Le conseil constitutionnel désavoue la gauche

Posté le février 19, 2010, 12:00
18 secs

Le Conseil Constitutionnel, qui a déjà fait preuve de son indépendance en retoquant la taxe
carbone, vient cette fois de désavouer la gauche sur le sujet sensible du redécoupage électoral.
La gauche a en effet chargé ce redécoupage de toutes ces diatribes habituelles, accusant le gouvernement d’un véritable charcutage de la carte électoral aux dépens de la gauche et donc… de la
démocratie.

Le Conseil Constitutionnel a validé la nouvelle carte électorale, considérant que la démographie était bien le critère retenu. Un député sera élu pour environ 115 000
électeurs.
Le Conseil a même déclaré : «Les écarts de population entre circonscriptions ont été réduits dans des conditions qui garantissent un meilleur respect de l’égalité devant le
suffrage».

C’est donc un camouflet politique pour la gauche qui pensait pouvoir à bon compte entretenir la légende d’une droite malhonnête et d’une gauche vertueuse.