Le leurre de «l’extrême droite»

Posté le décembre 03, 2019, 9:57
6 mins

Extrême droite: un terme galvaudé en France et un terme qui terrifie bon nombre de Français.

Au point que certains de nos compatriotes ont littéralement la hantise d’être étiquetés avec ce qualificatif et se sentir ainsi couverts de honte.

Ces citoyens semblent malheureusement, pour la plupart, incapables de saisir la signification réelle de cette terminologie et surtout incapables de saisir comment elle est utilisée et propagée dans notre pays par les mouvances de gauche.

Une réflexion logique devrait pourtant conduire à constater qu’il n’existe que peu de Français d’extrême droite chez nous.

Le RN et ses adeptes, en particulier, catalogués comme extrémistes, ont un programme qui n’a rien d’extrême.

Il faudrait, en revanche, enfin se rendre compte que la gauche française et ses affidés utilisent systématiquement ce qualificatif comme une insulte et comme une arme.

Cette caste est d’ailleurs particulièrement habile pour masquer la réalité, pour endoctriner les personnes fragiles et pour annihiler la résistance des citoyens qui auraient tendance à avoir une opinion divergente.

Ainsi, si la caste dont nous parlons considère que l’immigration musulmane doit être acceptée sans limite car elle est une chance pour la France, que la priorité nationale est inacceptable, que l’examen critique de l’islam et du comportement de ses adeptes est inadmissible, que parler des zones de non-droit et du bouleversement démographique du pays est intolérable, que les études ethnographiques dans les prisons et ailleurs confinent au racisme; eh bien, force est de constater que cette caste juge implicitement aussi que toute analyse objective portant sur des faits concernant notre société et son évolution est incompatible avec l’information livrée aux Français.

Dans quel système politique vivons-nous alors et où se trouve l’extrémisme?

Ce terme d’extrême droite et celui de fasciste, fréquemment associés, sont d’ailleurs des sentences souvent utilisées par ceux-là mêmes qui insultent et menacent leurs contradicteurs, qui veulent interdire la contestation et qui désirent censurer tout raisonnement et toute allocution non conformes avec leur propre conception des événements.

Où donc est leur logique, où donc est leur honnêteté et où donc sont les fascistes?

Un exemple frappant illustrant ces propos s’observe dans les attaques virulentes récemment menées contre Éric Zemmour.

Un véritable déferlement de critiques injustifiées, acharnées et parfois répugnantes s’est abattu sur cet homme après son discours tenu lors de la convention de la droite.

Or ce discours ne correspond qu’à une analyse objective et à une mise en garde cruciale contre l’immigration musulmane et l’islamisation de notre patrie.

La cécité véritable ou intentionnelle de certains de nos dirigeants et de leurs partisans est par ailleurs effrayante.

La mauvaise foi de certains autres est écœurante. Les faits sont pourtant là, nets et précis. L’augmentation du nombre des agressions allant de l’insulte au meurtre est liée sans contestation valable à l’accroissement des populations africaines, en particulier musulmanes.

La hausse des opinions positives sur la charia dans bon nombre de cités, ainsi que le rejet des valeurs françaises par une bonne proportion de la jeunesse maghrébine en particulier, sont également incontestables.
Ceci dit, nous pouvons maintenant constater que l’extrême gauche, contrairement à l’extrême droite, est bien présente dans notre pays et même soutenue, semble-t-il, par l’inertie et par certaines prises de décision de nos gouvernants.

Le manque de réaction de nos policiers, ligotés hiérarchiquement, devant les agressions et les destructions provoquées par ces gauchistes est flagrant.

Si l’on garde également en mémoire le comportement du Président de la République lui-même, ainsi que certaines des paroles indignes qu’il a émises à l’étranger, on devrait comprendre aisément que cette histoire d’extrême droite n’est qu’un gigantesque leurre qui étouffe la France et qu’il est grand temps d’y réfléchir sérieusement en changeant d’état d’esprit.

Mais les vrais Français, ceux pour lesquels le patriotisme n’est pas un vain mot, seront-ils dans les prochaines années suffisamment nombreux et déterminés pour pouvoir réagir efficacement contre les véritables destructeurs de la France?

10 réponses à l'article : Le leurre de «l’extrême droite»

  1. quinctius cincinnatus

    07/12/2019

    dans la réalité la  » Droite  » a perdu le combat des idées et ceux qui pensent que leurs éructations verbales ( … à la Mélenchon ! ) donneront l’ élan initial à une Reconquête se trompent pesamment

    Répondre
  2. BRENUS

    06/12/2019

    En parlant de « qualificatif » pour préciser la véritable nature d’une personne, quel qualificatif donneriez vous à Julien Bayou qui vient d’être élu « secrétaire national » d’EELV ( secretaire national, un peu comme dans l’ex URSS, le PC et toutes ces organisations chères aux coeurs de gôche)
    EELV est à la nature ce que le glyphosate qu’elle déteste est à la plante.
    C’est sans doute pour cela que ses adhérents (ou camarades ou fumistes , rayez la mention inutile ou cumulez les toutes) ont choisi cet olibrius, qui n’a jamais travaillé de sa vie, pour les représenter, après qu’il ait clamé, comme un héritage de gloire, que SA MERE en « vraie maoîste » avait été PORTEUSE DE VALISES pour le FLN. Dommage à mon avis qu’elle ne soit pas disparue des radars à l’époque comme son camarade-ordure dont la veuve a la prétention de faire honorer la mémoire maintenant..
    Qui honore la mémoire de mes camarades appelés du contingent, émasculés et égorgés par le FLN, les amis de ces pourritures?
    Certainement pas Macron qui n’a de cesse de baver sur nous.
    N’oublions jamais.

    Répondre
  3. KAVULOMKAVULOS

    06/12/2019

    C’est de bonne guerre pour les gauchistes , islamo-gauchistes et autres parasites divers et variés d’utiliser tout et n’importe quoi pour faire avancer leurs idées et privilèges en tentant de mettre plus bas que terre ceux qui ne pensent pas comme eux (ou au moins font semblant). D’ailleurs, un de leurs anciens – pas tant que cela d’ailleurs – « Gramsci » avait bien posé le problème en recommandant en plus de travailler à mort la jeunesse. De plus, ces gens (gens ?) ne se gêneront jamais d’aller dans l’outrance et de lancer des mensonges même extravagants, d’utiliser le déni, etc…
    Ceci ne devrait étonner personne et je ne comprends pas que l’on découvre soudain l’eau chaude.
    Par contre, pourquoi se retenir de renvoyer la balle et encore plus fort et plus loin, sans se soucier de réalité (comme eux le font) et les taxer à tout va de tous les maux de la terre et des pires invectives : ils vous traitent de fachos, répondez « pol-pot ». Ils vous accusent de brutalité, répondez goulag, massacres de Katin, etc… Ce ne sont pas les actes et déclarations sordides de ces merdiques qui manquent et le catalogue est épais comme un ancien annuaire téléphonique de Paris. Il suffit de puiser dedans et de ne jamais lâcher le morceau. Quand ils s’en seront bien pris dans la tronche, la balance va s’équilibrer.
    Rappelez les vous les mots de cet ancien archeveque allemand du 16° siècle : « lorsque son existence est menacée, l’Eglise peut utiliser tous les moyens dont elle dispose, y compris la simonie , etc… » pour se défendre. Foin des pleurnicheuses pseudo catho-gauchos coupables actuelles, genre « témoignage souchien », « la poix » et autres traitres qui portent les valises de l’Islam comme leurs ordures de pères portaient celles du fnl : qu’ils aillent au diable. Montjoie Saqint Denis !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/12/2019

      plutôt que de vous intéresser aux » Verts  » , ce qui en somme ne vous concerne pas du moins directement, occupez vous plutôt et même avant tout de vos  » proches  » ( proches en politique s’ entend ) car tant qu’ on ne les surveille pas de très près et qu’ on ne leur botte pas le cul avec le suffrage électoral ils ne chercheront qu’ à vous empapatouer une fois de plus ( j’ attend avec gourmandise le résultat de l’ élection à Nice pour connaître la sévérité de la bêtise de l’ électeur de Drouâte )

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/12/2019

      pour ce qui concerne la simonie , cette pratique de marchands du Temple, n’ oublions pas qu’ elle est à l’ origine du luthérianisme

      le calviniste

      Répondre
  4. lavandin

    04/12/2019

    terme particulièrement galvaudé : lorsque l’ensemble des partis glisse vers le centre et la gauche, celui qui reste à droite devient inévitablement un extrême. Ceux qui veulent garder la maitrise de leur destin, de leur culture, de leur avenir, et aussi leur héritage deviennent alors des extrémistes

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    04/12/2019

    il faut bien reconnaître qu’ il y a quand même une  » extrême  » – droite particulièrement  » beauf  » et une autre intellectuellement bien stupide

    Répondre
  6. SANDNER Jean Marie

    03/12/2019

    Excellent, tout simplement ! Les ‘choses’ et les mots qui dérangent tous les bobos de gauche qui persistent à s’enfouir la tête dans le sable nous font sourire. On peut aussi juste poser une question à tous ceux qui veulent ‘accepter’ à bras ouvert toutes les hordes qui envahissent l’Europe et plus particulièrement notre pays : combien d’Impôts payez vous ? C’est tellement facile d’agir avec l’argent des autres, n’est-ce pas ? La générosité, tout le monde peut en avoir…. tout dépend à qui elle profite et qui la finance ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/12/2019

      il est certain qu’ avec Jacob et Baroin L.R. va faire le plein d’ électeurs ! … ! … … !

      mais comme M. Le P. malgré les cours du soir intensifs en  » économie  » ne passera jamais trouver la solution en dehors de ces gens là reste une équation diablement difficile à résoudre

      et Macron peut être réélu avec 20 / 24 % des suffrages

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        05/12/2019

        je viens de lire à l’ instant que Jacob dit avoir toujours eu beaucoup d’ affection pour Patrick Balkany et qu’ on verra … plus tard si L.R. soutient officiellement sa candidature à Levallois …

        n’ ont toujours rien compris ces connards

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)