Le populisme : NON ! L’engagement citoyen : OUI !

Le populisme : NON ! L’engagement citoyen : OUI !


NOUS CITOYENS S’ENGAGE À SOUTENIR LE PROJET DE TRANSFORMATION
QUI PERMETTRA À LA FRANCE DE SE RELEVER

Paris, le 29 mars 2017

Créé en Octobre 2013 par l’entrepreneur Denis Payre, Nous Citoyens appelle depuis sa fondation à la sortie du déni et à la mise en place d’un projet de transformation ambitieux pour permettre à notre pays de retrouver le plein emploi, la fierté, sa grandeur.
En 10 ans, la France peut redevenir la 1ère puissance économique Européenne !

Dès l’origine, notre mouvement appela à des réformes structurelles ambitieuses, à des modifications profondes dans le fonctionnement des institutions et dans la manière d’exercer la politique.

Compte tenu de la gravité de la situation économique, sociale et politique dans laquelle se trouve la France, Nous Citoyens, mouvement libre et indépendant a décidé d’identifier le candidat dont le projet et la méthode sont au plus près du sien.

« Notre pays est dans une situation économique exsangue, il est étouffée par le poids des dépenses publiques et son corolaire, des réglementations et des prélèvements obligatoires qui asphyxient l’économie. Les conséquences sont l’effondrement du commerce extérieur, le chômage de masse, la précarité… terreaux du populisme ! Notre pays est puni alors que « La France est une surdouée qui s’ignore. » Comme nos principaux partenaires Européens, nous devrions être au plein emploi si nos gouvernants avaient eu le courage d’engager les réformes structurelles nécessaires pour redresser notre pays.

Aujourd’hui, près de 2/3 des Français envisagent de voter pour des partis aux idéologies extrêmes (sortie de la zone Euro, retour au franc, explosion de la dette publique et de la fiscalité…) ou de s’abstenir ; cette perspective dévastatrice provoquera la faillite de la France compte tenu du poids actuel de la dette publique. Nous Citoyens prend ses responsabilités et s’engagera dans les prochains jours sur le projet de transformation le mieux à même de redresser notre pays afin d’éviter la victoire des forces populistes motivées par la peur et le repli sur soi » déclarent, Denis Payre, Fondateur du mouvement et Nicolas Doucerain, Président de Nous Citoyens.

Notre mouvement se déterminera en faveur du projet de transformation le plus proche des idées et des réformes prioritaires portées par Nous Citoyens :
Réformes structurelles (économiques, fiscales et sociales) pour retrouver le plein emploi.
Modernisation de nos institutions pour réconcilier les citoyens avec nos élus.

Grâce à la mobilisation de Nous Citoyens en 2013, de nombreux mouvements citoyens ont émergés partout sur notre territoire, le « Citoyen » est au cœur du débat politique et nous avons gagné la première des batailles : celle des idées !

François Fillon et Emmanuel Macron semblent se rapprocher de notre projet de transformation pour la France, c’est la raison pour laquelle, nous leurs demandons de renforcer leur programme dans les tout prochains jours, afin que notre mouvement puisse se prononcer. Nous communiquons en P.J le détail des réformes prioritaires selon Nous Citoyens. Nous soutiendrons le projet porté par le candidat le plus proche du programme élaboré par Nous Citoyens depuis 2013.


A propos de Nous Citoyens www.nouscitoyens.fr

Fondé en octobre 2013 par Denis Payre, présidé depuis le 24 janvier 2016 par l’entrepreneur Nicolas Doucerain, Nous Citoyens est un mouvement politique qui a pour vocation de réconcilier la société civile avec sa classe politique en élaborant avec chaque citoyen une vision et un projet pour la France. Notre ligne directrice : SOCIAL, pour l’homme, LIBERAL, pour l’entreprise, ECOLOGIQUE, pour tous !
13 500 adhérents depuis la création.
32 500 sympathisants
Présent dans nos 13 Régions Françaises, dans l’outre-mer et à l’étranger

Contact Presse : Bernard CHENEVEZ – 06.69.63.36.94 – [email protected]

Voir la version en Html en ligne

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • Claude roland Répondre

    Le populisme, c’est ce que d’autres appellent pieusement la démocratie. Pour les socialauds, « populisme » est un terme méprisant. Je préfère le terme de société civile qui doit effectivement reprendre le contrôle de notre pays perdu depuis 1789. août 1789 : abolition des privilèges ? NON ! Redistribution des privilèges vers une néo-aristocratie proto-énarquienne. On met aux commande de points clé et d’organisation importantes des gens qui n’y connaissent rien.

    07/04/2017 à 12 h 58 min
  • BRENUS Répondre

    Ca commence à devenir fatiguant d’entendre constamment le terme « populisme », pour un oui ou un non. Les auteurs qui chérissent tant le terme devraient avoir au moins l’élégance d’rexpliquer ce qui’il signifie pour eux.

    01/04/2017 à 19 h 02 min
  • Bistouille Poirot Répondre

    Fillon, Macron, rapprochement, social , libéral, écologique, « Nous Citoyens », bonjour.
    Mon choix est fait et chaque jour use des défauts des abstentionnistes pour les amener dans le chemin de Marine. Ce qui est curieux demeure dans le fait que les nouveaux arrivants deviennent plus incisifs que moi. Nous devons avoir raison mais nous comptons sur vous au second tour pour éliminer les mondialistes et préserver nos frontières. Charly Hebdo, Nice, Bruxelles, Londres ne sont que des répétitions sur lesquelles vous fermez les yeux en espérant passer à travers les gouttes. Dommage. Bonne chance quand même.

    30/03/2017 à 10 h 10 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Décidément, vous aimez les … défaites !

      01/04/2017 à 11 h 55 min
      • Jacques Bordenave-Gassedat Répondre

        Malheur aux vaincus Quinctius? Honneur aux vainqueurs quelque soit la cause qu’ils défendent? Jolie mentalité!

        03/04/2017 à 19 h 23 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: