Le Président de la CNIL épinglé par la Cour des Comptes

Le Président de la CNIL épinglé par la Cour des Comptes

Un exemple pour les nombreuses autorités administratives indépendantes, dont le train de vie ne correspond pas au service rendu :

Convoqué par la Cour des comptes, le président de la Cnil, Alex Türk, a du rembourser 51.000 euros à l’Etat, une somme qui représente l’équivalent de ce ce qu’il aurait trop perçu ces trois dernières années. La Cour des comptes lui reproche notamment de s’être accordé des indemnités forfaitaires qui n’auraient pas été validées par arrêté ministériel.

 

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Daviet Répondre

    Et cet escroc indélicat reste à la tête de la CNIL ? Dans n’importe quelle entreprise privée il aurait été licencié pour faute lourde et viré immédiatement sans aucune indemnité.
    c’est une honte ! a son niveau de responsabilité le directeur est un escroc et il est maintenu dans son poste !
    On en sortira jamais .

    27/01/2011 à 19 h 10 min
  • DOE Jane Répondre

    encore  » tous pourris » ils ne sont là que pour se remplir les poches

    27/01/2011 à 14 h 04 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *