Le repas gastronomique français classé par l'UNESCO

Posté le novembre 16, 2010, 2:42
3 mins

Le repas gastronomique français a été inscrit aujourd’hui au patrimoine immatériel de l’Humanité par un comité intergouvernemental de l’Unesco réuni à Nairobi, selon un journaliste de l’AFP.

C’est la première fois qu’une pratique tournant autour de l’alimentation et de la cuisine est consacrée par l’Unesco.

La candidature française pour la gastronomie avait été annoncée en 2008 par Nicolas Sarkozy et formalisée en janvier dernier.

Le gouvernement se défend de vouloir flatter des corporations et soutient qu’il demande le classement et la protection non d’une cuisine ou de techniques particulières, mais d’une habitude sociale.

« Le repas gastronomique des Français est une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes (naissances, mariages, anniversaires, succès, retrouvailles) », lit-on dans le dossier français déposé à l’Unesco.

« C’est une pratique sociale qui s’attache à une représentation commune du bien manger plutôt qu’à des mets particuliers », ajoute-t-il.

La France souligne que cette pratique a un sens et des rituels bien précis, de la recherche de bons produits à l’esthétisme de la table et aux conversations.
Paris voit même cette habitude comme une ouverture « à la connaissance de l’autre, au dialogue interculturel, à l’amitié entre les peuples ».  Nous nous permettrons d’en rappeler une vision toute différente : développée dans les tables royales, princières puis nobles et bourgeoises, la gastronomie française est le témoignage vivant du culture qui a trouvé à la cour ses exemples et ses inspirations. Si le repas français est un moment de gastronomie et pas juste un moment de convivialité comme dans de nombreux autres pays européens, c’est bien parce que les mets et les vins se doivent de rivaliser avec la conversation et l’élégance des convives. Rien de plus rares, de plus difficile, de plus précieux donc que la gastronomie française qui demande à l’autre, l’étranger, une véritable initiation.

Le discours gouvernemental et de l’UNESCO peut chercher à travestir cette réalité, mais pas à la transformer. La grande cuisine ce n’est pas du halal ou du couscous, le repas gastronomique ne peut être la simple réunion de personnes sans culture commune.

Une réponse à l'article : Le repas gastronomique français classé par l'UNESCO

  1. 08/03/2011

    I truly like the fresh perpective you did on the issue. Truly was not expecting that when I started off studying. Your concepts were simple to comprehend that I wondered why I never looked at it prior to. Glad to know that there’s an individual out there that certainly understands what he’s discussing. Great job

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)