Le RN en ordre de bataille

Posté le 15 janvier , 2019, 11:34
3 mins

Le 13 janvier, Marine Le Pen présentait sa liste pour les prochaines européennes.

Il est clair que cette liste va faire le meilleur score de droite. Probablement même, le meilleur score tout court, car il est vraisemblable qu’elle devance la liste LREM.

Je ne peux que me réjouir d’un succès important du « populisme » lors des élections européennes. L’oligarchie au pouvoir en France et en Europe est si hostile à nos valeurs et à nos traditions qu’il est urgent de « renverser la table ».

Reste à savoir si cette vague populiste peut durablement changer les choses.

En Europe, cela ne semble pas exclu. Au point que Manfred Weber, dirigeant du PPE, le centre-droit européen, vient de tendre la main à Matteo Salvini, le talentueux populiste italien.

Certes, il ne le fait qu’en dernier recours, en affirmant que les socialistes et libéraux sont les alliés naturels du PPE !

Mais, enfin, une alliance entre le PPE et les eurosceptiques de droite devient enfin envisageable. Et, naturellement, cela changerait tout à la commission comme au parlement.

En France, pour la première fois, le Rassemblement national sort du sectarisme partisan.

Et c’est une excellente nouvelle pour l’avenir.

Ainsi des personnes étrangères au RN figurent parmi les douze premiers de la liste, des anciens parlementaires UMP Thierry Mariani et Jean-Paul Garraud à l’excellent essayiste Hervé Juvin.

Et ces personnalités ont assez d’autorité pour porter un discours qui n’est pas le discours classique du RN, mais un discours complémentaire. Il est significatif qu’Hervé Juvin ait parlé autant d’Europe que de France et autant de civilisation que de nation.

Il me reste cependant une inquiétude majeure. Tous les discours « en off » rapportés par les journalistes rêvent de destruction de la droite traditionnelle plutôt que d’une alliance pour sauver la France.

Il est certain que les LR sont en mauvaise posture et qu’une bonne partie de leur direction est de gauche, mais où sont les cadres qui pourront gouverner les collectivités territoriales arrachées au socialisme et au macronisme (et plus tard le pays lui-même), sinon dans cette droite conservatrice ?

Sans alliance entre populistes et conservateurs, aucune victoire n’est possible. Et, surtout, aucun gouvernement de salut national n’est envisageable.

Or, Marine Le Pen persiste à ne pas envisager d’alliance. Elle définit même sa liste ainsi : « Un tiers de sortants, un tiers d’entrants et un tiers de ralliés ». Or, ce n’est pas de « ralliés » que nous avons besoin, mais d’alliés – et c’est tout différent !

12 Commentaires sur : Le RN en ordre de bataille

  1. Maria

    24 janvier 2019

    Après sa prestation face à E.Macron où elle a montré son incapacité, son incompétence, son hystérie comment des Français peuvent encore avoie envie de voter pour ça !
    Elle n’a pas de programme du tout, elle change d’avis comme une girouette au vent . Ne vient-elle pas de déclarer que quitter l’Europe ,et l’euro” n’était plus une priorité”…Plus grave pour moi ,le 11 septembre 2016 , alors qu’elle est invitée de TF1 elle déclare que l’Islam est compatible avec la République…C’est tout de même la date anniversaire de l’attentat contre tours jumelles du World Trade Center le 11 septembre 2001 !
    Réaction de M. Philippe de Villiers il a déploré «Quand je l’ai vu dire ça sur TF1, je me suis dit bon ben voilà, les choses ne changeront pas». Interrogé le 13 octobre sur la place de l’islam dans la société française, Philippe de Villiers, a assuré sur BFMTV que la deuxième religion de France était incompatible avec la République.
    Et puis, ses mensonges sur le traité avec l’Allemagne…… Ces extrémistes ne savent rien faire d’autre que d’essayer de tromper le pauvre hère. Comment croire un instant qu’ils pourraient sauver la France avec leur monde imaginaire !

    Répondre
  2. vozuti

    21 janvier 2019

    LR est un parti incohérent.ses représentants disent qu’ils sont contre l’immigration de masse qu’ils ont pourtant eux même mis en place,puis dans la même phrase et pour montrer qu’ils sont toujours aussi incohérents,il éructent contre RN qu’ils traitent d’extrémistes,puisque ceux qui sont contre l’immigration sont censés être extrémistes…LR,c’est le serpent qui se mord la queue.
    si LR est resté le parti dominant pendant des décennies,c’est uniquement parce qu’il avait le soutient des médias,mais depuis que juppé a crée le parti agir,les médias ont jeté LR comme une vielle chaussette, car ils sont désormais dévoués à la promotion d’agir.
    agir est un parti encore plus incohérent que LR,il vient d’été crée pour placer juppé qui ne cesse pourtant de clamer qu’il veut prendre sa retraite car il est fatigué de la politique. juppé c’est l’homme qui fait de la politique à l’insu de son plein gré.ses soutiens lui créent un parti exactement au moment ou il veut quitter la politique…ce n’est vraiment pas de chance.et alors qu’il ne veut plus faire de campagne électorale,il va participer à celle des européennes contraint et forcé…parce qu’il faut lutter contre RN.
    déjà en 2017,il ne voulait pas remplacer fillon,il a finalement accepté sous la pression politico-médiatique,et si fillon ne lui avait pas finalement fait un bras d’honneur,juppé se serait retrouvé président contraint et forcé….et ce n’est malheureusement pas fini,en 2019 avec l’affaire bennalla,les gilets jaunes et probablement bientôt les émeutes dans les banlieues musulmanes,juppé va surement être obligé de se faire élire président à la place de macron, pour éviter une victoire de RN…alors que juppé ne souhaite qu’une seule chose depuis près de 10 ans: prendre sa retraite…ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il veut prendre sa retraite dans le palais de l’Élysée.

    Répondre
    • IOSA

      21 janvier 2019

      Le LR n’est pas incohérent, il suit la ligne de son fils prodigue Macron, le LR n’a qu’un objectif le protéger de tout et de tous, pour continuer à tirer les ficelles de leur marionnette.
      Le cocu de l’histoire c’est la gauche dans son rôle de mère porteuse d’un embryon alien, pensant bêtement que le produit sera fidèle à sa mère, mais n’en doutons pas, le LR morcelé et le PS tout autant éclaté ont la même ambition, nous faire devenir européens tout court et Macron en fait la démonstration aujourd’hui en recevant les hauts dignitaires de la finance patronale, bien sur que la France est attrayante pour investir et créer des emplois payés au smic et lorsque ces sous payés se permettent de descendre dans la rue, il y a les flash ball pour les calmer ou une petite ordonnance pour supprimer la prime d’activité, le gel des Apl, la hausse de la CSG et RDS.
      Au lieu de faire le guignol devant les maires, il ferait mieux de remettre l’ ISF et d’instaurer une mesure permettant à ceux qui paient cet ISF, soit de le payer ou soit d’investir le montant cet impôt dans l’économie française, mais non il a supprimer l’ISF sans contre partie et pour un banquier qui a été ministre des finances, oublier une garantie c’est prendre les gens pour des imbéciles.

      Répondre
  3. Gérard Pierre

    17 janvier 2019

    Dès lors que 80% des décisions qui S’IMPOSENT aux Français, … depuis trop longtemps, … sont prises à Bruxelles, il convient de commencer par ‘’bousculer‘’ de l’intérieur le monstre à sang froid qu’est devenu l’€urope !

    Un raz-de-marée de la représentation du Rassemblement National au sein du Parlement de Strasbourg ne peut que « tempérer » les ‘’immigrationnistes‘’ qui ne constituent dans cette enceinte que le pseudonyme d’un communisme international qui veut faire oublier son nom en raison de tous les crimes qui y sont connotés !

    Quant à la droite ! ! ! …… que QUOI parle-t-on lorsqu’on évoque ce melting pot aux contours flasques et à la couleur terne ?

    Répondre
  4. Bistouille Poirot

    16 janvier 2019

    Comme dab ! reviennent constamment les points faibles du Front désormais RN mais toujours héritier des tares de ses ancêtres et jamais de leurs vertus. Mais figurez vous que je serai prêt à m’aligner sur vos points de vue qu’à la condition qu’un seul pouvoir exécutif de la 5° République mérite un plébiscite. Mais voyons chers amis, à défaut de trouver meilleur candidat, comment imaginer le Front, le RN ou un jeune chef de file aux Européennes faire plus mal ? Pour le moment j’en vois déjà 4 au dessus du lot, KAVILO, HANS, IOSA er HILARION. Je veux bien me joindre à eux. Chaque fois que nous aurions à choisir entre deux solutions et en ne faisant confiance qu’au seul hasard nous aurions mathématiquement une chance sur deux de retenir la bonne. Hélas ce n’est pas ce que la 5° nous ait proposé. Alors pourquoi pas Marine puisque jamais essayée….On se voit où et quand ?

    Répondre
    • vozuti

      18 janvier 2019

      exact,on nous parle toujours de la paille dans l’œil du candidat fn,en refusant de voir la poutre dans l’œil des autres.

      Répondre
    • IOSA

      19 janvier 2019

      Marine devient une solution alternative à la Macronie si les gilets n’arrivent pas à convaincre les chômeurs, les vieux et ceux qu’une poignée de cacahuètes ont satisfait.

      Mais si le peuple gilets jaunes arrive à construire une véritable entente, à réunir en son sein tous ceux que les partis ont déçus ( même s’ils étaient pas aux manettes de la France), il y a de plus en plus de vieux, de personnes fragiles et handicapés qui rejoignent le mouvement, alors tout devient possible…même la conversion des partis politiques sous la bannière des gilets jaunes.

      Répondre
  5. KAVULOMKAVULOS

    16 janvier 2019

    Avec Marine Le Pen qui sirote un peu trop et a tendance à mélanger ses idées lors de débats tel celui contre micronet qui l’a ridiculisée, (alors qu’il lui suffisait de faire comme tout politique: nier et mettre en avant le danger mortel de l’immigration) il est peu probable que le RN puisse un jour prétendre au pouvoir: elle est marquée. Ce n’est pas que cette femme soit nulle mais il lui manque quelque chose et ses théories économiques font peur. Dommage. Mais si un autre – ou une autre – émergeait avec de la tête, de la volonté, et un programme paraissant réaliste, tous les petits grivos pourraient bien déféquer dans leur froc car il serait aisé de démontrer leur tartuferie. “En attendant” jupiterou se fait faire une standing ovation par un parterre de maires thuriféraires choisis pour l’occasion pour sa prestation d’acteur en Normandie, soutenue par les services vidéos de l’ Elysée afin de parfaire l’illusion. Et ils se trouvent beaucoup de gogos pour admirer la piètre pièce. “Viens voir les comédiens….”

    Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    16 janvier 2019

    Il n’est jamais bon d’afficher l’ordre de bataille trop tôt.
    Cela permet à l’ennemi d’en étudier les failles et de prendre des mesures adéquates.
    À mon avis il faut laisser l’ennemi dans l’indécision totale et ne réagir qu’aux erreurs qu’il peut faire.
    Il manque un Mao Zedong au RN.

    La victoire revient à celui qui tient le dernier quart d’heure.
    Von Clauswitz.

    Répondre
  7. IOSA

    15 janvier 2019

    Seuls les idiots ne font pas d’alliance lorsque l’ennemi est commun et comme je ne suis pas madame irma…bien que Mélenchon et marine auraient intérêts de s’unir avec la bénédiction des gilets jaunes, pour debout la France, no problemo il suivra avec sans doute la moitié du LR

    Répondre
    • Hilarion

      16 janvier 2019

      Sauf que Mélanchon est immigrationniste et que c’est l’immigration qui nous détruira.

      Répondre
      • IOSA

        17 janvier 2019

        Après la perquisition de son domicile, je crois que le goût de la revanche sera plus forte que le reste, un œil pour œil plus important que l’ immigration.

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)