Le syndicat Sud pris en flagrant délit

Posté le mai 25, 2011, 1:18
37 secs

Le syndicat Sud Solidaires a diffusé un communiqué sur les incidents de la Gay Pride où la vérité est totalement falsifiée. Pourquoi ?

Alors que la manifestation passait devant le Cosmic Café, un café dont on sait qu’il est le repaire des fascistes de Vox Populi, un militant de cette organisation est sorti filmer le cortège tout en multipliant les signes de provocation. Un manifestant a  » commis le crime  » de demander des explications par rapport à cette provocation imbécile et des éléments de la Bac sont immédiatement intervenus et s’en sont pris à la foule qui commençait à se rassembler…

Voilà comment commence le communiqué de Sud Solidaires pour expliquer les violences qui ont émaillé la Gay Pride de samedi (qui fut par ailleurs un grand succès populaire). Et voilà comment Sud Solidaires falsifie la vérité pour justifier des violences « imbéciles ».
Le « militant » d’extrême droite qui serait soi-disant sorti du bar pour filmer le cortège et se livrer à des provocations, c’est moi, Jacques Benzakoun, journaliste à La Nouvelle République et accessoirement militant d’un mouvement antiraciste depuis 30 ans.

La Nouvelle République