Le gouvernement accusé de masquer les chiffres de l'immigration

Le gouvernement accusé de masquer les chiffres de l'immigration

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a accusé lundi le gouvernement de cacher les chiffres de l’immigration, en fournissant une série de données à la hausse pour l’année 2010, démontrant, selon elle, que Nicolas Sarkozy est un «champion d’Europe» en la matière.

(…) Selon ces données, 198.604 titres de séjour ont été accordés en France, soit 13,2% de plus qu’en 2009. «L’immigration professionnelle a progressé de 4,8% à 25.432», «l’immigration familiale de 7,5% à 81.237» et le nombre de naturalisations a «grimpé de 7,8% sur un an, pour atteindre 116.610», a déploré la patronne du parti d’extrême droite.

(…) En septembre 2010, le ministre de l’Immigration de l’époque, Eric Besson, avait fait état de chiffres à la hausse pour les huit premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2009: +16,8% pour les naturalisations, +9,7% pour les autorisations de long séjour, 5,9% pour l’immigration familiale et +1,8% pour l’immigration de travail.
Alors que l’UMP va organiser à la demande du chef de l’Etat un débat sur la laïcité, et plus particulièrement sur l’islam, Marine Le Pen a répondu que «l’aggravation d’une immigration extra-européenne a et aura un impact direct sur la remise en cause de nos valeurs de laïcité».

Selon la fille de Jean-Marie Le Pen, l’immigration en France «est volontairement accélérée dans un processus fou dont on se demande s’il n’a pas pour objectif le remplacement pur et simple de la population française».

Après avoir rappelé le credo frontiste de la préférence nationale, qui supprimerait les aides sociales aux étrangers, Marine Le Pen a promis que si elle accédait au pouvoir, elle ramènerait le nombre de titres de séjour de 200.000 à 10.000 par an et fixerait l’objectif de «zéro» immigrés clandestins. Le Dauphiné Libéré

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • Emile Répondre

    La France, seul pays à INTERDIRE les statistiques sur l’immigration et des ethnies qui composent sa population…
    Nos grands idéologues ‘du politiquement correct’ ont trop peur de découvrir le triste état de notre communauté et désirent nous ‘endormir’ avec des mesures ou des débats totalement tronqués. Il suffit d’écouter ‘les grandes gueules’ à la radio BFM/Bourdin pour se faire une idée de la soumission intellectuelle des média à ces idéologies et ces pratiques dominantes…
    Emile

    23/02/2011 à 11 h 54 min
  • dof Répondre

    Le FN n’est pas un parti d’extrême droite.
    Il y a eu déjà 14 condamnations pour affirmer que le FN n’est autre que le FN! MERCI

    23/02/2011 à 11 h 12 min
  • DOE Jane Répondre

    les mouvements actuels outre méditerranée sont les meilleurs témoins de l’inanité de la politique extérieure du gouvernement de Nabotléon

    23/02/2011 à 9 h 32 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *