelle approximation !
– Il promet de chasser de la fonction publique les amis de l’UMP. Il va donc substituer à un pseudo-État UMP un État socialo-communiste – au nom de la liberté de penser sans doute !
– Il veut ramener la part du nucléaire dans la production électrique de 75 % à 50 % et a signé un accord avec les Verts pour fermer la moitié des centrales nucléaires. Mais, au cours du prochain quinquennat, il ne fermera qu’une seule centrale !
– Il veut recruter 60 000 enseignants, des policiers et gendarmes à effectif constant. Dans quelles administrations va-t-il diminuer le personnel, en de­hors de l’armée qui est déjà concernée ? Jamais de réponse, toujours l’esquive.
On pourrait, point par point, passer en revue son programme pour en souligner les faiblesses. La seule chose constante, dans tous les domaines, est l’anti-sarkozisme. Est-ce suffisant pour diriger la France ?

Jacques Lombard

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

37 réponses à l'article : Le désastreux bilan de François Hollande

  1. Jaures

    19/04/2012

    François, la question n’est pas de comparer uniquement les performances statistiques des Etats mais ce qui est fait de la croissance obtenue.
    L’Irlande par exemple ou le R.U ont affiché des taux de croissance supérieurs à celui de la France. Mais qui en a profité ? Pour quels résultats au final ?
    De même, à quoi a servi le peu de croissance de la France ces dernières années ?Sarkozy a préféré maintenir les exonérations fiscales des plus riches plutôt que de soutenir l’activité. N’aurait-il pas été judicieux, par exemple, au lieu de maintenir le bouclier fiscal, de défiscaliser les heures supplémentaires, d’exonérer les successions et de baisser la TVA des restaurateurs d’utiliser ces milliards pour investir dans les économies d’énergie, ce qui aurait créé de l’emploi, baissé notre déficit extérieur et fait gagner du pouvoir d’achat aux familles ?
     Aux Etats-Unis, les taux de croissance des années 2000, jusqu’à la crise étaient flatteurs mais les fruits de cette croissance ont été accaparés par une minorité et on a remplacé les augmentations de salaires par des accès au crédit avec les résultats que l’on voit.
    L’Allemagne montre une meilleure santé statistique que la France mais plus de 20% des travailleurs sont sous contrat précaire, sous payés avec les "mini-jobs" à 400€/ mois ou les fameux "1euro-jobs". De même, si l’Allemagne a un moindre déficit public, il faut rappeler qu’il n’y existe pas d’école maternelle, ni de crèches publiques et que la démographie y est en chute libre.
    Il ne faut pas avoir une approche fétichiste de la croissance. Il en faut, certes, mais il importe surtout de bien l’utiliser et que ses fruits soient justement répartis. En bref, je préfère que la croissance tourne autour de de 2,5% et soit bien gérée, c’est à dire pour répondre aux besoins de la population et de l’avenir du pays, plutôt que d’afficher 4 ou 5% qui iront dans les poches de nantis qui les placeront dans des paradis fiscaux ou dans d’obscurs produits de spéculation.
    Il en est de même de la fiscalité: ce qui compte n’est pas le montant du prélèvement mais l’usage qui est fait de l’impôt.

    Répondre
  2. François

    19/04/2012

      Grepon, vous n’avez pas tort. Mais si j’ai limité la comparaison au reste de l’Europe, c’est uniquement pour comparer à même période et à contraintes égales.
      Il est bien évident qu’en élargissant la comparaison, l’Europe (surtout par son étatisme et son idéologie) fait franchement moins bien que les autres…

    Répondre
  3. grepon

    19/04/2012

    "   Quelques chiffres à propos du " bon gestionnaire" et de la " performance " supérieure aux autres de 1997 à 2002:"

    En outre, se comparer seulement avec le reste de l’Europe demographiquement moribonde est deja DEBILE, car aucun de ces etats-nations est valable pour la duree du siecle present.   AUCUN.

    Les pays occidedaux…chacun d’entre eux qui sont etouffe par leurs etats-providences… n’ont pas d’avenir des que leurs citoyens de culture et coutumes occidentale ne se reproduisent pas a des taux suffisant pour maintenir la civilisation, pour ne pas parler des etats-providences eux memes.

    Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    18/04/2012

    <<On voit donc que ni les avantages sociaux, ni les 35h, ni les emplois jeunes, ni la CMU n’ont mis la France à la remorque de l’Europe sous Jospin>>
    Ce n’est plus de la hargne mais de la folie furieuse. Cet intervenant n’a-t’il rien d’autre à foutre?

    Répondre
  5. Inspecteur Juve

    18/04/2012

    @Jaures. Imaginons. Je suis un gouvernement socialiste et la veille de mon éviction j’embauche 1.000.0000 de fonctionnaires que je sais pertinemment ne pas pouvoir payer sans endettement. Sachant que le gouvernement de droite qui me succède ne peut pas les virer, qui est responsable de l’endettement ?

    Répondre
  6. Toni

    18/04/2012

    Continuez comme ça Mr Jaures, Puisque la finance est l’énnemie jurée de votre candidat.

    Vous allez vous apercevoir que la dite finance est et sera autrement plus hargneuse que moi pour remettre en cause vos beaux principes. Simplement personne ne voudra continuer à prêter de l’argent à la France … Vous vous retrouverez donc dans la situation de la Grece.

    Faites donc grève, ça ne changera rien. Je reste en France, je veux regarder le spectacle de déconfiture de l’état providence. J’ai deux ou trois comptes à régler avec la gauche franchouillarde, des affaires assez anciennes.

    Répondre
  7. François

    18/04/2012

       Jaures, j’ai effectivement fait une erreur à propos de la dette française entre 1997 et 2002. Elle était au début et à la fin aux alentours de 60% du PIB et non de 65% comme je l’ai dit. Pour le reste, je maintiens. La dette de la France était la même ( en % du PIB ) au début et à la fin de Jospin quand la dette moyenne des pays européens a baissé de 5 points de PIB dans le même temps.
      Maintenant, on peut aussi comparer la période 2007/2011.

       – Progression du PIB: 2,7% pour la France, 2% pour la moyenne de l’Europe.
       – Augmentation de la dette: 31,3% pour la France, 31,3% pour la moyenne de l’Europe.
       – Chômage fin 2011: 9, 5% pour la France, 9,7% pour la moyenne de l’Europe.

     Si on reprend les deux séries de chiffre, c’est bien ce que j’ai dit. Dans la période faste 1997/2002,la France a fait plutôt moins bien que la moyenne européenne et dans la période de crise 2007/2011, elle est resté dans la moyenne voire un peu mieux.

     Il faudra quand même expliquer comment on peut être un "bon gestionnaire" quand on fait plutôt moins bien que les autres et un "mauvais gestionnaire" quand on fait plutôt mieux…
      

    Répondre
  8. Toni

    18/04/2012

    Oui Mr le syndicaliste, arrêtez de raconter n’importe quoi.

    Vous avez gaché une grande prériode de croissance entre Juin 1997 et Juin 2002 avec vos avancées sociales. Vos avancées sociales, on n’ a pas fini d’en payer les conséquences … Pour la CMU, je suis navré Jaures mais je ne tiens à avoir le défilé du tiers monde les quelques fois où je vais chez le médecin.

    Les avancées sociales ne nuisent pas à la performance économique ? En tout cas beaucoup de PME délocalisées ou en faillite n’ont pas voulu de vos avancées sociales …

    Le gouvernement jospin, j’étais collégien à l’époque et le multiculturalisme  j’ai pu le pratiquer grandeur nature. ça aussi vous pouvez le garder, j’ai aucune envie de pratiquer le vivre ensemble avec des gens comme vous pas plus qu’avec certains individus des ZEP.

    Sinon Mr le syndicaliste, je n’ai besoin de personne pour m’expliquer comment je dois vivre. Ce que je constate du service public, c’est qu’il est bien cher pour un service rendu de mauvaise qualité.

    Je laisse François prendre la suite … Mr Jaures, comprenez bien je n’ai aucune affinité envers la gauche française.

    Répondre
  9. Jaures

    18/04/2012

    François, vous vous trompez une fois de plus dans les chiffres.
    Dette/PIB en France: 1997 59,5% – 2001: 57,1% (il faut comparer de législature à législature: fin 2002, les socialistes n’étaient plus au pouvoir)
    Rappelons que le traité de Maastricht fixait alors le taux de 60% du PIB comme tolérable et que personne, je dis bien personne, ne demandait que la croissance serve à l’équilibre des comptes: les libéraux (Madelin) demandaient des baisses d’impôts.
    Le niveau d’endettement a donc baissé de plus de 2 points en une législature.
    Sous Chirac elle est ensuite passée à 64,1% et sous Sarkozy à 85,3%.
    (chiffres Insee repris par wikipedia)
    Pour les taux de croissance, il est difficile de comparer des pays qui partaient de très loin et recevaient des aides européennes (Espagne, Irlande, Portugal) avec les plus industrialisés comme l’Allemagne, la France et l’Italie. Si on compare  ces 3  Etats, on trouve:
    Allemagne: 9,9
    Italie: 10,4
    France: 14,4
    Un seul pays comparable, le R.U, a fait mieux. (Tous ces chiffres sont sur eurostat:
    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/table.do?tab=table&plugin=1&language=fr&pcode=tsieb020)
    On voit donc que ni les avantages sociaux, ni les 35h, ni les emplois jeunes, ni la CMU n’ont mis la France à la remorque de l’Europe sous Jospin.
    Les avancées sociales ne nuisent en rien à la performance économique et, sans avancées sociales, à quoi sert la performance économique ?

    Répondre
  10. François

    18/04/2012

       Quelques chiffres à propos du " bon gestionnaire" et de la " performance " supérieure aux autres de 1997 à 2002:
        – Le PIB français a augmenté de 15, 2% pendant que le PIB moyen européen augmentait de 16,2 %.
        – La dette française était au début comme à la fin de 65% du PIB pendant que la dette moyenne des pays européen baissait de 5 points de PIB.
        – La France finissait la période avec un taux de chômage supérieur de 1 point à la moyenne européenne.

       Parler de" performance supérieure de la France dans ces conditions relève de la méthode Coué…

    Répondre
  11. Anonyme

    17/04/2012

    Pour changer des comparaisons sur bilans et programmes : grands rassemblements et symbolique des couleurs Comment s’habillent les partis ou quand, contrairement à l’adage, l’habit fait le moine. Les couleurs brandies par les participants, lors des réunions électorales, sont l’un de ces signes offerts à tous, qui ne trompent pas et que peut saisir l’observateur le moins attentif, sachant que drapeaux et bannières sont mis dans les mains de ceux qui les portent par les orchestrateurs de ces grand-messes. Chez Hollande le drapeau tricolore est noyé dans une profusion désordonnée et multicolore reflétant parfaitement ce que seront les divergences et contradictions auxquelles le pays sera confronté si ce candidat est élu. La dominante rose y résulte d’un mélange de politique nationale, régionale, voire locale ; de syndical, d’associatif ; de tous les intérêts catégoriels et communautaristes qui s’en réclament ou qu’il prétend représenter. Chez Sarkozy la prépondérance de la nation, de la France en tant que République une et indivisible, au-delà précisément de ces particularismes et des divisions qu’ils véhiculent, est par contre clairement affichée par le foisonnement des seules couleurs nationales. Le tricolore occupe seul la totalité de l’espace Quant à Mélenchon, Joly et autres révolutionnaires, le rouge y noie le tricolore, ce qui n’a rien de surprenant. Pas davantage d’ailleurs que le bleu blanc rouge affiché par Marine et Dupont-Aignan, avec davantage d’ostentation et de chauvinisme que de républicanisme.

    Répondre
  12. Toni

    17/04/2012

    Hans a écrit : " Ceci démontre sans ambiguité qu’une grande partie des citoyens de ce pays sont encore à l’âge de la puberté voire du Kindergarten… la faute au mammouth de l’en."

    Au début je pensais que c’était moi qui était en tort  en pensant cela mais en y réfléchissant bien … Vous avez raison Hans.

    Question complémentaire ? Ce sont des imbéciles comme Jaures qui représentent les salariés au CE et dans les syndicats ? Normal que nous ne soyons plus compétitifs en France et que tout le monde se moque de nous. je ne pense que l’indien ou le brésilien connaisse les 35 heures, les rtt, les allocations de ceci de cela … grâce à cela on fait surtout venir tout le tiers monde chez nous.

    Hans pour passer du kindergarten au gymnasium, j’ai suggéré à Jojo de venir au venezuela. Pour jojo ça devrait être le paradis sur terre un pays communiste.

     

    Répondre
  13. HansImSchnoggeLoch

    16/04/2012

    En l’espace de 7 ans nous aurons eu dans ce pays l’ex-épouse et son ex comme candidats à l’élection présidentielle.
    La première s’est distinguée par sa Bravitude clamée haut et fort sur la distante muraille de Chine. Cette "mâle"  déclamation s’était ensuite perdue dans le brouhaha du second tour et il aura fallu presque 5 ans pour que sa "Bravitude" réalise qu’elle avait perdu l’élection de 2007.
    Le second postule au titre suprême pour 2012, en se faisant rappeler par son ex -épouse qu’il avait été un nul sans achèvement(s) durant toute sa vie. Qu’il y ait des citoyens prêt à voter pour cet huluberlu est tout simplement sidérant. Ceci démontre sans ambiguité qu’une grande partie des citoyens de ce pays sont encore à l’âge de la puberté voire du Kindergarten.

    La faute au mammouth de l’EN?

    Répondre
  14. HansImSchnoggeLoch

    16/04/2012

    François <<… sa table réservée à l’année? Table n° 85 …>>
    Certains sites parlent plutôt de la table # 83.
    Ici: http://pasidupes.blogspot.fr/2012/03/francois-mitterrand-avait-sa-table.html
    Enfin, peu importe le numéro, ce qui est édifiiant, c’est que la clique des valets du socialisme ne permet pas aux autres ce qu’elle fait elle-même. Bel exemple de mentalité frelatée jusqu’à la séquence DNA.

    Répondre
  15. HansImSchnoggeLoch

    16/04/2012

    << Celui de Chirac était donc si brillant pour qu’il soit réélu avec 82% des voix ?>>
    C’était bien Jospin en temps que Premier Ministre qui était aux manettes du gouvernement, Chirac pas. C’est aussi Jospin qui a été remercié lors de l’élection, Chirac pas. La preuve, il a été réélu avec 82% des voix et avec l’aide des socialos svp, la gôche doit encore s’en mordre les doigts aujourd’hui.
    Parler du bilan de Chirac n’a donc aucun sens dans ce contexte. Mais comme toujours l’intervenant tente d’esquiver le coup en invoquant une excuse bidon.
    Pauvre argumentation!

    Répondre
  16. Toni

    16/04/2012

    Yannis54 a écrit: "Quand je vois que dans notre pays, une majorité de gens s’apprètent à élire François Hollande, j’ai honte d’être Français."

    Et dans les électeurs de François Hollande, vous les avez entendu parler ? Vous avez vu le raisonnement du syndicaliste local ? Pour ma part ce sont des gens avec qui je n’envisage pas de partager ma vie. par là j’entends qu’ils peuvent être mes clients ou des collègues de travail mais ça s’arrêtera là.

    Je reste encore un peu en France, je ne veux pas manquer le spectacle de voir l’état providence Franchouillard éclater en mille morceaux.

    Répondre
  17. HOMERE

    16/04/2012

    L’hypothèse Hollande est bien pire que ce que l’on peut imaginer…..c’est le rapt de la gauche sur la France…..Le pouvoir absolu digne des républiques socialistes les plus en vue. On sait bien que le pouvoir corrompt,mais le pouvoir absolu corrompt absolument…..plus d’opposition, plus d’expression, la main mise sur tous les pouvoirs…. c’est celà que nous voulons, que vous voulez pour notre pays ? moi pas !! Les petits jeux de la campagne sont bien loin de cette réalité…j’invite tous les démocrates, tous les gens qui ont le sens de l’équilibre des pouvoirs, à voter pour un candidat de droite capable de priver cette gauche revancharde du pouvoir absolu….

    J’invite aussi les responsables des 4 Vérités à observer avec sérieux cette situation et le danger que la gauche représenterait pour notre pays….Ils le savent…il faut aujourd’hui l’affirmer haut et fort !!

    Gens de droite,réveillez vous…oubliez un moment vos options politiques, raccrochez quelques jours vos rancoeurs et rancunes…..écartez cette gauche de l’exercice du pouvoir de tout,de faire tout,en ne laissant rien aux autres opinions républicaines !

    NON à la gauche absolue, NON aux pouvoirs exceptionnels, NON à la France de la pensée unique et des sorciers de l’ultra socialisme, NON au monde des migrations irresponsables et dangereuses, NON  à l’affaiblissement historique de notre pays…..

    Au premier tour votez pour qui vous voulez…..mais au deuxième, assumez vos responsabilités !!

    Vive la France éternelle, celle de nos glorieux aînés , de nos valeurs universelles…..de la famille, du travail, du mérite, de l’excellence, de la création, de la réussite et de la générosité…

    Répondre
  18. Jaures

    16/04/2012

    François, la période Jospin a toujours affichée une croissance égale ou supérieure à la moyenne européenne. La question n’est pas d’afficher les meilleures statistiques mais de montrer qu’à performances égales, on peut faire avancer la justice sociale et faire baisser le chômage.
    L’expérience Jospin a montré qu’on peut associer les bons résultats économiques (croissance, baisse du chômage, équilibre des comptes) et les conquêtes sociales (35h, CMU, PPE,.).
    On a eu ces 5 dernières années l’exemple exactement inverse: Sarkozy a affiché des résultats économiques de mauvais (avant la crise) à désastreux en aggravant les inégalités (les plus riches et les rentiers se portent bien, merci pour eux !), en creusant les déficits et en revenant sur les acquis sociaux (retraites, 35h, sécurité sociale,…).
    La seule question à se poser est en voulons nous encore une couche pour les 5 années qui viennent ?

    Répondre
  19. Yannis54

    15/04/2012

    Je vais être bref :

    Quand je vois que dans notre pays, une majorité de gens s’apprètent à élire François Hollande, j’ai honte d’être Français.

    En effet, si François Hollande devenait président en 2012, nous aurons un gouvernement comparable à celui de Jospin en 1997. Et quand on voit le désastre que ça a été.

    D’ailleurs à mon avis, les gens qui s’apprètent à voter Jospin sont des gens qui n’ont jamais connu le désastre qu’a été le gouvernement de Jospin 1997-2002.

    Répondre
  20. François

    14/04/2012

      Homere, ce que les aficionados de Jospin oublient de dire en parlant de son fabuleux bilan, c’est que dans la même période, toute l’Europe a eu un bon bilan, presque toujours bien meilleur que celui de la France…
     Aujourd’hui, c’est l’inverse: Pour les 5 dernières années, toute l’Europe a eu un mauvais bilan, le plus souvent bien plus mauvais que celui de la France…
     

    Répondre
  21. Jaures

    14/04/2012

    C’est vrai, Jospin a été battu en 2002. A cause de son bilan ? Celui de Chirac était donc si brillant pour qu’il soit réélu avec 82% des voix ?
    Magne, c’est un désaccord que j’ai avec Melenchon. Il confond revendication syndicale et programme politique. Une revendication est un objectif souhaitable vers lequel on chemine par la négociation. Certaines entreprises ont un salaire de base supérieur à 1700€. D’autres ne peuvent s’aligner. Ce qui est à négocier, c’est, là où c’est possible, tendre vers ce salaire minimum (qui n’a rien d’excessif quand on connait les contraintes de la vie) et réfléchir ensuite sur les moyens d’aider les entreprises plus fragiles pour s’approcher de ce salaire.
    Le rôle d’un politique est de faire évoluer la législation, celui des syndicats de négocier pour obtenir des meilleurs conditions de travail et de rémunération. Si un politique peut encourager la négociation, c’est aux partenaires sociaux de la mener.

    Répondre
  22. François

    14/04/2012

      Yannis 54, je suis d’accord avec vous à propos des "arguments" caducs de la gôche 100 fois ressassés.
      Saviez vous par exemple, à propos du Fouquet’s dont ils nous rebattent les oreilles depuis 5 ans que Mitterand, quand il était président, y avait sa table réservée à l’année? Table n° 85.
      Cela bien sûr avec NOTRE argent. Mais cela n’empêche pas ses fils spirituels de conspuer Sarkozy pour y avoir passé UNE soirée avec SES deniers…
      

    Répondre
  23. HansImSchnoggeLoch

    14/04/2012

    <<Si les 5 ans qui viennent ressemblent au bilan économique et social des années Jospin, je suis preneur.>>
    Jospin l’auteur de ce soit-disant brillant bilan a été remercié lors des élections de 2002. Son oeuvre ressemblait d’ailleurs en tous points à son score. Point à la ligne.
    L’intervenant ferait bien de jeter ce vieux disque rayé qu’il essaie de nous rejouer toutes les huitaines. Je lui conseille d’acheter une burette pour graisser ses jointures qui en ont drôlement besoin. Amen!

    Répondre
  24. HansImSchnoggeLoch

    14/04/2012

    En ce qui concerne son projet de renégociation du plan de stabilité budgétaire François Hollande a été qualifié de naïf par un des deux Stones allemands en l’occurence par Peer Steinbrück  (SPD) ex ministre des finances. Cela montre déjà dans quel estime l’opposition allemande tient ce farfelu, ne parlons même de l’opinion de la Chancelière et de son gouvernement.
    Ne pas oublier qu’en cas de défaite d’Angela Merkel l’an prochain un gouvernement de grande coalition prendra la relève, Steinbrück risque fort d’être de la partie et François Hollande ferait bien de reconsidérer certaines de ses options car sinon il sera bouffé vivant.
    Au capitaine de pédalo ne sera laissé que l’option de chanter: il était un petit navire… et de se retirer dare dare dans ses pénates. Cela est d’habitude ce qu’il fait quand ses idées heurtent un mur.
    Souhaitons lui d’avance une bonne raclée, cela lui apprendra à vivre.
    Après s’être gaussé de Sarko (alias Louis de Funès) les cabarettistes allemands auront Hollande (alias Bourvil) comme tête à claques. Ha ha ha…

    Répondre
  25. Magne

    13/04/2012

    M. Jaurés . Pouvez – vous me dire quel rapport entre M. Hollande et M. Mélenchon ? Sérieusement , le SMIC à 1700 euros , si vous avez une entreprise qui travaille avec des gens touchant moins de 1700 euros , vous faites comment pour les payer ? Vous mettez les clefs sous la porte ? Et puis , les personnes gagnant plus de 30000 euros par mois , on leur prend tout? Certains ont des talents , ou passent toute leur vie à travailler , et gagnent plus de 30000 euros par mois . Leur prendre tout , est-ce normal ? Non . Je ne suis pas très au courant du programme de M. Hollande , mais il doit plus se rapprocher de M. Bayrou . Je suis de droite , mais je pense que ce qui nous attend ( une guerre civile larvée , un effondrement de l’économie , des restrictions en tous genres ( que ce soit la droite ou la gauche au pouvoir ) ( verrons – nous des cartes ( pour manger ) comme nos aïeux au siècle passé )) ? . La nécessité fera Loi , comme disait Napoléon , et il faudra bien que les Français , comme dans les tranchées , se rassemblent .

    Répondre
  26. HOMERE

    13/04/2012

    Oui Jaurès un si bon bilan qu’il a été viré……voyez déjà la spéculation qui se met en route sur la dette de la France au cas ou Flamby l’emporterait…..

    Et puis il n’y a pas que celà……Delphine BATHO la conseillère de Hollande,députée qui touche exactement : 7100€ brut de salaire + 6412€ brut de frais de représentation+ 9138€ pour financer ses collabos,vit dans un logement social de 108m2 pour un loyer de 1524€ soit – 37% du prix de l’immobilier dans le secteur !! avec Chevènement,soutien sans faille de Flamby et ses 120m2 dans le 5ème pour 1519€ par mois……elle est belle la gauche donneuse de leçons et  voleuse de logements sociaux…c’est pas beau çà !! (Le Monde)

    Pas encore élu et déjà un scandale social…..même Sarko n’a pas fait pire !! Hollande démission !!

    Répondre
  27. François

    13/04/2012

      Homere, je pense que vous avez raison ( et encore un tantinet en dessous de la vérité).
      Mais le pire n’est pas le côté économique. C’est tout ce qui est sociétal et social.
      On pourra se remettre d’une déroute économique en bouffant de la vache enragée pendant quelques décennies. On ne pourra pas se remettre du vote des étrangers, de la préférence exogène, de la repentance et de "l’antiracisme" ( qu’il vaut mieux appeler le racisme anti blanc) poussés à leur paroxysme et de la destruction systématique de notre civilisation.
      On ne pourra pas se remettre non plus de l’épuration de l’administration, de la police et de la justice que nous promettent ces grands démocrates degôche…( pour l’épuration de la presse, c’est déjà fait).

    Répondre
  28. Yannis54

    13/04/2012

    Dire qu’il y a en France des millions d’idiots qui s’imaginent que le programme socialo-gauchiste de François Hollande serait la seule solution pour remédier à la crise économique eh bah ils ont vraiment rien compris du tout.

    Le pire, c’est que les arguments utilisés par les gauchards pour discréditer Sarkozy, consistent à mettre en exergue les difficultés qu’il a rencontré (en raison de la crise financière mondiale), pour faire croire que son bilan est catastrophique.

    Oui mais quelle serait la situation si un président gauchard et un gouvernement gauchard avaient gouvernés la France entre 2007 et 2012 ? Elle serait probablement encore pire que celle que nous vivons actuellement.

    Sarkozy, au moins, a eu le mérite de limiter les dégâts et nous pouvons en être fiers.

    Si les Français ont un minimum de bon sens, ils voteront majoritairement pour Sarkozy et non pour Hollande.

    Les opposants à Nicolas Sarkozy utilisent des arguments caducs, obsolètes pour appuyer leurs thèses. Ils présentent Sarkozy comme étant un président "bling bling" destiné à défendre les intérêts des "riches".

    Ils en sont encore à l’époque du début du 20ème siècle où il y avait d’un côté la gauche qui était proche du peuple,  et de l’autre la droite qui était du côté des "bourgeois"… ce qui n’est plus du tout le cas à l’heure actuelle.

    Aujourd’hui, la droite n’est pas plus le parti des "riches" que celui des "pauvres", ce n’est pas plus le parti du "peuple" que celui de l’élite. Par contre, ce que personne ne peut nier, c’est que les partis de droite, comme l’UMP en France ou les Républicains aux USA, sont bien plus sérieux, pragmatiques, et réalistes que leurs homologues de gauche.

    Si un gouvernement socialo arrive au pouvoir en 2012, tous les progrès qui ont été faits sous Sarkozy risquent d’être réduits à néant.

    J’ai lu le programme de Nicolas Sarkozy : il propose toutes sortes de mesures intéressantes, que ce soit en matière d’économie européenne (il veut mettre en place un Buy European Act, favoriser les entreprises européennes, protéger le marché européen pour le rendre plus compétitif etc.), d’immigration, de lutte contre le chômage.

    J’ai lu le programme de François Hollande et il n’a pratiquement rien d’interressant à proposer, mis à part annuler ce qui a été fait par Sarko, et proposer des idées qui ont déjà été rabachées et ressassées par les dirigeants socialistes précédents (parmi lesquels Jospin)… et quand on voit ce que ça à donné.

    Il est évident que si François Hollande prend le pouvoir, la crise économique va s’aggraver, et que de nombreux Français vont regretter d’avoir voté pour lui. Si cette situation venait à se produire, il y a de fortes chances pour que des journalistes de gauche nient sa part de responsabilité, en nous faisant croire "qu’il ne faut pas renvoyer la faute sur Hollande", que les dégâts observés sont le contre-coup du mandat de Sarko, et non pas le résultat de la politique de Hollande.

    Sarkozy est le seul qui soit capable de s’adapter à la situation internationale actuelle. En revanche, François Hollande sera incapable de faire face aux défis de notre époque (montée en puissance de la Chine, terrorisme islamiste, dictatures, crise financière etc.). 

    Voilà pourquoi il faudra voter massivement pour Sarkozy en 2012 pour faire barrage à François Hollande

    Répondre
  29. Jaures

    13/04/2012

    Homère, ce que vous dîtes ressemble étrangement à ce que disait Juppé du programme de la gauche en 1997: cela ruinerait le pays, nous mettrait au ban de l’Europe,…
    Si les 5 ans qui viennent ressemblent au bilan économique et social des années Jospin, je suis preneur.

    Répondre
  30. HOMERE

    12/04/2012

    Le programme de Hollande ne semble pas à la hauteur des évènements qui ne vont pas manquer de se produire et qui auront pour conséquence de pulvériser ce programme….les plus optimistes voient dans les effets des mesures Hollandaises une récession prolongée sans aucun effet sur les déficits de notre économie et surtout, sur la croissance qui restera,au mieux, atone…dans le bras de fer qui l’opposera à Merkel,notamment sur les Eurobonds, une grave crise s’ensuivra.La France rejoindra vraisemblablement les PIGS et les pays sérieux poursuivront leur chemin,créant ainsi de facto une Europe à deux vitesses.Nos indicateurs vont être,selon toute vraisemblance,très en deçà de ce qu’ils sont aujourd’hui,faisant craindre des tensions spéculatives sur notre pays.La position française ne sera pas tenable longtemps et un nouvel alignement sur l’Allemagne s’imposera,mais dans des conditions aggravées.Les répercussions sur la vie des français vont être bien pire que ce que nous connaissons car il faudra redresser les effets négatifs de la politique menée avec une rigueur jamais connue.Par ailleurs,les tensions avec les corps intermédiaires risquent de perturber gravement le fonctionnement de notre économie rendant improbable une reprise normale d’activités.Le manque de visibilité pour les acteurs économiques aggravera les déficits commerciaux, et l’industrie devrait encore supprimer des dizaines de milliers d’emplois….Dans tout celà,on voit mal comment les mesures de dépenses exorbitantes de Hollande pourront s’insérer dans l’ensemble des contraintes économiques et des pressions des marchés qui ne vont pas tendre la joue aux giflettes du flingueur socialiste…

    A suivre !!

    Répondre
  31. iuolle

    12/04/2012

    François Bayrou a prévenu : La situation actuelle calamiteuse de l’Espagne peut être la nôtre dans quelques semaines. Il ne parle pas à la légère. Cela fait des années qu’il ne parle pas à la légère, et qu’il dit la vérité. Dites-le à ceux que le mensonge charme, vous agirez pour la France. Le candidat sortant, lui, se plaît à dire que la crise est derrière nous.

    Répondre
  32. Jaures

    11/04/2012

    Je ne sais si ces remarques sont énoncées en toute bonne foi mais faisons comme si et répondons dans l’ordre.
    Sur la Corrèze tout d’abord, je rappelle que F.Hollande gère ce département depuis 2008 et que durant la gestion UMP; de 2001 à 2008, l’endettement est passé de 35 à 300 millions d’euros. La dette a donc été multipliée par 8. Depuis la gestion de gauche, la dette n’augmente plus que de 5% par an malgré la crise. N’oublions pas que les départements, comme les autres collectivités territoriales, ne peuvent emprunter pour financer leur fonctionnement.
    Sur les dysfonctionnements de certaines fédérations, ceux-ci ont été mis au jour récemment. Gérard Dalongeville a été mis en examen en 2010,  Guérini en 2011. L’affaire de ce dernier est partie en 2009 d’une lettre anonyme et ce n’est qu’en 2011 que Guérini sera mis en examen.  F.Hollande n’était plus premier secrétaire depuis 2008 et les élus incriminés ont été écartés.
    On peut certes regretter que tous les socialistes ne soient pas honnêtes mais l’UMP peut-il donner des leçons ? Durant la même période (2008-2011), M Agostini a été condamné pour proxénétisme aggravé, M Sandras pour détournement de fonds publics, M Jacquat pour abus de confiance, M Blanc pour détournement de fonds publics,…tous élus UMP.
    Et je passe les actuels mis en examen.
    M Hollande n’a jamais été ministre, la belle affaire. Mitterrand ne l’avait jamais été sous la Vème République. Et cela ne gène guerre à l’étranger: D.Cameron n’avait jamais été ministre, Merkel n’avait avant d’être chancelière, qu’occupé le poste de ministre de l’environnement.
    DSK n’était pas le favori de la gauche mais de la France. Hollande n’a jamais varié: il était candidat avant l’affaire DSK, il l’est demeuré ensuite.
    Que veut dire être suffisant ? Proclamer que l’on va gagner ? Alors tous les candidats sont arrogants: Sarkozy dit qu’il va "exploser" Hollande, Mme Le Pen prévoit une surprise en sa faveur au 1er tour, tout comme Bayrou et Melenchon. Quel candidat susceptible d’être élu fera mine de douter ? Il le paierait immédiatement dans les urnes.
    Dire que l’on est riche à plus de 4000€ n’est pas une ineptie: moins de 4% de la population dispose de ce salaire. Ce que dénonce Hollande sont les revenus absurdes, arbitraires, décidés entre soi par un cénacle de privilégiés. Comment demander des efforts à la population et accepter ces obscénités ?
    Il est ridicule de dire qu’ Hollande chassera les fonctionnaires UMP. C’est d’ailleurs statutairement impossible. Par contre, que les hauts responsables qui se sont engagés, parfois au mépris de la loi, dans un but strictement politique laissent la place est une évidence. Comment faire confiance à un chef des renseignements qui a mis sur écoute des journalistes pour protéger ses amis politiques ?
    Les centrales nucléaires ne pourront être fermées que quand les économies d’énergie et les énergies alternatives seront en place. Il faudra certes être plus ambitieux que les investissements actuels, mais, au delà des délais sujets à controverses, ce qui compte est l’engagement vers la sortie à long terme du nucléaire. C’est un choix politique.
    Enfin, il y 5 millions de fonctionnaires en France. A qui fera-t-on croire qu’on ne peut à effectifs constants faire glisser 1,5% de cette population d’un secteur à un autre ? Dieu merci, une telle mobilité est chose courante dans les entreprises.
    Il ne sert à rien d’engager de mauvaises polémiques basées sur des approximations et des contrevérités. Hollande a présenté un programme, il ne s’agit pas d’être d’accord avec tout mais d’en apprécier la cohérence et le sérieux. Si vous en préférez un autre, libre à vous de le choisir dans 10 jours.

    Répondre
  33. Anonyme

    11/04/2012

    @ François : Oui… Hollande à augmenté de 50 % le nombre de fonctionnaire en Corrèze en 2008 (831 à 1231) La dette de la Corrèze à augmenté de 25 % en faisant le département le plus endetté de France. Baisse de 60 % des investissements, taxe foncière augmentée de 6.5 % et augmentation de la taxe des permis de construire de 300 %. Bref, il a ruiné la Corrèze et avec ses amis, ils se sont gavés. Hollande n’aime pas les riches… qui le sont plus que lui. Mais lui est riche et il aime ça. PS : les rois de l’hypocrisie. C’est à gerber.

    Répondre
  34. quinctius cincinnatus

    11/04/2012

    ce message s’adresse au modérateur et à lui seulement                                                                                  dites moi vous devenez bien-pensants " aux 4V "

    Répondre
  35. Toni

    11/04/2012

    Bonjour François, attendez le commentaire du syndicaliste local, je sens que ça va être encore digne d’une comédie.

    Franchement je ne sais pas pour vous mais c’est usant de dialoguer avec une personnage comme le syndicaliste local. Et bien François, je suis resté en France en 2007 suite à l’élection de Nicolas Sarkozy pensant pouvoir changer les choses et en faisant un peu de pédagogie aux gens sur l’économie mondiale. En travaillant dans les ordis et la maintenance informatique, il est possible d’aborder ce sujet.

    Sincèrement je pensais pouvoir faire changer les mentalités à l’échelle d’une ville et d’un département.

    Ce que je veux dire par là, c’est que je n’ai plus de cartes à jouer face au syndicaliste local, je considère qu’il devra assumer la responsabilité des graves évènement qui se produiront en France à l’automne 2012. J’ai le désagréable préssentiment que l’on va tomber très bas  et surtout de très haut en France …

    J’ai vu des gens comme Jaures refuser des pouvoirs de représentation lors d’une assemblée générale parce qu’il n’était pas en accord avec les décisions de certains adhérents … Et là je parle seulement d’une association locale. Imaginez un comité d’entreprise.

    Et ça tout le monde laisse faire et trouve ça normal … Je proposais à Jojo de venir au Venezuela, je crois que ça ne sera pas nécéssaire. la société Française n’a rien à envier à une république bananière.

    Je parle dans une autre commentaire des territoires d’outre mer, j’évite scrupuleusement les départements d’outre mer parce que là encore l’incurie de l’état Français a détruit ces iles et il est maintenant dangereux d’y voyager pour les métropolitain. Oui pour les territoires d’outre mer, l’état Français ne s’occupent que des compétences régaliennes et ça va déjà un peu mieux.

    Planter un hamac avec les cocotiers et la barrière de corail ? Oui … ça me permettrait de ne pas avoir à supporter cette gauche crétine franchouillarde. Je prends des contrées éloignées parce que je vous explique même pas quand vous avez un Jaures dans votre famille … Dans mon cas je ne souhaite pas être retrouvé, pas que je veux me tuer mais je veux qu’il me laisse vivre ma vie comme je l’entends.

    Je dis ça mais si j’avais su plus jeune la mentalité des gens comme Jaures, je crois que j’aurais du adhérer à la ligue Savoisienne qui réclame l’indépendance des deux Savoie … Visiblement il y a beaucoup de gens qui ne supportent pas l’état Français actuel. J’aurais fait un métier difficile d’élever des vaches dans l’alpage. Là encore pour ne pas voir le syndicaliste local. 

    Pour les savoie, Rhône-Alpes, la province du Velay en Haute-Loire j’aurais suggéré et suggère toujours Geneve Cointrin comme aéroport international. ça évite d’avoir à se supporter des grèves …

     

     

     

     

    Répondre
  36. François

    11/04/2012

      " Quelqu’un peut il citer une seule chose que François Hollande a faite en 30 ans de vie politique"?
                   Ségolène Royal

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)