Le RPF, Rassemblement du Peuple Français

RPF

Le RPF, Rassemblement du Peuple Français

 RPF

RPF : les trois lettres d’or du gaullisme politique depuis la création par le Général de Gaulle du Rassemblement du Peuple Français le 14 avril 1947 dans la foulée du discours de Bayeux pour lutter contre le régime des partis et préparer l’avènement d’une authentique République pour la France ! En 1958, c’est chose faite avec la naissance de la Vème République. Le RPF, Rassemblement du Peuple français, n’a plus alors lieu d’être, le général de Gaulle, de retour au pouvoir, accédant à la présidence de la République.

1992, la France est en danger car son indépendance est menacée, sa souveraineté bradée à des intérêts étrangers sous couvert de construction européenne. Il ne s’agit plus seulement de Rassembler le Peuple français divisé comme pendant l’occupation et la résistance, mais plus fondamentalement encore de Rassembler tous les patriotes pour la France. En dehors des partis, à nouveau, cela va sans dire, quand on ose se revendiquer du gaullisme. Le RPF est né, Rassemblement Pour la France. Ni communiste, ni socialiste, ni RPR, ni Front National, gaulliste tout simplement. A la suite de nos glorieux aînés, les Philippe Seguin, Charles Pasqua, Philippe de Villiers, Marie-France Garaud ou encore Jean-Pierre Chevènement !

Gaullisme issu de la Résistance en 1947, gaullisme souverainiste en 1992 contre Maastricht et en 1999 avec le RPFIE de Charles Pasqua, la filiation tire d’abord sa légitimité de refuser l’ordre des partis en place qui mène à chaque fois  la France à  la ruine et au reniement. S’il y a bien une imposture à se prétendre gaulliste, c’est de faire droit à la logique des partis, intervenir dans leurs compétitions internes, faire la promotion des cartes et des appartenances. Etre gaulliste, c’est ne faire aucune concession au système en place, c’est toujours  s‘inscrire dans la perspective du recours.

Le Général de Gaulle, après avoir sauvé la France du désastre à de multiples reprises, n’aura finalement pas entièrement réussi à réconcilier le Peuple français avec lui-même. La génération de 68 vient éclairer d’un jour cruel cette indéniable vérité historique. Les gaullistes de conviction dont nous sommes ont coutume de parler d’œuvre inachevée. De même, le combat souverainiste a-t-il échoué à conserver son indépendance et même à infléchir durablement le sombre cours de choses qui fait emprunter maintenant au peuple de France les chemins de la servitude.

Des limites de ces deux entreprises qui auront tirées leur gloire d’être avant tout au service de la France, il nous faut aujourd’hui dégager les enseignements pour avancer ensemble et faire évoluer notre RPF. Il faut proposer une nouvelle pratique républicaine aux français, permettant d’allier souveraineté nationale et souveraineté populaire, démocratie directe et représentation nationale, indépendance et universalisme. Faire une République pour la France !

Nicolas Stoquer, Président fondateur du RPF http://www.r-p-f.org/

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • QUINCTIUS CINCINNATUS Répondre

    serait ce là un pavé publicitaire ?

    rappelons , entre autres choses , que Philippe Seguin fut à l’origine un adepte de la monnaie unique ! évitons ( charitablement ) de parler de Charles Pasqua de son S.A.C. ( repaire de truands ) et des nombreuses casseroles qu’il traine maintenant encore ; quant à P.D.V. c’est un astre mort ( mais a t il jamais été un astre ? ) Garraud : le garrot de la pensée libre ! Chevènement : il avait une bonne raison de fermer définitivement sa gueule etc …
    rappelons également ce que disait de De Gaulle sir Oliver Harvey , ambassadeur à Paris ,  » ce qu’il a accompli , ou n’a pas réussi à accomplir , entre la fin de la guerre et son éclipse finale , tient plus du MYTHE que de la REALITE  »
    le gaullisme n’est pas ( non plus ) LA solution !

    22/10/2012 à 14 h 17 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: