Le retour de Marine Le Pen

Posté le novembre 05, 2019, 9:36
3 mins

Certes, les présidentielles de 2022 sont bien loin, certes des élections importantes et des réformes difficiles s’annoncent avant, mais, alors que nous sommes pratiquement à mi-mandat, le sondage IFOP publié dans le «Journal du dimanche» du 3 novembre est instructif.

L’enseignement que tous les commentateurs retiennent est, en effet, le plus frappant: au premier tour, quelle que soit la configuration testée, Marine Le Pen et Emmanuel Macron seraient au coude à coude, autour de 28% des suffrages exprimés.

Mais il est aussi significatif que Jean-Luc Mélenchon s’effondre (11% des intentions de vote, alors qu’il était à 19,6% en 2017), de même que les LR (de 7 à 11% selon les candidats testés, alors que François Fillon avait réuni plus de 20% des voix).

Avec Nicolas Dupont-Aignan, le pôle souverainiste de droite frôle les 35% au premier tour, tandis qu’avec les écologistes et les socialistes, le pôle social-démocrate tourne autour de 38%.
Au deuxième tour, Emmanuel Macron l’emporterait avec 55 % des voix contre Marine Le Pen.

Encore une fois, ces chiffres n’indiquent qu’une tendance, mais elle est importante – d’autant que d’autres sondages récents disent peu ou prou la même chose.

Marine Le Pen est donc redevenue une candidate crédible après son échec de 2017.

Son socle est solide. Mais, si elle veut l’emporter, elle doit intégrer les évolutions notables des derniers mois.

La fin de l’hypothèse Marion Maréchal libère l’espace pour Marine Le Pen, assurée de caracoler en tête du premier tour avec un soutien électoral remarquable (aussi important que celui qui avait assuré la victoire de Nicolas Sarkozy en 2007, la différence étant que les réserves de voix ne sont pas du tout les mêmes et que son concurrent est à peu près au même niveau).

Un risque non négligeable tient à la possibilité d’une instrumentalisation politique de la justice: si Marine Le Pen devenait inéligible d’ici 2022, nul ne sait ce qui adviendrait.

Un autre risque tient à la possibilité d’une grosse vague migratoire – notamment en provenance de Turquie. Si cette vague advenait, nul doute que le score de Marine Le Pen s’envolerait, mais, là aussi, nous entrerions dans l’inconnu.

À ce stade, le second tour n’est pas gagnable. Sauf si deux hypothèses sont réunies. La première est que Marine Le Pen mène une campagne de droite permettant le report des électeurs LR (et la neutralité bienveillante des milieux économiques). La seconde est que des personnes aptes à gouverner apparaissent soit au RN, soit dans son entourage. Ces deux hypothèses semblent aujourd’hui peu probables, mais il reste deux ans et demi!

Article précédent

Bon sens

11 réponses à l'article : Le retour de Marine Le Pen

  1. Hagdik

    09/11/2019

    Marine,
    Tant que tu étais là, on ne s’apercevait pas de ton absence, mais maintenant que tu es partie on se rend bien compte que tu n’es plus là.
    Comme on ne sait pas quoi faire on t’écrit une lettre mais comme on ne sait pas quoi dire, on termine et on te dit à bientôt quand tu reviendra d’où on ne sait pas que tu es allée.
    Ne tardes pas trop à revenir car µcron a besoin de toi pour l’aider à éliminer tous les vilains qui veulent lui prendre sa place. Tu sais, c’est comme la dernière fois mais en mieux.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    09/11/2019

    Si M. Le P. est élue c’ est qu’ E. .M. aura plus qu’ échoué dans son mandat et que nous serons alors déjà entrés dans la terreur de la guerre civile

    je ne vois que cette  » opportunité  » pour la R.N.

    Répondre
  3. BAINVILLE

    05/11/2019

    J.M. Le Pen a passé une partie de sa vie politique
    à freiner ou disqualifier son parti pour ne pas trop gêner le système de destruction nationale à long terme. Il a imposé sa et fille en faisant pression sur des militants intimidés et soumis.
    Maintenant il pleure sur les conséquences de son népotisme.
    Il est en partie responsable du fait que sa fille n’a pas de formation morale et une culture historique très citoyenne et démagogique.
    L’économie et les finances pour elle c’est une suite de prêts à penser simplistes et marxistes.
    « La faute à l’Euro, la faute aux entreprises, et bientôt la faute aux riches, vive l’ISF et le secteur étatique gaspilleur de capitaux. »
    Pas de formation solide, venue à la politique par choix du Père, celui-ci ayant écœuré et chassé tous les grands esprits et les gens capables et désintéressés, le résultat est là: entourage médiocre, discours simpliste et sans arguments sur la sortie de l’Euro, alibi facile pour continuer la distribution de revenus gagés sur l’emprunt.
    L’égoïsme familial et l’autorité bornée d’une politicienne dure(excluant toute tête qui dépasse voir la dernière exclusion de Pascal Gannat) mais sans authentique culture et idéal moral, ne feront pas du nouveau FN ou RN attrape-tout un parti capable de gouverner la France. Il ne gagnera jamais les voix de la droite opportuniste avec ce marxisme et son argumentaire trop sommaire.

    Dénigrement ? Son ignorance et une véritable inaptitude à s’élever, l’ont conduite à deux lourdes défaites aux présidentielles. L’entourage, dont un Philippot , ou un Chenu, et toute l’équipe douteuse, la gabegie et la quasi faillite financière, le refus de s’engager quand il y a un risque à prendre pour amplifier un mouvement de fond, de la Marche pour le respect de la Vie aux résistances à l’oppression des braves Gilets jaunes, la mentalité étatiste et démagogique(une fiscalité renforcée contre …les riches), le maintien d’une administration pléthorique, la canonisation de la retraite à 60 ans, tout cela mènera une fois encore à une raclée méritée.

    A moins que… les militants se révoltent, demandent le rétablissement du programme authentique du F.N, trahi par celle qui aurait du le défendre, que les cadres oublient leur sinécure surpayée, et qu’un vrai fédérateur se lève, afin de faire sauter l’obstacle, cadeau empoisonné du père Le Pen à sa vieille boutique familiale.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      06/11/2019

      F.N. ou R.N. , Marine ou Jean-Marie, cela reste un parti de  » protestation(s)  »

      râler et  » s’ indigner  » n’ ont jamais fait un programme auquel adhéreraient les gens  » raisonnables  »

      et quand je pense que Ciotti, oui Ciotti ,estime que le bébé Chirac de Troyes ferait un excellent candidat L.R. pour 2022 , je pense que les sympathisants de  » Droite  » devraient donner de la voix !

      au moins Bruno Retailleau , au moins lui !

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    05/11/2019

    la  » Drouâte  » la plus bête du Monde , dernier exemple en date : …

    la Droite salue les quotas d’ immigration  » professionnels  » nous disent les  » agences  »

    en dehors de cette nouvelle usine à gaz administrative qui ne pouvait naître que dans un cerveau énarchique , les pays qui en avaient tenté l’ expérience ( Suisse et Canada ) en sont  » revenus  » : un échec patent !

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    05/11/2019

    Marine Le Pen, une femme qui m’ est assez sympathique principalement parce qu’ elle a une certaine empathie envers le  » peuple  » ( que Macron n’ a pas malgré tous ses efforts dans l’ hypocrisie ou la duplicité jésuistique ) n’ a aucune chance … même Brenus l’ admet

    faites une annonce sur  » le bon coin  » et puis vous n’ ignorez pas Mr Rouxel que nous avons la  » Drouâte  » la plus stupide du Monde

    Répondre
    • BRENUS

      05/11/2019

      Hum, c’est bon de se voir apprécié. Merci Q.Q. Combien te dois-je ? (ne mets pas la barre trop haute : j’ai mes impots à payer en priorité)
      Ceci posé, je maintiens que MLP ne passera JAMAIS : elle apparait beaucoup trop nulle. Qui à sa place ? Mystère – et boule de gomme comme nous disions gamins).

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        06/11/2019

        bien que secteur II, j’ ai très souvent pratiqué une médecine , de même qualité, de secteur I, pour les personnes en  » difficulté  » ou même plus simplement  » modestes  » et c’ est votre cas … ma  » remarque  » vous est donc livrée gratuitement !

        l’ Etat m’ avait permis de faire des études , j’ étais  » redevable  » à la Nation

        quand on est calviniste la Morale ne connait pas d’ impasses !

        Répondre
        • BRENUS

          07/11/2019

          Ben mon cochon, on ne peut pas dire que c’est la modestie qui t’étouffe.
          Mais rassures toi : à aucun prix je ne prendrais le risque de me faire soigner par zèbre comme toi qui doit avoir un beau palmarès dans les cimetières des endroits où tu as exercé.
          Ave docteur Knock : ça me chatouille et me gratouille -EN MEME TEMPS-

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            07/11/2019

            je ne suis par sur le blog pour vous donner mon C.V. mais disons que j’ ai été internationalement connu pendant deux dizaines d’ années ; cependant ce que ce qui m’ a toujours le plus touché c’ est la reconnaissance de mes patients les plus modestes pour les soins que je leur donnais avec …  » humanité  » ; c’ est d’ailleurs pour cette raison, l’ humain, que j’ ai choisi la pratique médicale plutôt que le … commerce international

            votre problème voyez vous Brenus c’ est que vous êtes un  » primaire  » frustré

  6. Gérard Pierre

    05/11/2019

    Vu d’aujourd’hui, Marine Le Pen n’est pas redevenue une candidate crédible après son échec de 2017, mais un repoussoir pratique, …… et ce précisément parce que des personnes aptes à gouverner n’apparaissent pas soit au RN, soit dans son entourage !

    En revanche, si d’ici 2022 il advenait qu’elle « s’équipât » ! ! ! …… alors on pourrait en reparler ! …… sous réserve qu’elle nous présente alors du solide !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)