Le Gendre et son sèche-linge

Le Gendre et son sèche-linge

Vous souvenez-vous de Gilles Le Gendre ? Vous savez, cet ancien président des députés macronistes qui avait proposé cette brillante analyse, pendant la crise des Gilets jaunes : « Notre erreur, c’est probablement d’avoir été trop intelligents. »

On le pensait à la retraite. Eh bien non, il est toujours député LREM et a toujours un indéniable talent de communicant.

Il vient, en effet, que se donner en exemple de sobriété énergétique : « Moi, ça y est, chez moi, ma femme et moi, on a décrété : on ne se sert plus du sèche-linge. Honnêtement, ce n’est pas très compliqué à faire. »

Voilà le niveau de la caste jacassante !

Aussi curieux que celui puisse paraître à ce brillant sujet, beaucoup de Français n’ont pas de sèche-linge et, même parmi ceux qui en ont, beaucoup utilisent plus fréquemment l’étendoir à linge !

Car nous n’avons pas attendu les conseils du bon Docteur Le Gendre pour savoir que, quand il n’y a pas d’urgence, il est sensiblement plus économique de laisser sécher ses vêtements que de les passer au sèche-linge. Nous aussi, nous devons être « trop intelligents » !

Mais comment cet olibrius peut-il croire qu’un conseil aussi inepte pourra permettre de passer l’hiver sans coupures d’électricité ?

La majorité macronienne est donc largement responsable du démantèlement de la filière nucléaire française et donc du désastre énergétique qui s’annonce, mais cela ne l’empêche nullement de pérorer – manifestement sans avoir pris trop de temps pour se renseigner sur le sujet de l’énergie !

Mais, outre le ridicule que se donne ce brillant héraut de la Macronie en s’offrant ainsi en exemple d’un admirable sacrifice (que des dizaines de millions de Français faisaient jusqu’aujourd’hui sans y penser), il faut noter aussi le côté exaspérant de cet État maternant (Big Mother, comme disent malicieusement les dissidents contemporains).

La Macronie vient chez nous nous dicter nos comportements.

C’est encore plus intolérable que l’ineptie prétentieuse de Gilles Le Gendre.

Et, pourtant, c’est la logique de cette crise créée de toutes pièces par des pieds nickelés qui n’ont même pas l’excuse de la bêtise : on crée une crise énergétique en multipliant les choix absurdes, puis on fait payer l’addition aux citoyens et, enfin, on profite de la crise pour renforcer le contrôle social – quitte à dénoncer à la vindicte publique les mauvais sujets.

De la bel ouvrage !

Partager cette publication

(6) Commentaires

  • Hagdik Répondre

    Brillant Le Gendre ! Grâce aux lois de la physique.
    Comme la lumière se déplace infiniment plus vite que le son, il fait partie de ceux qui ont l’air brillants … jusqu’au moment où ils ouvrent la bouche.

    9 octobre 2022 à 13 h 59 min
  • vozuti Répondre

    ce gars a finalement réussit à comprendre que le linge sèche tout seul et que ce n’est pas très compliqué de l’étendre.
    pourtant sur la photo on n’a pas l’impression qu’il vient juste de naitre.
    le jour ou il arrivera aussi à comprendre que ce ne sont pas les russes qui détruisent leur propres infrastructures, ou bien que le vaccin pfizer n’est pas efficace, alors il sera beaucoup trop intelligent… pour entrer au gouvernement.

    8 octobre 2022 à 1 h 04 min
  • Gérard Pierre Répondre

    BRAVO !

    Un hurluberlu qui ne s’est jamais privé de rien vient expliquer à des gens qui, durant toute leur vie sont privés de tout, comment faire en sorte de se priver encore du peu qui leur reste !

    … et avec une « gueule comme quinze culs » le gars pontifie !

    Pauvre France !

    7 octobre 2022 à 18 h 20 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Le Gendre est l’ exemple même de la Vacuité dotée de la Parole !
      Espèce très fréquente parmi nos élites et admirée de nos enseignants … littéraires
      Une tradition typiquement française et qui ne date pas d’ aujourd’ hui !

      8 octobre 2022 à 18 h 48 min
  • Laure Tograf Répondre

    Avec sa tronche de Quasimodo et ses prétentions ridicules à l’exclusivité de l’intelligence, ce « Gendre », pas du tout idéal, gagnerait à ne plus se mettre en avant. Car si le ridicule ne tue plus, avec lui, une pareille purge, il n’est pas certain que la formule puisse s’appliquer.

    4 octobre 2022 à 17 h 40 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Le Gendre n’ est pas … idéal !
    j’ adore lorsque ces … brillants esprits se ridiculisent !
    et je comprend et accepte , bien que royaliste, qu’ à la Révolution tous ces petits marquis arrogants et méprisants aient été massacrés par la peuple car ce n’ est pas là l’ idée que je me fais d’ UNE Aristocratie

    4 octobre 2022 à 11 h 53 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *