Le discours falsificateur de l’« antifascisme »

Posté le 19 juin , 2013, 9:34
6 mins

Je n’étais pas en France au moment de l’affaire associée au nom de Clément Méric. Je l’ai donc observée de loin. Avec la distance qui convient.

Je dois constater qu’il y a eu, au cours de la même semaine, de multiples meurtres, dont des meurtres marqués par ce qu’il est convenu d’appeler désormais le « racisme anti-blanc ». Aucun de ces meurtres n’est sorti de la rubrique « faits divers » des journaux. Et, quand ils ont été mentionnés, leur dimension raciste a, en général, été gommée, comme c’est devenu habituel et presque obligatoire (il est « raciste », en France aujourd’hui, de signaler des crimes racistes quand ils viennent du « racisme anti-blanc »).

Seule la mort de Clément Méric a été mise en exergue, traitée comme un symbole et utilisée jusqu’à la corde par des politiciens sans scrupule. Pourquoi ? Pour une raison qui saute aux yeux. Clément Méric était un gauchiste appartenant à un groupe violent, donc un jeune homme qui avait les « bonnes » idées et pratiquait la « bonne » violence (il s’était d’ailleurs il­lustré dans des actions d’agression contre des opposants au mariage homosexuel). Il était parti « casser du fasciste » (ac­tion louable s’il en est, non ?). Et il n’a pas « cassé du fasciste » : il s’est fait casser lui-même. Ce qui en fait un martyr de l’« antifascisme » (logique, non ?).

Je n’ai aucune sympathie particulière pour les groupes de skinheads auxquels Clément Méric et ceux qui l’accompagnaient s’en sont pris : les skinheads ont des idées nationalistes, socialistes, souvent racistes et antisémites, et sont donc en tous points très éloignés de ce que je pense. Certains d’entre eux admirent Hitler, pour qui j’éprouve une horreur absolue.

Mais les gens tels que Clément Méric et ceux qui l’accompagnaient ne valent pas mieux que les skinheads. Ils ne sont pas nationalistes, mais ils sont très socialistes, jusqu’à admirer des criminels contre l’humanité tels que Lénine, Trotsky ou Che Guevara. Ils se disent antiracistes et hostiles à l’antisémitisme, mais, en général, sont d’ardents soutiens de l’antisémitisme islamique. Les skinheads peuvent avoir des idées totalitaires nauséabondes, mais les gens tels que Clément Méric ont eux-mêmes des idées totalitaires nauséabondes.

La question qui devrait être posée devrait être de savoir pourquoi des gens peuvent devenir skinheads et pourquoi, au-delà, des Français peuvent penser que la civilisation occidentale est en danger. La question qui découle est celle de la responsabilité de gens tels que Clément Méric dans l’exacerbation du danger qui pèse sur la civilisation occidentale.

Tant qu’il y aura une impossibilité de définir comme racistes des crimes commis sur la base du « racisme anti-blanc », tant que le seul racisme dont il sera possible de parler sera celui d’une supposée « extrême droite », tant qu’un terrorisme intellectuel sera exercé contre ceux qui osent appeler un chat un chat, il y aura une montée de l’idée que la civilisation occidentale est en danger, et il y aura des crispations extrêmes telles que le mouvement skinhead.

Tant que des gens tels que Clément Méric imagineront dans leurs délires combattre le « fascisme » en s’en prenant à des groupuscules infimes qui, quand bien même ils peuvent donner la nausée, ne constituent aucunement une menace « fasciste », et tant que des gens tels que Clément Méric seront du côté de ce qui détruit la civilisation occidentale, il y aura des skinheads et une montée de ce qu’ils appellent l’« ex­trême droite ».

En mettant en exergue la mort de Clément Méric, en la traitant comme un symbole, en l’utilisant jusqu’à la corde, en reprenant le discours falsificateur de l’« antifascisme », les gouvernants présents de la France montrent, à nouveau, qui ils sont et à quels points ils sont indignes. Ils espèrent détourner l’attention de leurs propres forfaits, contribuent à faire monter les crispations, et légitiment des comportements qui, bien da­vantage que ceux de skinheads, au fond très marginaux, constituent la véritable menace au­jourd’hui.

56 Commentaires sur : Le discours falsificateur de l’« antifascisme »

  1. quinctius cincinnatus

    23 juin 2013

    avec @ Jaurès ( et @ [ A…… Z] s’il revient ) , je lance une pétition ( en attendant une marche blanche ) pour venir en aide à Samir Naceri, un petit gars bien paisible, victime d’une agression raciste, à caractère incontestablement ” fachîste ” et cela en plein coeur de Paris

    Répondre
  2. BRENUS

    22 juin 2013

    Jaurèq a raison : p

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    20 juin 2013

    un ” fasciste ” ( c’est à dire : un citoyen pacifique d’une trentaine d’année qui protestait contre le mariage pour tous et pour son droit à exprimer son opinion dans la rue )a été condamné à deux mois fermes de détention pour ” rébellion ” … les ” djeunes ” qui ont ravagé le Trocadero à des peines allant de 2 à 8 mois …. mais avec sursis …

    nous sommes dans un Etat démocratique puisque anti-fasciste !

    Répondre
    • Jaures

      21 juin 2013

      Quinctius, si vous connaissiez les chefs d’inculpation, vous sauriez pourquoi cette personne a été condamnée. Son erreur a été de cumuler les infractions lors d’un flagrant délit, notamment en dégradant une pizzeria dont le propriétaire a porté plainte. Ses deux mois fermes sont disproportionnés pour ce qu’il a fait, j’en conviens, car ils mesurent plus sa bêtise que sa réelle violence.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        21 juin 2013

        il n’a vraiment pas de … chance ce garçon quand on sait que des ” délinquants allogènes” qui sont eux dangereux ( attaques à main armée , violences sur personnes etc … ) se baguenaudent en toute innocence judiciaire dans nos rues …

        Répondre
      • 22 juin 2013

        Jaures, quelle pizzeria, celle des torchons “le monde” ou “libé” ou “marianne”?
        Dommage d’utiliser de beaux arbres pour alimenter ces manufactures de mensonges.

        Répondre
        • Jaures

          23 juin 2013

          Il s’agit de la Pizza Pino des Champs Elysées. Vous pouvez le vérifier dans n’importe quel journal, si vous le voulez évidemment. Je rappelle que l’un des chefs d’inculpation qui ont conduit à son emprisonnement est le refus de se laisser prélever son ADN (ce qui peut conduire à 1 an de prison et 75 000€ d’amende) délit issu d’une loi que fit voter Sarkozy et contre laquelle personne ici ne s’était élevé.

          Répondre
          • 23 juin 2013

            Personne n’a prétendu qu’en bon fils spirituel du calamiteux Chirac, Sarkozy ait fait quoi que ce soit contre les lois scélérates et liberticides…

          • quinctius cincinnatus

            23 juin 2013

            vous qui affirmer combattre pour les libertés individuelles vous semblez trouver normal ce flicage A.D.N. ( autrefois tant combattu par les socialistes ) pour des faits non criminels ( c’est à dire du ressort des Cours d’Assises ) ? bientôt le citoyen ” socialisé ” devra t il porter une ” puce ” ?

            j’avais raison de penser que vous n’aviez pas toute votre …Raison

          • 23 juin 2013

            Jaures: “le jeune Nicolas fut interpellé après s’être réfugié dans une Pizza Pino, tentant de fuir les policiers à ses trousses (fait qui lui vaut une plainte de la part du propriétaire du restaurant, compte tenu des déprédations que cette initiative a engendrées)”
            Commentaire relevé dans un journal.
            Il sermblerait donc que ces braves forces de l’ordre drivées par le Valls aient provoqué des dégats collatéraux dans leur chasse à l’homme.
            Un peu comme les dégats d’eau que les pompiers provoquent sans le vouloir dans leur lutte contre le feu.
            Les hooligans qui ont provoqué les émeutes place du Trocadéro ont cassé bien plus, mais eux s’en sont tirés. Ils avaient la bonne couleur politique n’est-ce pas Jaures?

  4. vozuti

    20 juin 2013

    @anomalie, qu’est ce qui est le plus répréhensible ? provoquer l’invasion de la france ?,ou bien constater que cette invasion menace la france ? à vous lire , on dirait que c’est le fait de constater la réalité qui amènerait la barbarie,tandis que faire l’autruche nous protègerait de tout danger.

    Répondre
    • 20 juin 2013

      @vozuti

      Ce n’est pas mon propos, relisez bien mon commentaire.

      Répondre
      • vozuti

        20 juin 2013

        @anomalie,par vos analogies vous sous-entendez que les français qui considèrent que la france est en danger du fait de l’invasion musulmane font le lit du nazisme(selon vous les skin-heads sont des nazis) et que la cause du problème (l’invasion) ne doit pas servir de justification.Ce qui signifie que dans votre esprit ceux qui ont provoqué l’invasion sont des bisounours inoffensifs qu’il ne faut pas mettre sur le meme plan que les criminels potentiels qui considèrent que leur pays est en danger.Personnellement je pense que vous inversez les roles,les mauvais ne sont pas forcement ceux que les médias montrent du doigt avec insistance;mais si vous préférez esquiver la question,en disant que je suis hors sujet….

        Répondre
        • 21 juin 2013

          @ vozuti

          Je maintiens que vous êtes hors sujet 😉

          Je pointe du doigt une dialectique que j’estime ambiguë, dans la mesure où elle peut être utilisée par les “ennemis de la liberté”. Je ne dis rien d’autre dans mon commentaire, j’ai beau le relire…

          Vous écrivez : “ce qui signifie que dans votre esprit ceux qui ont provoqué l’invasion sont des bisounours inoffensifs” : si vous êtes parvenu à ceci à partir de ce que j’ai écrit, je vous tire mon chapeau 😉

          Répondre
          • vozuti

            21 juin 2013

            Bien sur @anomalie,votre objection dialectique n’est motivée par aucune opinion politique et le choix de vos exemples est purement fortuit. vous auriez pu aussi bien prendre comme exemple la résistance pendant la deuxième guerre mondiale en insistant sur le danger dialectique qui consiste à justifier par l’invasion nazi les actes de rébellion et le fait que des français puissent penser que leur pays est menacé…[email protected],vous avez très largement battu @jaurès dans votre mauvaise foi rhétorique…encore bravo.

    • quinctius cincinnatus

      21 juin 2013

      @ vozuti

      la rhétorique de @ vozuti est en effet, il faut bien le dire, le plus souvent assez incompréhensible pour des esprits aussi simples que les nôtres ; je ne pense cependant pas que cela parte d’une intention perfide, mais plutôt d’une difficulté à exposer clairement sa pensée … laissons lui le bénéfice du doute et souhaitons qu’il continue sur ce site

      Répondre
      • vozuti

        22 juin 2013

        @quinctius, Je confirme qu’il n’y avait aucune volonté perfide de ma part, mais au contraire une volonté de montrer les pièges (de la rhétorique officielle) dans lesquels beaucoup tombent sans s’en apercevoir. merci de me souhaiter bonne continuation sur ce site, mais je déclare forfait : votre commentaire méprisant n’y est pour rien,mais j’en suis arrivé à la conclusion qu’ il vaut mieux utiliser son temps à des activités plus ludiques et moins frustrantes que de participer à des discussions qui débouchent sur rien,à part rejouer sans fin le vieux débat droite-gauche qui berce le peuple depuis des lustres et amène toujours les memes profiteurs au pouvoir. Bonne continuation à vous.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          22 juin 2013

          avec toutes mes excuses …
          j’ai écrit @ Vozuti à la place de @ Anomalie
          je suis vraiment désolé
          bien à vous

          Répondre
          • vozuti

            22 juin 2013

            @quinctius il n’y a pas de mal;mais ça me rassure que ce soit une faute de frappe,surtout qu’il me semble qu’on est à peu près sur la meme ligne ;et comme ce que l’on écrit dans les commentaires n’est pas vraiment pris en compte dans les articles suivants et qu’il y a peu de retours pour savoir si d’autres sont d’accord,je me suis demandé si ce que j’écrivais était bien compréhensible.

          • quinctius cincinnatus

            23 juin 2013

            @ Vozuti

            clair comme … du Machiavel !

        • 23 juin 2013

          @ vozuti

          Je maintiens toujours que vous êtes hors sujet. Relisez une fois encore mon commentaire (jusqu’à la fin), et peut-être vous rendrez-vous compte que la “mauvaise foi rhétorique” n’est pas là où vous la voyez…

          Que des fascistes de gauche s’empoignent avec des fascistes de droite ne mérite pas à mon sens les moulinets médiatiques effarés que nous avons lus.

          Et que des skinheads et des antifas se castagnent me laisse froid. Comme dirait Victor Pivert dans Rabbi Jacob (pourrait-il encore le dire, d’ailleurs, aujourd’hui ?) : “qu’ils règlent leur compte, très bien, moins y en aura…” 😉

          Répondre
  5. Bryan Travis

    19 juin 2013

    “Cependant, on ne peut mettre sur le même plan tueur et victime. ”

    Mais si Jaures, Mais si, on le peut, des fois. Tres, tres souvent, par exemple dans la majorite des cas de morts par balles hors-suicides aux Etats-Unis, le resultat de combats entres deux personnes (ou groupes de personnes) de moralite nulle, intentions haineuses, d’habitudes criminelles, est le mort d’un ou plusieurs de ces personnes.

    Agents du gouvernement gouvernement viennent apres avec une bombe de peinture tracer le silhouette des morts, marquer ou sont tomber les cartouches, etc, donnant a ce moment l’etiquette “VICTIME” sur les morts. Les journaleux reprenne l’etiquette, et ainsi meme dans un combat entre une personne dans le droit, attaquee par une personne dans le tort, on voit des journaleux appelant l’attaqeuer un “victime” bien qu’il n’a ete nullement victime, mais l’aggresseur, fautif au possible, qui a perdu tout, mais absolumment tout, grace a son pari criminel/immoral.

    Je viens de lire un groupe mettant le nom de Tamerlane parmi les victimes de l’attentat de Boston, comme on a vu post 9/11 avec les noms des 19 terroristes foux furieux motives tres evidemment par haine, fautifs au possible des morts des autres.

    Alors, comme il coutume de ne pas arriver a des conclusions hativement alors que la justice et un proces ont pu fonctionner avec tout les elements et le jugement qu’il faut mettre dessus, il est parfois toute aussi hative d’utiliser le mot “victime”.

    Répondre
    • Jaures

      20 juin 2013

      Cher monsieur, vous pouvez croire que les 30 000 morts par balles chaque année aux Etats-Unis sont pour l’essentiel des malfrats qui s’entretuent. Personne n’est dupe. Al Qaïda n’est rien à côté du NRA. Continuez à offrir des fusils de guerre à vos enfants et vous ferez ainsi chaque année autant de morts américains qu’en a produit la révolution libyenne.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        20 juin 2013

        fournissons des armes aux rebelles syriens et ils en feront bon usage … je n’es doute pas un seul instant

        je viens d’apprendre que le Président Vénézuélien nouvellement ( et péniblement ) élu du Vénézuéla venait de signer un décret qui interdit le port d’armes de poing par les civils … là aussi un autre pays, comme le Mexique, le Guatemala, le Honduras etc … de la Violence comme Culture

        Répondre
      • 21 juin 2013

        Le droit de détenir des armes aux USA a été expressément prévu pour se défendre contre les excès des hommes de l’Etat. De ce point de vue, il m’arrive souvent de regretter que les lances-flammes ne soient pas vendus en grandes surfaces…

        Répondre
      • Bryan Travis

        21 juin 2013

        Environs 20k suicides par balles par an, parmi vos 30k Jaures. Dans un pays de 300 millions d’ames. Beaucoup de criminels “victimes” dans les non-suicides. Beaucoup.

        Répondre
        • Jaures

          22 juin 2013

          Ce que vous dîtes est en partie exacte. Le taux de suicide aux Etats-Unis est l’un des plus important des pays occidentaux (17,6 pour 10,2 dans l’U.E). La prolifération des armes n’entraine pas seulement plus de crimes et d’accidents mais également plus de suicides.
          Quant au fantasme que les victimes seraient des criminels, il ne tient pas une seconde. Si les malfrats s’entretuaient, le crime baisserait. Or, ce n’est pas le cas: le nombre de morts par armes à feu stagne depuis 10 ans. Et les régulières tueries montrent la réalité de la violence par armes à feu aux Etats-Unis. L’aveuglement de la population sur ce sujet ressemble à ce qu’était le nôtre avec la violence automobile jusqu’au début des années 80.

          Répondre
          • 22 juin 2013

            J’adore le terme “violence automobile”, qui met sur le même plan celui qui roule à 150 sur une autoroute droite, sèche et déserte, et celui qui bastonne une vieille dame pour lui piquer son sac ! Ca sent son syndicat de la magistrature…

          • Jaures

            23 juin 2013

            Dr H, ce n’est pas en roulant à 150 sur une autoroute déserte que l’on a compté plus de 13 000 morts sur la route en 1977.
            Ca sent bon son fou du volant.

          • 23 juin 2013

            Jaures dit “ce n’est pas en roulant à 150 sur une autoroute déserte que l’on a compté plus de 13 000 morts sur la route en 1977”. Bien d’accord, c’est en roulant sur des routes à 3 voies avec des voitures sans freins à disque, sans ceintures, sans airbags, etc..

          • 23 juin 2013

            Jaures a dit : “Ca sent bon son fou du volant”. Pas du tout : 5h45 pour faire Paris-Toulon à l’époque, c’était très raisonnable. Jamais au dessus de 220… Ca permettait de partir après un dîner léger, et d’être en boite avant qu’il ne reste que les moches (peut-être la vôtre, allez savoir…)

          • quinctius cincinnatus

            23 juin 2013

            alors, Monsieur l’analyste en statistiques , cette baisse de la mortalité routière est due à quoi d’après vous ?

  6. 19 juin 2013

    Bonjour à tous,

    Guy Millière écrit :

    “La question qui devrait être posée devrait être de savoir pourquoi des gens peuvent devenir skinheads et pourquoi, au-delà, des Français peuvent penser que la civilisation occidentale est en danger”.

    Cette phrase me paraît pour le moins ambiguë, et potentiellement dangereuse. Elle pose la question, certes cruciales, des causes d’un phénomène. Mais elle est également, en creux, annonciatrice d’une certaine relativisation. Vous maîtrisez suffisamment les mots pour ne pas feindre d’ignorer que cette phrase, telle que vous l’écrivez, présuppose que les skins ne sont pas responsables, que la responsabilité provient des “causes”.

    Or, je reprends votre formulation :

    La question qui devrait être posée devrait être de savoir pourquoi des gens peuvent devenir islamistes et pourquoi, au-delà, des musulmans peuvent penser que la civilisation orientale est en danger. Les causes expliquent les engagements, mais les relativisent-elles ? La pénétration de la culture de masse occidentale dans le monde arabo-musulman et la destruction des valeurs traditionnelles pourraient être une “réponse” à votre “pourquoi”. Mais cette réponse vous satisfait-elle ?

    Autre exemple.

    La question qui devrait être posée devrait être de savoir pourquoi des gens peuvent devenir nazis et pourquoi, au-delà, des Allemands peuvent penser que la civilisation germanique est en danger. Le diktat de Versailles, l’intense humiliation éprouvée par les vaincus, le chaos politique et social qui ravage l’Allemagne dans l’immédiat après-guerre, la crise économique, l’arrogance des Alliés qui occupent la Rhur, exigent des compensations de guerre exorbitantes, et pillent la jeune République de Weimar pourraient être une “réponse” à votre “pourquoi”.

    La suite de votre phrase, en fait de “question”, est “votre” réponse : “La question qui découle est celle de la responsabilité de gens tels que Clément Méric dans l’exacerbation du danger qui pèse sur la civilisation occidentale”.

    Cette dialectique que j’estime dangereuse est celle utilisée par les islamistes (“les Américains, les Juifs et les Croisés occidentaux sont responsables du danger qui pèse sur l’Islam”) et par les nazis en leur temps (“la peste judéo-bolchévique associée au cosmopolitisme capitaliste destructeur des valeurs nationales sont responsables de l’exacerbation des dangers qui pèsent sur le monde germanique”).

    Pour le reste, je partage vos vues sont l’insupportable instrumentalisation de la mort de ce jeune homme érigé post-mortem et peut-être malgré lui en “martyr” d’une cause antifasciste totalement fantasmatique et “théâtrale” (dixit Lionel Jospin).

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20 juin 2013

      La phrase que vous avez pertinemment relevée n’est ambigüe, que parce que Guy Millière est VOLONTAIREMENT ambigüe… lorsque vous aurez enfin compris que son fond de commerce c’est la promotion des U.S.A. et celle d’Israël vous ne vous poserez plus ce genre de question

      Répondre
      • 20 juin 2013

        @ quinctius cincinnatus

        Ce n’est, là encore, pas mon propos… J’en viens à me demander si ce que j’écris est compréhensible pour autre que moi-même 😉

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20 juin 2013

      dès le mois de mars 31 les Belges et les Français occupent Düsseldorf, Duisburg et Ruhrort
      en Décembre 32 et Janvier 33 les mêmes franco-belges aux quels s’ajoutent les …Italiens occupent la Ruhr sur décision de Pointcaré ( un Lorrain de langue française ) l malgré l’opposition ( réaliste ) de l’Angleterre ; s’ensuit création de la M.I.C.U.M. entraînant la résistance passive de la … population ( grèves des mineurs et des cheminots qui sont expulsés de la Ruhr, c’est à dire de … chez eux ; il en est de même pour les fonctionnaires , ils sont remplacé par du personnel …. français … sabotages et attentats s’ ensuivent de même que la répression (exécution de Leo Schlageter )

      On établit un cordon sanitaire douanier entre la RUHR et le reste de l’Allemagne, l’économie allemande s’effondre !

      à part ces innocentes bévues politiques la France n’a aucune responsabilité dans la naissance du Parti National-Socialiste du Peuple Allemand

      il faut savoir également qu’un habitant de la Ruhr qui ne se décoiffait pas quand passait le drapeau tricolore était sévèrement cravaché par l’officier français commandant le détachement

      en sorte des souvenirs aussi bons que ceux qu’a ,laissé Louis XIV en Rhénanie

      Répondre
  7. 19 juin 2013

    Jaures du 19 JUIN 2013 À 13 H 58 MIN.
    Comme toujours cet intervenant vole le temps de travail de son employeur mais il n’en a cure. Ses 5x le SMIC dans son foyer fiscal sont de toutes façons assurés d’être payés.
    Jaures pourrait recopier tout ce qu’il a déjà tartiné dans ses posts de l’article de la semaine dernière traitant du même sujet. Son employeur lui en sera reconnaissant.
    Quant au Noir tuant Guy Milliere il pourrait être remplacé par Jaures tué par un Arabe. Quand on arrive à ce genre d’exemple c’est que l’argumentationb se situe très en-dessous de la ceinture.

    Répondre
    • Jaures

      19 juin 2013

      Jaures tué par un Arabe ? Le qualifieriez-vous de crime raciste ? Qu’est-ce qui dominerait dans votre analyse, le Blanc tué par un Arabe ou le socialiste éliminé par une sentinelle de la liberté ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        20 juin 2013

        quelle noblesse ans l”expression …. ou plutôt, quel ridicule dans l’emphase … ” la sentinelle de la Liberté ”
        décidément, @ Jaurès même le lyrisme ne vous réussit pas
        vous êtes bien dans votre syndicat comme on est bien dans sa sclérose

        Répondre
        • Jaures

          20 juin 2013

          Ne vous emballez pas, Quinctius: “Les sentinelles de la liberté” de L.Cohen-Tanugi- chez O.Jacob.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            21 juin 2013

            que l’expression soit de L. Cohen-Tanugi édité(e) par Odile Jacob ( maison des “penseurs” relativistes ,ce qui suffit à ce que je ne perde pas mon temps à lire ces élucubrations contournées ) n’enlève rien à mon jugement ” qui découle de mes goûts littéraires… du PUR STYLE POMPIER CONTEMPORAIN dont se gargarise mon …. libraire ***
            je vous souhaites de vivre CENT ans, pour enfin devenir aussi lucide que Fontenelle !

            *** d’ailleurs vous auriez du mettre l’expression entre guillemets ou bien citer l’auteur(e) … et ne pas faire du Bernheim, du Minc ou de l’Attali !

      • 20 juin 2013

        Jaures tué par un Arabe?
        À ce que je sache à ce stade là il ne devrait plus pouvoir répondre.
        Un Arabe, une sentinelle de la liberté?
        Quelle liberté?

        Répondre
  8. BORGAL

    19 juin 2013

    OUI, Guy MILLIERE.

    D’une clarté absolue qui n’a rien de simpliste – comme j’entends déjà “quelqu’un” l’écrire, vous fûtes, une fois de plus comme une épée de lumière nous frayant une voie droite au milieu des vapeurs empoisonnées du très “merdiatique” merdier !
    – Mais votre écriture simple et extrêmement synthétique ne conviendra jamais, comme dhabitude, qu’à ceux qui ont déjà un pied dans l’initiation minimale A LA REALITE (je ne dirai pas “la vérité” qui comporte pour moi de désagréables connotations religieuses).
    Simplement pour dire que rien ne me désespère plus que la combinaison incestueuse des cerveaux reptiliens d’aujourd’hui (analphabêtisme historique et inculture),
    pavloviens(l’idéologie automatique à la place du cerveau),
    et aristotéliciens à l’extrême (le formalisme fanatique typiquement français émanant des clichés journaleux en vogue), et encore au pinacle chez vous, je le crains fort,
    pour un bon petit moment …..!

    Répondre
  9. Jaures

    19 juin 2013

    Cher M Millière, quand vous songiez au jeune que vous étiez à 18 ans, ne pensez vous pas qu’alors vous auriez également eu l’audace de réagir devant un autre jeune arborant des insignes pro nazis ? N’aviez-vous pas des amis qui eux-mêmes se seraient manifestés, lesquels sont aujourd’hui de paisibles professeurs ou cadres pères de famille ?
    Je ne reviens pas sur les circonstances du crime car chacun recréer les faits selon ses fantasmes (voir les commentaires de la semaine passée) et c’est à la justice de travailler désormais. Cependant, on ne peut mettre sur le même plan tueur et victime. La question n’est pas de savoir si l’un valait mieux que l’autre puisque l’un des deux est mort et l’autre en prison. Même si vous n’approuviez ni les idées ni les actes de Méric, il n’avait que 18 ans. Comment jugeriez-vous aujourd’hui vos actes et idées de votre adolescence ?
    Ensuite, votre analyse du phénomène skinhead est un peu court. Au départ, ce phénomène n’a rien de politique et la grande majorité des skins se contente d’une vie tribale entre concerts punks, matchs de foot et beuveries améliorées. Le rapport à “la civilisation en danger” n’est qu’une récupération de jeunes skins par des militants d’extrême droite. Le discours néo-nazi n’est pas récent et “la civilisation en danger” est un leitmotiv aussi vieux que la civilisation elle-même.
    Enfin, qu’est-ce que le racisme anti-blanc ? On est raciste ou non. Le racisme, c’est la croyance en l’existence de race et en une hiérarchie de celles-ci. Qu’il y ait des racistes blancs, noirs ou gris est un fait. Nous sommes tous faits de la même boue. Mais définiriez-vous comme raciste tout crime effectué par une personne sur une autre d’aspect ethnique différent ? Par exemple, un Noir vous tue pour vous voler est-ce un crime raciste ? Un blanc tue un arabe qu’il surprend dans son armoire, est-ce un crime raciste ?
    Un crime est raciste quand sa motivation principale est la haine de la communauté ethnique à laquelle la victime appartient. En ce sens, quand vous dîtes que la même semaine “des meurtres” à caractère raciste anti-blancs ont été perpétrés, à quoi faîtes-vous allusion ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19 juin 2013

      les fantasmes ?
      la désinformation de votre part certainement
      je me demande si par moment vous avez toute votre raison ?

      Répondre
    • 20 juin 2013

      “qu’est-ce que le racisme anti-blanc ?” demande Jaures. C’est par exemple imposer le même châtiment à des Blancs qui déploient simplement une banderole sur une mosquée (en construction !), et à des armés qui attaquent un train en bande organisée avec violences sur les passagers.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        21 juin 2013

        vous n’avez pas le sens de la dialectique :

        – les ” déployeurs ” de calicots sont des ” fascistes ” donc et par définition ( ou a priori ) des racistes et les hommes de main des classes privilégiées et ” exploitatrices ”

        – les détrousseurs de diligences sont eux les ” victimes ” d’une société inégalitaire et raciste

        cette explication est contenue dans un discours de l’ancien directeur de l’ E.S. de la Magistrature … rendre une justice ” socialiste “

        Répondre
    • patrhaut

      20 juin 2013

      après avoir vous même recréer les faits (je vous cite “…arborant des insignes pro nazis” – sans blague, vous y étiez ?) voilà que vous reprochez aux autres de les recréer selon leurs fantasmes…sans oublier de tout mélanger en proposant l’innocence de l’âge (18 ans) ! Mais combien d’ado de 18 ans et plus, d’hier et d’aujourd’hui, ne tombent pas dans les extrémismes de gauche ou de droite et combien se comportent-ils “normalement ” ? Si c’est pour justifier que vous l’avez été, ou que vous l’êtes encore, à votre âge, ça ne passe pas. Désolé

      Répondre
      • Jaures

        20 juin 2013

        Tous les témoignages sont d’accord sur les insignes. Certains ont été découverts chez lui, y compris un uniforme et différentes armes blanches. Ses antécédents néo-nazis sont corroborés par de nombreux témoignages. Je vous défie de trouver autre chose dans la presse et les communiqués du procureur. D’ailleurs, les comparses d’Esteban en ont été réduits à produire un hoax afin de le faire passer pour un …défenseur des animaux.
        Que veut dire “bien se tenir” quand on a 18 ans ? Vivre déjà comme un vieux ?

        Répondre
        • patrhaut

          21 juin 2013

          vous disiez “arborant”, cela suppose donc qu’il les portait sur lui ces insingnes : ce qui n’est pas le cas.
          Pour le reste, il vous aura sûrement échappé qu’il y a plus de jeunes Français dans le scoutisme, aux JMJ, dans des associations pacifiques et “utiles”; qu’il y en a même plus dans les syndicats écoliers et étudiants type FIDL, UNEF et UNI; que pour la grande majorité, ils sont devenus ce que leurs parents demandaient : des hédonistes, des individualistes, des consommateurs incultes mais néanmoins égoïstes. Qu’il n’y a nul besoin, quand on a 18-20 ans de faire partie d’un groupuscule de haine et de violence, sans foi ni loi.

          Répondre
        • quinctius cincinnatus

          21 juin 2013

          dans un pays démocratique comme les Etats Unis il n’est pas illégal d’avoir des convictions pro-nazies et de venir devant le Juge en uniforme ” nazi “… tout au plus vous retire t on la garde de vos enfants …

          Répondre
          • Bryan Travis

            21 juin 2013

            q.c., si c’etait une democratie comme vous indiquez, ce serait pas pas possible. C’est justemment du fait que ce c’est une republique constitutionnelle dite “representative” que c’est possible. Ceci dit, les USA se democratisent rapidement, donnant corruption et tyrannie comme prevu par les fondateurs. Il y a un mec en taule en Californie, par exemple, par choix bizarre de Barack Obama et ses sbires de blamer l’attaque sur l’embassade a Bengazi sur un clip Youtube que personne n’a visionne. Un film fait sous un pseudonym qui ne faisait pas plaisir aux critiques d’esprit si ouvert de marque musulman. Le 1er Amendment s’erode sous les yeux grace au president democratiquement elu Barack Obama, qui s’attaque a la constitution ouvertement, et reste plebiscite. La loi de base du pays est bafoue, les dizaines de millers d’autres, insuivable, incomprehensibles, sont mis en force selectivement, suivant les humeurs et biais politiques de la bureuacratie militarisee. Belle exemple, le FBI descend en force tel des storm troopers de star wars cagoule avec armes de guerre, blindes, etc, chez un fabricant de guitars avec le type de personnage que l’on trouve dans un fabricant de guitars. L’excuse a ete un rumeur que tel bois exotique a pu etre achete. La raison? Les fondateurs ont donne au parti Republican et le Tea Party, alors que leur concurrent qui risquaient tres fortement avoir recu le meme bois exotique legale, a ete tres supporteur des Democrats. On a vu cela a travers le pays depuis l’arrivee de Barack Obama et son equipe corrompu, mais ils ont eu assez de voix pour y arriver, et continuer a bafouer le “rule of law” pour consolider leur pouvoir.

          • 22 juin 2013

            “On a vu cela a travers le pays depuis l’arrivee de Barack Obama et son equipe …”
            Ben m… On se croirait en France !

        • 21 juin 2013

          On voit bien où mènent les lois liberticides… On commence par interdire tout ce qui concerne le nazisme, et on arrive à mettre en garde à vue ceux qui portent un tee-shirt avec un papa et une maman. En aucun cas une opinion ne devrait être un délit. Ni le droit de l’afficher ou de la défendre. Après, on assume.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            21 juin 2013

            des femmes affirment que pour la finale du Top 14 , le service d’ordre avait pour mission de fouiller jusque dans leur décolleté pour voir ( c’est le mot ! ) si elles ne dissimulaient pas un tee-shirt ” papa-maman ” … nous sommes dans une République qui respecte les droits de ses citoyens comme l’affirme la main sur le coeur @ Jaurès

            ELIMINONS LES MALFAISANTS

Répondre

  • (pas publié)