Le FNPS n’existe pas !

Le FNPS n’existe pas !

Je réagis avec indignation au texte de Gilbert Simonka du n° 1025.

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • Scheïssé Répondre

    A entendre les Berrtand Valls la France est majoritairement juive. Nous sommes donc un peuple d’élites, sûr de lui, et dominateur.

    16/01/2016 à 21 h 30 min
  • BRENUS Répondre

    La formule FNPS a été lancée par un sous marin gauchislamofachiste dans le genre jojo. Donc, ce qu’il dit ou écrit, ce n’est rien d’autre que de la merde. Et a traiter comme telle. (Même pas dans un bas de soie, contrairement à Taleyran)

    13/01/2016 à 19 h 20 min
  • Claude Roland Répondre

    Il est clair, à mon humble avis, que le FN est brandi comme un réflecteurs des votes des Français. Je m’explique : les gens votent FN pour la plupart dans une expression de colère, mais seulement lors du premier tour. Après, ils se dégonflent et reviennent aux partis classiques UMP & PS. L’essai n’est pas transformé ! Le FN sert donc à renvoyer les coléreux vers les partis classiques et la France tourne en rond comme depuis 30 ans parce que les Français, finalement, n’osent pas. D’où le fait que les médias parlent du FN sans cesse dans le sens du « parti à éviter » en s’en servant d’épouvantail multi fantasmes. La diabolisation est devenue plus subtile. Et comme les Français n’ont plus de coui…, résultat : ils revotent pour les partis classiques et rentrent à la niche. Et ça, c’est une stratégie Mitterandienne bien huilée. Je doute donc fortement que le FN veuille gouverner un jour. par contre je ne doute pas que les Français soient couillonnés mode industriel.
    Par contre, Marion Maréchal… C’est autre chose et la plante va fleurir sous peu.

    12/01/2016 à 15 h 50 min
    • Bistouille Poirot Répondre

      @Cl Rolland
      Je vous remercie pour votre contribution. Cependant et d’une façon générale, la première fois où les pouvoirs en place ont pu craindre le Front date du second tour de la présidentielle, c’est avec J.M. Le Pen. Je me souviens du score africain. 80 contre 20%, mais non pas par un déplacement des voix FN du 1er tour mais par le seul effet du « Front Républicain ». Oui mais… Il n’y a pas de oui mais, JMLP a même amélioré son score de quelques milliers de voix.
      Mais depuis, à chaque second tour et alors que le Front ne dispose d’aucune réserve de voix, on assiste à des apports qui ne sont pas issus de frontistes abstentionnistes du 1er tour. Non, c’est le Front frontiste « Nouveau » encore difficile à définir qui pour cette fois représente 600.000 voix je crois. Score insuffisant devant la mobilisation du camp adverse mais qui va peut être se manifester par un « Retournement de Tendance » que nous n’osons plus attendre de la part du chômage…
      Quant au refus du Front de vouloir gouverner, les nouveaux frontistes ne rêvent que de ça et déçus par le score préféreront aller mordre ailleurs hélas. Quant à la tête, elle n’en est pas si éloignée. Songez Monsieur, que sans vous connaître, j’ai toutes les chances avec vous de faire mieux à la tête de quelques ministères de notre gouvernement. Me moquer? Comment pourriez-vous faire plus mal ?
      Non, le véritable danger réside dans les différences de mentalité entre anciens et nouveaux frontistes, aussi grave qu’entre la bande à Sarko et celle de Jupée…Une refonte totale de l’échiquier avant 2017 ??? Courage.

      12/01/2016 à 17 h 39 min
      • Claude Roland Répondre

        @Bistouille Poirot : Je comprend bien ce que vous dites, mais il s’agit d’une hypothèse. Je préfère le constat. Un ami m’a bien fait rire entre les 2 tours des régionales en disant « les Français ont sorti une couille pour le 1er tour, mais je doute qu’ils sortent la deuxième pour le second tour », et il a eu raison tout en exposant dans sa phrase tout le fond des choses; Nous parlons donc de courage et de volonté de changement comme de nouveauté. il est un fait que les Français font plutôt dans la lâcheté et la débine parce qu’ils sont frileux au changement de fond de la société. Actuellement, il continuent de se laisser mener à une société virant au pluralisme avec dominance musulmane. Très peu d’entre eux ont compris le danger et sont résistants (dont j’avoue être). Donc en 2017, à moins d’un miracle ou d’évènements dramatiques, je doute fortement d’un chambardement politique sérieux du pays. Personnellement, je ne pense pas que le FN soit forcément la solution, ni les partis classiques ayant très largement démontré leur trahison de la France à tous les niveaux et leur corruption. L’UPR a ses chances auss. On parle de Juppé mais qui se souvient de ses magouilles et condamnations ? Mais les Français n’hésite pas à élire des anciens condamnés qui les ont arnaqués ! Dans ce pays, chacun veut voir midi à sa porte et il n’y a pas de mentalité collective. On a même des gauchistes extrêmes qui font le coup de force aux côtés des immigrants à Calais ! Non, les Français adorent le marigot pour se vautrer dedans. Tout est une question de mentalité, et je doute qu’ils en changent.

        14/01/2016 à 11 h 17 min
  • Sylvain Drey Répondre

    Merci à François Mitterrand pour avoir eu le courage de faire émerger le FN en 1983

    12/01/2016 à 12 h 51 min
    • Claude roland Répondre

      Ben il a fait simplement émerger un rabatteur des votes vers la droite et surtout la gauche classique (au second tour) car il savait que les Français n’auraient pas le courage de chambouler complètement la ripoublique avec des partis politiques hors norme. Chirac, qui a suivi, a au début caché ses sympathies pour la gauche qu’il a affiché plus tard avant d’être remplacé par Sarko 1er.

      14/01/2016 à 16 h 29 min
  • Bistouille Poirot Répondre

    La FIN du PS (FINPS) est en gestation…

    12/01/2016 à 10 h 10 min
    • Raùs Répondre

      le Ps est en décomposition avancée ; Ensuite il est judicieux de l’incinéré en raison de sa puanteur !

      12/01/2016 à 10 h 23 min
      • Bistouille Poirot Répondre

        @ Raus
        ….Et d’en filtrer les gaz de combustion qui n’ont rien à envier à ceux de la barbaque avant d’en polluer le four…

        13/01/2016 à 22 h 06 min
      • Bistouille Poirot Répondre

        @Raùs
        Etant donné le niveau de la puanteur du PS, l’efficacité de l’incinération risque de nous coûter une béance hors norme dans la couche d’ozone. Une certitude pourtant, ce parti n’est pas de sexe féminin, un proverbe chinois nous rapporte en effet qu’une femme a sept trous et qu’un seul ne doit pas être parfumé…
        (excusez moi charmantes lectrices, le modérateur est de mon avis…)

        13/02/2016 à 21 h 57 min
    • Schaïssé Répondre

      Bistouille@ l »agonie nest pas une gestation mais un dépérissement!

      09/02/2016 à 12 h 31 min
  • PIGIS Yves Répondre

    Le FNPS n’existe pas : est-il besoin de le démontrer ?

    Si cela avait été le cas, les socialistes auraient demandé à leurs adhérents de voter FN au lieu de retirer leur liste en faveur des républicains, républicains d’une république bananière en gestation !

    11/01/2016 à 17 h 49 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: