Le Pape François et la culpabilisation occidentale

Le Pape François et la culpabilisation occidentale

Le Pape François, militant activement pour l’accueil sans limite des étrangers, n’en finit plus de culpabiliser l’homme occidental. Comme les idéologues de gauche, il critique le libéralisme et, à l’instar des écologistes, il prône la décroissance.

Son esprit critique et militant bouscule l’Église et déboussole nombre de catholiques, dont je suis – catholiques opposés à la réalité angoissante de l’invasion migratoire qui déferle en toute impunité sur l’Europe.

Le Pape est loin d’être un naïf et l’on ne peut que s’étonner qu’il soit à ce point frappé de cécité, même si son magistère lui dicte l’amour du prochain et la charité.

Il devrait remercier les dirigeants occidentaux qui n’ont cessé, depuis des décennies, d’encourager des flux migratoires insensés, de mettre en place une véritable substitution de population et d’imaginer que les hommes comme les nations étaient interchangeables. Cela continue, et en accéléré !

Pour ce faire, ces mêmes dirigeants ont bradé les nationalités et, comme il ne saurait y avoir la moindre discrimination, la religion musulmane a pris toute sa place, au même titre que les autres religions.

Des milliers de mosquées ont été construites en Europe, laquelle s’est empressée de nier nos racines chrétiennes, l’âme des peuples, leur histoire, leur identité, leurs repères. Même les fêtes chrétiennes sont volontairement oubliées pour se soucier des fêtes étrangères à notre civilisation.

Que faut-il donc de plus au Pape François pour le satisfaire ? Le chaos comme au Proche-Orient ? Lors de son récent discours à l’ONU n’a-t-il pas encore invité les Occidentaux à « dire oui à une différence acceptée et réconciliée » ?

Au diable les chrétiens massacrés chassés de chez eux, les femmes violées et réduites en esclavage, les meurtres et les destructions ! Au diable les attentats et les djihadistes !

Ce religieusement correct évoque une Église dûment rééduquée par la politique, les médias et les associations activistes…

On aurait apprécié que ce souhait de « différence acceptée et réconciliée » s’adresse surtout aux dirigeants de l’Arabie Saoudite, pays récemment porté à la tête du Comité des Droits de l’Homme de l’ONU (prière de ne pas rire !) qui ne tolère ni Bible ni église sur son sol et qui vient de condamner à la décapitation et à la crucifixion un très jeune opposant chiite.

En réalité, il est difficile d’admettre, et surtout de comprendre, pourquoi les émotions, les Droits de l’Homme, la diplomatie et la morale chrétienne sont, à ce point, à géométrie variable. Tout aussi désolante et choquante, cette invitation à se préoccuper du lointain plutôt que du prochain. Sans omettre l’évangile du Bon Samaritain, revu et corrigé pour mieux culpabiliser !

<[email protected]>

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • BRENUS Répondre

    Le chrétien que je suis lui dit « vas au diable » et cesse de nous gonfler.

    30/09/2015 à 19 h 52 min
  • vozuti Répondre

    Ce pape n’est pas chrétien,il est franc-maçon comme nos dirigeants.
    Les franc-maçons sont islamophiles, donc ce pape milite pour la conquête musulmane de l’Europe.

    30/09/2015 à 13 h 33 min
    • Seppidalsace Répondre

      Une Europe musulmane grâce aux FM ces idiots utiles qui exécutent la volonté des Hébreux !

      30/09/2015 à 18 h 42 min
    • Claude roland Répondre

      Exact. Il est dans la poche des sionistes de la haute finance internationale et participe à leur plan de mondialisation, c’est à dire de prise de pouvoir mondiale.

      01/10/2015 à 14 h 35 min
  • Laboca Gilles Répondre

    Voici le Jésuite, serait il « l’extrémiste » de l’Eglise ?
    Ce Jésuite devrait davantage appeler au secours pour les Chrétiens d’Orient plutôt que pour l’accueil de ces hordes de barbares qui nous envahissent et vont détruire notre civilisation et l’Eglise avec, il est vrai qu’il y a bien longtemps que l’Eglise a pris le virage à gauche et comme pendant la barbarie nazie cette Eglise ferme les yeux, ne voit rien, n’entend rien et surtout ne dit rien.

    30/09/2015 à 11 h 48 min
  • Sylvain Drey Répondre

    François deviendra-t-il le Grand Mufti de Rome ?

    30/09/2015 à 10 h 17 min
  • France Répondre

    Ce Pape est peut-être un saint homme mais il n’est pas à la hauteur de sa tâche parce qu’il ne mesure pas les enjeux de ses déclarations. De plus, il semble ignorer qu’il est à la tête d’une Eglise en déshérence (trahison des clercs, etc., etc.). Cette Eglise-là ne peut que continuer à sombrer.
    Une Eglise primitive est à refonder.

    30/09/2015 à 9 h 51 min
    • Sylvain Drey Répondre

      Ok France – recréer l’Eglise des catacombes – pourquoi pas !

      30/09/2015 à 12 h 56 min
      • France Répondre

        Oui, cher Sylvain; non plus une Eglise fondée sur la notion de faute (laquelle nous prédispose à la culpabilité)….; un retour à la Tradition de l’Eglise primitive semble inéluctable: celle qui part de l’expérience de Dieu présent en l’homme et intensément éprouvé par lui.
        Elle existe déjà, on en perçoit les prémisses. Silencieuse.

        30/09/2015 à 14 h 39 min
  • Seppidalsace Répondre

    Le pape serait-il tenté par sa conversion à l’Islam?

    30/09/2015 à 8 h 29 min
    • blumkovitch Répondre

      seppidalsace – Hollande qu’est-ce qu’il attend pour se convertir à l’islam ? Il est suffisamment polygame, et pourrait même devenir Imam !

      05/10/2015 à 16 h 07 min
  • Nicolas Répondre

    Et qui vous dit qu’il n’est pas l’un des ordonnateurs du Chaos ?

    29/09/2015 à 23 h 36 min
    • Claude roland Répondre

      Il l’est, hélas, et nombreux sont les signes qui le montrent.

      01/10/2015 à 14 h 36 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: