Le printemps français contre les profiteurs

Posté le 17 avril , 2013, 10:16
3 mins

Je crains que le printemps français au sens où Guillaume de Thieulloy l’entend de « redressement national » soit bien illusoire, car il n’est pas du tout dans l’air du temps, profondément vicié et gauchi.

Depuis des dizaines d’années, les bases mêmes de notre société s’ébranlent, jour après jour, de fond en comble, sous les coups de boutoir que lui portent notre intelligentsia et notre jeunesse dorée.

Lorsque l’éthique consiste à s’opposer à l’ordre installé pour ne le remplacer par rien, au dépouillement des uns au profit des autres, au reniement de ceux qui ont tout construit depuis des générations au profit de nouveaux venus qui ne songent pour la plupart qu’à profiter et à détruire, le mal devient presque inexpugnable. Sans parler des divagations d’intellectuels irresponsables se mê­lant d’appeler de leurs vœux une société volontairement mé­tissée où l’homme, libéré de tout passé, connaîtrait une vie idéale (toujours promise mais irréalisable).

Cela d’autant plus que ceux qui dirigent depuis plus de quarante ans sont fondamentalement faits de la même pâte, quelles que soient leurs appellations trompeuses.

Quant à ceux qui, par leur dignité et leur savoir-faire, pourraient essayer d’amener un peu de discipline morale et serrer prudemment la vis en vue d’un redressement, ils sont du mauvais côté de l’opinion publique.

Si « un printemps français » devait se produire, il a, selon moi, plus de chances de se produire sur un air gauchiste, avec un tribun type Mélenchon, que sur un air droitiste.

Car les chefs de la droite ne veulent pas se rassembler sur quelque idée que ce soit. Or, une révolution se fait toujours contre quelqu’un ou quelque chose de relativement précis pouvant se traduire en un petit nombre de thèmes concis, exprimés en slogans rassembleurs.

Le seul sujet qui pourrait en ce moment drainer une certaine adhésion populaire n’est autre que la mauvaise gestion continue de notre économie dont sont responsables les apparatchiks qui nous dirigent.

Il semble facile, en effet, d’insister sur le fait que tout le monde profiterait d’une gestion étatique moins lourde. L’éternelle lutte des classes qui a fait tant de mal se transformerait ainsi en lutte des producteurs surfiscalisés (dont font incontestablement partie les ouvriers et tous ceux qui travaillent dur dans la société civile) contre les profiteurs du système.

Évidemment, il ne serait pas question de mettre en cause les malheureux qui, pour des raisons diverses, doivent être pris en charge par la collectivité.

8 Commentaires sur : Le printemps français contre les profiteurs

  1. quinctius cincinnatus

    19 avril 2013

    ” LADROITE ” , enfin une grande partie de l’opinion française de droite et on le voit bien avec le retour sur les champs de courses de ce vieux cheval de retour de Jacques Myard , est en train de virer ” tea party ” … les dernières élections américaines nous ont cependant appris qu’il s’agit là du moyen le plus sûr de perdre les élections présidentielles !

    Répondre
  2. Claude Roland

    18 avril 2013

    Avec un peuple champion du monde de la consommation de psychotropes et même champion d’Europe de la consommation de cannabis (sans parler des ordres drogues), c’est sûr que rêver est tout ce qu’il sait faire… Reste juste à des tribuns comme Mélenchon-la-haine pour animer leurs rêves.

    Que peut-on faire avec un tel peuple qui ne cesse de démontrer son laxisme et son acceptation de la médiocrité ?!

    Répondre
  3. marie

    17 avril 2013

    Si « un printemps français » devait se produire, il a, selon moi, plus de chances de se produire sur un air gauchiste, avec un tribun type Mélenchon, que sur un air droitiste.

    ne parlez de malheur…

    C’est certain que le démagogue peut promettre la lune puisque c’est de cela dont rêvent les Français.

    Nous sommes aussi en espoir de penser -et nous avons vu beaucoup de jeunes à LMPT réclamant de l’ordre, du respect et de la droiture- que SI les Droites commencent à se parler, alors il y a un espoir !

    Parlez nous de ce FORUM DES PATRIOTES qui a eu lieu le WE dernier.

    Bizarre que personne n’en parle et pourtant il y avait des gens de l’UMP, du FN en la présence même de MLP.

    alors ?

    Répondre
    • Quinctius Cincinnatus

      18 avril 2013

      les ” droites ” ne se parlent pas, Madame, elles s’invectivent !

      Répondre
      • marie

        19 avril 2013

        Elles s’invectivent ?

        Pas plus que les autres partis ne le font aussi !

        Parlez nous du FORUM DES PATRIOTES.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          20 avril 2013

          oui, peut être, mais quand il s’agit de battre la droite ils se rassemblent EUX !

          Répondre
          • marie

            20 avril 2013

            Alors là !!! vous avez raison.

            Totalement raison et c’est bien là-dessus que je discute avec amis et autres.

            Pourquoi la Gauche peut-elle réussir l’union de la Gauche et que la Droite en soit IN CA PA BLE !!

            La Gauche a AUTANT -sinon plus- de disparités entre toutes ses sensibilités que les droites !!

      • quinctius cincinnatus

        21 avril 2013

        réponse ( grossière ) : parce qu’ils sont moins cons que les gens de droite !

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)