Le nouveau Fillon est arrivé

Posté le septembre 17, 2013, 8:58
3 mins

François Fillon, ce gaulliste de gauche, fils spirituel de feu Seguin, homme discret et longtemps mesuré, aurait-il été l’objet d’une soudaine illumination dans son fief parisien plus tonique que celui précédent de la Sarthe ?

Le nouveau Fillon semble avoir entendu les militants de base frustrés de droit de parole et c’est lui qui bouscule le tabou Umpéiste avec cette saillie  inattendue   à propos des élections municipales de mars prochain : « En cas de duel entre le PS et le FN, je conseille de voter pour le moins sectaire. » 

Cette audace imprévue est une bombe à Vaugirard, une hérésie pour les  bons-penseurs de droite comme de gauche, une totale sidération pour nombre de ses amis ! Mais elle conforte  50% des d’adhérents UMP qui l’expriment dans un sondage récent !

Ni « Ni-nI » copéiste, ni « Front républicain» si cher et bénéfique aux socialistes, mais une opinion logique qui bouscule le très politiquement correct, censure de la pensée et nourriture homéopathique des hypocrisies électoralistes pour des cuisines locales au goût de rata !

Comme de très nombreux citoyens soucieux d’une démocratie rénovée, il admet de facto que le FN est un parti qui a sa place sur l’échiquier politique comme il l’a trouvée, enfin, dans l’hémicycle, même s’il s’agit encore de  deux strapontins…

La mutation du candidat déclaré pour 2017 est radicale autant qu’inattendue. Le vaillant conducteur de Formule 1 semble avoir remplacé le peu volubile ancien premier ministre… 

Ses 35 Propositions annoncées en débat public contiennent des articles qui doublent la Droite populaire sur sa droite. Ainsi, en est-il de la 26ème, remise en cause du « droit du sol » même si elle est énoncée avec  circonlocution et précaution.

Il faudra la rappeler sans faiblir à l’intéressé, et surtout s’il approche de l’Élysée en 2017.

Trop de belles et séduisantes promesses se sont perdues dans les dédales de la politique ordinaire et quotidienne, ce qui rend les électeurs encore plus exigeants et acérés face aux nouvelles échéances!

Je suggère d’ailleurs à ce propos, que l’investiture du Président, curieusement dispensé de serment, contrairement à l’usage dans toutes les démocraties, l’oblige, à partir de 2017, à jurer, non sur la Bible, le Coran et la Torah (Laïcité oblige), mais sur sa liste de ses promesses de campagne !…

 

Henri Gizardin

http://target2007.typepad.fr/hgizardin/

13 réponses à l'article : Le nouveau Fillon est arrivé

  1. Magne

    18/09/2013

    Oui , cet excellent pilote de formule 1 nous a fait un trés joli virage à 180 degrés , puis est revenu illico sur la ligne d’arrivée .
    Sur la ligne de départ , de nombreux outsiders piaffent d’impatience , et les faux départs sont nombreux .
    Certains se prennent pour des challengers et espèrent prendre la place du tenant en titre , d’autres concourent pour une deuxiéme ou troisiéme place qui les verront monter sur le podium ( du Gouvernement ) .
    La favorite de la course acclamée par ses millions de supporters regarde avec amusement les efforts de ses concurrents …

    Répondre
  2. SCHAEFFNER

    18/09/2013

    Si F. Fillon a ouvert une porte (pour ne pas dire un gouffre) dans le microcosme politique français en reconnaissantt qu’un candidat FN pouvait être moins » sectaire » qu’un candidat PS, H. Gizardin propose qu’il garantisse ses principes s’il est élu en lui imposant de prèter serment sur ces promesses de campagne. Cela me paraît un deal très intéressant

    Répondre
  3. 18/09/2013

    Le fameux « front républicain » est une gageure ! Il n’existe pas ! Pourquoi accepter que le P.S. s’allie avec les partis d’extrême gauche, alors que les partis de droite n’ont pas le droit de passer des alliance avec un parti dit d’extrême droite !
    En tant que qu’électeur de droite, dans le cas d’une triangulaire, je n’hésiterai pas à voter F.N. pour faire barrage à la gauche ! Même si les options économiques du F.N. ne rencontrent pas mon agrément, je suis toutefois d’accord avec eux quant à leur politique restrictive d’immigration et tout ce qui va avec.
    Que les dirigeants de partis le sachent : ce sont les électeurs qui ont le dernier mot et ce n’est pas à eux de nous dicter ce que nous souhaitons faire !

    Répondre
  4. Philippe Lemaire

    18/09/2013

    Fillon est vite revenu sur ses propos; Il ne votera jamais F.N. et moi je ne voterai jamais pour lui. Assez de tous ces politiciens qui feignent d’ignorer que depuis Marine Le Pen le F.N. n’est plus ce parti d’extrême-droite qui posait problème mais c’est aujourd’hui l’unique grand parti rééllement républicain.
    De toute façon Fillion est (comme Valls) un amateur de corrida et je n’aurai jamais voté pour lui rien que pour cette raison.

    Répondre
  5. 18/09/2013

    Au vu du nombre modeste de commentaires, j’ai l’impression que les états d’âme de l’UMP nous passionnent autant que les allocutions présidentielles, et que les « grands partis de gouvernement » pédalent dans le vide…

    Répondre
  6. 18/09/2013

    Gaulliste de gauche est un pléonasme. Autrement excellent titre. FILLON l’homme qui a gérer la faillite de la France de juillet 2007 à mai 2012, à qui nous devons 29 milliards de hausse d’impôts grâce à sa vision et son excellente gestion. Homme d’état, pas sûr ! Mais près à tout et bon à rien, on sait maintenant. Pas qu’il cherche un équation bizarre avec l’extrême droite en essayant de grappiller des voix au FN, mais qu’il oublie qu’un chef d’Etat doit faire l’unanimité chez ses concitoyens par ses vues justes (enfin pas celle du « moi-je-président-raide-des-mains-sur-le-fil-du-pantalon-et braguette-ouverte) et sa grande capacité à comprendre les problèmes de son temps et a y apporter les solutions adaptées. Seul l’arrivée au pouvoir l’intéresse comme les autres et ne saura qu’en faire comme les autres. Enfin il a été premier ministre pendant 5 ans et on a vu l’état de la F rance à son départ on ne va pas quand même recommencer avec quelqu’un qui nous a trompé pendant 5 ans.

    Répondre
    • 18/09/2013

      Hélas tout cela pourrait être dit avec moins de piques mais c’est bien exact sue le fond !
      Halas…. trois fois Hélas!

      Répondre
    • 18/09/2013

      D’accord avec vous ! Ce personnage ne mérite pas de diriger la France !

      Répondre
  7. Oeildevraicon

    17/09/2013

    Le nouveau Fillon est arrivé
    A ne pas consommer, sous peine de graves allergies:
    -il sent le rance, a un arrière gout très prononcé de bouchon, il est très âpre en bouche et n’a pas un gout de « reviens’y », mais plutôt celui fétide d’une urine de vieux chameau, celle-là même qu’un certain prophète prescrivit à ses ouailles pour se soigner.

    En ce qui concerne l’UMP retour à la case départ.
    Donc le FN reste le seul parti d’opposition.

    Par conséquence, je suggère aux 50% des sympathisants de l’ UMP, qui restent obstinément allergiques au FN, d’enlever leurs œillères afin de ne plus faire parti des « sectaires » , comme l’a si bien dit tonton Fillon.

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    17/09/2013

    Notre Jésuite sarthois, également et avantageusement connu sous le noble patronyme de Marquis de La Faillite, après son pas de clerc à fait illico un pas d’esquive et de repentance … dans un cas ( comme dans l’autre ? ) il ne voterait pas pour un candidat F.N. fût il honnête !

    l’affaire est close à la …. maison U.M.P. !

    l’ex chanoine de Latran voit donc s’ouvrir toutes grandes les portes du Paradis Présidentiel devant lui !

    Répondre
  9. GODICHEAU

    17/09/2013

    Dire, Monsieur Gizardin, qu’il existe encore des gens qui peuvent croire Monsieur Fillon.
    Ce propos est purement médiatique et politicien.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18/09/2013

      Hélas ! j’en connais beaucoup y compris parmi les lecteurs les plus fidèles des  » 4v²  » qui pensent qu’il serait un bon  » gestionnaire  » … Personnellement je vois plutôt notre Marquis De La Faillite en syndic …ou en huissier qui viendrait saisir mes derniers biens … comme Notre Dame de La Garde a été une  » bonne mère  » dispendieuse de bontés sans fin … pour les banques !

      Répondre
    • l'auteur

      22/09/2013

      Je n’en crois rien et c’est pour cette raison qu’il faudra lier l’investiture aux promesses!

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)