Le problème migratoire est insoluble

Posté le 02 juillet , 2018, 5:08
8 mins

L’immigration en cours depuis plus de 50 ans est un problème grave qui menace l’existence même de la civilisation européenne, la France déjà fortement africanisée étant, entre tous les pays d’Europe, le pays le plus menacé.

Cette menace qui ne cesse de se renforcer est due à la décolonisation et à une idéologie égalitariste illusoire. Elle ruine notre pays, provoque l’insécurité, aggrave le chômage ; les politiciens en parlent tous les jours, vont de sommet en sommet, promettent tout ce que vous voulez, mais ne font rien. Je vais dire pourquoi.

On compte déjà en France entre 10 et 15 millions d’immigrés, dont quelque 500 000 clandestins, la majorité d’entre eux provenant d’Afrique et d’Orient. Si l’on tient compte du droit du sol et du fait que bon nombre de familles immigrées sont en France depuis 3 générations, nouveaux Français souvent au chômage, faites le calcul. Pour cela, inutile de sortir de Polytechnique, il suffit de prendre le métro.

Ces communautés, sans oublier Chinois, Indochinois et Philippins, déjà un cinquième de la population, vivent en France en circuit fermé. Elles parlent leur langue d’origine et sont parfaitement organisées pour profiter au maximum des avantages que les pouvoirs publics leur accordent, allocations financières, hébergement et soins. Elles ne s’intègrent pas. Ce sont des prédateurs. Il va sans dire que le coût financier de cette invasion est considérable. Le droit d’asile, c’est deux milliards d’euros par an, l’AME un milliard, la lutte contre l’infiltration islamiste des centaines de millions. Bref, une part non négligeable des 714 milliards d’euros que la France consacre chaque année au « social ». Et l’on prévoit officiellement, et le plus tranquillement du monde, une augmentation du droit d’asile et des autorisations de séjour de 20 % par an. Quelque 700 000 migrants sont en attente en Libye !

Ainsi assiste-t-on à des situations stupéfiantes. À Paris, des bandes d’enfants et d’adolescents de 12 à 17 ans terrorisent des quartiers entiers et, à la belle saison, ils sont renforcés par des Roms, des enfants également, éduqués pour le vol à la tire. Je les ai vus moi-même opérer dans les transports en commun. C’est ce qu’on appelle la « mondialisation heureuse ».

Le cas de Mayotte, cette Île perdue de l’océan Indien, mais département français au même titre que la Loire-Atlantique, est tout un enseignement. L’administration, préfet en tête, ne parvient pas à maîtriser l’immigration venue des Comores et de toute l’Afrique noire. Tous ces gens, finalement, obtiennent la nationalité française, si bien qu’à Marseille, par exemple, on compte plus de Comoriens que dans toutes les Comores !

Et tout cela n’est qu’un début.

Il est pour le moins surprenant qu’aucun dirigeant français ne tienne compte des indéniables prévisions exposées par Stephen Smith dans son ouvrage récent (voir ma chronique du 6 avril, n° 1138 des « 4 Vérités ») qui prévoit une augmentation exponentielle de l’immigration dans les décennies à venir, en raison de l’explosion démographique en Afrique noire.

En Afrique, pour un jeune, émigrer en France est une obligation. C’est à la fois le bac et le service militaire. On part pour envoyer à la famille de quoi subsister et pour rembourser les 3 000 euros remis à des passeurs criminels. La France, c’est l’eldorado. Un Africain m’a dit : « Là-bas, en France, il suffit d’appuyer sur un bouton dans la rue pour recevoir des billets de banque. » Et, en effet, écrit « Le Figaro » du 26 juin : « Peu de pays comme la France offrent à leurs habitants les plus pauvres un revenu minimum, l’instruction gratuite, les colonies de vacances, les soins médicaux gratuits, ainsi que la prise en charge d’une partie des frais de logement. En Chine, pays communiste, tous ces services sont payants. »

En face de cette invasion, que font les pouvoirs publics ? Ils nous racontent des histoires. Ils parlent de « hot spots », centres de regroupement des candidats à l’émigration. C’est une vue de l’esprit. Les Africains ne s’y rendront pas, de peur de ne pouvoir en sortir. La Libye, d’ailleurs, a déjà dit non.

En France même, une partie importante de l’opinion est favorable à cette invasion, soit par ignorance, soit par idéologie, encouragée par les multiples organisations onusiennes et bruxelloises. Le seul fait d’avoir souhaité publiquement que la « France reste la France » a valu à Laurent Wauquiez une volée de protestations, Il est traité de « populiste », comme ces « abominables » dirigeantes hongrois, tchèques, polonais, maintenant italiens, qui veulent rester eux-mêmes et être honnêtes.

Quant à l’aide au développement, cette litanie, on sait de quoi il s’agit. L’Afrique noire a déjà reçu de l’Occident, et en particulier de la France, l’équivalent du plan Marshall. La corruption en a été le principal bénéficiaire, avec « retour sur investissement » …

Ajoutez à cette opinion le côté pratique et humain des choses. Si vous trouvez sur une plage 200 Africains avec femmes et enfants, vous n’allez pas les prendre par la peau du cou et les rejeter à la mer. Vous allez les secourir.

En réalité, il n’y a qu’une seule solution à cet immense problème. C’est une opération conjointe Europe, Russie et Amérique pour contrôler la Libye, y renvoyer les migrants et arrêter les passeurs criminels qui agissent en toute impunité. Tout le reste n’est que bavardage, promesse non tenue et discours trompeur dans une Europe divisée, impuissante et aujourd’hui à la dérive. Cette Europe qui a mis des siècles et des siècles d’effort, de courage, de travail, d’intelligence, pour écarter la misère et qui, aujourd’hui commet le crime d’en importer une autre, pire encore que celle qui, autrefois, fit son malheur.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

ARTICLE PRÉCÉDENT

Respect

45 Commentaires sur : Le problème migratoire est insoluble

  1. BRENUS

    19 juillet 2018

    TOUT EST SOLUBLE : ce n’est qu’une question de choix de diluant. Commentaire à prendre au second degré pour éviter les commentaires QQ de – notamment – mr QQ.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    15 juillet 2018

    ” sauf les os ” encore que … avec l’ acidification des mers

    Répondre
  3. Watson Corsica

    11 juillet 2018

    Les “passeurs” qui demandent 3000 euros n’ont jamais existé. C’est un mythe qui a été inventé pour faire croire que les migrants sont doublement des victimes. En fait ce sont les états qui organisent les migrations pour se débarrasser des cas sociaux des malades des chômeurs et des délinquants en échange de la confiscation de tout ce qu’ils possèdent ( d’où le mythe des 3000 euros). Dans les pays en guerre la plupart des migrants sont des déserteurs sinon des individus qui abandonnent leur proches pour se mettre à l’abri… bref des gens très courageux qui n’ont qu’un seul but : sauver leur peau et abandonner leur famille au lieu de résister à l’envahisseur.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13 juillet 2018

      vous ne devez pas bien connaître les filières , ni les ” solidarités ” à la mode africaine

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        15 juillet 2018

        Le téléphone arabe et le tam tam ont de tout temps été des moyens de communications efficaces.
        Bien avant la TSF, les Télécom et internet.

        Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      13 juillet 2018

      Là où il y a des clients il y a un marché.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        15 juillet 2018

        y a t il seulement une … saine … concurrence ?

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          15 juillet 2018

          Probablement uniquement un monopole comme pour la sécurité sociale française.
          Nous aussi sommes menés en bateau et malheureusement sans port où nous puissions accoster pour en descendre.

          Répondre
  4. Gérard Pierre

    9 juillet 2018

    Lorsqu’en novembre 1917, Clémenceau, …… [dont je suis loin d’être un admirateur] …… fut nommé président du conseil pour la seconde fois de sa carrière, il commença par prendre ses dispositions en muselant la presse et le parlement, ce qui lui fit dire : « Il est des moments où, pour se survivre, la république doit se renier. »

    Ensuite, il put entreprendre ce pour quoi il avait été nommé, envoyant devant les tribunaux (et parfois même devant les pelotons d’exécution) les ‘’pacifistes‘’, les antimilitaristes et les défaitistes de tous acabits !

    De la même façon, n’est-il pas des moments où, pour se survivre, la France doit renier ses ‘’principes humanitaire‘’, …… ce luxe suprême des nations qui, …… après des siècles de misère combattue, des siècles de travail acharné, des siècles de combats perdus puis regagnés, …… sont devenues des nations qui pourraient n’avoir plus à traiter que des problèmes de nations qui n’ont plus de problèmes ?

    Qui, de nos jours, va se lever pour museler et neutraliser les collabos qui favorisent et organisent l’occupation de la France ? …… car ce ne sont pas les immigrés qu’il faut « foutre dehors » mais les collabos qu’il faut « foutre dedans » ! …… Lorsque les collabos seront définitivement neutralisés, lorsque leurs ‘’œuvres‘’ seront détruites, les immigrés s’en iront d’eux-mêmes, …… ‘’pacifiquement‘’, …… comme ils sont venus !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 juillet 2018

      bonne idée ! reste à trouver le moyen ” légal ” de les ” foutre dedans ” et là, si on excepte un coup d’ Etat, je ne vois pas la solution ; l’ assassinat politique prendrait trop de temps !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11 juillet 2018

        à moins que la … Terreur ! pourquoi pas ?

        Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    7 juillet 2018

    Migration et migrations : …

    95 % des voyageurs se rendent dans 5 % de la planète *** … les … cons

    *** par exemple les Seychelles, Las Vegas etc …

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      7 juillet 2018

      Et de moins en moins à Paris.
      Là ils sont moins cons, ils tiennent à leur peau les bougres.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        15 juillet 2018

        ou tout au moins à leur argent , à leur montre et à leur bijoux ! ah ces … ” Roumains ” !

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          16 juillet 2018

          Beaucoup de migrants viennent d’Italie.
          Faudra-t’il y ajouter “ah ces Romains!”

          Répondre
  6. frei

    5 juillet 2018

    Il me semble au contraire que le problème migratoire pourra trouver un début de solution le jour où les Français , et à leur suite leurs dirigeants , le décideront .Le programme est simple : non à l’immigration(nos frontières seront défendues par la force et il y aura des morts) , non à l’islam (qui est une supercherie historique et une escroquerie à la spiritualité ) et pas du tout une religion : les musulmans seront individuellement invités à apostasier …ou à partir .

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      5 juillet 2018

      Vous avez raison mais qui va tirer la première balle?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        7 juillet 2018

        je ne vois qu’ une seule solution : il faut laisser la décision au … hasard ; je propose donc la roulette mais … russe

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          7 juillet 2018

          Un six-gun “Smith and Wesson” avec 5 balles dans le chargeur.
          C’est la version poutinienne de la roulette russe.
          Faites vos jeux, rien ne va plus!

          See you beyond yonder…

          Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 juillet 2018

      Frei, les migrations de masse véritables n’ ont pas encore commencé !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        7 juillet 2018

        Oui, les migrants potentiels sont en train d’ajuster leur compas magnétique interne.
        Quand tout sera au point cela sera pire que les sauterelles des plaies d’Egypte.

        Aurons nous un Moïse pour nous conduire vers une Terre de Remplacement?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          15 juillet 2018

          ce ne sont pourtant pas les buissons ardents qui manquent dans nos belles banlieues !

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            15 juillet 2018

            À chaque buisson ardent ses tables de la loi… du plus fort.
            On craint pour Montmartre qui pourrait bien se transformer en Mont Sinaï un de ces jours.

  7. quinctius cincinnatus

    5 juillet 2018

    ” le problème migratoire est … insoluble ” titrent ” Les 4 Vérités ” … pas tout à fait ! … il lui arrive parfois d’ être … ” soluble ” dans … la Méditerranée

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      5 juillet 2018

      Il ne s’agit pas de solubilité ici mais du principe d’Archimède.
      Certains corps plongés dans un liquide en ressortent mouillés d’autres plus du tout.
      À vous de choisir?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juillet 2018

        la décomposition les rend … solubles … sauf les os !

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          5 juillet 2018

          Et de ce fait appétissant aux thons que nous consommons.
          Les os se sédimenteront sur le fond marin.
          La nature ne perd rien.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            15 juillet 2018

            ” sauf les os ” encore que … avec l’ acidification des mers

          • HansImSchnoggeLoch

            15 juillet 2018

            Nous avons tous besoin d’ions calcium et de phosphore dans notre alimentation.
            Nous les trouvons entre autres dans le sel de Guérande.
            La nature remet toujours les plats, rien n’est perdu tout se recycle.

  8. lafronde

    5 juillet 2018

    La solution à l’invasion-colonisation de la France et de l’Europe par l’Afrique et l’Islam passe par la Liberté des français et des européens ! Car aujourd’hui ils sont asservis par des législations liberticides dans les Etats-traîtres : FR, UK, RFA, Suède… L’Europe centrale s’est libérée en suivant Viktor Orban et la Souveraineté nationale. Les italiens aussi en soutenant la Lega et la fermeture à l’invasion.

    Un fois au pouvoir les patriotes doivent permettre aux citoyens natifs de faire sécession d’avec l’immigration indésirable, oisive, délinquante, islamiste. Bref se séparer de l’immigration de colonisation (majoritaire). Traiter avec égard l’immigration au travail et celle qui nous respecte. (de nombreux français sont eux aussi des expatriés)

    La sécession vise à mettre à l’abris des colonisateurs, les natifs et l’immigration assimilée ou intégrée. Une retour à une République fédéraliste, gouvernée selon le principe de subsidiarité (au plus près des citoyens) est absolument nécessaire. L’étape suivante consiste à supprimer l’assistanat, et la spoliation fiscale. Obliger chaque personne à vivre de ce qu’elle gagne. Couper les subventions de l’Etat aux collectivités locales, qui doivent devenir autonome fiscalement et responsable de leur budget.

    La baisse de la fiscalité et de la dépense publique d’assistanat, le retour de la Sûreté publique par la Nation en armes, permettrons une prospérité instantanée qui facilitera les réglages sociaux.

    Quant à l’immigration coloniale, mise à l’écart, hors d’état de nuire ou de peser sur la Société française (y compris les assimilés et intégrés), cette Société coloniale composite (oisifs, fraudeurs, islamistes, délinquants) devra soit se mettre au travail, soit reémigrer. Il faudra sûrement négocier avec les Etats concernés, la reprise de ces cas sociaux, mais cela nous coûtera bien moins cher que leur assistanat à vie chez nous, sans parler du coût dément de la délinquance, jamais chiffré par les pouvoirs publics.

    Rappelons nous qu’après la Guerre de Cent ans, le Royaume de France a payé à plusieurs reprises, le Roi d’Angleterre, pour que la guerre ne recommença point !

    Répondre
  9. IOSA

    4 juillet 2018

    J’ai oublié de préciser que le problème migratoire peut être réglé par une nouvelle colonisation, qui par conséquence serait un bienfait pour l’humanité…du moment que personne ne recoure à l’esclavage.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      5 juillet 2018

      Les Chinois sont en train de le faire.
      Ne soyons pas mesquin et souhaitons leur bonne chance.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        5 juillet 2018

        les Chinois sont des spécialistes du ” grand remplacement des populations ” au profit … de ” l’ ethnie ” … Han !

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          5 juillet 2018

          Jean Raspail n’avait pas prévu cette variante.
          Les Africains submergeant l’Europe et les Hans remplaçant les Africains.
          L’ Afrique serait enfin dans de bonnes mains.

          Pour les Européens ce sera la Bérésina mais peu importe c’est une espèce en voie de disparition.
          Les derniers exemplaires empaillés seront peut-être exposés au musée de l’Homme à côté de l’Homme de Néanderthal..

          Répondre
  10. IOSA

    4 juillet 2018

    Je me demande quel est la surface vitale pour qu’un homme puisse subvenir à ses besoins ?

    D’après certains experts, un jardin de 400 m² suffit à produire de quoi nourrir 4 personnes, alors imaginons que pour chaque migrant arrivant en France, nous réclamons à son pays d’origine la propriété équivalente en surface sur leur territoire.

    Nous pourrions ainsi faire une loterie où tout un chacun pourrait devenir propriétaire dans un territoire d’outre mer.

    Ou bien construire une prison pour nos détenus radicalisés, bien que pour ces derniers, nous pourrions conclure un accord commercial avec la Chine, nous aurions ainsi zéro dépense et l’assurance qu’ils seront mieux gardés qu’en France.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      5 juillet 2018

      //Je me demande quel est la surface vitale pour qu’un homme puisse subvenir à ses besoins ?//

      D’après Soljenitsyne 1 mètre carré suffit à un zek.
      L’ équivalent de l’espace disponible sur un bateau plein à raz bord.

      Répondre
  11. HansImSchnoggeLoch

    3 juillet 2018

    Quiconque a visionné les 12 travaux d’Asterix se rappelle la tâche ahurissante des deux héros dans la maison des fous.
    Nous y sommes la folie a atteint maintenant tous les étages de la maison “europe”.

    Merkel vs. Seehofer: 0 à 1. Une baffe pour Angela.
    L’ Autriche de Sebastian Kurz pas d’accord, menace de fermer ses frontières sud avec la Slovénie et l’Italie.
    L’Italie refuse l’accostage des bateaux des ONG, l’Espagne par contre les accepte.
    En France pas de bateaux mais Macron accepte une partie des réfugiés venant ‘Espagne.

    Le virus se transmet du nord au sud.
    Bientôt on verra courir les protagonistes dans tous les sens comme dans la bande dessinée.

    Répondre
  12. Renaud de Carpentier

    3 juillet 2018

    L’Australie a connu récemment le même problème que l’Europe : au nord, une invasion de bateaux à peine en état de naviguer, avec son cortège de drames, de noyés, etc. Les Australiens ont décidé d’interdire leurs eaux territoriales à ces bateaux. Ils sont reconduits au large ou, si ce n’est pas possible, internés dans l’île de Nauru, en plein Pacifique. L’invasion a donc cessé.
    Il y a en Europe plusieurs pays disposant encore d’une marine militaire : la France bien sûr, mais aussi l’Italie, la Grande Bretagne, l’Allemagne, etc. Nous avons les moyens de faire comme l’Australie : bloquer les bateaux qui sortent des eaux territoriales Libyennes.
    Seule manque la volonté politique.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      3 juillet 2018

      reste à trouver … une île ! … et pourquoi pas Djerba ? suis certain que les bobos européens qui y vivent apprécieraient !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        3 juillet 2018

        Retrouvons l’Atlantide.
        Cela serait la solution!

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          5 juillet 2018

          surtout que ce serait un continent déjà … ” submergé “

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            5 juillet 2018

            Tant pis on le submergera une seconde fois!

    • Hilarion

      3 juillet 2018

      Mais tout montre au contraire que la seule volonté politique est de favoriser cette invasion qui pourrait être largement freinée par la seule application des lois existante .

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        5 juillet 2018

        Les lois sont toujours appliquées, enfin presque toujours….

        Par exemple si vous roulez à 90 km/h dans une zone à 80 km/h vous êtes verbalisé et prié de payer.
        Sinon les autorités s’invitent chez-vous pour vous faire les poches sur place.

        Si les lois à appliquer sont fâcheuses ou “fâchistes” on applique le principe de précaution pour ne pas envenimer la situation.
        N’oubliez pas que le migrant est un sujet tabou en France et ailleurs.
        Crachez plutôt sur Trump, c’est tendance et vous aurez plein de “like” et de “friends” sur le web.

        Répondre
  13. HansImSchnoggeLoch

    2 juillet 2018

    L’Australie est un pays démocratique.
    Elle s’est défendue contre l’envahissement de migrants en disant “non”.
    Depuis l’immigration sauvage a pratiquement cessé.

    Un exemple à suivre?

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)