Le mensonge érigé en système politique !

Le mensonge érigé en système politique !

En reconnaissant qu’il avait sans doute « commis des fautes », puis en laissant entendre qu’il pourrait changer de système de défense devant la Cour d’Appel de Versailles, Alain Juppé a implicitement, mais clairement, reconnu qu’il avait bel et bien menti aux juges de Nanterre. C’est ce mensonge, et rien d’autre, qui explique la sévérité de ce jugement, comme des attendus qui le précèdent.

Ses tergiversations continuent. Après avoir envisagé d’abandonner tous ses mandats pour, in extremis, dans la journée du mardi 3 février, décider de rester, il semble maintenant plutôt enclin à prendre du recul, aussi bien à l’UMP qu’à Bordeaux. En effet, il a intérêt à se présenter devant les juges de la Cour d’Appel en donnant l’impression de s’être déjà appliqué à lui-même une partie au moins du jugement de Nanterre. Ce sera sa nouvelle ligne de défense : il ne fera plus le fanfaron. Et si l’appel est favorable – ce qui est quand même peu probable – alors, à nouveau, pense-t-il, la succession de Jacques Chirac pourrait lui être ouverte…

En attendant, c’est un homme différent que rencontrent tous ses interlocuteurs. Les parlementaires présents dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale le mercredi 4 février, quand le député maire de Bordeaux, au nom de l’UMP, a pris la parole dans le débat sur le projet de loi sur la laïcité, en ont été frappés. Car « l’ancien Juppé » aurait-il eu, par exemple, la franchise de déclarer « ce n’est pas faire preuve de paranoïa que de dire que nous sommes confrontés aujourd’hui à la montée d’un fanatisme politico-religieux ». N’est-ce pas l’aveu d’un échec qui s’étale aujourd’hui, béant, en matière d’immigration ?

Jean-Marie le Pen avait beau jeu, le jeudi 5 février, sur TF1, dans une émission qui donnait le coup d’envoi pour la campagne des élections régionales, de souligner une double irruption dans le débat politique français : avec la condamnation d’Alain Juppé, l’irruption de la question de la corruption des élus et, avec l’affaire du voile islamique, l’irruption du problème de l’immigration en France.

C’est en effet sur cette toile de fond que vont se dérouler, dans cinq semaines, les élections générales régionales. Tous les sondages publiés, les uns après les autres, laissent présager un vote-sanction massif.

Tout en serrant les rangs, l’UMP s’efforce de résister. Toutes les autres formations politiques s’acharnent sur elle. Chacune espère bien tirer profit de cet hallali. Les mêmes sondages n’arrivent plus à cacher que le Front national devrait être à nouveau le grand bénéficiaire électoral de cette situation. Un nouveau 21 avril 2002 est en marche…

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • Yann Répondre

    Lucidité ?? Allez parler de lucidité à toute une génération de jeunes adultes (16-30 ans). Ils ont grandi en contemplant le chomâge, la corruption, le racisme, la drogue et la pollution. On leur annonce aujourd’ hui qu ‘ils devront se débrouiller pour transmettre à leurs progénitures, les enfants du XXI ème siècle, un pays en pleine banqueroute économique, social et identitaire. Lagorre, vous parlez des ministres, des élus qui font du bon boulot. Mais qu’ est-ce que le bon boulot pour vous ? Pour moi, c’ est du boulot de platrier, juste bon à colmater les brèches. Que peut on attendre d’ élus qui se succèdent depuis des décennies à Paris ou en province quand on voit le résultat? Dabord, la course à l’ investiture ne permet pas la moindre prise de position ou sens critique à l’ intérieur d’ un parti. Ensuite, la course au pouvoir est une suite de propos plus fantasmagoriques, démagos et corporatistes les uns que autres. Ainsi, on peut réellement se poser la question du sens que l’ on veut donner au mot  » pouvoir  » ? Est-ce le fait de vous faire appeler Monsieur le Président, Monsieur le Premier-ministre ou Monsieur le ministre,etc, etc … ? Ou est-ce de dire ce que l’ on va faire et faire ce que l’ on va dire ? J’ ai 30 ans aujourd’ hui. Malgré mon jeune âge, j’ ai vu la société évoluer à une vitesse fulgurante et de manière exponentielle. Malgré ça, tout ce qui s’ apparente à la politique, me semble statique, insipide et monochrome. Ce dogmatisme infalsifiable qui dirige notre pays est à l’ étroit, enfermé dans des principes d’ un autre âge qui n’ ont plus rien à voir avec la réalité de ceux qui font l’ avenir, la jeunesse en l’ occurence. Cet appel au vote lucide est, par conséquent, lui aussi d’ un autre âge car il est appelé à disparaître. L’ avènement d’ une nouvelle réalité, moins prosaïque mais plus radicale. Si certains esprits semblent trop cloisonnés pour comprendre ceci, je leur conseille d’ observer dorénavant les rapports extrémistes et décadents qu’ entretiennent les jeunes avec la religion, la drogue, la musique, la sexualité, la technologie, etc, etc… . Si nous croyons tous que ces jeunes, une fois qu’ ils se décideront à voter, voteront lucide…c’ est que le pays est bien formater. Le monde change, le discours doit changer.

    17/02/2004 à 22 h 52 min
  • jme Répondre

    « Dans la vie, il faut savoir mentir et feindre à certaine occasion » Citation d’un Homme Politique

    17/02/2004 à 19 h 12 min
  • lagorre Répondre

    Que diable! On ne s’occupe en France que de ce qui déraille. Pourtant bien des choses vont bien. On reproche tout au Gouvernement, mais nombre de ministres sont sérieux et font du bon boulot. Les partis s’embourbent dans des financements illicites, mais tous nos élus ne doivent pas en être incriminés pour autant. La majorité sont probes. Je pense en particuliers aux députés dont le mérite n’est pas reconnu. Que la colère ne vous ôte pas la lucidité. On ne vote pas pour un parti, on élit un ensemble de valeurs, une vision pour le devenir du pays, et parfois un homme. Alors aux urnes, exprimez calmement vos vraies sympathies.

    16/02/2004 à 14 h 50 min
  • Adolphos Répondre

    Le FN va probablement obtenir de bons resultats aux elections regionales. Car il n’y a aucun risque de dictature avec ce type de fonction. Donc le front républicain est une idiotie. Et puis ca va peut être réveiller le gouvernement. Pourquoi des mec de droite font ils du politiquement correct ?

    16/02/2004 à 11 h 56 min
  • Pierre Répondre

    Si le FN obtient de bons resultats aux elections regionales, il faut s’en rejouir! La recomposition a droite pourrait alors commencer! La gauche bis (UDF-UMP)plonge toujours plus la france et nos compatriotes dans la decadence! Il est grand temps que nos compatriotes portent un coup d’arret aux pratiques anti-democratiques, anti-nationales et disons-le egalement mafieuses de la gauche bis et de leurs camarades de la gauche plurielle. Amities

    15/02/2004 à 10 h 56 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: