Le déficit, c'est bien plus que le déficit !

Posté le mars 09, 2010, 12:00
42 secs


Sans entrer dans les querelles de comptes éventuellement artificiellement arrangés, dont la Grèce s’est montrée
l’exemple, il est nécessaire de rappeler que le déficit est bien plus grave que ce qui nous est régulièrement annoncé !

En effet, on nous parle d’un déficit de 10% du PIB. Mais le PIB n’appartient pas à l’Etat ! Il faut comparer le déficit par rapport aux recettes. De la même façon qu’une entreprises compare ses
pertes à son chiffre d’affaire et pas au chiffre d’affaire de sa profession, une famille compare son déficit par rapport à ses revenus, pas par rapport aux revenus de ses voisins !
Ainsi, en 2007, avant la crise, les recettes fiscales françaises étaient de 265 milliards d’euros et les dépenses de 337 milliards, soit un déficit « d’exploitation » de 72 milliards, 27% du
« chiffre d’affaires » ! La dette représentaient, 4 années et demi de recettes fiscales. Cette vérité nous est rappelée par Marc de Scitivaux, dans le JDD.

C’est bien cet écart abyssal entre recettes et dépenses que la France devvra un jour combler. Or, étant le pays développé qui pratique le taux d’imposition le plus élevé, la seule solution
consistera à réduire les dépenses…