Le vrai danger

Le vrai danger

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(8) Commentaires

  • Claude Roland Répondre

    C’est très simple : les gens qui votent FN votent simplement pour une solution nouvelle jamais essayée. Et ça ne peut pas être pire que l’UMP ou le PS qui ont démontré durant des années leur action désastreuse sur notre nation.
    Voilà la vraie raison de fond.
    Maintenant, rien n’empêche le FN de faire évoluer son programme économique et aux citoyens de faire savoir leur désidératas à ce sujet. MLP n’a-telle pas parlé de référendums ?
    Alors arrêtons ENFIN les habituels procès d’intention, à priori et autres préjugés.
    Je ne suis pas FN, mais je demeure l’esprit ouvert.

    24/02/2015 à 9 h 27 min
    • De Moulinsart Répondre

      C’est le seul parti qui semble souhaiter introduire une part de démocratie directe à la Suisse, tout au moins sur les grands sujets et qui ose énoncer les vrais problèmes rencontrés par les français.
      Marre de cette masse de politicards professionnels qui nous ont fait faire du sur place depuis 50 ans et qui nous coûtent une fortune !

      24/02/2015 à 22 h 27 min
  • ghpelissier03599600 Répondre

    Attendre la parution d’un article « 4V » daté de février 2015 pour nous rappeler la malédiction de l’UMPS, qui en doutait ? La partie n’est pas gagnée et le Front Républicain n’est pas mort mais il est encore capable de radicaliser de nouveaux membres issus des partis qui le composent. Ce Front républicain est l’organisation mafieuse la plus éphémère que nous n’ayons jamais vu. Elle se crée au soir d’un premier tour et à l’instant même du dépouillement du dernier bulletin et disparait à celui du second tour en nous promettant de revenir pour un prochain scrutin!!
    La surenchère et l’escalade sont permanentes et vont prendre des formes inattendues. A l’inverse, les tentatives du Front en direction de cet électorat résiduel est une perte d’énergie. Cette frange anime une base inébranlable constituée de cocus qui jusque là, ignoraient leur état mais qui maintenant assument l’extension de leur mal, celui de cocu battu …et content.
    Les élections du Doubs nous le rappellent alors que celle de Troyes a déjà été oubliée.
    – » Nous avons progressé et conquis tant de milliers de voix! C’est à cause de la collusion de nos adversaires que le succés n’est pas au RV! On nous marginalise! ON! ON!..
    – « On a perdu ! » C’est tout ce que je retiens.
    La loi électorale est implacable et tout sera fait pour que le Front National n’aboutisse pas; et celui là même viendra s’en plaindre et nous expliquer pourquoi il a encore perdu.
    Il n’existe qu’une seule solution. Se démarquer sans cesse de l’activité politique entretenue par les partis traditionnels où à plusieurs ils saperont toujours les interventions des frontistes. Vous ne voulez pas de nous dans la manif contre les attentats? OK, « on n’est pas Charlie ». Nous allons manifester en Province et saucissonner avec un beaujolpif bien de chez nous….
    Nous ne serions pas un parti républicain? ce n’est que leur avis. Les électeurs qui voteraient pour le FN deviendraient à leur tour anti républicains? c’est encore de leur avis.
    Le Front n’aurait aucune capacité à gouverner? soit. Mais comment faire plus mal que ceux qui tiennent le manche depuis si longtemps? Comment nous condamner au bonnet d’âne quand il n’y en a qu’un par classe et que nos adversaires le porte sans même le savoir depuis tant d’années.
    Non, non, et non, il nous faut voir autre chose Mr Potrat. Faire lacher leur cane à des aveugles n’est pas la solution. Essayer de montrer un nouveau chemin à ceux qui ne veulent plus entendre parler de politique reste un superbe challenge.
    Il faut arrêter de jouer les ophtalmos et se reconvertir dans l’oto-rhino-laryngologie.
    Il nous faut donc être original, novateur, simple, direct et garder nos urnes, celles où la triche va prendre tout son sens quand on tengente les 50%.
    Notre VIE en dépend et la FRANCE est notre FORCE….

    20/02/2015 à 11 h 39 min
  • DESOYER Répondre

    Il apparaît aussi que les électeurs sont de moins en moins dupes!

    19/02/2015 à 17 h 24 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      vous trouvez ? je pense qu’ il y a encore beaucoup de chemin à parcourir , et que cent fois sur le métier il faut mettre l’ ouvrage, les électeurs qui sont devenus  » lucides  » avec le temps disparaissant inéluctablement et étant remplacés tout naturellement par de nouvelles générations  » gavées  » au politiquement correcte

      20/02/2015 à 12 h 13 min
  • Alain HAUMESSER Répondre

    J’étais électeur dans la 4ème circonscription du Doubs. La plus grande leçon que j’aie tirée est le ni-ni, à savoir, ni le PS, ni l’UMP qui par les voix de Juppé, NKM, Larcher et tant d’autre ont appelé à voter le gangrène socialiste.
    Je me demande par ailleurs si les déplacement de Valls pour soutenir le candidat rose-gratte-cul entrent dans les comptes de campagne du candidat socialiste, ce qui paraît logique. Je crains cependant que les visites de Valls (j’allais oublier aussi Cazeneuve) ne soient imputé à l' »état », c’est à dire nos impôts.

    19/02/2015 à 12 h 17 min
    • lavandin Répondre

      vous avez tout à fait raison : il est anormal qu’un ministre , rénuméré à temps plein pour s’occuper de la charge qui lui a été confiée vienne s’occuper de la campagne d’un membre d’un parti politique , sans compter sur le déplacement à grands frais (transport , gardes du corps…) et à la charge du contribuable

      19/02/2015 à 16 h 47 min
    • Marquais Répondre

      si l’on pouvait encore attribuer des étoiles aux intervenants je vous en mettrait un max… hélas cette belle pratique n’est plus….pourtant quand on pense comme celui qui a posté rien de plus simple que les étoiles !
      Il faut manifester pour le retour des étoiles !

      19/02/2015 à 20 h 07 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: