Le « rêve français » de Nicolas Sarkozy n’est pas suffisant

Posté le mai 02, 2007, 12:00
7 mins

Bref récapitulatif avant le second tour de l’élection présidentielle. La France est un pays malade. Une majorité de la population perçoit la réalité du déclin économique, le lent délitement de la société, les dysfonctionnements de la justice, l’absence de pluralisme dans la quasi-totalité des débats concernant le futur, la montée de flux migratoires constitués de gens qui ne s’intègrent pas et, en parallèle, la fuite graduelle de ceux qui disposent d’un capital financier et intellectuel.

Étant malade, la France est transie par de multiples peurs et diverses phobies qui lui font regarder le futur avec angoisse : plus des deux tiers des gens, selon les sondages, pensent que demain risque fort d’être plus douloureux qu’aujourd’hui.

La France est, dans ces conditions, en manque de repères et de moyens de comprendre le monde tel qu’il devient. Et le fait que les médias et les maisons d’éditions soient largement tenus par des gens issus de la gauche post-soixante-huitarde reconvertis dans le « politiquement correct » et par des nationalistes myopes ne contribue pas à ce qu’une ouverture des esprits se fasse : les sondages d’opinion le montrent encore, la France est le pays du monde développé le plus hostile au marché, à la mondialisation et aux biotechnologies.

C’est dans ce contexte global que la campagne électorale de ces dernières semaines s’est déroulée. Et c’est dans ce même contexte qu’elle se poursuit. L’extrême-gauche, bien qu’émiettée, n’est pas morte, et ses idées se disséminent chaque jour bien au-delà de ses forces électorales. L’extrême-droite n’est pas morte non plus, et s’est simplement fait confisquer provisoirement ses thématiques sécuritaires. Le centre s’est trouvé gonflé par le rêve impossible d’un surcroît de dynamisme conciliable avec le maintien des « avantages acquis ».

Nicolas Sarkozy tient un discours qui ne me semble que très partiellement pertinent : il est, à l’évidence, interventionniste, dirigiste, parfois autoritaire. Il parle moins comme celui qui veut libérer les énergies créatrices que comme celui qui veut « protéger ». Ses propos en matière de politique internationale le situeraient, aux États-Unis, à la gauche du parti démocrate. Mais je pense que, s’il veut être élu, il ne peut en dire davantage.
Je pense qu’il « fait avec » la situation française telle qu’elle est. Je pense que s’il allait plus loin dans la direction d’un discours de liberté, il perdrait une bonne partie de son électorat. Je pense aussi que Ségolène Royal, ce serait infiniment pire. Constituer une coalition qui irait de Besancenot à Bayrou est grotesque, et l’addition des éclopés, des affolés, des rances, des moisis, des dogmatiques, des immobiles et des lunatiques ne crée pas même le spectre d’une cohérence.

En termes économiques, Royal donnerait à la France le coup de grâce
, ses propositions en termes de nucléaire, de biotechnologies et d’environnement sont dignes des Khmers verts qui règnent à Paris, et sont à la science et au progrès ce que les propos de cartomancienne sont à l’astronomie ; dans le domaine international, son antiaméricanisme montre qu’elle appartient au camp de ceux qui se courbent devant le totalitarisme. Intellectuellement, les socialistes français sont moribonds. Bayrou semble se rapprocher d’eux pour ramasser les miettes et en faire un nouveau parti de gauche un peu moins ringard : je doute qu’il y parvienne.

Réhabiliter le travail, redonner de la flexibilité à l’économie française, commencer à rompre avec les frilosités ambiantes ne suffira pas. Nous ne retrouverons la croissance qu’en redonnant sa place pleine et entière à l’intelligence et à la création, en retissant des synergies non seulement avec l’Europe mais avec le monde occidental, cet ensemble de huit cents millions d’habitants répartis entre l’Europe et l’Amérique du Nord, en ouvrant les yeux sur la mondialisation, sur ce qui prend place en Chine et en Inde, les nouvelles puissances industrielles du XXIe siècle, et en regardant en face, les yeux ouverts, l’immense problème constitué par l’islam radical qui gangrène le monde musulman jusque dans les banlieues de Londres ou de Paris.

Nicolas Sarkozy parle de « rêve français » : c’est une petite étape. Ou il en viendra à parler de « rêve occidental »
ou le « rêve français » qu’il évoque aura une existence brève et une fin médiocre ou tragique.

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

19 réponses à l'article : Le « rêve français » de Nicolas Sarkozy n’est pas suffisant

  1. jacques

    08/05/2007

    Pour Jaurès.

    " vous faites confusion entre Renaud et Noah, difficile, dés lors, de vous répondre"
    Ce serait difficile, j’ignore qui est Noah! J’ai toujours parlé de votre idole Renaud que vous mentionnez lorsque vous parliez des meeting de Segolene Royal.

    "Les mots de révolte des jeunes et des artistes sont une saine tradition"
    "
    savez-vous qu’il (Johny Hallyday) a chanté il y a quelques années un tube intitulé "Plus d’amour, moins d’argent".
    J’imagine que vous parler de la chanson "C’est écrit sur les murs"
    http://www.paroles.net/chansons/11951.htm
    "
    Un peu plus d’amour
    Un peu moins de sang
    Un peu moins d’argent"

    Si vous n’êtes pas capable de voir une différence avec ceci et  les paroles de "creve saloppe" de Renaud (qui était exactement son contraire) alors vraiment vos amis socialistes vous ont complêtement désensiibilsé et lavé l’esprit/

    ""Plus d’amour, moins d’argent". Etonnant, non ?"
    Mais PAS DU TOUT! Ce sont les socialistes français ignorant (comme vous) en économie qui n’y comprennent rien. Les libéraux trouvent tout à fait naturel de faire un choix éclairé et LIBRE et gagner plus ou moins, vivre en communauté monastique ou écologique, prendre sa retraite tôt, rester avec les enfants à la maison, s’il TEL EST LEUR DESIR. C’est très sain. Vous, vous voulez au contraire que TOUT le monde soit obligé de faire comme le gouvernement l’ordonne, travaille le même nombre d’heure (ou  presque), reçoive le même salaire (ou presque), enlève toute liberté. Vos semblables sont tellement frustrés qu’ils sont incapables d’accepter que d’autres se libèrent et fassent ce qu’ils désirent et les laissent dans leur condition (dont ils se plaignent sans cesse en revendiquant comme de petits oisillons) et réclame sans cesse le fruit des efforts des autres.

    "Sur Tony Blair, contrairement à ce que vous dîtes, il a largement investi dans les services publics"
    Je n’ai jamais dit qu’il n’a pas investi dans les services publics.
    Les pays plus libres ont la capacité de dépenser des sommes énormes dans les services publics eu égard à l’énorme richesse qu’ils engendrent. D’ailleurs, doutez-vous vraiment que Tony Blair ne soit pas  RAVI de Sarkozy, véritable alter-ego?

    "
    Il faut vraiment habiter au Canada pour dire que Johnny éduque les Français !"
    Sauf, que…. je n’ai jamais dit cela.

    Répondre
  2. Jaures

    07/05/2007

    A Jacques: Vos propos scandalisés semblent d’un autre siècle. Les mots de révolte des jeunes et des artistes sont une saine tradition. Relisez Jarry! Breton! Réécoutez Brassens ("Le marché de Brive-la-Gaillarde"), Ferré ("les chiens"), Brel ("Les Notaires"),… Sans doute souhaiterez-vous des jeunes de 17 ans chantant "La Mondialisation" ou "La Libre Entreprise." Ou mieux, ne chantant pas du tout. Cependant, vous devriez être rassuré: la plupart des révoltés de 17 ans deviennent de paisibles bourgeois 10 ou 20 ans plus tard (voir la chanson de Brel citée plus haut).

    Sur Tony Blair, contrairement à ce que vous dîtes, il a largement investi dans les services publics, ce qui ne fut pas le cas de Thatcher, convenez-en.

    Par ailleurs, vous faites confusion entre Renaud et Noah, difficile, dés lors, de vous répondre. Mais sur Johnny, pour lequel j’avoue avoir une certaine tendresse tant ce grand ado qu’il est resté me semble lunaire, savez-vous qu’il a chanté il y a quelques années un tube intitulé "Plus d’amour, moins d’argent". Etonnant, non ? Il faut vraiment habiter au Canada pour dire que Johnny éduque les Français !

    A Annika: Vous confondez , chère amie, je n’ai jamais fait allusion à votre "bulle immobilière".

    Répondre
  3. Jean-Claude THIALET

    07/05/2007

    07/05/07

    JAURES. Votre ami NOAH, s’il fait ses impôts, avait essayé de s’installer aux ETATS-UNIS où il s’est planté. Je doite que ce soit une référence pour Marie-Ségolène ROYAL, sinon en matière de "métissage" que réclame aussi Nicolas SARKÖZY ! Quant à la "création d’une Fondation Humanitaire" par votre idole et sa mère, la seul question que je pose : qui la finance ? Sûrement pas l’argent de poche de Yannick NOAH. Pas plus que le sera la Fondation que s’apprête à crééer Jacques CHIRAC ! Nous vivons une triste époque où les "Fondations caritavives" (caritatif, ça fait quand même plus chic que "charitable !" ) servent davantage à faire la promotion d’une Société, d’une Marque, ou d’un individu, quand elle ne servent pas de "job"  et/ou de tremplin politique à certains …

    ANNIKA. Concernant la "bulle immobilière" dont l’explosion risque de faire pas mal de dégâts aux ETATS-UNIS, n’étant ni Guy MILLIERE, ni spécialiste des ETATS-UNIS, je souhaite que votre optimisme (mesuré) soit justifié. Mais si l’on s’en tient aux propos récents de Jim RODGERS, l’un des analystes les plus écoutés de WALL STREET, ancien bras droit de George SOROS : "Pour beaucoup de gens qui n’ont aucune idée de ce que représente l’éclatement d’une bulle immobilitière", la menace est réellle. Par ailleurs, le fonctionnement de la planche à billets, le fait que les ETATS-UNIS consomment et investissent 6% de plus qu’ils ne produisent, devraient inciter à la modestie. Alors grosse ou petite explosion de la "bulle immobilière" ? Pray, wait and see.

           Cordialement, Jean-Claude THIALET

    Répondre
  4. Anonyme

    05/05/2007

    La fin de l’utopie anesthésiante sera le début des dures réalités.
    Dans ma modeste condition de français moyen, plutôt lampiste que profiteur, étant au travail depuis l’âge de 14 ans, je suis de ceux qui ont vécu 1981 comme la conclusion passagère du super monôme de mai 68, orchestré par autant d’arrivistes dont la position actuelle prouve l’opportunisme que d’inconscient toujours prêts à brailler.
    Il fallait, comme en toutes circonstances, que la jeunesse jetât sa gourme, aux frais de la collectivité puisque c’était elle qui l’avait engendrée et faite ce qu’elle était. Mais le temps passe, la jeunesse prend de l’âge et de la sagesse. Le temps arrive inévitablement de considérer, comme disait je ne sais plus qui, que s’il est anormal de n’être pas de gauche dans sa jeunesse, il l’est tout autant de l’être encore avec l’expérience de la vie. Il en est autrement de la paresse humaine, elle croît avec l’âge et il arrive un temps où toute véléité de remise en cause cède la place aux habitudes et aux avantages acquis, ne seraient-ils qu’intellectuels.
    Sous l’effet de l’urgence, il semble que la France touche à la fin de cette concession que toute mère consent à ses enfants, à la faveur de laquelle liberté se confond avec anarchie, générosité avec gaspillage et effort avec pénitence.
    Rien ne sera facile.  Les pseudo démocrates vont montrer leur vrai visage et tous les moyens leur seront bons pour entraver ce qui ira à l’encontre de leur idéologie, dont la faillite est pourtant évidente, partout où en a été tentée l’application et où elle a survécu un temps, au seul bénéfice de ceux qui en ont été les promoteurs en même temps qu’aux frais des plus malheureux.
    Si, comme je le pense, les partisans de Sarkozy et avant lui de ce qu’il représente l’emportent, reste à souhaiter bon courage à l’équipe qui empoignera les problèmes et à la soutenir en mettant de côté nos réserves. Le rêve français peut et doit exister, mais il ne faut pas en rester là et s’il appartient à la droite de le faire aboutir après l’avoir fait naître, eh bien soyons fiers, sans arrogance, d’être de droite.

    Répondre
  5. Annika

    05/05/2007

    Jaurès : Une petite ‘bulle’ immobilière aux Etats Unis ne serait qu’un peu normal ; vue la montée démesurée des valeurs immobilières durant les 5 dernières années.  Notre maison floridienne a augmentée tant et si bien… qu’elle vaut 5 fois plus qu’a l’achat en 1993…  Si l’immobilier souffre d’un ‘readjustment’ qui fasse qu’avec cette propriété je quadruple plutôt que quintuple mon investissement… j’en ressors malgré tout largement GAGNANTE.

    La question Mr. Jaurès est plutôt : Ou en France, peut-on quadrupler (ou quintupler) son investissement en 10 ans ?

    Répondre
  6. Annika

    05/05/2007

    Jaurès : Une petite ‘bulle’ immobilière aux Etats Unis ne serait qu’un peu normal ; vue la montée démesurée des valeurs immobilières durant les 5 dernières années.  Notre maison floridienne a augmentée tant et si bien… qu’elle vaut 5 fois plus qu’a l’achat en 1993…  Si l’immobilier souffre d’un ‘readjustment’ qui fasse qu’avec cette propriété je quadruple plutôt que quintuple mon investissement… j’en ressors malgré tout largement GAGNANTE.

    La question Mr. Jaurès est plutôt : Ou en France, peut-on quadrupler (ou quintupler) son investissement en 10 ans ?

    Répondre
  7. jacques

    05/05/2007

    Pour Jaurès:
    "En 1968 Renaud avait 17 ans"
    Ah bon, parce que vous trouvez cela "normal" qu’une jeune de 17 ans écrive de telles paroles?? Ne vous rendez-vous pas compte que le niveau de violence de ces paroles est l’équivalent de ce qu’écrivait les auteurs des tueries dans les écoles avant leur "acting out"? Vous rendez-vous compte qu’une telle chanson d’un élève entrainerait presque ipso facto une référence à la police au Canada?
    Ah c’est vrai, pour les socialistes, lorsqu’on est jeune on peut tout faire sans impunité. La jeunesse n’est pas pour eux un moment priviligié d’éducation, de formation civique. C’est le moment où on peut "tout faire ce qui ne sera pas permis plus tard sans aucune conséquence sur notre casier judiciaire ou notre santé"
    Continuez à défendre tout cela… Ecrivez plus. On adore vous lire. SVP bien précisé que vous votez pour Royal dans vos post.  Sarkozy vous remercie d’avance… et s’en va vers des scores historiques.

    "Je vous rappelle que Mme Thatcher n’est plus au pouvoir depuis 20 ans!"
    Je vous rappellerai qu’il n’exite personne je crois sur terre (sauf possiblement vous) pour penser que Tony Blair ne soit pas à droite de Sarkozy (et vraisemblablement à droite de LePen, puisque même LePen n’aurait pas attaqué l’Irak) Sa politique économique est la continuation de celle de Mme Thatcher, et on aimerait tous que Sarkozy l’imite, mais il n’est pas bon de rêver à l’impossible.

    Enfin pour ce cher Renaud qui émigre en disant "qu’il continuera a payer ses impôt en France". Que c’est habile! Bien sûr qu’il devra continuer à payer de l’impôt sur les disques vendus en France (quelque soit le lieu où il habite, c’est la loi), tout comme Johny Hollyday. Mais il n’aura pas à payer un centime d’impôt sur ses plus-values investissement car l’angleterre offre un possibilité d’évitement fiscal sous la forme de "off-shore trust" non-imposable, très prisé par les armateurs grecs, les riches canadiens et les chanteurs français. Mais ..chut… de l’ébruiter pas, il ne faut surtout pas les naífs et ignorants fidèles l’apprennent et arrête de croire en son image "généreuse" ce qui pourrait entrainer une baisse des ventes de ses disques en France. Grâce à l’angleterre accomodante, il peut ainsi se permettre d’offrir des beaux 4×4 (détruiseurs de la planète, selon vous) à sa très ravissante épouse.

    La différence avec Johny Hollyday: Johny lui n’avait pas peur à dire tout et éduquer les français qui restent pour qu’ils se réveillent et EUX AUSSI profitent du libéralisme en réformant leur pays.

    Répondre
  8. SAS

    05/05/2007

    naguy bocsa alias sarkozy n’est pas un rêve pour la france…..il va se transformer en cauchemards et sous 6 mois m’sieurs d’ames….

    sas

    Répondre
  9. jacques

    05/05/2007

    Pour Jaures

    Le 4×4, je voulais dire "Renaud", pas Jaurès bien entendu
    La correction immédiate s’est perdu. (Ca commence a être fatiguant tous ces posts qui disparaissent)
    Deuxième essai de correction

    Répondre
  10. Jaures

    05/05/2007

    A EIFF: Allegre se plait à expier son échec à l’Education Nationale en déblaterrant sur ses anciens amis. Allegre n’a plus rien de socialiste: pro nucléaire, pro OGM, aujourd’hui pro sarkoziste: voila qui devrait lui procurer un bon laboratoire tout neuf si Sarko est élu. D’autres ont joué cette carte sans vergogne (Séguéla, Besson,…). Reconnaissons à la droite que devant le danger, elle sait toujours où sont ses intérèts.

    A JEAN: Noah a précisé que, contrairement à Johnny ou Aznavour, il paie ses impôts en France où il a d’ailleurs, avec sa mère, une fondation humanitaire. Ce que ne connaissent ni Bigard, ni Doc Gyneco. Hormis cela, Noah est riche, c’est vrai, mais il a ontenu ses gains ni en exploitant, ni en spéculant mais en gagnant Rolland Garros et en chantant (plutôt mal d’ailleurs mais ce n’est pas moi qui achète ses disques). Bref, ce nest pas N.Forgeard!

    Répondre
  11. grepon le texan

    04/05/2007

    C’est evidemment pas la peine d’expliquer quoi que ce soit a Jaures, qui est impregne du marxisme, une ideologie toujours aussi meurtriere et totalitaire, bref tres deprimant , dans ses resultats que par le passe.   Mais bien sur, il faut remettre ca.

    Pour le "wishful thinking" de M. Thialet concernant le prochain chute des Etats-Unis.   Voyons.   Si la Chine et Japon, deux societes face a des problemes financieres et demographiques internes tres serieuses, vendaient une fraction serieuse de leur dollars ou T-bills, la valeur de leur dollars tomberaient.   lls se trouve qu’ils n’ont rien de mieux a faire que de les garder, priant que le courageux consommateur americain continue a acheter leur produits bon marche.   On ce qui concerne le chute immobiliere, la bulle n’est rien a cote de celle qui ete au coeur de la chute du Japon Inc, est elle n’est pas grande chose, proportionnellement par rapport aux enormes tas de mauvaises dettes internes en Chine actuellement.   Merci aux…marches.    Les solutions dirigistes sont mauvaises, toujours.   A (re)lire:  Adam Smith.

    Puis, si vous avez raison ou non avec votre catastrophisme, vous retenez de ca quelle sorte de benefice psychologique?   Vous prennez quelle mesures concret de l’idee que ca va devenir pire encore aillieurs?     Reponse:   Ca vous renconfort dans votre immobilisme concernant vos propres problemes.     Notez bien que les Americains ignorent tres largement ce qui se passent en Europe.   Ils s’occupent de leur propre affaires.   Les medias europeennes sont rivees sur l’Amerique, prenant un ton alarmant.   Les lecteurs europeens, c.a.d. vos citoyens qui reflechissent sur les affaires de notre temps, achete ca, le repete, le recycle.    Je suis convaincu que ce n’est pas tres sain….   

    Répondre
  12. EIFF

    04/05/2007

    Claude Allègre “outré par les mensonges” de Royal

    Claude Allègre, ancien ministre de l’Education du gouvernement Jospin, s’est dit aujourd’hui “outré par les mensonges” de Ségolène Royal sur la scolarisation des enfants handicapés, ajoutant qu’il “ne votera pas” pour elle au second tour de la présidentielle. Evoquant du débat avec Nicolas Sarkozy sur cette question, mercredi soir, “j’ai trouvé (sa) colère suspecte et préparée. Je suis outré par ce que ce qui a été dit, c’est des mensonges”, a-t-il ajouté. Selon lui, “les emplois ont été créés par Luc Ferry (ministre de l’Education nationale) sous le gouvernement Raffarin”.     (Source : Le Figaro

    Répondre
  13. Jean

    04/05/2007

    Merci à Jacques pour ces rappels bien rafraichissants, j’y ajouterai aussi cet exemplaire donneur de  leçon de civisme qu’est Yannick Noah qui, il y a peu, s’est vanté d’avoir délocalisé tout son argent en investissant…à New York !!

    L’Amérique a du bon, même pour les gauchistes !

    En effet celà à toujours été une constance à gauche, on veut se mêler de tout, tout diriger mais avec un logiciel obsolète, antique même ! Arrogants, prétentieux, je ne les ai jamais vu douter de la moindre de leurs idées, ni même s’interroger un tout petit peu sur l’opinion des autres pays à leur encontre.

    Alors comme toujours lorsque l’impuissance est patente, retour à la même recette. Quand on ne peut pas vous le faire à l’efficacité on essaie de vous la jouer aux bons sentiments… qui n’empêchent pas de suer abondamment la haine et l’injure sur le moindre quidam avec un avis différent.

    Concernant l’élection, de toutes façons il peuvent dire ce qu’ils veulent, ils ont perdu, et ils le savent depuis longtemps. Nicolas Sarkozy se doit d’être prudent parce qu’il faut aller chercher la grande masse des Français là où il se trouvent…. après des décennies de socialisme.

    Répondre
  14. Jaures

    04/05/2007

    A Jacques: En 1968 Renaud avait 17 ans. Ce chanteur a composé quelques chansons contestataires, comme Brassens (dont certaines paroles feraient frémir Sarkozy), L.Ferré, J.Brel, …Sans doute tous des nuls pour ce cher Jacques qui préfère sans doute Céline Dion.Par ailleurs, Je vous rappelle que Mme Thatcher n’est plus au pouvoir depuis 20 ans!

    Quant à vos propos concenant un 4X4 que j’aurai offert à ma femme, je pense que vous délirez quelque peu.

    Répondre
  15. jacques

    03/05/2007

    Pour Jaurès

    Le "grand" artiste pour Jaurès: Renaud !

    Celui qui écrivit "Crève Saloppe" l’hymne de mai 1968 chanté alors partout.

    Pour ceux qui sont trop jeunes pour connaître cet hymne, et avant qu’ils soient intoxiqués par les jaurès et royal de ce monde, rappelons-en les paroles puisque récemment ce cher parti sociliasiste de dinosaures nostalgiquede qui parle toujours de  "rassemblement", d’ "écoute", de "partenariat", de "anti-brutalité", etc défendait  mai 68 comme un moment culminant pour leur culture

    L’intégrale de cette chanson que les socialistes peuvent faire apprendre par coeur à leurs chers enfants est ici pour votre bonheur et ceux de vos chérubains à fredonner en famille.
    http://membres.lycos.fr/renaudsechan/crevesalope.html
    voir aussi:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A8ve_Salope

    Quelques extraits de cette chanson où transpire l’amour, l’harmonie, la fraternité… enfin…
    " Mon père me dit : bonsoir fiston, comment ça va ?
    J’lui répond : ta gueule, sale con, ça t’regarde pas !"
    " Je rencontre dans la cour mon prof d’anglais,
    Elle me dit : bonjour jeune homme, comment ça va ?
    J’ui réponds: ta gueule, sale conne, ça t’regarde pas !"
    Et j’ui ai dit : crève salope !
    Et j’ui ai dit : crève charogne !
    Et j’ui ai dit : crève fumier !

    Bref un beau programme de société !

    Oh, j’oubliais.

    Ce cher Renaud, mais Jaurès ne sait-il pas qu’il s’est exilé?…. En Angleterre, pays de Mme Thatcher !
    Renaud dans le figaro du 15-02-2007 dit aspiré "à plus de tranquilité à Londre qu’à Paris"

    Bref on sème le désordre, puis on se biffe, et on laisse les autres naïf en France avec les problèmes et on ramasse leur argent en leur vendant nos disques. Pas mal!

    Ah Jaurès, l’écologiste. Quelle est le cadeau de Jaurès à sa femme?… Tenez-vous bien… Un 4×4 (voir l’article de wikipedia sur lui).

    C’est beau la naíveté, mais il y a quand même une limite.

    Répondre
  16. Jean-Claude THIALET

    03/05/2007

    03/04/07    – "Les 4 Vérités" –

    JAURES, soufrez qu’un électeur NEUTRE qui s’apprête à voter dimanche prochain avec un bulletin "JANUS" (avec au recto le nom de SARKÖZY, et au verso celui de ROYAL) vous apporte la contradiction. Si, effectivement, comme l’attestent les images de CHARLETTY (images fournies, faut-il vous le rappeler, par une Agence payée par le P.S., tout comme  le sont d’ailleurs celles des manifestations en faveur de Nicolas SARKÖZY)(1) on voyait dans la foule de nombreux  jeunes, on pourrait en dire autant des rassemblements des jeunes de l’UMP qui accueillent Nicolas SARKÖZY. Et les observateurs attentifs peuvent témoigner des bedaines de "gauche". Notamment celles du premier-ministrable STRAUSS-KAHN et du conseiller spécial Julien DRAY, pour ne citer que celles-là feraient rougir les BORLOO, FILLON, HORTEFEU, DEVEDJAN, et compagnie si la sveltesse de Djack LANG n’était pas là pour rétablir la "ligne" côté "ROYAL". Quant aux vedettes, vous ne crachiez pas, il y a cinq ans, sur MACIAS, DOC GYNECO, ou BIGARD, et tant d’autres quand ils soutenaient la gauche et même l’ultra gauche ! Faut-il aussi vous rappeler les bedaines avantageuses qui défilent généralement dans les "journées d’action" de la CGT ? Ou encore celles de RAS’LE FRONT ?

    La vérité est que, tant du côté de Marie-Ségolène ROYAL que de celui de Nicolas SARKÖZY, les hiérarques (tous les bourgeois)(2) de la Cinquième République  (moribonde, si l’on en croit votre candidate) se bousculent déjà pour être les premiers à rafler qui un maroquin, qui une sinécure, qui quelque os à ronger, ou tout simplement pour faire la fiesta avec champagne et caviar, au cas où leur candidat triompherait. C’est ainsi que fonctionne la République bananière sous l’ETAT UMPS. 

           Cordialement, Jean-Claude THIALET

    P.S. Je ne comprends par pourquoi l’appellation KHMERS VERTS appliquée à vos amis de la gauche verte vous déplaît. Faut-il vous rappeler, là encore, que  vos amis du P.C."F" et du "P.S", du temps où les KHMERS ROUGES régnaient en maîtres, n’avaient pas honte de soutenir ces gens de gauche…. Vous trouvez par contre normal que l’on traite de "nationaux-socialistes" ("nazis", si vous préférez !) Jean-Marie LE PEN et les membres ou les électeurs du "FRONT NATIONAL",  ou qu’on les caricature avec des brassarsds à croix gammée, eux qui n’ont jamais eu la moindre accointance avec le "national-socialisme" pas plus qu’avec HITLER.   

    (1) c’est dire le haut degré de démocratie auquel sont parvenu ces deux partis "dominants" qui veulent tout contrôler, à commencer par l’information !

    (2) sans parler des "bo-bos" de la gauche-caviar (jadis, on disait "en poil de chameau" !) qui sont les fidèles soutiens du P.S. et qui jouent à se faire peur (faute d’avoir à affronter Jean-Marie LE PEN) avec Nicolas SARKÖZY !

    Répondre
  17. Jean-Clauee THIALET

    03/05/2007

    03/04/07    – "Les 4-Vérités"

    Monsieur MILLIERE. Ne pensez-vous pas, par simple souci d’équilibre ou d’objectivité, vous qui avez un pied (que dis-je ? une âme, un coeur, et/ou un cerveau !) aux ETATS-UNIS que le moment est venu pour vous d’écrire un jour un article sur la situation dangereuse qui menace votre pays d’adoption ?

    Certes, à travers vos outrances habituelles, vous assénez des vérités criantes sur la France. Des vérités dont vous pourriez gratifier les politiciens de l’UMP, du PS, de l’UDF, du PC"F" et des Verts, mais aussi les dirigeants syndicalistes, les héritiers de MAI 68 et, bien entendu, les responsables de l’EDUCATION (prétendue) NATIONALE qui en sont les responsables, plutôt que les lecteurs "captifs" que sont les abonnée à "4-Vérités".

    Pourquoi ne pas nous parler des ETATS-UNIS qui sont plombés par la Guerre d’IRAK, celle d’AFGHANISTAN, par des dettes extérieures colossales, une "bulle immobilière" (1)qui menace d’exploser malgré la planche à billets verts ? Vous ne pouvez l’ignorer, l’AMERIQUE comme les AMERICAINS, vit largement au dessus de leurs moyens, et à crédit. En tant que nation, les ETATS-UNIS consomment 6% de plus  qu’ils ne produisent et ne tiennent le coup que grâce à l’afflux articficiel de capitaux étrangers. Sans parler des fameux "bons du trésor" que détiennent massivement la CHINE et le JAPON, et qui mettent les EATS-UNIS à la merci de concurrents commerciaux dangereux !

       Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) dont Jim RODGERS, kl’un des analystes américains les plus écouttés vient de dire : "Pour beaucoup de gens qui n’ont aucune idée de ce que représente l’éclatement d’une bulle financière, ce sera un désastre."

    Répondre
  18. Jaures

    03/05/2007

    Des khmers verts. Fichtre! Mettre dans le même sac ceux qui provoquèrent un  génocide atroce et ceux qui demandent que chacun réfléchisse sur sa consommation d’énergie, éteigne sa tv en veille,chauffe son salon à 19° et préfère en ville le bus au 4X4, est un raccourci qui ne grandit pas son auteur.Pour le reste, dire que N.Sarkozy échouera mais que c’est quand même le meilleur est risible. Ce qui mine la France, c’est trop d’injustices, trop d’inégalités, trop d’exclusions et ce n’est pas Sarkozy qui résoudra ces problèmes. Les derniers meetings auxquels j’ai assisté montrent la différence de société qui nous attend selon que ce soit Mme Royal ou Sarkozy qui sera à l’Elysée. Chez le second, à Bercy, un parterre de ministres en costumes étriqués, une foule de jeunes wasp, et un public austère tout en surcharge pondérale. Chez Mme Royal, à Charlety, l’enthousiasme d’une foule jeune et colorée devant des vrais artistes porteurs d’un message (franchement, entre Cali, Renaud, Benebar d’un côté et Bigard ou E.Macias il n’y a pas photo!). Les 5 années qui nous attendent seront à l’une ou l’autre de ces images.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)