Le parti du Café du commerce

Posté le juillet 23, 2014, 10:23
6 mins

Dans les années 1980, le vieux Dassault, Marcel, tenait dans son journal « Jours de France », une rubrique hebdomadaire intitulée « Le Café du Commerce », du nom de cet établissement du 15e arrondissement de Paris où il lui était arrivé d’écrire (lui-même) ses textes. Et, pour accroître la diffusion de sa pensée, il s’offrait régulièrement des pleines pages de pub dans des journaux comme « Le Monde » ou « L’Humani­té », ce qui arrondissait les fins de mois de ces entreprises et faisait sourire le tout-Paris. Car l’avionneur milliardaire faisait dialoguer des gens du peuple sur des sujets divers. Textes qui nous paraîtraient aujourd’hui bien anodins…

Mais que dit-on vraiment aujourd’hui au « Café du Commerce » ?

Ce dimanche 20 juillet 2014, Paul et Jacques évoquent les manifestations interdites à Paris et à Sarcelles, qui ont fait des blessés et beaucoup de dégâts matériels, devantures de magasins, voitures brûlées et mobiliers urbains détruits.

– Paul : « Le gouvernement a bien fait d’interdire ces manifestations. Nous sommes en France, pas à Gaza ou à Tel-Aviv ! Mais il aurait dû prévoir les violences et mobiliser davantage de CRS. Fallait pas hésiter ! »

– Jacques : « Eh bien, moi, vois-tu, j’aurai laissé faire ! Que les partisans du Hamas ou d’Israël se foutent sur la gueule, ça m’indiffère ! »

– Paul (qui veut avoir le dernier mot) : « Mais le gouvernement doit assurer la sécurité de tous, partout ! »

– « Tout ça, c’est à cause de l’immigration ! reprend Jacques. Comme ces jeunes Algériens sont de moins en moins bien intégrés, toutes les occasions sont bonnes pour eux de brûler des drapeaux, français ou israéliens. »

Pierre se mêle à la conversation. « On a été trop laxiste. Il aurait fallu limiter l’immigration. Depuis longtemps. Je me demande si, aujourd’hui, ce n’est pas trop tard… »

Paul reprend la parole : « Il faut dire qu’on a tout raté depuis trente ans. L’argent qu’on distribue dans les quartiers “sensibles” aboutit dans les poches des voyous et les subventions aux associations vont directement dans celles des “grands frères”. Il faudrait arrêter tout ça. »

Jacques : « Et pas que ça : les subventions à la culture, c’est n’importe quoi ! Et même la politique du logement social, c’est toujours pour permettre aux élus de favoriser leurs petits copains… »

Pierre : « Mais vous avez déjà vu des politiques publiques aboutir à améliorer quelque situation que ce soit ? À coup de subventions ? L’emploi, l’environnement, la santé, la prévoyance… ? Dès que l’État s’en mêle, c’est la catastrophe ! »

Paul : « Il faut bien qu’il s’occupe de l’économie ! »

Pierre : « C’est ce qu’il fait de pire : il prend à tous, pour donner à quelques-uns, qui sont des filous, et partent avec les sous ! De toute façon, au gouvernement, ils n’ont jamais géré un bistrot ! Ils nous di­sent ce qu’il faudrait faire, mais ils n’ont jamais rien fait eux-mêmes ! »

– Louis s’approche : « Messieurs, je vous écoute depuis quelque temps, et il me semble que vous oubliez la dimension internationale des choses. Le gouvernement ne peut pas faire ce qu’il veut ! Il y a Bruxelles, l’ONU, l’opinion internationale. Et les mé­dias… »

Pierre n’est pas d’accord : « Moi, je n’ai pas voté pour l’Europe ou pour les Nations Unies ! J’ai voté pour François Hollande ! »

Jacques : « Et moi, j’ai voté pour Sarkozy ! Lui, il savait y faire ! »

Paul : « Mais tout ce que nous dénonçons, tous les trois, depuis un quart d’heure, c’est sa faute ! Sinon, il n’avait qu’à renverser la vapeur ! C’est un peu facile de dire maintenant qu’il faut tout changer ! »

Jacques : « Reconnaissons quand mê­me que Hollande est encore pire ! Il ne sort que des banalités. »

Paul : « Revenons à nos moutons : il y a trop d’étrangers. Et ils ne veulent plus s’intégrer ! Bientôt, ils constitueront la majorité de la population. Et même des électeurs, surtout si les socialistes arrivent à faire passer leur loi sur le droit de vote des étrangers. Il faut s’organiser et se mobiliser, sinon, on va à la catastrophe ! »

– Jacques : « Tu t’imagines que Ma­rine Le Pen va nous sortir de là ? »

– Paul : « Mais elle est pour la politique dite de la ville, les subventions aux associations bidons, le logement social, et le statut de la fonction publique… »

– Pierre : « L’important, c’est l’immigration. On ne veut pas que la population de la France soit remplacée par une autre ! Et on ne nous a jamais demandé notre avis !…»

Paul, Jacques et Pierre (et Louis) ne sont jamais d’accord. Mais la France qu’ils aiment n’est pas celle des manifestants de Barbès et de Sarcelles… 

Alain Dumait

29 réponses à l'article : Le parti du Café du commerce

    • quinctius cincinnatus

      27/07/2014

      d’ après le nom du ( vilain petit ) rapporteur c’ est un rapport poutinien donc , à jeter ( encore plus vite que les autres ) dans les mâchoires d ‘acier la broyeuse ( de la Nation )

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        28/07/2014

        Pourrait aussi être polonais ou prussien avec un « ow » terminal.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          28/07/2014

          pas avec un  » KH  » et dans le cas du polonais  » OW  » est le plus souvent suivi de  » SKI  » ou  » SKAÎA  » pour la …. filiation !

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            28/07/2014

            Si mes maigres connaissances linguistiqsont exactes es russes mettent un « ov » terminal.
            Par exemple: Молотоб, féminin Молотобa

          • quinctius cincinnatus

            28/07/2014

            il s’agit vraisemblablement de la substitution phonétique administrative occidentale du V en W

          • HansImSchnoggeLoch

            28/07/2014

            Ηиет!
            j’ai un collègue russe avec un nom qui se termine en « об ». En France cela se traduit en « ov » et non en « ow ».
            Mais peu importe, Posokhow est un poutinien d’ascendance ukrainienne peut-être?

        • HansImSchnoggeLoch

          28/07/2014

          Correction:
          Si mes maigres connaissances linguistiques sont exactes les russes mettent un « ov » terminal.
          Par exemple: Молотоб, féminin Молотобa

          Répondre
  1. HansImSchnoggeLoch

    27/07/2014

    Encore un peu de combustible pour alimenter la discussion au Café du Commerce:

    « Une enquête menée par l’institut de sondage Allensbach auprès des élites montre le gouffre qui sépare cet idéal de la réalité. Pour les 500 cadres supérieurs allemands interrogés, 76% d’entre eux considèrent que la France est le plus grand risque pour la stabilité économique en Europe. Ce pays devance de loin l’Italie et l’Espagne. Ce jugement est fondé sur le rôle de la France dans la crise de l’euro. (1) » »

    La suite ici:
    http://www.claudereichman.com/articles/sturmerleshorlogesfrancaises.htm

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27/07/2014

      on va quand même pas nous laisser dicter notre ( mauvaise ) conduite par des schleus , non mais ils ont leur fierté nos Valls et nos Hollande des génies que je vous dis que le Monde nous envie

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        28/07/2014

        L’envie est un vilain défaut. Restons calme….

        Répondre
  2. DESOYER

    26/07/2014

    Je vous connaissais comme libéral, Monsieur Dumait, mais je vois que vous êtes aussi national et que vous semblez prendre conscience des très graves dangers qui guettent la France!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/07/2014

       » National – Libéral  » à ma connaissance un seul parti

       » Le Parti de la France « 

      Répondre
      • 26/07/2014

        Exact , quinctius , le parti de la France sera de moins en moins entonné par les gens vivant ici à cause de la lente et implacable marée des nouveaux accourus ( puisque il y a des rumeurs mais AUCUNE ACTION) ,de ceux qui peuvent dire : HONNEUR ,RESPECT et SOUMISSION à nos aïeux qui du sein de leur mère on tété l’Amour de la France , du sang par eux versé nous ont laissé un beau et bon Pays ( Er lebt wie ein Gott in Frankreich ) . Alors ? On manque de courage ? On manque de temps ? C’est loin Mossoul , on attend …
        « .Les gouvernements sont faits pour rendre le peuple heureux , s’ils n’y arrivent pas , il faut les changer  » Voici ce qui était ( sensiblement ) écrit dans la constitution de l’Amérique vers 1783 si mes souvenirs d’école sont bons.

        Répondre
      • DESOYER

        29/07/2014

        Oui, c’est le seul parti qui vaille!

        Répondre
  3. pi31416

    24/07/2014

    Dassault… l’inventeur du char du même nom qui nous a sauvés de la défaite en 40 et de l’humiliation en 62, y’a bon Dassault!

    Répondre
    • pi31416

      24/07/2014

      Bon, je sors… ça tombe bien, j’avais envie de pisser…

      Répondre
    • rafjaf

      25/07/2014

      en 62 c’était plutôt un ker Dachaux, pensez aux harkis abandonnés aux lames du FLN, aux enlèvements et aux massacres du 5 juillet, mais chutttt … on est en France

      Répondre
  4. 24/07/2014

    Les français auraient mieux fait de manifester contre l’épuration des chrétiens dans les pays musulmans . Hitler pour accéder au pouvoir n’a jamais persécuté les juifs d’une façon aussi horrible que les musulmans qui persécutent les chrétiens . Mais chut il ne faut pas le dire .

    Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    23/07/2014

    Revenons à nos moutons, le Café du Commerce est l’exutoire où les pressions et frustrations peuvent se relâcher en principe sans coups de feu derrière une bière pression avec des gens qui partagent tout et rien.
    Tout parce qu’ils sont d’accord avec rien et rien parce qu’ils en désaccord avec tout..
    Le seul qui s’en fout c’est le patron car tant que ses clients boivent et discutent le fric rentre.
    Morale de l’histoire en refaisant le monde on refait surtout le porte-monnaie du patron.
    Tant mieux pour lui, car on l’aime bien le Bruno.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24/07/2014

      le Café du Commerce a également une  » fonction littéraire  » , je ne parle pas ici de Verlaine et de sa Fée Verte, je veux parler des  » brèves de comptoirs  » souvent inspirées par le p’tit ballon d’ Mâcon et que tout étranger francophone cultivé et bien né a devoir d’acheter, chez le libraire du coin, quand il vient nous rendre visite courtoise !

      Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    23/07/2014

    Marcel Bloch-Dassault a surtout  » profité  » des technologies des usines Dassault ( confisquées par De Gaulle au profit de …. Marcel ) … parce que l’on ne peut pas dire que ses aéronefs [ ceux de Marcel ] avaient bonne renommé dans les années 1930

    Répondre
  7. 23/07/2014

    « Je n’aime pas les riches » , comme FH ( le très très riche cachottier ), comme tant de pleurnicheurs « pauvre moins que moi tu meurs » comme probablement Jaures. MAIS ! Marcel DASSAULT S’EST FAIT TOUT SEUL grâce à son intelligence et à ses inventions qui ont commencé par des hélices novatrices .Son argent n’est pas volé , on le lui a donné et s’il s’est enrichi , il a enrichi la France d’appareils civile comme le MERCURE , le Falcon je crois , et militaires comme les avions MIRAGE champions de l’exportation française .
    Par contre il est à parier que ses parents étaient RICHES .
    La richesse des parents permet à leur progéniture d’étudier jusqu’à plus soif dans des conditions enviables par rapport aux étudiants obligés de loger en colocation et obligés de faire un travail à côté ..L’un deviendra « classe moyenne » , l’autre deviendra polyticien et même PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE .

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      25/07/2014

      Le Falcon petit jet transcontinental pour le management se vend très bien aux USA

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25/07/2014

        financé avec l’ argent du … contribuable !

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        26/07/2014

        Bien sûr, mais financer les quassam avec l’argent de l’EU est-il mieux?

        Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    23/07/2014

    la référence ( si on peut parler de … référence ) à Marcel Bloch dit Dassault est déplacée … un homme qui s’ est enrichi sur le dos des contribuables , n’est pas une référence ! vous allez bientôt nous sortir les  » bons  » mots des Balkany sans doute car il n’ y a pas plus anti- immigrés qu’ eux !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)