Le programme socialiste permet de tracer une frontière idéologique entre l’opposition et la majorité.

Posté le juin 25, 2013, 2:04
2 mins

Être de droite, penser à droite, agir à droite est devenu plus qu’un délit, une faute, depuis un an. La gauche a décidé de mettre en œuvre avec l’aide des médias, l’hystérie anti-droite… Insulter, invectiver, agonir, vilipender et salir tous ceux qui se réclame de la droite ! La police de la pensée est en marche. Pour la gauche, la droite de l’UMP, c’est déjà le Front National ! Le FN, la bête immonde, la résurgence d’un danger fascistoïde…

A Gauche, tout est fondé sur la peur de l’échec, le repli, l’assistanat, la redistribution…la jalousie et la spoliation !

C’est l’anesthésie nationale face aux défis du monde, c’est l’étouffement des énergies et c’est le nivellement par le bas ! Pour moi, les classes populaires doivent pouvoir ambitionner d’accéder au statut des classes moyennes et les classes moyennes au statut des classes supérieures.

Pour nous, ( la droite ) tout l’enjeu est de tirer la société française vers le haut, par la responsabilisation, par le travail, par l’éducation des enfants, par la formation, par l’encouragement, par la transmission des héritages.

Pour le Parti Socialiste, c’est le contraire : les classes supérieures doivent redevenir moyennes et les classes moyennes doivent redevenir populaires. Tout le monde au rez-de-chaussée ! Qui gagne à un tel nivellement ? Qui gagne à un tel manque d’idéaux de réussite et d’ascension sociale ?

Il n’y a qu’en France que la Gauche est aussi broyeuse de talents et de rêves.

Je refuse de nous imaginer dans une société stagnante où notre seule alternative serait de colmater les brèches du système social français. Face à cette vision désenchantée et démotivante, j’ai la conviction que les Français peuvent développer une vision plus énergique de notre pays.

Gérard Gelé

17 réponses à l'article : Le programme socialiste permet de tracer une frontière idéologique entre l’opposition et la majorité.

  1. poulet gerard

    01/07/2013

    Jaurés ,c’est pas le type qui disait : » ce n’est pas la peine de construire des canons car jamais les socialistes allemands ne feront la guerre aux socialistes français  » On a vu le résultat !!!

    Répondre
  2. Jaures

    27/06/2013

    Où avez-vous vu que la gauche ne souhaiterait que le nivellement par le bas ? Bien au contraire, l’objectif de la gauche est l’ascension sociale par l’éducation. La seule égalité que la gauche revendique est celle des chances et il y a contradiction à prétendre que l’on souhaite que les classes populaires s’élèvent et à défendre mordicus l’héritage. Ce dernier est en effet la négation même du mérite et du travail puisqu’il permet d’asseoir un confort social par le simple hasard de la naissance.
    La gauche ne nie pas le mérite, ne refuse pas que l’on souhaite s’enrichir. Je ne crois pas d’ailleurs qu’il y ait eu moins de riches sous la gauche que sous la droite. La gauche estime cependant que le mérite ne se mesure pas qu’à la fortune acquise et que dans la richesse produite, un partage équitable doit être effectué entre le capital et le travail.
    Je ne vois pas où se manifeste une « hystérie anti-droite ». La droite s’exprime, manifeste, gagne les élections partielles. A elle d’être convaincante lors des prochaines élections nationales. Et il y a quelque chose d’étrange à vilipender les médias alors que c’est chez eux que les éditorialistes et commentateurs de ce site trouvent matière à leur argumentaire.

    Répondre
    • Le Ket de Bruxelles

      27/06/2013

      « La gauche ne nie pas le mérite, ne refuse pas que l’on s’enrichisse. »
      Mais pour le candidat Hollande « être riche , c’est au-delà de 4.000 € par mois!  »
      Par ailleurs on constate actuellement qu’il y a une collusion réelle entre gauche et droite quand il s’agit de spolier les épargants : aujourdh’hui et demain au sommet des Chefs d’états et de gouvernements , à Bruxelles, seront décidées les diverses mesures destinées à sauver les banques en faillites.
      Parmi celles-ci, la spoliation pure et simple des dépôts supérieurs à 100.000 euros !
      Les médias se sont montrées très discrètes à ce sujet parce qu’il s’agit ici d’un VOL en bande organisée.
      Peut-on affirmer qu’àprès une carrière professionnelle de 45 ans, quand on dispose d’un compte en banque de 250.000 €, on est riche ?

      Abraham LINCOLN avait déclaré devant le Congrès en 1860 :
      « Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l’épargne.
      Vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l’employeur.
      Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.
      Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas éviter les ennuis en dépensant plus que vous ne gagnez.
      Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu’ils pourraient et devraient faire eux-mêmes. »

      Il serait donc judicieux de revoir en profondeur les règles de l’Etat Providence, car il serait criminel de laisser à nos enfants et petits-enfants ces gouffres de dettes qui sont un handicap pour les générations futures.

      Certes, il est grand temps de prendre des mesures structurelles, mais il n’est pas trop tard, et certainement pas en favorisant un hold-up sur les économies des « fourmis » laborieuses ! ! ! Ceci pour sauver la peau des banksters cupides et incompétents.

      Répondre
    • JEAN PN

      27/06/2013

      Hé Jaures, il faudrait ouvrir les yeux et les oreilles !

      Répondre
  3. pierre alain

    26/06/2013

    LA suisse est à ce jour le seul pays democratique au monde de par son systeme referendaire,voire mieux dans certains cantons de la suisse centrale,historique ,par le vote direct en assemblées du peuple sur la place publique(landsgemeinde).cela fait la colere de l’union europeene qui veux que cela cesse(de quoi se mele-t-elle). et pour cause cela remet en cause tout le systeme d’acaparation du pouvoir par voie democratique et qui ne permet plus au peuple ensuite de s’exprimer(comme en france).
    mais es-ce que ce pays va plus mal que les autres pour autant?
    Que neni,malgré un franc inabordable,cette monaie est devenue une monaie refuge au meme titre que l’or alors que le dolard a la valeur du papier sur lequel il est imprimé.
    Malgré des salaires parmis les plus elevés au monde il ont pu et su garder en grande partie leur industrie.Mais voila le swiss made est sinonyme de qualite pendant que le made in france est devenu sinonyme de camelote.
    Dans le domaine financier qui est là une indutrie à part entiere,ils sont les liders,pourquoi?pas parceque c’est un paradis fiscal,mais parceque le systeme et la stabilité politique permet la securite qui permet de travailler et de faire fructifier.
    En agriculture egalement ils savent se proteger malgré les tres fortes pressons exterieurse des lobis de toute sorte au premier rang dequels l’union europeenne et ils ont su mener les reformes stucturelles necessaires.
    dans les comunications et les transports ils sont souvent loin devant les autres.Ils viennent de percer le plus grand tunel de base d’europe celui du gothard alors que la france n’a pas un copec pour doubler celui du mont blanc ou du frejus.
    Je pourrais mutiplier les exemples.
    Alors pouquoi avoir peur de la democratie direct,eh bien tout simplement parceque ce n’est pas la democratie mais des sortes de monarchies dont les princes ont bien trop peur de devoir partager le pouvoir et les privileges,Non la revolution n’a pas eu lieu comme on essai de nous l’enseigner ou plutot de nous le faire croire. l

    Répondre
    • mariedefrance

      27/06/2013

      Vous avez raison.

      Je rajouterais simplement que l’argent n’est pas un tabou alors qu’il l’est chez nous.
      En plus, nous avons un flan qui n’aime pas la finance.

      Le nivellement par le bas pour raison d’égalité est un raisonnement de décadent !

      Oui, nous sommes revenus à la féodalité.
      et encore !!
      nous ne sommes même pas protégés des invasions.

      Je voterai NON à cette UE l’année prochaine.
      (savez-vous qu’ils ont dans leurs cartons les prémices de loi pour la GPA ?)

      Répondre
  4. Chrysostome

    26/06/2013

    Bonjour. Je suis Radical Valoisien, donc de Droite, je le revendique. Mais, il y a des valeurs de l’ UMP qui font que je ne suis pas UMP, même si mon parti, à mon corps défendant en a été un composant. Ma (notre?) devise, « d’abord créer des richesses avant de les partager », sous-entend ma position à Droite pour les richesses et à Gauche de la Droite pour le partage ou les répartir, non-pas de manière égalitaire, ce qui serait de Gauche, mais par solidarité de celui qui a beaucoup vers celui qui partage le même espace publique et les mêmes valeurs. J’ai déjà eu l’occasion de dire que le simple fait d’énoncer dans ce sens: « les devoirs et les droits » changeait la priorité des choses. Ce n’est qu’en contre-partie des devoirs qu’on pouvait prétendre à avoir des droits. Ce me semble de bon sens.
    Dire: « je n’aime pas les riches! », est stupide. J’aimerais qu’il n’y ait plus de pauvres, donc que tout le monde soit riche. Ce me semble de bon sens.

    Juste pour se souvenir:
    http://www.dailymotion.com/video/xp5lka_francois-hollande-le-mensonge-c-est-maintenant_news#.UcsPkKxZi9U

    Répondre
  5. Prudhomme

    25/06/2013

    A regarder depuis plus de 30 ans, seuls les électeurs de droite peuvent être considérés de DROITE car leurs élus à plus de 50 % sont pervertis par les soit disant es idées de gauche ;;;

    Répondre
  6. 25/06/2013

    La France était un grand pays…. Les socialistes, au nom d’une idéologie ont tout mis à terre. La Droite qui, comme un engrais, permet aux classes les plus modestes, de grimper se voit taxer de facho. Il faudrait que la Droite, je souhaiterais pouvoir dire toutes les droites, s’unissent et boutent de notre système politique tous ces attrapistes, venus donner des leçons de bonne conduite, eux qui sont une clientèle fidèle des tribunaux pour fautes graves. Malheureusement certains de Droite ont copié, eux aussi, devraient subir le même sort.

    Répondre
    • JEAN PN

      26/06/2013

      Bravo mariedefrance, de le rappeler ainsi aux socialistes ainsi qu’à ceux qui laissent faire …
      C’est pour quand le printemps Français ?…

      Répondre
  7. Le Ket de Bruxelles

    25/06/2013

    Depuis bientôt sept décennies, les termes « Droite » et « Gauche » ont largement perdus de leur substance…

    De Gaulle s’est allié avec les cocos, Giscard s’est fourvoyé avec le social-libéralisme de Simon Nora & consorts, Mitterand était entouré d’affairistes corrompus, quant à Chirac et Sarko ils ont faits l’inverse de leurs programmes électoraux.

    Seuls les mouvements nationalistes ont gardé le cap et sans une opposition ferme et résolue contre les valets du Nouvel Ordre Mondial (les euromondialistes) et une défense affichée de la préférence nationale, nous courrons à la catastrophe.

    JM LE PEN l’avait très clairement annoncé à maintes reprises (trop tôt ?) et les électeurs en 2013 sembleraient avoir « ouverts les yeux » .

    Répondre
    • mariedefrance

      25/06/2013

       » les termes « Droite » et « Gauche » ont largement perdus de leur substance… » »

      1789 serait-il mort ?
      2013 prendrait la place, à l’envers, si les Français osaient sortir encore plus nombreux pour réclamer une vraie démocratie et donc leur droit au référendum !

      comme les Brésiliens, par ex.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        26/06/2013

        dans un référendum tout dépend :

        – de la façon dont la question est posée ( quand il y a plusieurs questions et une seule réponse à donner oui/non c’est un biais )

        – de la « communication  » qui en est fait par les  » media  »

        en France le référendum n’a toujours été qu’un plébiscite et lorsque la réponse du Peuple ne satisfaisait pas les ploutocrates et l’autocrate on  » rattrapait l’erreur  » que le Peuple avait commise du fait de son ignorance crasse ( sauf, il faut bien le dire De Gaulle )

        la France n’est pas encore politiquement une Confédération Helvétique de soldats-citoyens

        Répondre
        • mariedefrance

          26/06/2013

          dans ce cas, nous ne sommes pas prêts de voir se pointer des « soldats-citoyens- aux vues de l’état de notre E.N et du formatage indéniable qui sévit dans ce pays sans oublier le lèche-bottes des médias.

          Votre solution ?

          Répondre
          • Le Ket de Bruxelles

            27/06/2013

            LA solution ? LA REVOLUTION, et non pas dans les urnes…mais celle qui boute les corrompus et les pourris hors des écuries d’Augias.
            Mais pour cela, il est encore bien trop tôt : il va falloir d’abord que les assiettes se vident !

          • quinctius cincinnatus

            27/06/2013

            déjà ne jamais voter ( avec à chaque fois un exemple ) :

            – pour des  » grandes gueules  » incultes ( Sarkozy )

            – pour des individus confits en  » dévotions  » ( Raffarin )

            – des dogmatiques ( Dupont-Aignan )

            ce sont de loin … les pires pour votre avenir

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)