Le Pen : pièce maîtresse des prochaines échéances électorales !

Le Pen : pièce maîtresse des prochaines échéances électorales !

La seule loi à peu près vérifiée de la science politique établit un lien entre le vote des électeurs et l’opinion qu’ils se font de leurs perspectives de prospérité économique à court terme. Cette loi est universelle. Elle s’appliquera donc, en France, en 2004, à l’occasion des prochaines élections générales, d’abord régionales puis européennes. Mais les règles de fonctionnement de notre système politique sont si particulières, si « tordues », par rapport aux règles simples que pratiquent les démocraties anglo-saxonnes, que les conséquences qu’il faut en attendre ne sont pas celles que beaucoup croient…

La situation économique de la France, globalement, sera sans doute meilleure en 2004 qu’en 2003. On peut s’attendre à ce que le chômage se stabilise aux alentours de 10 % de la population active (selon les statistiques officielles) puis, vers la fin de l’année prochaine, commence peut-être à baisser. Mais aucun économiste ne s’attend à une reprise aussi vive que celle qui est déjà bien engagée Outre-Atlantique. Parce que l’euro est trop haut, parce que les charges sont trop élevées et parce que les déficits publics sont abyssaux… Mais les Français, équitablement, rendent sans doute les cinq années de gouvernement Jospin autant responsables de la situation présente que l’actuel Premier ministre. Il y a donc peu de chances pour qu’au printemps prochain, la défaveur des électeurs à l’égard de l’UMP bénéficie principalement au PS.

Les plus modérés des électeurs déçus par la majorité parlementaire actuelle voteront peut-être pour les listes UDF patronnées par François Bayrou. Les autres chercheront, pour exprimer leur déception, un bulletin de vote plus radical.

Tous les observateurs lucides s’attendent à ce que le Front national soit le grand gagnant de ces prochaines élections, d’autant qu’elles sont réputées sans risque politique majeur, l’enjeu n’étant pas au niveau national.

La diabolisation à outrance de Jean-Marie le Pen a montré ses limites en avril 2002. Pour tenter néanmoins de réduire le score du FN, une autre stratégie, qui n’est pas nouvelle, se met en place dans tous les médias conformistes : elle consiste à faire la part belle aux formations susceptibles de bénéficier elles aussi d’un vote de rejet de l’establishment droite-gauche. Quand on voit un journal comme « Le Figaro » consacrer des pages entières à Philippe de Villiers ou à Jean Saint-Josse, comme il le

faisait, il y a quelques semaines, pour les altermondialistes, on comprend, entre les lignes, qu’une nouvelle campagne anti-Le Pen a bel et bien commencé…

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • chevalier de la Liberté Répondre

    Je me souviens d’un débat entre un gaucho et de Villiers il y a quelques semaines sur LCI.Ils étaient en désaccord sur tous les points,sauf un seul,où là apparement c’était la grande concorde des esprits:quand il s’agissait de qualifier les US d’Empire.

    10/01/2004 à 9 h 56 min
  • Serge Cayla Répondre

    Je n’ai pas le sentiment que les pages consacrées ? Philippe de Villiers soient faites dans une campagne anti-Le Pen et ce pour plusieurs raisons. Philippe de Villiers incarne la droite républicaine modérée mais ferme sur l’immigration clandestine certes, mais sans aucune mesure avec les propos tr?s durs de Monsieur Le Pen. Philippe de Villiers a un contrat souverainiste avec les Français, il incarne la résistance aux commissaires européens et ? la constitution européenne. Son passage sur les pages du Figaro tombe au moment o? l’on commence ? se préoccuper est élections européennes, mais les derni?res législatives ont prouvé que les candidats Villiéristes n’ont pas bénéficié de report de voix des mécontents du syst?me. Au contraire, le MPF y a laissé des plumes ! Cordialement

    09/01/2004 à 14 h 53 min
  • lola Répondre

    Bonsoir et bonne année. D’accord pour le FN, mais comment se place l’alliance lutte ouvrière/lcr?

    05/01/2004 à 19 h 33 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: