Le point sur l’exclusion de Jean-Marie le Pen

Posté le août 21, 2015, 1:40
5 mins

Jean-Marie-Le-Pen
Le bureau exécutif du FN vient de publier un court communiqué :

« A l’issue de la réunion qui s’est tenue ce jour, le bureau exécutif du Front national, réuni en formation disciplinaire, a délibéré et a décidé, à la majorité requise, l’exclusion de M. Jean Marie Le Pen comme membre du Front national. La décision complète et motivée sera notifiée prochainement à M. Le Pen. »

Bruno Gollnisch, qui avait prévenu qu’en pareil cas il ne resterait pas sans réaction, avait déclaré plus tôt sans encore connaître la sanction :

« Ne doutez pas de la solidarité de nombreux Français à l’égard de Jean-Marie Le Pen. […] Mais beaucoup seraient meurtris, révoltés, par l’injustice envers un homme exceptionnel auquel, nous n’en doutons pas, l’Histoire rendre justice.

Quand je vois des personnes qui doivent l’essentiel de leur statut politique à l’action passée de Le Pen et de tous ceux qui l’on soutenu et entouré, participer à sa lapidation médiatique, je trouve que cela manque vraiment de décence« 

Une « issue logique » pour Marine le Pen via l’AFP :

« Jean-Marie Le Pen a enclenché un processus dont il connaissait l’issue en multipliant les fautes depuis de longues semaines, qui ne pouvaient qu’entraîner une décision de ce type »

Bruno Gollnisch vient de déclarer de son côté sur BFMTV :

« Cette décision me paraît politiquement désastreuse. Moralement choquante. »

Dans un entretien accordé au JDD, Marie-Christine Arnautu, pourtant membre du bureau exécutif, déclare qu’elle n’était même pas au courant de la décision :

« Je viens de l’apprendre en lisant le communiqué publié. Je suis très surprise, d’autant qu’en quittant le siège du parti, tout à l’heure, j’avais compris que le bureau exécutif devait se retrouver vendredi matin pour discuter de nouveau le sujet.

Certains, comme Louis Aliot ou moi-même, sont partis avant la fin des débats. Mais, encore une fois, nous devions nous revoir vendredi matin ou communiquer par mail. Je trouve très étonnant que le communiqué soit sorti aussi vite. C’est comme s’il avait été préparé en avance. Je réagis à chaud, mais je déplore cette décision et la méthode opérée. Tout cela est assez surprenant (…)

Son exclusion du parti aura un impact négatif sur le plan moral – on ne jette pas comme ça, à 86 ans, le père fondateur de son parti – mais aussi sur le plan politique pour le FN.

Je peux me tromper, mais les candidats FN aux prochaines régionales risquent de subir les conséquences directes de cette décision. Nous donnons l’image d’un parti divisé et une partie de nos militants peuvent être déçus.« 

Tout cela donne de belles perspectives de prolongations judiciaires puisque l’avocat de Jean-Marie Le Pen a annoncé qu’ils contesteraient la décision en justice. Quant à Jean-Marie le Pen, il a déclaré sur Itélé ne pas envisager se présenter en PACA en dissident et confirme son intention de se rendre à l’université d’été du FN :

« Il y a de la tristesse, c’est éprouvant quand on a l’impression de n’avoir commis aucune faute. Les sbires attendaient l’avis de Marine pour prendre la décision d’exclusion et mènent une chasse aux sorcières. Je pense que Marine Le Pen méprisera la justice, ce qui laisse préjuger avec inquiétude ce qu’elle pourrait être si élue à la présidence de la république. Le FN pour l’instant c’est moi qui l’incarne même si ce sont d’autres gens qui en sont à la tête« 

Philippe Carhon sur Le Salon Beige

17 réponses à l'article : Le point sur l’exclusion de Jean-Marie le Pen

  1. HOMERE

    25/08/2015

    Philipot m’a tuer….
    Voilà un ancien marxiste,énarque de surcroît qui est venu à bout du vieux débris dont rien ne va subsister si ce n’est ses saillies grotesques et irresponsables….
    Le FN,en tant que parti de droite est fini comme dirait Gianfranco..son alliance avec le Front de Gauche n’est plus qu’une question de sémantique qui sera réglé par l’abandon en rase campagne des thèmes nationaux repris par le groupuscule d’extrême droite Gollnisch/JMLP.
    Une excellente nouvelle pour la droite…la meilleure depuis fort longtemps…

    Répondre
  2. druant philippe

    24/08/2015

    Respect à JMLP , le vieux combattant toujours aussi teigneux malgré son âge !
    Pour avoir prononcé un jeu de mot « Durafour crématoire  » et une vérité sur les chambres à gaz , il s’ est vu attaquer de toutes ^parts sur instigation de nos amis du petit peuple qui aurait tant souffert : petit peuple spécialiste en couineries et fourberies depuis des lustres , qui s’ est toujours fait détester et
    déchouquer dans les pays qu’ il a corrompus .

    Répondre
  3. lionela

    23/08/2015

    …mais qu’attend donc Le Pen pour révéler aux derniers naïfs que les chambres à gaz sont une foutaise, en les renvoyant aux écrits aussi explicites qu’imparables de Robert Faurisson ? … sans parler des historiens pour qui la cause est entendue .

    Répondre
  4. BRENUS

    23/08/2015

    JOJO. Avant de donner des conseils a MLP, occupes toi de ton c.l qui doit en avoir bien besoin. Est ce que je me même, moi, des simagrées de tes coreligionnaires « muzz » dans leurs gourbis? Comme tous les crétins à prétentions intellectuelles, par ailleurs opposés aux autres, te voila pret a dispenser des conseils dont personne n’a rien a foutre. Vas prier sur ton tapis et fous nous la pai, s;a;m;

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    23/08/2015

    je le répète : l’ exclusion du F.N. de J.-M. Le Pen n ‘est qu’ un …  » détail  » de l’ histoire … politique française contemporaine

    Répondre
  6. Sancenay

    23/08/2015

    A Bainville,

    Vous ne semblez pas comprendre que les « niaiseries que vous invoquez avaient pour seul but de défendre la liberté d’expression ou, autrement dit de casser le verrou dictatorial du « politiquement -et sémantiquement même désormais- correct.
    Le but n’a jamais été de développer une absurde croisade -sans croix -« antisémite » ou de réveiller quelque vieille lune nazifiante comme l’ont insinué les tenants du système, sinon le discours de Le Pen n’aurait jamais reçu une telle adhésion. Ces thèses n’intéressent plus que des marginaux d’ailleurs presque inexistants dans les jeunes générations très sensibles aux analyses du Président fondateur du FN.
    Or aujourd’hui que brade purement et simplement les étranges soutiens de Tsipras qui accaparent le manche à la tête du néo-FN?
    La liberté d’expression dans son principe , et la leur même en pratique,puisqu’ils ils ont tous adhérés sous la Présidence de JMLP comme le fait remarquer à juste titre Jaurès.
    Tous , sauf Philippot précisément -qui le revendique- et témoigne ainsi qu’il était entré au FN pour y accomplir une mission d’une tonalité sensiblement différente de la doctrine initiale, conçue somme toute finalement comme une sorte de détournement d’héritage politique.
    Que pourrait dès lors prétendre faire celui-ci contre un système dont il fait sienne la confiscation de la liberté d’expression ?
    Pire, lorsqu’ il condamne , expulse et dénonce de concert avec les media du système ses anciens camarades de partis et ce au plus grand mépris du droit.
    Que le Président d’ honneur ait une lourde responsabilité dans cette tragédie de par son incapacité à avoir constitué autour de lui une équipe fiable ne justifie en rien le lynchage abjecte dont il est victime.
    Il serait juste de lui reconnaître d’abord le mérite d’avoir sonné quasiment seul, à ses risques et périls et en temps utile le tocsin face aux graves dangers qui submergent la France aujourd’hui.
    Il ne serait pas injuste également de considérer qu’aujourd’hui à son âge et en son état de santé il pourrait jeter le gant plutôt que de rappeler comme il le fait contre vents et marées la ligne qu’il avait tracée pour le mouvement qu’il a créé et qui est aujourd’hui plus que trahie par des gens manifestement sans foi ni loi nécessairement sur le fond infiniment plus proches des thèses invariablement jusque là attribuées à un homme politique qui a prouvé son légalisme.

    Répondre
    • Tricot

      23/08/2015

      100% d’accord avec vous, sancenay,, JMLP a depuis la création de son parti, fait preuve d’une incroyable force de caractère, attaqué par tous les partis, et il a mené le FN où il était avant son départ N’en déplaise à Freud, on ne tue pas le Père en place publique.

      Répondre
  7. Sancenay

    22/08/2015

    Ce néo-FN révèle un peu plus chaque jour qui passe sa vrai nature: pour l’essentiel de ce qui tient le manche, une horde de jeunes prédateurs sans foi ni loi , plus » pressés d’exister » et de se servir plutôt que de servir leur Patrie en grave danger.
    Comment pourraient-ils prétendre faire croire qu’ils veulent faire échec au Système alors qu’ils usent et abusent de la méthode parricide par laquelle celui-ci s’est constitué et pérexiste – de manière totalitaire- malgré sons échec flagrant ?
    Sont d’authentiques imposteurs ceux qui ont commis et soutenu peu ou prou l’exclusion de celui qui les a faits.
    Dieu merci ,bavards loosers en tête, ils vont assurément vers un nouvel échec en justice , s’enfonçant un peu plus dans la médiocrité , et le ridicule.
    Une prestation » normale » en quelque sorte qui leur vaudra sans tarder de se noyer dans le grand marigot du milieu pour la plus grande joie des aligators médiatiques qui ne tiendront aucun compte, et pour cause, de leur tardive allégeance au sémantiquement correct.
    .

    Répondre
  8. Bainville

    22/08/2015

    Cet entêtement de Le Pen à casser l’avance du parti national à chaque échéance favorable, en racontant des niaiseries amplifiées par la meute inquisitoriale des médias, cette exclusion systématique de tous les talents et riches personnalités depuis 1998, pour laisser la place à une pauvre fille s’entourant d’arrivistes sans foi ni loi, que signifie-t-il ?
    Il ne montre pas seulement un monstrueux égoïsme de Le Pen fondateur, se moquant éperdument de l’intérêt de la France pour favoriser un clan familial inepte.
    Cet entêtement à saboter le mouvement national amène à poser la question de l’indépendance morale de Le Pen: aurait-il des faits graves à se reprocher, qui pourraient être divulgués par les maîtres du système, qui le tiennent bien.

    Certains, bien renseignés, le disent.

    Seront nous fixés un jour, avant la catastrophe qui guette le pays anesthésié par le mensonge généralisé.

    Répondre
  9. 22/08/2015

    Ne voyez vous pas , tous autant que vous êtes comment la caste d’incapables des dirigeants de ce pays vous manipule au travers de ce qui n’est qu’une affaire interne de Parti , faut il que vous soyez naïfs pour étaler sur la toile vos divisions , ne vous rendez vous pas compte à quel point cette équipe gouvernementale jubile lorsque leurs équipes chargées de vous espionner leur rapportent vos propos sans aucune retenue , oui ils ont bien raison de vous le mettre bien profond depuis des années , et vu vos commentaires et la versatilité de vos positions , ils peuvent dormir tranquilles , ce n’est pas demain qu’ils seront délogés de leurs postes, je suis écoeuré de la lecture de certains commentaires ,.finalement les Français ont bien les gouvernements qu’ils méritent . Cordialement .

    Répondre
    • Md'O.

      22/08/2015

      Alépée , vous avez tout à fait raison et la naïveté de toute une partie de  » l’opposition » n’est que posture suicidaire au moins aussi vicieuse qu’est celle du gouvernement et des médias , faiseurs d’opinion : Se peut-il que le bon sens le plus élémentaire fasse défaut à ce point, et que les stratégies politiques les plus évidentes échappent à tant d’esprits ?

      Répondre
  10. sylvain drey

    22/08/2015

    Jean-Marie L Pen était la véritable opposition à la bande des quatre, réduite à la bande des deux ! Beaucoup de Français
    dont une part importante de non-FN regrettent cet attentat contre la démocratie !

    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    21/08/2015

    cela fait le buzz dans le Media , mais ce n’ est , après tout, qu’ un …  » détail  » de la politique française

    P.S. le plus drôlatique serait que la législation européenne annule le  » jugement « 

    Répondre
  12. Jaures

    21/08/2015

    Il faudrait que Marine s’explique sur le cheminement de sa pensée qui, il y a quelques années,suivait sans réserve celle de son père « président d’honneur » qu’elle voue à présent aux gémonies alors qu’il n’a pas varié d’un pouce sur la teneur de ses propos.
    D’ailleurs, elle ne s’est guère étendue sur ce qui la scandalise dans ces propos au point de demander l’exclusion du fondateur de ce parti (« ce n’est pas la ligne du parti » dit-elle mais quelle est donc la ligne à ce sujet ? Quand a-t-elle changé ?)
    Pourquoi avant de le nommer « président d’honneur » ne lui a-t-on pas demandé de désavouer ses paroles si elles sont tant insupportables ?

    Répondre
  13. Tricot

    21/08/2015

    Bonjour
    décision abjecte que Marine, et son parti, va payer très cher!

    Répondre
  14. zézé

    21/08/2015

    Sûrement que vous avez raison @Nicolas, mais JM Le Pen incarne une droite, droite, c’est-à-dire, sans faux-semblant, et sa fille est loin de tout cela. Il rejette (JMLP) toutes les lois liberticides qui font que notre pays est en décadence.

    Il avait prévenu il y a quelques décennies, ce qui nous arrive aujourd’hui ! malheureusement, sa fille va faire ce que font tous les partis : ami-ami avec ce qu’il y a de plus laid dans notre France.

    Répondre
  15. 21/08/2015

    Ça n’est pas d’un grand intérêt sauf pour la Doxa. Nous avons d’autres préoccupations. Un pays assassiné, un peuple exangue, des dirigeants au service de puissances étrangères ..,

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)